FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Illettrisme, le drame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 11:03

Citation :
9 % des adultes de 18 à 65 ans illettrés en France, selon l'Insee

LEMONDE.FR | 07.10.05 | 08h38 • Mis à jour le 07.10.05 | 10h21

Neuf pour cent des adultes de 18 à 65 ans souffrent d'illettrisme en France, selon une étude de l'Insee rendue publique vendredi 7 octobre. Un niveau "légèrement supérieur" à celui mis en évidence lors des enquêtes antérieures, qui estimaient le nombre d'illettrés à environ 2,3 millions de personnes, souligne Fabrice Murat, qui a dirigé l'étude.



Cette différence s'explique par un changement de méthodologie : les précédentes enquêtes sur l'illettrisme étaient fondées sur des "données déclaratives", alors que celle-ci s'appuie sur des "mesures directes", c'est-à-dire des tests, dans trois domaines – lecture de mots, compréhension d'un texte simple et production de mots écrits –, ainsi qu'en calcul et en compréhension orale. "Lorsqu'on les interroge, les personnes illettrées ne sont pas forcément capables de reconnaître leur situation et elles ne sont pas toujours prêtes à dévoiler ce handicap, vécu comme une honte, synonyme d'exclusion", explique M. Murat.


Au total, 12 % des personnes consultées dans le cadre de cette enquête Information et Vie quotidienne, menée fin 2004 et portant sur 10 000 personnes résidant en France métropolitaine, sont "dans une situation préoccupante par rapport à l'écrit". Ce pourcentage-là inclut des étrangers n'ayant pas été scolarisés en France, alors que la définition de l'illettrisme ne concerne que des personnes ayant été scolarisées dans un pays donné et ne maîtrisant pas suffisamment l'écrit pour faire face aux exigences minimales requises dans leur vie sociale, professionnelle, culturelle et personnelle.

"L'illettrisme en France recouvre des niveaux de difficultés très variés", explique Fabrice Murat. L'étude relève que face à l'écrit, les hommes se trouvent plus souvent en difficulté que les femmes (respectivement 14 et 11 %), mais la proportion s'inverse en calcul, domaine dans lequel 11 % des hommes ont des performances médiocres, contre 16 % des femmes."Toutes les statistiques de l'éducation nationale dès le cours préparatoire montrent que les filles lisent avec plus de facilité que les garçons, et ces différences se maintiennent au cours de la vie scolaire", souligne M. Murat.


"UNE FORME D'EXCLUSION"


L'enquête note également une évolution en fonction de l'âge, et va à l'encontre des théories sur la "baisse du niveau" des élèves en France : les 18-29 ans ont en effet de meilleurs résultats que les générations plus âgées, que ce soit en lecture, calcul ou compréhension orale. Ainsi en lecture, seulement 7 % des personnes de cette tranche d'âge éprouvent des difficultés graves ou importantes, contre 22 % des 60-65 ans.

L'Insee va désormais travailler sur des enquêtes plus "fouillées", permettant de déterminer le profil des personnes illettrées en France en terme notamment de parcours scolaires, d'origines sociales et de difficultés face à l'emploi. L'illettrisme est "une forme d'exclusion", rappelle Fabrice Murat, puisque les personnes qui en sont frappées sont souvent incapables de se repérer dans l'espace et le temps, et a fortiori de trouver un emploi. Des études antérieures relevaient que 30 % des illettrés étaient au chômage et que 35 % des bénéficiaires du RMI ne savaient ni lire ni écrire.

Avec AFP

Qui a dit "abrutissement des masses" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat


Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 11:30

Ok,9%...mais beaucoup doivent etre des immigrés extra-européens...(au moins 70%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 11:33

A vrai dire, je ne le sais pas, dras. Mais je crains qu'il y ait beaucoup d'européens parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cycas
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 11:45

Les méthodes d'apprentissage de la lecture suicidaires qui sont utilisées doivent être abandonnées. Les méthodes globales doivent sortir des salles de classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadrie
Invité



MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 14:04

Ferrier a écrit:
Citation :
9 % des adultes de 18 à 65 ans illettrés en France, selon l'Insee

LEMONDE.FR | 07.10.05 | 08h38 • Mis à jour le 07.10.05 | 10h21

"UNE FORME D'EXCLUSION"

L'enquête note également une évolution en fonction de l'âge, et va à l'encontre des théories sur la "baisse du niveau" des élèves en France : les 18-29 ans ont en effet de meilleurs résultats que les générations plus âgées, que ce soit en lecture, calcul ou compréhension orale. Ainsi en lecture, seulement 7 % des personnes de cette tranche d'âge éprouvent des difficultés graves ou importantes, contre 22 % des 60-65 ans.

Avec AFP


Ce passage montre bien que ce ne sont pas les méthodes qui sont incriminées. Il y a beaucoup moins d'illettrés maintenant que du temps de la vieille école, que certains défendent si bien sur le forum. Alors faut-il vraiment revenir aux vieilles méthodes au risque d'avoir plus d'illettrés encore ??
Mais cette vieille et "belle" école faisait la part belle à l'élite et c'est cela que ses défenseurs ne supportent pas. L'école est devenue populaire et aide davantage les élèves en difficulté qu'elle ne félicite ses "bons" éléments.
Personnellement, je ne défends aucune des deux, j'ai ma propre école à la maison.
La vieille école, sévère, relevant du bourrage de crâne, niant l'existence de l'enfant en tant que personne...
La nouvelle école, laxiste, basée sur la pédagogie, mettant l'enfant sur un piédestal en oubliant la connaissance...

Je souhaite à tous ceux qui défendent la vieille école de ne pas avoir d'enfant en difficulté scolaire un jour... car vous n'avez pas fini de vous arracher les cheveux et l'enfant n'a pas fini de souffrir. Un enfant n'est pas un vase qu'on remplit au gré de son bon vouloir.
M'est avis qu'il n'y a pas eu beaucoup d'enfants en échec scolaire sur ce forum...
Revenir en haut Aller en bas
cycas
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Ven 7 Oct - 19:30

Nous parlons ici de difficultés pour lire et écrire, or je ne sais pas comment vous apprenez la lecture à vos enfants Galadriel, mais je ne pense pas que vous vous basez sur les méthodes globales qui ne sont rien d'autre que des mémorisations visuelles des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadrie
Invité



MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 8 Oct - 10:04

cycas a écrit:
Nous parlons ici de difficultés pour lire et écrire, or je ne sais pas comment vous apprenez la lecture à vos enfants Galadriel, mais je ne pense pas que vous vous basez sur les méthodes globales qui ne sont rien d'autre que des mémorisations visuelles des mots.

Les méthodes globales ne sont plus enseignées dans les écoles depuis longtemps. Les médias racontent n'importe quoi à ce niveau.

Au départ d'une méthode de lecture, il y a toujours l'apprentissage de quelques mots par coeur pour avoir une base (environ 10 pages). Puis on passe directement à l'étude des syllabes (P+A = PA...). La plupart des méthodes sont faites ainsi et cela fait 15 ans que je vois cela dans les écoles.

Mes deux grands ont appris avec une méthode de ce type. Quant au plus jeune (moins de 5 ans), il est en train d'apprendre à lire seul. Il reconnait globalement les mots en les ayant vus 2 ou 3 fois. La seule méthode utilisée pour lui est l'envie. Il veut lire et il retient.
Revenir en haut Aller en bas
Valerius
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 455
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 8 Oct - 13:03

il me semble que la methode semi-globale (style ratus) est encore largement dominante, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadrie
Invité



MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 8 Oct - 21:28

Valerius a écrit:
il me semble que la methode semi-globale (style ratus) est encore largement dominante, non ?

Ratus n'est pas une méthode semi-globale. C'est une méthode syllabique.

Page 6 à 13 : il s'agit de reconnaître les lettres a e i o u + le phonème é, dans des mots (départ global, donc).

Page 14 à 121 : chaque leçon qui suit ajoute une lettre (ou 2, comme qu, gu...) à laquelle on associe les lettres précédemment vues.
Ce qui donne : p14 et 15 : la lettre f : fa fe fi fo fu fé avec :
- lecture d'un petit texte saturé par des mots contenant ces syllabes,
- lecture de mots tirés du petit texte
- lecture des syllabes apprises
- lecture de phrases (vrai ou faux ? pour la compréhension)
- questions sur le texte (à partir de la p 103).

Les graphèmes les plus difficiles sont appris en dernier (ain, ein, oin, ill, ail, eil, euil).

La quasi totalité du livre donc apprend à l'enfant à lire avec des syllabes. Seules les premières pages posent un cadre et font apprendre les voyelles.

Mes deux grands ont appris à lire avec Ratus. J'y ai vu plusieurs avantages : la méthode est syllabique, on va du plus simple au plus difficile (l'enfant ne confond pas tout ainsi), les personnages sont drôles, les personnages sont tous des animaux (pas de risque d'avoir un copain des banlieues qui écoutent du rap), l'esprit de famille est présent (deux enfants chats qui vivent chez leur grand-père), la "morale" est sauve (le rat vert fait beaucoup de bêtises, il est menteur, voleur... mais ça lui retombe dessus).
Revenir en haut Aller en bas
Valerius
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 455
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 8 Oct - 22:33

tu as l'air de t'y connaître bien mieux que moi, tu as sans doute raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fish
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 96
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 8 Oct - 22:40

Ahhhh ratus... que de bons souvenirs !!!! D'ailleurs mon premier chat en peluche (heu... j'en ai eu qu'un seul en fait, à 5 ans) je l'avais appellé Marou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemercier
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 313

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Dim 9 Oct - 7:30

Ferrier a écrit:
Citation :


L'enquête note également une évolution en fonction de l'âge, et va à l'encontre des théories sur la "baisse du niveau" des élèves en France : les 18-29 ans ont en effet de meilleurs résultats que les générations plus âgées, que ce soit en lecture, calcul ou compréhension orale. Ainsi en lecture, seulement 7 % des personnes de cette tranche d'âge éprouvent des difficultés graves ou importantes, contre 22 % des 60-65 ans.


Avec AFP

Qui a dit "abrutissement des masses" ?

Une telle "information" est un chef d'oeuvre de manipulation bien dans la façon du Monde. N'importe quel parent d'élève peut facilement comparer ce "qu'apprend" son enfant par rapport à ce qu'il a appris lui de son temps, je l'ai dit et illustré plusieurs. fosi ici. Il peut également constater avec intérêt par exemple que les instituteurs ne corrigent plus rigoureusement les cahiers comme autrefois,
Les partisans du "maintien du niveau", voire de la hausse du niveau, comme on en trouve parfois (!) truquent allègrement les comparaisons sans que personne s'en émeuve.
Je parie que si on étudiait de près les sources de cette "info" de propagande, on s'apercevrait que si 7% des "jeunes" ont des difficultés de lecture et de comprhéension contre 22% des vieux, c'est qu'on a sélectionné des jeunes surdoués et des azheilméristes sans lunettes ! Il est ridicule de nier ce que tout le monde constate facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartiate
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 21

MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Sam 22 Oct - 18:53

dras a écrit:
Ok,9%...mais beaucoup doivent etre des immigrés extra-européens...(au moins 70%)

Si l'illetrisme est une arme redoutable entre les mains du pouvoir, elle touche exactement une grande partie des populations autochtones des quartiers dit populaires et ouvriers.(Ce qui ne veut pas dire que tous les bourgeois sont instruits). Ces quartiers fortement envahis par des allochtones forment un cocktail béni pour les responsables politiquement correct y compris les partis de la droite nationale qui font de l'immigration leur dada.
Au contraire de ce que prétend notre ami dras, en allant faire un tour dans les quartiers à forte présence musulmane, les jeunes garçons et filles s'instruisent et maîtrisent parfois mieux la langue de Molière que certains des gaulois de souche.Sans oublier que ces enfants maghrébins suivent à la lettre les cours d'Arabe et du Coran.....Molière devrait se retourner dans sa tombe. N'oublions pour en terminer que pas mal d'enfants issus de l'immigration nord-africaine ont percé dans les études.
Ceci m'inquiète bien entendu sur un plan ethno-culturel et religieux.
Pour ce qui est de l'éducation d'enfants immigrés il est bon de na pas trop simplifié la donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Illettrisme, le drame   Aujourd'hui à 2:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Illettrisme, le drame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inspiré du film "PROJET X", une soirée facebook vire au drame.
» #drame - Une fusillade a eu lieu ce matin dans les locaux de Charlie Hebdo !
» Une punition qui tourne au drame
» Une punition qui tourne au drame
» Drame en Norvège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Education et jeunesse - Education and youth-
Sauter vers: