FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Huntington et les civilisations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Huntington et les civilisations   Dim 14 Sep - 21:31

Huntington ou le conflit des religions.


La théorie bien connue de Samuel Huntington dite du « conflit des civilisations » (clash of the civilizations) peut apparaître comme une représentation possible de la géopolitique américaine. Huntington n’est pas favorable à un tel conflit mais le considère comme une menace possible à la paix dans le monde. Le problème vient dans la difficulté à définir précisément quelles sont les différentes civilisations. Huntington choisit une grille de lecture très américaine, le critère religieux. Nous allons voir pourquoi ce critère seul ne saurait être pertinent et les problèmes qu’il pose.

Pour Huntington, il existe neuf civilisations sur notre planète, auxquelles il faut rajouter plusieurs micro-civilisations. La première est la civilisation occidentale qui comprend le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Europe occidentale toute entière, catholique comme protestante. Huntington applique donc son schéma religieux, mais procède déjà à une entorse puisqu’il sépare l’Amérique centrale et méridionale, pourtant chrétienne et de langue européenne (espagnol et portugais), de la civilisation occidentale. On pourrait comprendre qu’il considère les populations amérindiennes ou descendantes d’esclaves africains, toutes hispanophones ou lusophones, comme différentes, mais pourquoi y mettre aussi l’Uruguay et l’Argentine, pays « européens » à tous points de vue (sauf géographiquement bien sûr).

Huntington choisit de considérer le monde européen orthodoxe comme relevant d’une autre civilisation, comprenant la Russie, la Grèce, l’Arménie (pourtant d’un christianisme non orthodoxe), l’Ukraine et la Géorgie, entre autres. Est-ce à dire qu’il ne considère pas les helléno-américains ou les russo-américains comme intégrés au melting pot ? En réalité, Huntington défend l’idée d’une Europe coupée en deux, sa partie occidentale relevant de la même civilisation que les USA. Il s’agit de rejeter la Russie en Asie, de lui nier son européanité véritable.

La quatrième civilisation évoquée est l’islamique, ce qui aboutit à mettre dans le même panier toutes les populations musulmanes d’Europe, d’Afrique et d’Asie, du Maroc jusqu’à l’Indonésie, sans tenir compte des différences ethniques (Indo-Européens, Sémites, Bantous, Malais… etc) ou internes à l’islam (chiisme/sunnisme). Dans cet espace, on retrouve la Turquie, clairement vue comme non occidentale, mais aussi l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine, dont l’européanité est indiscutable.

Les autres civilisations sont plus ou moins artificielles, il s’agit de la civilisation bouddhiste, dont étrangement Chine et Japon sont séparés, qui comprend la Mongolie, l’Asie du Sud-Est, Bhoutan et le Sri Lanka. La Chine forme une civilisation à elle toute seule, englobant la Corée et le Vietnam, pour des raisons bien énigmatiques. La civilisation indienne, où 11% des Indiens sont musulmans, en est une autre, séparée du Pakistan et du Bengladesh, pourtant de même origine.

Enfin vient le tour des micro-civilisations. Une petite civilisation comprend le Guyana, Belize et la Jamaïque, sans raisons bien évidentes. Il y a ensuite le Japon, Israël, Haïti, l’Ethiopie et les Philippines qui forment chacun une civilisation. La grille de lecture religieuse pourrait l’expliquer, mais pourquoi n’est-ce pas aussi le cas de l’Arménie, pas moins chrétienne que l’Ethiopie d’ailleurs.

Huntington applique donc un schéma inadapté, qui amène à mettre ensemble des peuples bien différents par le seul fait d’avoir en apparence la même religion. Surtout qu’il ne respecte pas sa grille de lecture, dans le cas de la Chine comme de l’Amérique du Sud par exemple. Il refuse (volontairement ?) d’adopter différentes grilles et de les croiser, et notamment les grilles ethnique et linguistique.

Néanmoins on peut retenir de son approche plusieurs éléments, à savoir que la Russie n’est pas selon lui de civilisation « occidentale », de même que la Grèce, berceau de l’Europe civilisationnelle, qu’Israël ne l’est pas non plus, de même que la Turquie. Aussi son approche n’est pas celle des néo-conservateurs, mais celle d’une analyse religieuse des civilisations, et de considérer donc que le conflit à craindre résulterait de la confrontation entre notamment le christianisme occidental, l’orthodoxie éventuellement et l’islam.

---

Le PSUNE propose une autre lecture des civilisations, et des blocs civilisationnels à venir, qui ne repose pas sur la religion comme critère principal. Pour nous, la civilisation européenne n’est que superficiellement chrétienne, et marginalement musulmane dans quelques régions ; elle est fondée sur le triple héritage indo-européen, grec et romain, et en matière de religion sur le polythéisme indigène. Aussi la séparation entre l’Europe occidentale, réformée comme catholique, et l’Europe orientale, ne tient pas. Il n’y a qu’une seule civilisation européenne allant de l’Islande à la Russie, et comprenant les pays européens des différentes religions.

En revanche les USA ne font pas partie stricto sensu de cette civilisation, mais forme une civilisation indépendante bien que d’origine européenne. On pourrait l’appeler la civilisation euro-coloniale, comprenant l’Amérique du Sud « blanche » (Argentine, Uruguay, sud-est du Brésil, ainsi que les poches européennes-américaines de Colombie, du Venezuela, du Mexique et du Chili, entre autres), le Canada, les Etats-Unis, les vestiges de l’Afrique du Sud afrikaaner, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. C’est une civilisation qui naît du rejet des métropoles européennes et de leur civilisation. Les pélerins du Mayflower fuient l’Europe, et les USA en particulier naissent de cette fuite, de ce refus souvent bibliste de la vieille Europe « païenne ».

Il existe ensuite une civilisation altaïque, comprenant la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Asie Centrale, mélange d’héritage chamanique et d’islam, en cours de renforcement. On trouve une civilisation iranienne, comprenant des chiites et des sunnites, et allant du Kurdistan au Béloutchistan, en passant par le pays pachtoune et allant jusqu’au Tadjikistan au nord. Enfin on trouve une civilisation indienne, du Pakistan au Bengladesh, du Népal au Sri Lanka, civilisation dans laquelle l’hindouisme est la religion dominante, devant un fort islam et un bouddhisme résiduel.

Les autres civilisations sont – la civilisation arabo-musulmane, comprenant les vestiges d’autres civilisations (égyptienne et mésopotamienne en particulier) ; la civilisation chinoise ; la civilisation de l’Asie du Sud-Est ; la civilisation japonaise/coréenne ; la civilisation négro-africaine ; la civilisation amérindienne, superficiellement européanisée enfin.


Thomas FERRIER
Secrétaire Général du PSUNE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Sam 27 Juin - 15:44

Ferrier a écrit:
Huntington ou le conflit des religions.


La théorie bien connue de Samuel Huntington dite du « conflit des civilisations » (clash of the civilizations) peut apparaître comme une représentation possible de la géopolitique américaine. Huntington n’est pas favorable à un tel conflit mais le considère comme une menace possible à la paix dans le monde. Le problème vient dans la difficulté à définir précisément quelles sont les différentes civilisations. Huntington choisit une grille de lecture très américaine, le critère religieux. Nous allons voir pourquoi ce critère seul ne saurait être pertinent et les problèmes qu’il pose.

On arrête cette soumission aux intérèts des USA . Les amériquains veulent faire la guerre aux autres civilisations et bien qu'ils se demerdent ; c'est leur politique et pas la notre .

Au passage il faut que tout les états membre de l' UE sortent de l' O.T.A.N. ou qu'ils sortent de L U.E. ce qui signifie bien sur que l'on intégrera jamais la Turquie dans l' U.E.

Certain disent que pour quitter l' OTAN il faudra quitter l' Angleterre et bien quittons l' Angleterre qui devient maintenant une colonie amércaine ; alors qu' autrefois c' était l'amérique qui était une colonie de l'Angleterre et de la France .


Dernière édition par winston le Sam 27 Juin - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Sam 27 Juin - 15:52

Citation :
Les américains veulent faire la guerre aux autres civilisations et bien qu'ils se demerdent ; c'est leur politique et pas la notre .

Les américains au contraire combattent le conflit des civilisations, au profit d'une "civilisation-monde". Ce sont des mondialistes donc ils ne jouent pas un camp contre les autres. Quand je dis "les américains", c'est le gouvernement des Etats-Unis plutôt que je devrais désigner. Gouvernement qui trahit les descendants des pères fondateurs !

Citation :
Au passage il faut que tout les états membre de l' UE sortent de l' O.T.A.N. ou qu'ils sortent de L U.E. ce qui signifie bien sur que l'on intégrera jamais la Turquie dans l' U.E.

L'Union Européenne peut demain être le rempart de l'Europe contre l'impérialisme, qu'il vienne de l'ouest, du sud ou de l'est. En revanche, oui l'OTAN doit disparaître et l'UE refondée devra dénoncer le traité de l'atlantique-nord.

Citation :
Certain disent que pour quitter l' OTAN il faudra quitter l' Angleterre et bien quittons l' Angleterre qui devient maintenant une colonie amércaine ; alors qu' autrefois c' était l'inverse .

Le Royaume-Uni est un pays européen, les USA ne le sont pas. C'est toute la différence. Les citoyens anglais, gallois, écossais et irlandais du nord ont eux aussi le droit à la Grande Europe. Quant au gouvernement de sa royale majesté, il a vocation comme le gouvernement de la république française à s'effacer devant la république européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Sam 27 Juin - 15:53

winston a écrit:
Ferrier a écrit:
Huntington ou le conflit des religions.


La théorie bien connue de Samuel Huntington dite du « conflit des civilisations » (clash of the civilizations) peut apparaître comme une représentation possible de la géopolitique américaine. Huntington n’est pas favorable à un tel conflit mais le considère comme une menace possible à la paix dans le monde. Le problème vient dans la difficulté à définir précisément quelles sont les différentes civilisations. Huntington choisit une grille de lecture très américaine, le critère religieux. Nous allons voir pourquoi ce critère seul ne saurait être pertinent et les problèmes qu’il pose.

On arrête cette soumission aux intérèts des USA . Les amériquains veulent faire la guerre aux autres civilisations et bien qu'ils se demerdent ; c'est leur politique et pas la notre .

Au passage il faut que tout les états membre de l' UE sortent de l' O.T.A.N. ou qu'ils sortent de L U.E. ce qui signifie bien sur que l'on intégrera jamais la Turquie dans l' U.E.

Certain disent que pour quitter l' OTAN il faudra quitter l' Angleterre et bien quittons l' Angleterre qui devient maintenant une colonie amércaine ; alors qu' autrefois c' était l'amérique qui était une colonie de l'Angleterre et de la France .

Oui, je suis d'accord, et voilà pour remonter nos troupes euroéanistes...
Y a la musique qui va avec...
http://www.youtube.com/watch?v=GAYKXoDxb2A&feature=fvst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 14:26

Ferrier a écrit:
Huntington ou le conflit des religions.


La théorie bien connue de Samuel Huntington dite du « conflit des civilisations » (clash of the civilizations) peut apparaître comme une représentation possible de la géopolitique américaine. Huntington n’est pas favorable à un tel conflit mais le considère comme une menace possible à la paix dans le monde. Le problème vient dans la difficulté à définir précisément quelles sont les différentes civilisations. Huntington choisit une grille de lecture très américaine, le critère religieux. Nous allons voir pourquoi ce critère seul ne saurait être pertinent et les problèmes qu’il pose.

Pour Huntington, il existe neuf civilisations sur notre planète, auxquelles il faut rajouter plusieurs micro-civilisations. La première est la civilisation occidentale qui comprend le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Europe occidentale toute entière, catholique comme protestante. Huntington applique donc son schéma religieux, mais procède déjà à une entorse puisqu’il sépare l’Amérique centrale et méridionale, pourtant chrétienne et de langue européenne (espagnol et portugais), de la civilisation occidentale. On pourrait comprendre qu’il considère les populations amérindiennes ou descendantes d’esclaves africains, toutes hispanophones ou lusophones, comme différentes, mais pourquoi y mettre aussi l’Uruguay et l’Argentine, pays « européens » à tous points de vue (sauf géographiquement bien sûr).

Huntington choisit de considérer le monde européen orthodoxe comme relevant d’une autre civilisation, comprenant la Russie, la Grèce, l’Arménie (pourtant d’un christianisme non orthodoxe), l’Ukraine et la Géorgie, entre autres. Est-ce à dire qu’il ne considère pas les helléno-américains ou les russo-américains comme intégrés au melting pot ? En réalité, Huntington défend l’idée d’une Europe coupée en deux, sa partie occidentale relevant de la même civilisation que les USA. Il s’agit de rejeter la Russie en Asie, de lui nier son européanité véritable.

La quatrième civilisation évoquée est l’islamique, ce qui aboutit à mettre dans le même panier toutes les populations musulmanes d’Europe, d’Afrique et d’Asie, du Maroc jusqu’à l’Indonésie, sans tenir compte des différences ethniques (Indo-Européens, Sémites, Bantous, Malais… etc) ou internes à l’islam (chiisme/sunnisme). Dans cet espace, on retrouve la Turquie, clairement vue comme non occidentale, mais aussi l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine, dont l’européanité est indiscutable.

Les autres civilisations sont plus ou moins artificielles, il s’agit de la civilisation bouddhiste, dont étrangement Chine et Japon sont séparés, qui comprend la Mongolie, l’Asie du Sud-Est, Bhoutan et le Sri Lanka. La Chine forme une civilisation à elle toute seule, englobant la Corée et le Vietnam, pour des raisons bien énigmatiques. La civilisation indienne, où 11% des Indiens sont musulmans, en est une autre, séparée du Pakistan et du Bengladesh, pourtant de même origine.

Enfin vient le tour des micro-civilisations. Une petite civilisation comprend le Guyana, Belize et la Jamaïque, sans raisons bien évidentes. Il y a ensuite le Japon, Israël, Haïti, l’Ethiopie et les Philippines qui forment chacun une civilisation. La grille de lecture religieuse pourrait l’expliquer, mais pourquoi n’est-ce pas aussi le cas de l’Arménie, pas moins chrétienne que l’Ethiopie d’ailleurs.

Huntington applique donc un schéma inadapté, qui amène à mettre ensemble des peuples bien différents par le seul fait d’avoir en apparence la même religion. Surtout qu’il ne respecte pas sa grille de lecture, dans le cas de la Chine comme de l’Amérique du Sud par exemple. Il refuse (volontairement ?) d’adopter différentes grilles et de les croiser, et notamment les grilles ethnique et linguistique.

Néanmoins on peut retenir de son approche plusieurs éléments, à savoir que la Russie n’est pas selon lui de civilisation « occidentale », de même que la Grèce, berceau de l’Europe civilisationnelle, qu’Israël ne l’est pas non plus, de même que la Turquie. Aussi son approche n’est pas celle des néo-conservateurs, mais celle d’une analyse religieuse des civilisations, et de considérer donc que le conflit à craindre résulterait de la confrontation entre notamment le christianisme occidental, l’orthodoxie éventuellement et l’islam.

---

Le PSUNE propose une autre lecture des civilisations, et des blocs civilisationnels à venir, qui ne repose pas sur la religion comme critère principal. Pour nous, la civilisation européenne n’est que superficiellement chrétienne, et marginalement musulmane dans quelques régions ; elle est fondée sur le triple héritage indo-européen, grec et romain, et en matière de religion sur le polythéisme indigène. Aussi la séparation entre l’Europe occidentale, réformée comme catholique, et l’Europe orientale, ne tient pas. Il n’y a qu’une seule civilisation européenne allant de l’Islande à la Russie, et comprenant les pays européens des différentes religions.

En revanche les USA ne font pas partie stricto sensu de cette civilisation, mais forme une civilisation indépendante bien que d’origine européenne. On pourrait l’appeler la civilisation euro-coloniale, comprenant l’Amérique du Sud « blanche » (Argentine, Uruguay, sud-est du Brésil, ainsi que les poches européennes-américaines de Colombie, du Venezuela, du Mexique et du Chili, entre autres), le Canada, les Etats-Unis, les vestiges de l’Afrique du Sud afrikaaner, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. C’est une civilisation qui naît du rejet des métropoles européennes et de leur civilisation. Les pélerins du Mayflower fuient l’Europe, et les USA en particulier naissent de cette fuite, de ce refus souvent bibliste de la vieille Europe « païenne ».

Il existe ensuite une civilisation altaïque, comprenant la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Asie Centrale, mélange d’héritage chamanique et d’islam, en cours de renforcement. On trouve une civilisation iranienne, comprenant des chiites et des sunnites, et allant du Kurdistan au Béloutchistan, en passant par le pays pachtoune et allant jusqu’au Tadjikistan au nord. Enfin on trouve une civilisation indienne, du Pakistan au Bengladesh, du Népal au Sri Lanka, civilisation dans laquelle l’hindouisme est la religion dominante, devant un fort islam et un bouddhisme résiduel.

Les autres civilisations sont – la civilisation arabo-musulmane, comprenant les vestiges d’autres civilisations (égyptienne et mésopotamienne en particulier) ; la civilisation chinoise ; la civilisation de l’Asie du Sud-Est ; la civilisation japonaise/coréenne ; la civilisation négro-africaine ; la civilisation amérindienne, superficiellement européanisée enfin.


Thomas FERRIER
Secrétaire Général du PSUNE

Je suis d' accord avec vous, sauf pour l' Europe paienne. Nous ne sommes globalement plus paiens depuis Jésus Christ. Le judéo-christianisme a profondément marqué notre civilisation. Judéo-christianisme car la Bible n' est ni plus ni moins qu' un copié-collé de la Torah. Seul l' histoire du Christ nous sépare, c' est à dire, en théorie, rien. Ou presque. Dans la pratique, les israéliens pour 3/4 juifs sont beaucoup plus sectaires que nous chrétiens. Ce qui amène certains à dire que les juifs ont beaucoup plus à partager avec les musulmans. Jésus était le roi des juifs, ne l' oublions pas.
Si le fait qu' Israel est au Moyen-Orient et que sa population vit au milieu des musulmans, il n' en est pas moins que le judaisme est la mère de tous les monothéismes. Dont le christianisme (qui a totalement éclipsé le paganisme ou presque) essentiellement.
Halloween est une fête paienne. Mais je ne la supporte pas car elle est une fête commerciale importée des USA... Alors, je ne la fête pas, je la fuis, comme je ne donne pas de bonbons, voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 14:38

à Olivier Carbone,

Et ça, pas bon? Frakass "300" vidéo dédiée à l' héroisme des spartiates face à l' ignoble empire perse, les paroles rejetant le "politiquement correct" (à voir sur You Tube). Pas de lien ni vidéo pour ceux inscrits depuis moins de 7 jours, alors, je fais comme ça, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 15:06

Voilà le lien !!! merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 15:44

La théorie de Huttington est soit sectaire soit le fruit de l' ignorance (venant des américains, la 2ème solution ne m' étonnerait pas). Pour moi qui suis ouvert, il y a l' Occident (réunissant la même race, la même religion de base, les mêmes valeurs de Démocratie, de Droits de l' Homme avec ses lois, son code du travail) donc:

- les 2 amériques
- l' Europe continentale (46 pays?)
- l' Australie, la Nouvelle-Zélande et l' Afrique du Sud

Je crois n' avoir rien oublié.

3 continents les partagent (Amérique du Nord, Amérique du Sud et Europe continentale). Afrique du Sud, Nouvelle Zélande et Australie dépendent d' autres continents.

L' Europe continentale étant le centre unique de tout cet Occident qui occupe une grosse part de l' hémisphère Nord (en sachant qu' Occident dans ma version devient un abus de langage car l' Orient disparait! LOL).
L' Asie (Chine, Thailande, Vietnam, Corée, Mongolie, Japon pour les plus connus)
Le Moyen-Orient (Azerbaidjan, Pakistan, Iran, Irak, Syrie, Turquie, Israel, Liban, Arabie Saoudite, Palestine, Syrie pour les plus connus).
Et le continent africain. Soit en tout 6 continents (2 amériques, Europe continentale, Asie, Moyen-Orient et Afrique)

A savoir que l' Afrique se divise 2 sous-continents (les maghrébins du nord et les noirs sur tout le reste du continent) si on doit faire une distinction de races.
Ensuite, il y a l' Asie centrale qui a ses particularités (race asiatique mais musulmane: Kazakhstan, Ouzbékistan, Tadjikhistan, Kirghistan)
Et enfin l' Inde dont la population est très mélangée. Certains ont un physique carrément asiatique, d' autres un physique du Moyen-Orient, les indiens sont essentiellement hindous, une minorité (150 millions je crois, est musulmane).

Seule l' Europe jusque la Russie incluse est issue de la même race, de la même religion, de la quasi même histoire, avec les quasi mêmes valeurs... Seuls les européens sont à ce point homogènes. Seuls les cons disent le contraire (essentiellement les BOBo qui veulent nous lobotomiser en disant: "les espagnols sont plus proches des marocains que des français! A ce jour 98% des espagnols se disent chrétiens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 15:46

à OLIVIER CARBONE (t' es cycliste?),

Je ne peux pas publier de lien! C' est mon 1er jour! Ca m' est interdit! Merci, héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 16:06

On m'a volé mon vélo.
Mais oui, j'aime bien parfois passer outre les transports publics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 17:17

olivier carbone a écrit:
On m'a volé mon vélo.
Mais oui, j'aime bien parfois passer outre les transports publics.

T' avais quoi comme vélo? Ciocc, Look, Canondale, Lapierre? Groupe 2 plateaux, shimano, Campagnolo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Answald
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Jeu 4 Oct - 17:20

Answald a écrit:
olivier carbone a écrit:
On m'a volé mon vélo.
Mais oui, j'aime bien parfois passer outre les transports publics.

T' avais quoi comme vélo? Ciocc, Look, Canondale, Lapierre? Groupe 2 plateaux, shimano, Campagnolo?

Au début des années 2000, j' avais un très bon niveau en vélo de route. J' ai fait 2 courses sur un vélodrome dont 1 fois contre Florian Rousseau. Je suis arrivé 2ème derrière lui. J' étais content, mais surtout désorienté. Quand tu roules avec un pignon fixe sans freins sur une piste en bois sur un plan excentré à fond de berzingue, alors que t' es habitué à la route! Ca fait bizarre, je te jure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huntington et les civilisations   Aujourd'hui à 18:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Huntington et les civilisations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les civilisations disparues : Les Vikings
» Culture et civilisation arabo-normande.
» Bonsoir à tous, je suis nouvelle
» Civilisations : bon sens de Guéant, hypocrisie de gauche.
» Claude Guéant et les civilisations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Géopolitique européenne - European geopolitics-
Sauter vers: