FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens   Jeu 6 Mar - 1:24

Citation :
Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens.


Dans la mythologie classique comme dans la mythologie nordique, les divinités peuvent apparaître aux hommes sous la forme de mortels comme d’animaux, et rarement sous leur forme divine. Sémélé, mère de Dionysos, qui avait voulu voir son amant Zeus en majesté, mourut brûlée car elle ne put soutenir de son regard le dieu. Les récits de combat à Rome évoquent l’apparition du dieu Mars en personne aux côtés des soldats romains sous la forme d’un guerrier de grande taille, triomphant de tous ses ennemis. Dans la tradition iranienne enfin, le dieu Verethragna, homologue du grec Arès, et héritier du dieu guerrier indo-iranien Indra, apparaît sous la forme de dix avatars, dont sept animaux et deux humains.

De toutes les divinités indo-européennes en effet, c’est le dieu de l’orage et de la guerre, que nous appellerons *Maworts, qui est le plus capable d’apparaître sous la forme d’un animal, généralement correspondant à sa nature complexe. C’est sous cette forme qu’il conduit vers un nouvel emplacement une jeune génération chassée par sa tribu selon le rite du printemps sacré, dans la tradition italique. Il fut un loup pour Romulus et Rémus, fondateurs de Rome, mais aussi a pu apparaître pour d’autres peuples sous la forme d’un taureau, d’un pivert, d’un cheval ou encore d’un ours.

Les animaux liés au dieu de l’orage et de la guerre et sous la forme desquels il peut apparaître, relèvent de plusieurs fonctions, qui peuvent se recouper. La première fonction est l’association à l’orage et à la foudre, et on retrouve le cheval (selon la croyance selon laquelle le son du tonnerre est dû aux chevaux du char du dieu), le pivert, animal qui comme la foudre pouvait selon la tradition abattre des chênes, le taureau, animal porteur de la foudre chez les Indo-Européens (et les autres Européens d’ailleurs), l’aigle de guerre ou le faucon, lui aussi porteur de la foudre entre ses serres, et enfin l’ours, animal capable de grimper aux arbres, donc lien entre le ciel et la terre, et pour cela associé au ciel intermédiaire, le ciel orageux (et auroral/crépusculaire).

La seconde fonction est l’association à la virilité, le dieu *Maworts étant le mâle parfait, la représentation idéalisée du mâle indo-européen. C’est pourquoi tous les animaux symbolisant la virilité et/ou la fécondité masculine sont associés au dieu. Il s’agit dans le désordre du bouc, du cheval là encore, du bélier, du taureau et de l’ours, et les Indo-Iraniens y rajouteront l’éléphant et le chameau, animaux inconnus des Indo-Européens. Le lion est absent de cette liste, car animal associé à la royauté céleste et au soleil, au dieu *Dyeus donc, et connu des Indo-Européens (i.e *singhos) car présent à l’époque préhistorique en Europe (« leo europaeus », éteint).

La troisième fonction est l’association à la guerre au sens strict, et sont ainsi retenus les animaux de nature belliqueuse. On retrouve les animaux déjà évoqués, à l’instar du bélier et du taureau (l’association de ce dernier à la couleur rouge, couleur symbolique du dieu guerrier, et qui le rendrait furieux remonte donc à une vieille histoire), mais plus généralement le cheval, animal utile au combattant, le loup, honoré pour sa valeur guerrière reconnue, et animal par excellence du dieu, mais aussi le corbeau, combattant mais aussi charognard, nettoyant le champ de bataille comme le vautour, autre animal de *Maworts. A cette liste, on retrouve d’autres animaux à la nature belliqueuse, comme le coq, le milan, le chat mâle (« matou ») et le chien.

Les animaux liés à *Dyeus en revanche sont exclusivement célestes et/ou souverains. On retrouve l’aigle solaire, sans foudres dans les serres, aigle qu’on découvre, sauf à Rome, dans les drapeaux de nombreux pays d’Europe contemporaine, mais aussi le lion et l’ours, un ours de majesté, celui incarné par le roi Arthur par exemple. C’est a priori une idée erronée que de penser que le lion a été introduit comme roi des animaux sous l’influence du christianisme, car le lion avait aussi ce rôle dans la mythologie grecque (Héraclès terrassant le lion de Némée et se recouvrant de sa peau) et était déjà présent en Europe de manière autochtone. Ce rôle royal se retrouve d’ailleurs également en Inde (le simha ou « lion » en sanskrit est aussi rajah, « roi » des animaux).

Le renard serait l’animal attitré du dieu du feu, dont il partage la couleur symbolique mais aussi la nature, la ruse étant l’apanage des divinités ignées comme Héphaistos en Grèce et Loki dans le monde germanique. La chouette serait celui lié à la déesse de l’aurore, de l’amour et de la sagesse, en compagnie d’autres oiseaux, comme la colombe, mais aussi de la vache et de certaines autres femelles, ainsi que du poisson. Ce n’est pas une spécialité de cette déesse, car les femelles des animaux sont de manière générale associées, comme les femmes d’ailleurs, à la déesse de la terre, *Dhghom *Mater (grecque Déméter) qui est la déesse-vache, mais aussi la déesse-laie, la déesse-jument et ainsi de suite. Bien sûr, les animaux marins sont plutôt liés au dieu de la mer (i.e *Nebhtus), à l’instar du dauphin (*gwelbh-) dans la dimension salvatrice du dieu, du requin (*skwalos) dans sa dimension destructrice. On retrouve le chien et/ou le loup comme animal du dieu des morts, ainsi que le corbeau, Hadès en Grèce portant par exemple une peau de loup. On comprend aisément que les animaux qui peuvent adopter un comportement nécrophage soient liés d’une manière ou d’une autre au dieu infernal. On retrouve là la double dimension du loup, animal solaire et guerrier d’une part, animal ténébreux et inquiétant d’autre part. C’est aussi la double dimension du guerrier, donneur de vie en tant qu’incarnation de la masculinité, et en même temps tueur. Il est possible qu’à une époque antérieure, d’ailleurs, comme chez les Turcs et les Sumériens où le dieu guerrier est aussi dieu des morts (Erlik Khan comme Nergal), c’était le dieu indo-européen *Maworts qui officiait sur terre comme aux enfers. On songera que le dieu guerrier Wotan/Odhinn est aussi un dieu des morts, mais des morts héroïques, laissant les morts d’une autre manière en Helheimr (les Enfers scandinaves).


Thomas FERRIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harigast
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 271

MessageSujet: Re: Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens   Sam 7 Juin - 22:48

Tes articles sur ce sujet sont comme toujours très intéressants!

Dans quelle tradition le renard est-il associé au Dieu du feu?

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens   Dim 8 Juin - 8:03

Chez les Grecs et les Romains, il est associé à Héphaistos/Vulcain, et chez les Germains a priori à Loki, comme je l'ai indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harigast
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 271

MessageSujet: Re: Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens   Dim 8 Juin - 22:32

Ferrier a écrit:
chez les Germains a priori à Loki,
Loki est associé au loup Fenrir, à la jument engendrant Sleipnir, au serpent Jormungandr, au saumon également, par contre je n'avais pas encore entendu dire qu'on lui associait le renard. D'où tiens-tu ça si ce n'est pas indiscret ? Loki est un "personnage" très complexe dépassant de beaucoup le symbolisme sacré du feu. Un de ses surnoms est loptr d'ailleurs, qui signifie "l'aérien".

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens   Aujourd'hui à 12:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Des dieux et des animaux chez les Indo-Européens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chakras des animaux.
» Les animaux entre eux... une belle leçon d'amour
» L'amitié chez les animaux
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» nouvelles cannes chez bebe confort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Les religions européennes / European religions-
Sauter vers: