FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atlantis et Santorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Atlantis et Santorin   Mer 3 Mai - 20:55

Citation :
"Une simple branche d'olivier trouvée sur une île grecque et voici l'Histoire bouleversée. C'est ce que racontent des chercheurs allemands et danois dans la dernière édition de la revue Science du 28 avril après avoir daté au carbone 14 un rameau de cet arbre retrouvé, prisonnier des cendres du volcan de Santorin, tout prêt des côtes crétoise sur le site archéologique d'Akrotiri.

L'éruption de Santorin (également appelée Théra) a souvent été évoquée pour expliquer la chute, vers 1450 av. J.-C., de la civilisation minoenne (ou crétoise). Le tsunami qui s'ensuivit aurait précipité la fin de cette civilisation, finalement vaincue par les Mycéniens, venus de Grèce continentale. L'implication directe du volcan de Santorin dans cette chute est controversée. Mais la concomitance de cet effondrement civilisationnel et de l'arrivée des premiers Grecs sur l'île de Crète est un événement important de l'histoire méditerranéenne, car les Mycéniens ont emprunté aux Minoens leur système d'écriture et l'ont adapté à leur langue, une forme archaïque du grec.

A les en croire, l'éruption cataclysmique de ce volcan qui a conduit à la destruction partielle de l'île et inspiré peut-être le mythe de l'Atlantide, aurait eu lieu entre 1 627 et 1 600 avant J.-C, soit 100 à 150 ans plus tôt qu'on ne l'admettait généralement. D'autres travaux, également publiés dans Science et fondés sur l'analyse d'une centaine d'échantillons retrouvés à Akrotiri ainsi que sur ceux d'autres sites de la mer Egée, semblent aller dans le même sens et faire remonter la catastrophe à une période comprise entre 1 660 et 1 613 avant J.-C.

Ces nouvelles sont importantes car, explique Pascal Darcque, chercheur au laboratoire archéologies et sciences de l'Antiquité (UMR 7041), "les chronologies relatives du monde égéen reposent généralement sur la présence d'objets provenant de Grèce continentale, de Crète ou des Cyclades, sur des sites égyptiens, dans des niveaux bien datés".

Si l'explosion de Santorin remonte effectivement à la fin du XVIIe siècle avant J.-C., "cela suggère une défaillance, soit dans le lien établi entre les chronologies égéenne et égyptienne, soit dans la chronologie égyptienne elle-même, pour la période considérée", analyse Walter Friedrich, chercheur au département des sciences de la terre de l'université d'Aarhus (Danemark) et principal auteur de ces travaux.

L'histoire des relations nouées entre l'Egypte et le monde égéen - et en particulier la civilisation minoenne - devrait alors être, au mieux, révisée. Au pire, les points d'ancrage historiques constitués par la chronologie égyptienne pourraient se révéler inexacts et remettre en cause toute l'histoire du Proche-Orient ancien.

Le débat sur la datation et l'interprétation des sites bibliques pourrait s'en trouver bouleversé. La majorité des égyptologues considèrent que la chronologie égyptienne est, pour cette période, précise à moins d'une génération près, c'est-à-dire guère plus d'un quart de siècle.

"Les choses ont l'air simples quand elles sont présentées sous les habits apparemment indiscutables de la rigueur des sciences "dures"", estime pour sa part Nicolas Grimal, titulaire de la chaire d'égyptologie du Collège de France. Selon lui, de récentes découvertes effectuées en Egypte, dans le delta du Nil, nuancent la datation proposée. "L'équipe de (l'égyptologue autrichien) Manfred Bietak a en effet mis au jour un palais crétois sur le site de Tell Dab'a, dont il pense - et je le suis dans cette voie - qu'il a probablement été construit pour accueillir une princesse crétoise, sans doute destinée à épouser Thoutmosis III", explique-t-il.

Or la datation "haute" indiquée par le carbone 14 pourrait impliquer que les Crétois ont noué des relations plus fortes avec la dynastie des Hyksôs (ces rois levantins qui règnent partiellement sur l'Egypte aux XVIe et XVIIe siècles avant J.-C.) qu'avec les dirigeants de la dynastie qui leur a succédé, et à laquelle appartenait Thoutmosis III. En outre, ajoute M. Grimal, "toujours sur le site de Tell Dab'a, la même équipe a dégagé une chronologie continue et précise - sceaux et scarabées bien stratifiés, associés à des structures étatiques de chaque période - des dynasties hyksôs à la dynastie thoutmoside. Il n'y a donc pas de "trou" chronologique".

La datation indiquée par le radiocarbone poserait donc plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. "Les premières datations par le carbone 14 effectuées à Akrotiri, qui donnaient des résultats comparables, ont été critiquées pour des raisons de méthodologie, et il est vrai que les travaux présentés répondent de manière satisfaisante à ces critiques", constate M. Darcque.

Dans le passé, d'autres techniques ont été mises à contribution pour dater l'éruption de Santorin. Ainsi, grâce aux carottages réalisés à la fin des années 1980 dans les glaces du Groenland, des glaciologues ont pu identifier les poussières d'une explosion volcanique majeure remontant à 1640 avant J.-C. Or on sait que l'éruption santorinienne a été suffisamment violente pour que les poussières projetées dans l'atmosphère se soient diffusées sur une grande partie du globe.

Les traces de la gigantesque éruption détectée dans les glaces polaires sont-elles, comme escompté, celles de l'explosion qui a partiellement détruit Santorin ? Les nouveaux résultats semblent le confirmer, même si, pour être sûrs, d'ultimes mesures consisteraient à analyser la signature chimique de la poussière retrouvée dans les glaces pour la comparer à celle qui a recouvert Santorin."

(lemonde.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kergwyon
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Atlantis et Santorin   Sam 3 Sep - 16:22

Pas Atlantis, tout juste un comptoir ou une colonie Atlante, n'oublions pas que l'Atlantide a toujours été située au delà des Colonnes d'Hercule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Atlantis et Santorin   Lun 5 Sep - 1:16

Ca fait plaisir de vous lire sur tous ces sujets similaires historiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atlantis et Santorin   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Atlantis et Santorin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Villes du Monde
» Création cabinet paramédical Massy (91)
» Corsaires Allemands WWII
» Base à paupières
» Vattan,pour Atlantis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: