FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeunesse: le drame de la drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 17:37

Citation :
Drogues: les adolescents Parisiens aisés consomment plus

18/01/2006 12h00

PARIS (AFP) - Les adolescents vivant dans les quartiers aisés de Paris consomment plus de drogues que ceux habitant dans les parties populaires de la capitale, selon une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée mercredi.

"Il existe de fortes disparités entre les zones de résidence intra-muros", affirme l'Enquête sur la santé et les consommations réalisée lors de l'appel de préparation à la défense (ESCAPAD) par l'OFDT à l'initiative de la Mairie de Paris.

"Les jeunes résidant dans les quartiers plus favorisés (du sud-ouest de Paris), selon ce rapport, apparaissent plus souvent consommateurs d'alcool, tabac, psychotropes, poppers, cocaïne, voire de cannabis, que ceux des quartiers populaires (nord-est)".

D'après l'étude - menée en 2004 auprès de 1.552 jeunes parisiens âgés de 17 ans -, 24% des adolescents dans le nord-est fument quotidiennement des cigarettes. La proportion monte à 33% dans le sud-ouest et à 37% dans le nord-ouest de Paris, avec une légère surconsommation féminine.

La prise de médicaments psychotropes, apanage des filles (plus d'un tiers d'entre elles en ingère, contre moins d'un garçon sur cinq), est également plus forte dans les zones aisées (15% dans le sud-ouest) que dans celles qui le sont moins (9% dans le nord-est).

Le déséquilibre est plus marqué en terme de consommation d'alcool. 7% des adolescents dans le nord-est en boivent régulièrement. La proportion monte à 15% dans le sud-ouest. Les ivresses répétées y sont également deux fois plus nombreuses (20% contre 10%).

A contre-courant de cette tendance, l'usage du cannabis est plutôt uniforme à Paris (33% dans le sud-ouest, 26 dans le nord-est). La proportion de consommateurs réguliers déclarant avoir fumé plus de trois joints lors du dernier épisode de consommation est même "plus élevée dans le nord-est" de Paris (31% contre 25% en moyenne)".

Les autres stupéfiants sont consommés de manière marginale. Mais là encore, les jeunes des quartiers favorisés ont ingéré plus de poppers, de champignons hallucinogènes ou encore d'ecstasy (16% contre 9% dans les arrondissements du nord-est).

"Le fait d'habiter dans un environnement va jouer sur les choix de consommation des jeunes", explique François Beck, un des auteurs du rapport et responsable des enquêtes statistiques à l'OFDT.

"Les jeunes issus de milieux favorisés ont peut-être plus d'aisance pour se lancer dans la consommation de drogues. Ils ont un soutien familial et une structure solide autour d'eux", précise-t-il.

A l'opposé de cette consommation "récréative et festive", selon M. Beck, les adolescents des quartiers plus difficiles "préfèrent se tenir à distance des drogues, car ils n'ont pas envie d'un stigmate supplémentaire, celui de l'usager".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat


Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 17:47

Quelle est votre explication???
Les jeunes favorisés ont-ils plus d'argent a mettre dans la drogue,ont-ils été élevés plus mollement et de manière plus laxiste,s'ennuient-ils plus?
Se considèrent-ils comme une élite intellectuelle qui peut se permettre une consommation de psychothrope,comme certains intellectuels du 19ème siècle???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 18:05

Drogue=lubie de bourgeois.
Revenir en haut Aller en bas
solo
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 18:27

Les jeunes des classes moyennes et classe laborieuses non pas l'argent pour se permettre un usage de drogue régulier et ne commencent donc pas par simple bon sens , je constante cela de visu chaque jour ; que des fils de médecins, Chef d'entreprises, ingénieurs qui prennent ces substances + quelques autres beaucoup + rares qui dealent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 18:32

Oui et souvent ces fils à papa ont des TS Che Guevara et CCCP.
Revenir en haut Aller en bas
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 20:23

Je pense que d'un il y a l'argent c'est evident, sans ca dur dur de consommer (a moins de dealer), mais dans le fait, je pense que chez ces jeunes cette consommations de drogue est liée a une mentalité de petit gamin rebelle bobo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 22:56

Le crack et l'héro sont des drogues plutôt populaires, et pourtant elles sont loin d'être moins chères que l'alcool et le cannabis.

Par contre la coke est un peu la drogue de bourgeois par excellence, du fait de son prix notamment.

C'est une question de mentalité et de réputation des produits.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Mer 18 Jan - 23:34

Dans tous les cas, la drogue est nuisible et c'est la responsabilité de l'Etat de vaincre ce fléau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat


Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Jeu 19 Jan - 10:28

tu rigole ou quoi,j'en suis pas sur mais je pense que les prix de l'héro sont légèrement supérieurs à ceux de la coke,et les prix du crach sont élevés aussi...et en plus,c'est vraiment des drogues dures,dont la consommation reste très marginale par rapport à celle de l'alcool ou du cannabis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Jeu 19 Jan - 16:13

Sven a écrit:
Oui et souvent ces fils à papa ont des TS Che Guevara et CCCP.

Même pas, par chez moi c'est plutôt Nike ou Bullrot ^^. Et ce sont bien des "de souche".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Jeu 19 Jan - 16:35

Solovei a écrit:
Sven a écrit:
Oui et souvent ces fils à papa ont des TS Che Guevara et CCCP.

Même pas, par chez moi c'est plutôt Nike ou Bullrot ^^. Et ce sont bien des "de souche".
En effet, il y'a cette espéce aussi.
Revenir en haut Aller en bas
G
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Jeu 19 Jan - 16:52

Comme quoi la jeunesse parisienne est vraiment dégénérée (avec ses survets)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Jeu 19 Jan - 23:16

dras a écrit:
tu rigole ou quoi,j'en suis pas sur mais je pense que les prix de l'héro sont légèrement supérieurs à ceux de la coke

non, c'est l'inverse aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Sam 21 Jan - 13:12

Euh... d'après cette dépêche, les jeunes des quartiers favorisés consomment essentiellement du tabac et de l'alcool. Connaissant « légèrement » les soirées dans ces quartiers, sans même parler des virées en boîtes, c'est indéniable. Par contre je n'ai jamais vu circuler de drogue de ma vie, pas même du cannabis.

Citation :
Comme quoi la jeunesse parisienne est vraiment dégénérée (avec ses survets)

Oh ce sont des fantasmes ça par contre. Ceux qui aiment afficher leur appartenance à une certaine catégorie de flambeurs - « la racaille du Sentier » si vous voyez ce que je veux dire - préfère de loin D&G, Replay, Diesel, Dior, AJ, et j'en passe. Les autres, ceux qui préfèrent allier chic et bon goût, préfèrent RL, Cardin, Lacroix, Givenchy, etc. S'il vous vient un jour l'idée d'aller dans un lycée huppé - qu'il soit « Sentier » ou BCBG car ce ne sont pas les mêmes - en Nike, en Von Dutch ou je ne sais quelle autre « chose » de ce genre, vous êtes « socialement » (sic) mort. Il serait temps de rétablir l'uniforme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Sam 21 Jan - 20:09

Triste sujet que des gens faibles tombent dans ce fléau, et en meurent.

La drogue est devenue l'arme principale des servics secrets pour faire crever les "jeunes", affaiblissant n'importe quel pays pour le retourner comme on veut ensuite....!
Il y a des livres la dessus.... Et contemporains en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Dim 22 Jan - 0:10

essayez d'en trouver, et on en reparle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeunesse: le drame de la drogue   Aujourd'hui à 20:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeunesse: le drame de la drogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'ai donné ma beauté et ma jeunesse aux hommes ...
» Fête du livre jeunesse à Brangues le 5/12
» littérature jeunesse
» La télé, drogue du couple ?
» Oscar Hibou - librairie BD/jeunesse menacée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Education et jeunesse - Education and youth-
Sauter vers: