FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Epidémiologie L'histoire de la lèpre retracée

Aller en bas 
AuteurMessage
olivier carbone
Consul
Consul
avatar

Masculin Nombre de messages : 3913
Localisation : Europe

MessageSujet: Epidémiologie L'histoire de la lèpre retracée   Jeu 31 Déc - 21:54

Entre un tatou et un être humain on ne verrait
que peu de similitudes au premier abord. Pourtant, ces deux espèces de
mammifères ont un point commun : ce sont les seuls hôtes de la bactérie
de la lèpre, qui touche encore aujourd'hui plus de 700.000 personnes
sur notre planète.

Une équipe internationale, constituée de
microbiologistes, d'archéologues, de généticiens et de médecins,
incluant notamment des chercheurs de l'Institut Pasteur à Paris et
coordonnée par Stewart Cole, directeur du Global Health Institute de
l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, a retracé l'évolution de ce
fléau à travers les siècles et les continents dans une étude, parue le
1er novembre dernier, dans la revue Nature Genetics .

L'une
des particularités du bacille de la lèpre est qu'il existe sous quatre
souches distinctes : européenne, est-africaine, ouest-africaine, et
indienne. Ces souches, révèle l'étude, sont semblables à 99,995%, leur
séquences ne différant que par 215 séquences polymorphiques et 5
pseudogènes. Ces différences, bien que peu nombreuses - témoignant
ainsi de la remarquable stabilité du bacille - permettent néanmoins de
déterminer de manière certaine la souche d'origine. Les scientifiques
sont remontés jusqu'au IVème siècle, en Egypte. Sur une momie, la
souche retrouvée était, contrairement à ce que la logique attendait, la
souche européenne. La bactérie avait donc suivi les routes marchandes
existant à l'époque entre l'Europe et l'Egypte. Tout aussi surprenant,
en Chine, la souche retrouvée est également d'origine européenne : la
bactérie avait là aussi suivie une route marchande, celle de la soie.
L'origine des souches permet également de retrouver les flux
migratoires : les souches présentes ne sont pas celles des populations
voisines, mais des lieux d'origine des populations locales. Ainsi le
commerce d'esclave permet-il de comprendre que la souche
ouest-africaine se soit retrouvée au Brésil et le peuplement de
Madagascar par une population d'origine indienne, la présence de la
souche indienne sur l'île.

Stewart Cole a, comme prochain
objectif, la détermination du lieu d'origine du bacille, qu'il attend à
être situé en Afrique de l'Est.

Article dans Nature Genetics "Comparative genomic and phylogeographic analysis of Mycobacterium leprae" : http://www.nature.com/ng/journal/vaop/ncurrent/abs/ng.477.html

Communiqué de presse de l'EPFL, 2 novembre 2009 : http://actualites.epfl.ch/presseinfo-com?id=814
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Epidémiologie L'histoire de la lèpre retracée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Santé, médecine, condition féminine - Health, medicine, feminine-
Sauter vers: