FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douguine sur la guerre russo-géorgienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Douguine sur la guerre russo-géorgienne   Jeu 14 Aoû - 16:54

J'ai mis en gras les passages que je trouve les plus consternants (délires grand-russes, bellicisme sans fard, reductio ad hitlerum) :

Citation :
La Russie va de l'avant, maintenant Tbilissi doit tomber

Alexandre Douguine

Il demande « la prise de Tbilissi », il met le président géorgien Saakashivili face à deux options : « Ou il se livre aux Russes pour être jugé ou il doit mourir ». Alexandre Dougine est le leader du Mouvement international eurasiste, un des groupes qui soutiennent la politique de l'orgueil nationaliste russe retrouvé. Il connaît bien Poutine, aujourd'hui premier ministre, qui écoute volontiers ses conseils. Dougine incarne aussi physiquement le prototype de l'intellectuel russe. Il est grand, maigre, a les yeux bleus et s'est laissé pousser une longue barbe à la Soljenitsyne. La semaine passée il était en Ossétie du Sud et aujourd'hui il est en étroit contact avec les dirigeants de la région sécessionniste. Sur ce conflit il a des idées très claires (et belliqueuses), comme il le montre dans cet interview accordé au quotidien Il Giornale (n° 191, 12.08.2008, entretien réalisé par Marcello Foa)

La Russie n'est pas en train d'exagérer en Ossétie du Sud ?

Pas du tout, nous devions intervenir, parce que l'armée géorgienne a ouvert le feu sur nos casques bleus, mais surtout parce qu'elle mène une politique de génocide envers les Ossètes. Elle a bombardé la population civile, provoquant au moins deux milles morts et trente mille blessés, elle a fait du nettoyage ethnique dans les villages. Nous ne pouvions pas rester indifférents.

Mais a présent les Géorgiens se retirent, cela ne suffit-il pas ?

Absolument pas. C’est le président géorgien qui a fait débuter cette crise. C'est un nouvel Hitler, parce qu'il a attaqué des populations innocentes et non armées. C'est notre devoir de l'arrêter pour ne pas répéter les erreurs de l'histoire. Il n'y a maintenant qu'une seule solution : conquérir Tbilissi et la tenir sous notre contrôle.

Pourtant Saakashvili a été élu démocratiquement…

Il dirige un régime criminel, semblable à al-Quaida ou à l'Allemagne nazie. Il y avait des décennies que l'on n'avait pas assisté à un génocide de cette dimension. Il a maintenant deux options ou il se livre aux Russes pour être jugé à Moscou ou il doit mourir.

Pourtant les Russes aussi sont intervenus en Tchétchénie et certes pas avec des gants. Lui non, vous oui ?

Les massacres contre les civils en Ossétie du Sud sont documentés, tandis que notre intervention en Tchétchénie visait des terroristes, non la population civile. Ces Géorgiens veulent anéantir un peuple.

Mais maintenant le conflit risque de s'étendre. Après la Géorgie touchera t’il l'Ukraine ?

Oui, parce que le gouvernement est en train de se comporter comme le gouvernement géorgien. Il a réhabilité les nazis ukrainiens, persécuté les russes orthodoxes et appuyé Tbilissi dans le génocide en Ossétie du Sud. Il a carrément envoyé là des mercenaires, alors que du côté des Ossète du Sud ce sont des volontaires ukrainiens qui se sont enrôlés.

Donc guerre aussi en Ukraine ?

La situation est très sérieuse et la crise est sur le point d'exploser. Il y a deux peuples avec deux options géopolitiques, deux visions du futur. D'un côté les russophones qui ont comme repère le Kremlin, la religion orthodoxe, l'Eurasie. De l'autre les Ukrainiens qui regardent vers les États-Unis, l'Occident, l'Otan. Les premiers sont avec les Ossètes, les seconds avec les Géorgiens. Comment le pays peut-il rester unis ? Les divisions en Ukraine sont sérieuses, profondes, irréparables.

Mais cela risque de déstabiliser toute la région, n'êtes-vous pas inquiets ?

Je répète que ce n'est pas nous qui avons commencé ce processus. Bien sûr que je suis inquiet, mais les agressés ce sont les Russes et nous devons défendre nos droits à commencer par ceux d’êtres humains.

Savez-vous si le Kremlin partage votre opinion ?

Je parle en mon nom, mais je crois qu'en ce moment une large majorité de l’appareil d’État russes pense de la même façon.

http://www.voxnr.com/cc/etranger/EkElVZkkyZCEcnOVKZ.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douguine sur la guerre russo-géorgienne   Jeu 14 Aoû - 16:58

En annexe, un document expliquant assez bien les motivations de Douguine (en tant que théoricien de l'école néo-impérialiste russe ayant ses entrées dans l'appareil poutinien), un discours secret de Mikhaïl Souslov à l'époque brejnevienne :

Citation :
[...]
Le Parti communiste est le ciment de la Russie et nous devons oeuvrer pour un plan de sauvegarde de la Russie, avant que celui-ci ne perde sa force et sa nature même, plan qui sera différent selon la République à laquelle il s'adressera.

Nous devons permettre à nos généraux d'Extrême-Orient de continuer à avoir des conditions de vie «normales». Pour procéder à leurs rapatriements, nous avons besoin des territoires situés au bord de la mer Noire où vivent, comme vous le savez, les Géorgiens.

Nous devons tenir compte du fait que les Géorgiens se différencient fortement de nous et que, tôt ou tard, ils poseront la question de l'indépendance et de la liberté. Nous devons commencer à les affronter en Abkhazie. En profitant de l'Abkhazie, nous accorderons l'indépendance à la Mingrélie, la Svanéthie et l'Adjarie. Nous raviverons ainsi les sentiments provinciaux et nationaux entre eux. Nous devons dresser la Géorgie occidentale contre la Géorgie orientale et ensuite jouer le rôle de conciliateurs.

Nous devons simultanément persuader scientifiquement les Géorgiens qu'ils sont issus de pays divers et qu'ils sont les représentants de diverses nations, ce qui nous donnera la possibilité de les chasser définitivement du territoire géorgien. [...]

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/Asie/georgie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douguine sur la guerre russo-géorgienne   Jeu 14 Aoû - 17:08

Dans le cadre de ce sujet me vient une réflexion personnelle.

Staline représente la complémentarité des nationalismes russe et géorgien (tous les deux ayant des accents jacobins) dans le cadre du socialisme soviétique. Bien que lui-même de souche ossète et opposé à l'indépendance géorgienne (sous les mencheviks), la république soviétique de Géorgie a atteint une surface territoriale importante et inédite sous son règne, au détriment de l'Arménie. La capitale portait auparavent un nom arménien, Tiflis, et fut rebaptisée Tbilissi. Staline fut très hostile à l'autonomie des Abkhazes, imposant la langue géorgienne dans la république (tout en imposant le Russe dans l'ensemble de l'URSS).

La déstalinisation voulue par Khrouchtchev semble avoir provoqué une rupture entre nationalistes russes et géorgiens. 1956 fut la date d'une répression par l'armée rouge d'une révolte de jeunes "staliniens" à Tbilissi.

Sous Brejnev, le nationalisme anti-russe fut de plus en plus important en Géorgie. D'où cette stratégie russe de décomposition de la Géorgie, stratégie qui semble de fait calquée sur la stratégie anglo-saxonne (et "rosenberguienne" chez les Allemands) de division de l'empire russe en plusieurs petites entités.


Dernière édition par Spartakus le Jeu 14 Aoû - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Douguine sur la guerre russo-géorgienne   Jeu 14 Aoû - 17:08

J'ai lu ça et c'est en effet n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douguine sur la guerre russo-géorgienne   Aujourd'hui à 16:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Douguine sur la guerre russo-géorgienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» (USA) Combattants Français de la Guerre Américaine 1778-1783
» Prisonniers guerre 39/45 - FRABOLOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Géopolitique européenne - European geopolitics-
Sauter vers: