FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 la honte, un sentiment qui paralyse l'europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Der K
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 228
Localisation : Bilskirnir

MessageSujet: la honte, un sentiment qui paralyse l'europe   Lun 19 Mai - 15:57

Le plus gros problème de notre société, celui qui sous-tend tous les autres, qu'ils soient d'ordre économique, social, politique, c'est la dégénérescence, prévisible et logique, de la morale chrétienne. En effet, cette religion porte en elle les prémisse de l'actuelle dislocation morale. c'est elle qui, en Europe, a apporté la valorisation de l'universalisme humaniste qui ronge notre société. au nom de vertus qui nous étaient étrangères, nous sommes asservis, rendus faible et inopérants à cause de cette honte qui remonte, selon cette religion, à la nuit des temps. l'homme, au nom d'un péché commis par son ancêtre, serait redevable d'une contrition perpétuelle et continuelle. nous serions ceux par qui le mal est arrivé, l'homme, éternellement coupable, n'aurait qu'un devoir, s'accuser de tous les maux, encore et toujours. cette façon de voire, déjà incapacitante en soit même à pris une tournure dramatique en Europe, ou nous avons poussé cette idée de la faute et de la honte, jusqu'à sa conclusion extrême, nous nous la sommes, en fin de compte, appropriée. pour nous, ce ne sont plus les hommes dans leur ensemble qui sont coupables, mais nous seuls, les occidentaux. Encore que jusqu'à récemment, les conséquences étaient limitées, car nous étions coupables et responsable devant dieu seul, mais, suite à la « matérialisation » de la mentalité européenne, cette faute, cette responsabilité s'est déplacé sur l'humanité, nous sommes coupables devant l'humanité, à laquelle nous devons demander continuellement pardon. oui, nous sommes les réprouvés, les damnés, perpétuellement coupable, toujours redevable au nom d'une faute ineffaçable. les autres peuvent bien faire tout et n'importe quoi, en final, s'ils ont mal agit, c'est à cause de nous. nous leur sommes définitivement redevables, car notre faute est éternelle et impardonnable. pour un oui ou pour un non, nous nous aplatissons, nous nous excusons, larmoyant que s'en est écoeurant pour toute personne conservant un tant soit peu de respect de soit même et de son histoire. quel président n'est pas allé s'avilir dans la moindre des petites officines de la honte, comme la LDH, par exemple ? aucun, tous y passent et y vont de leur petite excuse bien dégoulinante. nous en arrivons à vouloir apprendre la honte et la culpabilité à nos enfants dès leur arrivé à l'école, shoah et esclavage en tête. le discours, par une pirouette mensongère, laisse entendre que ce seraient nos "parents" qui seraient tous responsable de tout ça. bizarrement, tous ces gens qui piétinent allègrement 2000 ans d'histoire occidentale, dont certains par une ignorance crasse, se souviennent alors de façon étrange, de quelques évènements, en insistant bien sur le fait que c'est NOTRE histoire, que c'est celle de NOS parents, qui, selon une antique tradition que nous pensions depuis longtemps abandonnée, transmettraient ainsi la faute sur la tête de leurs enfants, qui eux mêmes, la transmettrons au leurs...

s'il est essentiel de reconnaître ses erreurs, il est totalement paralysant d'y accorder une valeur morale définitive qui sous-tende toutes les actions futures. tous les peuples on commis des erreurs et des fautes, car l'homme commet des erreurs et des fautes. nous ne faisons pas exception, ni dans un sens ni dans l'autre, et nous ne sommes redevables d'aucun statut particulier à ce niveau, nous ne sommes ni plus, ni moins coupable que qui que soit d'autre, nos "victimes" ont été les bourreaux d'autres victimes. nous ne devons rien à personne, et surtout pas au nom d'une morale universelle et intemporelle qui ni ne nous concerne ni ne nous engage en rien.

cette honte qu'on nous rappelle régulièrement, cette faute qu'on nous assène et qu'on accommode à toutes les sauces, est la pire des armes qu'on puisse utiliser contre nous, et tant que nous ne nous en serons pas débarrassé, tant que nous n'aurons pas appris à la contourner, aucun homme, aucune parti, aucune politique, aucune réforme, aucune révolution ne changera quoique ce soit à notre situation de mort spirituelle et morale. il faut arracher cette racine de nos coeur, car elle empoisonne notre sang, notre vie et notre société. voilà la vraie lutte à mener en préalable à toutes les autres, qui nous permettra enfin de nous libérer de nos chaînes de l'esclavage moral et de reprendre ainsi en main notre destin. nous ne ferons pas l'économie de cette "révolution" morale, nous devons d'abord nous libérer nous même, aider nos frères à se libérer de cette emprise qui nous empêche de voire les choses telles qu'elles sont et les actions à entreprendre pour les changer réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: la honte, un sentiment qui paralyse l'europe   Mer 21 Mai - 12:08

Citation :
Le plus gros problème de notre société, celui qui sous-tend tous les autres, qu'ils soient d'ordre économique ... c'est la dégénérescence, prévisible et logique, de la morale chrétienne

Et pourquoi ce ne serait pas l'inverse? L'"ordre" économique actuel se servirait de la morale chrétienne (ou tout du moins d'une partie) pour ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la honte, un sentiment qui paralyse l'europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZEROUAL LE FONTOM D'ABDERAZAK = la honte à CTM
» Europe 1 à Rouen
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: