FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les tartans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balthazar
Légat
Légat


Nombre de messages : 1032
Localisation : Nouvelle Angoulême

MessageSujet: Les tartans   Sam 22 Mar - 7:19

Ne faudrait-il pas élaborer un tartan du parti de la nation européenne et de la fraternité indo-européenne ?

Je rappelle que le tartan n'est pas exclusivement écossais :

Citation :
Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, typique des peuples celtes.

À l’époque moderne, le tartan représente souvent un clan écossais précis. Le motif est constitué de bandes alternées de fils de laine colorés tissés à angle. Les blocs de couleur qui en résultent se répètent verticalement et horizontalement, formant un motif de carrés et de lignes distinctif, le sett. Les kilts sont presque toujours décorés de tartans. Le tartan est aussi appelé plaid en Amérique du Nord, mais en Écosse ce mot désigne un tissu tartan jeté sur l’épaule ou une couverture.

Origines
Des figurines de jade portant des coiffes tartan et remontant au moins à 3500 avant Jésus-Christ ont été trouvées en Chine. Des motifs tartan ont été utilisés dans le tissage écossais depuis des siècles. Un prédécesseur possible datant du IIIe siècle a été découvert près du Mur d'Antonin. Connu sous le nom de « sett de Falkirk », il porte un motif croisé en deux couleurs, composé de laines sans teinture, marrons et blanches, des moutons locaux, les soay sheep. Le tissu avait été utilisé comme bouchon d’un pot de terre contenant un trésor de pièces d’argent.

Ainsi que :

Citation :
On peut donc admettre que les Tokhariens se trouvaient dans le bassin du Tarim au moins depuis le Xe siècle av. J.-C., déduction compatible avec ce que nous venons de dire sur les origines de ce peuple. Certaines momies provenant de ce territoire et qui sont datées du Ier millénaire av. J.-C. ont donc des chances d'avoir été tokhariennes (ou Rong-Chiens, plus précisément?). Aucun procédé n'a été appliqué à ces corps pour permettre leur conservation. Ils se sont desséchés naturellement, grâce au climat et à certaines propriétés du sol. Les tartans qui ont été trouvés provenaient de la région de Hami, tout à fait en bordure du bassin du Tarim. Rien ne permet de penser qu'ils aient été tokhariens. Il faut reconnaître que leur ressemblance avec les tissus celtiques est très frappante et tout à fait troublante, mais il n'est pas nécessaire de supposer une migration de Celtes en Chine. Ces tissus ont pu être apportés par les Iraniens nomades, qui sillonnaient durant l'Antiquité une grande partie de l'Eurasie. On sait d'ailleurs que les Celtes, au Ve siècle av. J.-C. (époque de Hallstatt), utilisaient de la soie venue de Chine : le commerce international allait bon train.

Et :

Citation :
Spirales et tartans

Le matériel funéraire et les vêtements de ces "momies", eux aussi, se sont révélés fort intéressants. Par exemple: la présence de symboles solaires, comme des spirales et des swastikas, représentés sur les harnais et la sellerie des chevaux, relie une fois de plus ces personnes aux Aryens de l'antiquité, sur le plan culturel.

L'étoffe utilisée pour fabriquer leurs vêtements était la laine, qui fut introduite en Orient par des peuples venus de l'Ouest. Le "peuple des momies" connaissait bien l'art du tissage: on peut l'affirmer non seulement parce que l'on a retrouvé de nombreuses roues de métier à tisser dans la région mais aussi parce que les tissus découverts sont d'une excellente facture. Pour attester des relations avec le Céleste Empire, on peut évoquer une donnée supplémentaire: la présence d'une petite composante de soie dans les effets les plus récents (postérieurs au VIième siècle av. J. C.), qui ont de toute évidence été achetés aux Chinois. Les autres éléments vestimentaires, dans la majeure partie des cas, démontrent qu'il y avait des rapports étroits avec les cultures indo-européennes occidentales; le lot comprend notamment des vestes ornées et doublées de fourrure et des pantalons longs.

Plus révélateur encore: on a retrouvé dans une tombe un fragment de tissu quasi identique aux "tartans" celtes (11) découverts au Danemark et dans l'aire culturelle de Hallstatt en Autriche, qui s'est développée après la moitié du IIième millénaire avant J. C., donc à une époque contemporaine de celle de ces populations blanches du Xinjiang. Si l'on pose l'hypothèse que les Celtes d'Europe furent les ancêtres directs de ces Tokhariens (ou étaient les Tokhariens tout simplement), cette preuve archéologique s'accorde bien avec ce que nous disions plus haut à propos des similitudes entre la langue celtique et celle des Indo-Européens du Turkestan chinois : les deux données, l'une linguistique, l'autre archéologique, se renforcent l'une l'autre.

Et voici qques beaux exemples de tartans qui pourraient inspirer un choix :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://europepuissance.blogspot.com/
 
Les tartans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Culture européenne - European culture-
Sauter vers: