FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cycas
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 693

MessageSujet: La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline   Mar 25 Nov - 11:00

Citation :
En exposant avec clarté les pensées du monde entier à l’époque antique, ce livre met en lumière le lien entre la pensée occidentale et la pensée orientale.
Tout commence avec l’enseignement par le mythe. Puis l’Inde rayonne, non seulement sur l’Orient (excepté Confucius), mais aussi sur l’Occident. Certes, les Grecs inventent la «?philosophie?» à proprement parler, puisqu’ils sont les premiers à exiger une justification du discours par la raison, mais leur vision générale du monde ne libère pas des grands concepts indiens sur la nature environnante, le corps et l’âme.
Même l’immense travail d’Aristote, première manifestation d’indépendance radicale de la pensée occidentale par rapport à l’Orient, ne suffit pas à prévenir le resserrement des liens entre les philosophies hellénistiques et les fondamentaux brahmaniques, à la suite de l’épopée d’Alexandre. C’est finalement saint Augustin qui, au crépuscule de l’Antiquité et à l’aube du Moyen Âge, émancipe définitivement l’Occident de sa sujétion intellectuelle à l’Orient.



http://www.editions-ellipses.fr/fiche_detaille.asp?identite=6434

Un ouvrage qui a l'air intéressant, même si l'auteur est "connoté"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline   Mar 25 Nov - 11:19

L'auteur est connoté "monarchiste", ce qu'il est. C'est un opposant déterminé de tout paganisme renaissant. Dans un énorme ouvrage qu'il a sorti chez Ellipses, "Histoire mondiales des idées politiques", il s'attaque à la triade Machiavel-Voltaire-Nietzsche et à le lecture anti-chrétienne de l'effondrement de l'empire romain. Etonnamment, dans son dernier chapitre, il consacre à la Nouvelle Droite quelques pages. Il évoque d'une part la figure d'Alain de Benoist, et d'autre part la figure de Guillaume Faye (avec analyse de l'Archéofuturisme), dans un gros paragraphe intitulé "racialisme".

La "sujétion intellectuelle de l'orient" a été largement manifestée par la victoire du christianisme dans l'empire romain, et Augustin le chrétien en est une illustration. Le souffle indien, "parce qu'il nous est apparenté" (Nietzsche), n'est pas l'inspirateur de la pensée grecque, mais son cousin. Cette lecture "lux ex oriente" de l'antiquité est parfaitement fausse, mais représentative de la pensée ultra-chrétienne de son auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexandre
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline   Dim 14 Déc - 20:12

Citation :
En exposant avec clarté les pensées du monde entier à l’époque antique, ce livre met en lumière le lien entre la pensée occidentale et la pensée orientale.
Tout commence avec l’enseignement par le mythe. Puis l’Inde rayonne, non seulement sur l’Orient (excepté Confucius), mais aussi sur l’Occident. Certes, les Grecs inventent la «?philosophie?» à proprement parler, puisqu’ils sont les premiers à exiger une justification du discours par la raison, mais leur vision générale du monde ne libère pas des grands concepts indiens sur la nature environnante, le corps et l’âme.
Même l’immense travail d’Aristote, première manifestation d’indépendance radicale de la pensée occidentale par rapport à l’Orient, ne suffit pas à prévenir le resserrement des liens entre les philosophies hellénistiques et les fondamentaux brahmaniques, à la suite de l’épopée d’Alexandre. C’est finalement saint Augustin qui, au crépuscule de l’Antiquité et à l’aube du Moyen Âge, émancipe définitivement l’Occident de sa sujétion intellectuelle à l’Orient.

Alors là c'est du grand n'importe quoi... Je n'ai jamais lu nulle part que les concept d'ame chez les grecs venaient des Indiens, d'ailleurs les Grecs ignorent à peu près tout de l'Inde avant Alexandre le grand, époque ou la philosophie grecque est en place depuis des siècles.

Question apport intellectuel d'ailleurs, les grecs ont apporté à l'Inde les mathématiques, rien que ça, et au bouddhisme, ils ont tout bonnement donné la sculpture. Alors on se demande qui est l'élève de qui

La pensée d'Augustin, d'autre part, est fortement teintée d'orientalisme, puisqu'il adhère au christianisme, religion d'origine orientale; il est fort marqué par le platonisme, que cette chère dame classe parmi les philosophies tellement influencées par l'orient. Enfin, Augustin a été pendant des années adepte du manichéisme, religion on ne peut plus orentales, et dont les "séquelles" sont restées durables dans sa pensée.

En bref, un peu moins d'affirmations tranchantes et plus de mesure seraient de mise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellenisme.bloguez.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
La pensée antique vue par Yves-Marie Adeline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN MAIRE QUI MARIE SA FILLE
» Le Havre Marie-Galante GOURNAY GUESNON 17è
» quelque photos d'un paras qui est a bord du louise marie
» anniversaire Yves
» pensée aux oiseaux l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: