FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance du bolchevisme selon Nietzsche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La naissance du bolchevisme selon Nietzsche   Jeu 19 Mai - 22:25

Probablement que jusqu'alors, toutes les formes et toutes les caractéristiques d'une race supérieure qui font paraître intéressantes les personnes, faisaient beaucoup trop défaut aux fabricants et aux grands chefs d'entreprise; s'ils avaient eu la distinction de la noblesse de naissance dans le regard et dans les gestes, il n'y aurait peut-être point eu de socialisme des masses. Car ces dernières sont en somme disponibles à n'importe quel esclavage, pourvu que l'individu qui leur est supérieur se légitime sans cesse comme plus élevé, comme étant né pour commander - par une distinction de forme! L'homme le plus vulgaire sent bien que la distinction ne s'improvise pas et qu'elle est vénérable en tant que le produit de longs siècles - tandis que l'absence de formes supérieures et la grossièreté décriée du fabricant aux mains grasses et rougeaudes lui donnent à penser que ce n'est que hasard et que chance qui ont élevé l'un au-dessus de l'autre. Tant mieux, se dit-il, à notre tour de tenter le hasard et la chance! Jetons les dés! - et le Socialisme commence.
Le gai savoir
Revenir en haut Aller en bas
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: La naissance du bolchevisme selon Nietzsche   Ven 20 Mai - 13:23

Citation :
L'homme le plus vulgaire sent bien que la distinction ne s'improvise pas et qu'elle est vénérable en tant que le produit de longs siècles

j ai bien retourne cette phrase , et je ne comprend rien, quelqu un pourrait m aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La naissance du bolchevisme selon Nietzsche   Ven 20 Mai - 14:11

Même le Vulgaire sent instinctivement qu'une civilisation aristocratique supérieure ( aristo=meilleur ) ne peut naître que de l'évolution historique, comme au Japon où les ouvriers ( là, on n'est plus dans la civilisation chrétienne ) avant de se mettre au travail peuvent chanter un hymne la main levée à la gloire, par exemple, du groupe Nissan...

Nietzsche parle toujours de l' " esclavage " au sens le plus large.


Toute élévation du type humain a toujours été et sera toujours l'oeuvre d'une société aristocratique, d'une société qui croit à de multiples échelons de hiérarchie et de valeurs entre les hommes et qui, sous une forme ou sous une autre, requiert l'esclavage. Le sentiment passionné des distances naît de la différence irréductible des classes sociales, et du fait que la caste dominante laisse d'en haut tomber son regard sur des sujets et des instruments, de l'usage qu'elle a de l'obéissance et du commandement, de l'art avec lequel elle maintient les inférieurs au-dessous d'elle et à distance; impossible autrement de faire naître une autre passion plus secrète, l'ardent désir d'établir des distances à l'intérieur de l'âme elle-même, afin de produire des états de plus en plus élevés, rares, lointains, amples, compréhensifs, en quoi consiste justement l'élévation du type humain, le continuel dépassement de l'homme par lui-même, si l'on veut donner à une formule morale un sens supra-moral. Sans doute il importe de ne pas se faire d'illusions humanitaires sur la façon dont naît une société aristocratique, condition indispensable au progrès en dignité du type humain: la vérité est dure, ayons le courage de nous avouer sans ménagements quels ont été de tout temps les débuts d'une civilisation supérieure. Des hommes d'un naturel encore proche de la nature, des barbares dans tout ce que ce mot a d'effroyable, des hommes de proie en possession d'énergies et d'appétits de puissance encore intacts se sont jetés sur des races plus douces, plus policées, plus paisibles, des races de marchands ou d'éleveurs, par exemple, ou encore sur de vieilles civilisations épuisées qui dissipaient leur dernier reste d'énergie vitale dans les brillants feux d'artifice de l'esprit et de la corruption. La caste aristocratique a toujours été, à l'origine, la caste des barbares; sa prédominance est fondée d'abord sur sa force physique, et non sur sa force psychique. C'étaient des hommes plus complètement "hommes" que les autres, ce qui signifie de plus "complètes brutes" à tous égards.
Par-delà le bien et le mal

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance du bolchevisme selon Nietzsche   Aujourd'hui à 18:30

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance du bolchevisme selon Nietzsche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Politique selon Platon
» La cuisine selon Juliette
» Le monde selon Monsanto
» La philosophie...selon JCVD
» [Livre]Le monde selon Monsanto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: