FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arès et le Kalki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Arès et le Kalki   Lun 24 Jan - 0:37

Citation :

Au plus profond de la nuit, lorsque tout espoir a disparu du coeur des hommes, sur son cheval blanc, brandissant une épée étincelante, protégé par un bouclier sur lequel est peint un tétrascèle noir, il apparaît et le ciel s’illumine d’éclairs. Il terrasse le dragon, ennemi des dieux, et foudroie démons et hommes impurs. Les Indiens d’aujourd’hui l’appelle Kalki et voit en lui la dixième et ultime incarnation de Vishnu sur la terre. Vishnu est le préservateur du cosmos, celui qui ramènera l’âge d’or à la fin de ce cycle.

La tradition mazdéenne connaît aussi un dieu qui s’incarne dix fois; c’est Verethraghna, fils d’Ahura Mazda et de son épouse Ahurani. On s’accorde à voir dans ce dieu l’évolution finale perse du dieu indo-iranien Indra. Il est alors permis de penser que, dans la tradition indienne primordiale, c’est Indra et non Vishnu qui s’incarne. De même que Verethraghna se présente, la dixième fois, sous les traits d’un guerrier dans la force de l’âge, le Kalki apparaît aussi sous de tels traits. Il faut donc voir en lui l’incarnation combattante d’Indra, qui, répétant le combat contre Vritra, le serpent du chaos, sauve à nouveau le monde et châtie définitivement les Dasyus.

Les Romains connaissaient vraisemblablement un mythe analogue autour de leur dieu de la guerre, Mars. Celui-ci est le véritable fondateur de la cité, en tant que père de Romulus et Remus, les Dioscures latins. C’est lui aussi qui envoie douze vautours, un des animaux sâcrés qui lui sont associés, à son fils Romulus pour lui confèrer la royauté sur Rome. Peut-être Auguste avait-il cela en mémoire lorsqu’il refonda la religion romaine sur de nouvelles bases. C’est en effet autour de trois dieux que se met en place le système cultuel d’Auguste. Celui-ci honore Apollon, le dieu d’Actium qui lui a donné la victoire sur Antoine mais aussi le dieu du Palatin, le dieu de l’âge d’or, comme le rappelle Virgile de si belle manière. Mais il honore surtout Mars Vengeur, vengeur de César puisqu’il châtie ses meurtriers à Philippes; c’est le dieu qui punit les ennemis de Rome. Il a accordé au peuple romain douze siècles de grandeur comme les douze vautours qu’a vus Romulus ou comme les douze boucliers des Saliens, prêtres consacrés à Mars Gradivus.

T.S

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASKESIS
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 8

MessageSujet: Re: Arès et le Kalki   Dim 23 Avr - 11:39

Un petit poème sur Arès de Hesiode le mythologue :

http://theatrumbelli.hautetfort.com/archive/2006/04/23/pour-ares.html

Un Mars et ça repart...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://askesis.hautetfort.com/
 
Arès et le Kalki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arès et Lège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Les religions européennes / European religions :: Paganisme européen - European heathendom-
Sauter vers: