FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antartica / l'Antartique et son pétrole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Antartica / l'Antartique et son pétrole.   Sam 2 Mai - 23:42



Il y a environ 300 millions d'années, au Carbonifère, les forêts recouvraient toutes les terres émergées, même l'Antarctique. La Pangée était un continent unique au milieux des eaux...

- 220 millions d'années : au milieu de l'ère triasique la Pangée se divise en 2 continents : le Gondwana au Sud et la Laurasie au Nord.

- 213 millions d'années : c'est au tour du Gondwana de se fragmenter.

- 55 millions d'années : au Crétacé, l'Australie se sépare du continent Antarctique. Les eaux sont chaudes et pleines de vie.

- 40 millions d'années : le refroidissement des régions polaires s'amorce ; la calotte glaciaire (glace d'eau douce) et de la banquise (glace d'eau salée) se forment. C'est le début de la circulation océanique, mise en mouvement sous l'effet de la force de Coriolis, et du refroidissement des eaux profondes par le processus de la formation des eaux antarctiques de fond. Les courants induits deviennent des régulateurs climatiques de toute la planète.

- 25 millions d'années : le détroit de Drake s'ouvre, séparant l'Antarctique du reste du monde.

- 15 millions d'années : la plus grande partie de la calotte glaciaire se forme.

- 2,5 millions d'années : on assiste à une nouvelle extension de la glace de la calotte glaciaire.

La dérive des continents amorcée il y a 220 millions d'années se poursuit encore de nos jours (théorie de la tectonique des plaques), marquée par les tremblements de terre et la naissance de nouvelles îles volcaniques.

Cette théorie est confirmée par la similitude des roches et des fossiles de plantes et reptiles présents sur les continents de l'ancien Gondwana.

Chaque couche d'accumulation contient des bulles d'air, des poussières, des gaz et d'autres éléments (pollens, cendres, météorites, aérosols) qui se sont déposés sur sa surface et qui fournissent des informations sur le climat, la géophysique et la biologie de la planète Terre. Les chercheurs peuvent ainsi reconstituer les climats grâce aux variations de ces éléments emprisonnés dans la glace depuis des milliers d'années.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carbonif%C3%A8re

http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/derive.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Antartica / l'Antartique et son pétrole.   Mar 22 Déc - 20:04

Citation :
Le lac Vostok bientôt accessible aux chercheurs ?

Le forage de la glace qui sépare l'homme du lac sous-glaciaire Vostok, dans l'Antarctique, pourrait être prochainement achevé. Il a atteint la cote de 3.666 m et 54 cm, a indiqué Alexandre Bedritski, le patron des Services hydrométéorologiques de Russie (Rosguidromet). C'est de cet organisme et de ses instituts de recherche que dépendent les chercheurs qui, au pôle Sud, tentent d'accéder au lac Vostok. Le forage vers le lac devrait reprendre au début de la saison 2010, a annoncé Alexandre Bedritski.

Le lac Vostok est le plus grand bassin sous-glaciaire de l'Antarctique. Les scientifiques pensent que la vie dans ce lac pourrait être semblable à celle existant sous la glace de certains satellites des planètes géantes du Système solaire. Selon Alexandre Bedritski, la vie s'est développée de manière parfaitement autonome dans le lac Vostok, qui pourrait être vieux de plus d'un million d'années.

L'épaisseur de la couche d'eau du lac Vostok serait supérieure au kilomètre. Pour parvenir jusqu'à elle, les scientifiques devront achever de forer le puits sur lequel ils travaillent depuis des années. Ce forage, qui s'avère extrêmement difficile à réaliser dans sa phase finale, a dû être interrompu à plusieurs reprises dans la dernière période. Si 3.666 mètres ont déjà été forés, les quelques dizaines de mètres restant posent bien des problèmes aux scientifiques, d'ordre à la fois technique (ruptures de matériels, et donc retard important dans la progression) et écologique.

Certains de nos partenaires étrangers craignent que les scientifiques russes ne "contaminent" le lac en y introduisant des microorganismes exogènes, a indiqué Alexandre Bedritski. "Toutes les exigences vis-à-vis des technologies actuelles garantissent pleinement un forage sûr, a-t-il rétorqué".


Dernière édition par smarty le Mar 22 Déc - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Antartica / l'Antartique et son pétrole.   Mar 22 Déc - 20:05

Citation :
Nouvelle station polaire dérivante russe dans l'Arctique

La station scientifique Severnyi Polious-37 (Pôle Nord-37) [1] a commencé à dériver le 7 septembre dernier. Les coordonnées de la station étaient alors de 81 degrés 24 minutes de latitude nord et de 162 degrés 55 minutes de longitude est, a précisé Sergueï Baliaskanov, conseiller du directeur de l'Institut de recherche arctique et antarctique dépendant des Services russes de l'hydrométéorologie (Rosguidromet). Lors de la précédente campagne, la station SP-36 avait dérivé sur 2.500 km.

Cette nouvelle expédition a pour principaux objectifs, selon Sergueï Baliaskanov, de réaliser en continu, durant toute l'année, tout au long de sa dérive, des observations météorologiques, aérologiques, glaciologiques et océanographiques, de surveiller de manière complexe l'état de l'environnement et sa pollution dans les régions de latitude élevée. L'étude des processus qui déterminent les modifications climatiques intensives que connaît l'Arctique central, l'évaluation de leur incidence sur le milieu naturel et sur les écosystèmes de la région arctique de la Russie figurent également au programme.

Le brise-glace Yamal a acheminé jusqu'à bon port les quinze membres de l'expédition et l'ensemble des équipements - 29 bungalows à usage technique ou d'habitation, 4 centrales électriques diesel, trois tracteurs DT-75 et quatre motos-neige Bourane. Les réserves de fuel ont été stockées dans divers points, éloignés les uns des autres. La plateforme de glace sur laquelle s'est installée l'expédition mesure 13 km sur 12 et fait 3 m d'épaisseur.

L'expédition SP-37, dont la moitié des membres ont moins de 35 ans, est dirigée par un "vétéran" de l'Arctique, Sergueï Lessenkov. L'équipage de la station est secondé par deux chiens, chargés, si besoin, de protéger ses membres des ours polaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antartica / l'Antartique et son pétrole.   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Antartica / l'Antartique et son pétrole.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion personnelle du pétrole/questionnaire.
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» les habitants de l'Antartique
» Comment se forme le pétrole ?
» Comment le pétrole de la Guyane a eu raison de la ministre de l'écologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Sciences et politique de l'énergie - Science and energy politics-
Sauter vers: