FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Benoît Malon, jalons d'un vrai socialiste européen

Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Benoît Malon, jalons d'un vrai socialiste européen   Sam 3 Jan - 12:46



Citation :
- 23 juin 1841 : Naissance à Précieux (Loire)
- 1863 : Benoît Malon ouvrier teinturier à Puteaux.
- 1865 : Rencontre avec Camélinat et adhésion à « l’Internationale ».
- 1866 : Participation à la grève des ouvriers teinturiers de Puteaux et à la création de la coopérative ouvrière la Revendication. Délégué au congrès de l’Internationale à Genève.
- 1868 : Début de la liaison de Benoît Malon et la romancière féministe Léodile Champseix (André Léo). Benoît Malon devient l’un des dirigeants de « l’Internationale ». Emprisonné pendant 3 mois à Sainte-Pélagie.
Février 1871 : Député de la Seine à l’Assemblée Nationale qui se réunit à Bordeaux, il vote contre les préliminaires de paix puis démissionne de l’assemblée.
- Mars 1871 : élection de Benoît Malon comme membre du Conseil Général de la Commune de Paris. Il est nommé maire des Batignolles.
- 21-28 mai 1871 : pendant la « semaine sanglante », Benoît Malon dirige la défense des Batignolles.
- Juin 1871 : Départ pour l’exil en Suisse et installation à Neuchâtel.
- 1872 : Condamnation par contumace, par le 6e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Parution de L’Internationale, son histoire et ses principes ainsi que de l’Exposé des écoles socialistes françaises. Départ pour l’Italie où Benoît Malon et Léodile Champseix résident à Milan, à Lugano et à Palerme, avec des séjours en Suisse.
- 1876 : Benoît Malon se sépare des « jurassiens » et se rapproche de Jules Guesde ; il collabore à son hebdomadaire L’Egalité.
- 1878 : Rupture avec Léodile Champseix.
- 1880 : Début de la publication de la Revue socialiste, 1ère série. Loi d’amnistie pour les Communards. Benoît Malon rentre en France avec Catherine Katkov, une jeune étudiante russe qui est devenue sa compagne.
- Septembre 1882 : Benoît Malon préside les séances du congrès socialiste de Saint-Etienne. Rupture avec Guesde qui se réunit à Roanne avec ses partisans.
- 1885 : fondation par Benoît Malon de la Revue Socialiste, 2e série, ouverte à tous les courants du socialisme européen. Il en est le directeur jusqu’à sa mort.
- 1890-1891 : publication du Socialisme intégral.
- 13 septembre 1893 : mort à Asnières de Benoît Malon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Benoît Malon, jalons d'un vrai socialiste européen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communiqué d'un vrai syndicat
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Ampoules basse consommation, vrai ou intox?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: PSUNE - NEUSP :: Les visionnaires - Visionaries-
Sauter vers: