FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvel Editorial: sur la Serbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Jeu 31 Jan - 10:15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Jeu 31 Jan - 13:01

100% d'accord avec toi Thomas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Ven 29 Fév - 14:20

Autant de naïveté europhile est touchante, mais le réalisme oblige à constater que l'UE est devenu un instrument aux mains d'une synarchie internationale qui globalement se veut mondialiste. Des nationalistes européens main dans la main avec l'UE-Otan, voilà qui est bien curieux.

A vouloir croire en l'Europe, certains prennent des vessies pour des lanternes et l'UE pour un moindre mal européiste. L'objectif de l'UE est précisément de tuer l'Europe. Les négociations avec la Turquie, l'Ukraine, éventuellement la Géorgie et d'autres nations méditerranéenne étant un élément décisif pour le comprendre.

Un esprit un peu apte à la dialectique comprend que le camp de l'Europe est finalement plus réel dans la Russie actuelle que dans l'organisation cosmopolite et droit de l'hommarde baptisée UE et dont la base conceptuelle consiste à appliquer une pensée exogène.

En conséquence, le seul combat existant aujourd'hui, réel et non pas une sorte de rêverie creuse, est de savoir qui est contre l'empire et qui le sert. Au final, l'européisme aveugle sert bien plutôt les atlanto-sionistes et la synarchie que les européens encore fiers, tels les serbes avec leurs défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Ven 29 Fév - 17:47

L'UE est l'instrument de qui est déterminé à s'en saisir, ni plus ni moins. Les vrais européanistes peuvent en faire un formidable outil au service de leurs idées, même si pour le moment ce sont les mondialistes qui sont à sa tête. Le combat politique c'est de ne pas confondre la forme et le fond. Cela ne signifie pas qu'il ne faut pas tendre une main fraternelle à la Russie, qui est menacée dans son existence comme les autres peuples d'Europe, et de travailler avec elle.

A partir du moment où personne ne propose d'alternative crédible, et audible, à l'Union Européenne telle qu'elle est, on doit faire avec. Personnellement, à l'exception du cas de la Turquie, je ne vois pas en quoi l'entrée de la Géorgie et de l'Ukraine, puis de l'Arménie, du Belarus et de la Russie, dans l'UE serait un problème.

Par ailleurs, les défauts de l'UE ne sont que les défauts des Etats, reportés sur l'UE. L'UE n'est pas telle qu'elle est contre les états mais à cause d'eux, justement.

Enfin, je crois franchement qu'il ne faut pas chercher les raisons du déclin de l'Europe ailleurs que chez les Européens eux-mêmes, qui ont passé le XIXème et surtout le premier XXème siècle à se massacrer entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Sam 1 Mar - 19:56

Citation :
Personnellement, à l'exception du cas de la Turquie, je ne vois pas en quoi l'entrée de la Géorgie et de l'Ukraine, puis de l'Arménie, du Belarus et de la Russie, dans l'UE serait un problème.

L'adhésion de la russie n'arrivera jamais sauf si un coup d'état " démocratique" y intervient à l'image des révolutions colorées. L'adhésion de l'Ukraine et de la Géorgie sont problématiques pour la simple raison que le mondialisme atlantiste tente de faire de l'UE une organisation parallèle à l'Otan et donc appuie la politique de l'empiremenant à l'adhésion de ces pays à l'Otan comme à l'UE.

Bâtir l'Europe sans organiser la sécession des européens de l'OTAN, c'est à dire créer l'europe en partenariat avec Washington, cela revient à détruire l'idée européenne. En d'autres termes le fond et l'idéal comptent pour peu dans une analyse pertinente de la situation et il convient bien plutôt de concevoir un discours sur les faits et non sur des aspirations. Tant que qu'un seul pays européen sera membre de l'OTAN, il n'y aura pas d'europe parce que le but de l'otan et de l'atlantisme est d'éviter l'existence même de l'europe.

Citation :
A partir du moment où personne ne propose d'alternative crédible, et audible, à l'Union Européenne telle qu'elle est, on doit faire avec.

Je ne vois ce qui y pousserait les vrais européistes. La politique de l'ue existe, c'est un fait. En revanche elle ne possède aucune des qualités qui font d'elle une organisation européenne, indo-européenne. Il n'y a donc aucune espèce de réalisme qui justifierait un ralliement même à contre coeur, car l'essence du projet européen d'aujourd'hui, celui qui se recouvre de la bannière bleue étoilée, est l'antithèse de l'Europe. La suivre serait une véritable trahison. A l'heure ou la russie encore libre et fière est encerclée AVEC l'aval de l'UE-OTAN, il serait scandaleux de voir dans chaque adhésion une jolie avancée de l'européisme, quand il n'est plus qu'un prétexte libéralo-gnostique pour détruire les peuples encore libres.

Suivre le projet européen actuel achèvera de dégouter les peuples de l'idée d'europe tant il se fourvoie et trahit.

L'UE n'est pas victimes des états, les deux se donnent l'image qu'ils ont en vérité. Une UE médiocre découle de peuples médiocres comme de peuples médiocre découlent des états médiocres. L'un n'est pas vierge et l'autre pur comme l'agneau qui vient de nâitre.

Je dis donc que l'Europe est de l'autre coté de la frontière polonaise, parce que c'est là que des européens résistent à l'anti-europe. Qui soutient l'UE, même derrière de jolies excuses et envolées lyriques, trahit dans les faits le dernier bastion authentiquement européen: la Russie. Qui soutient l'UE, soutient le projet *** du mondialisme. Il n'y a pas d'europe pour l'instant, mais il y a un choix entre le cosmopolitisme global et la résistance d'essence européenne. Ce choix est simple à faire.


Dernière édition par Bruno le Dim 2 Mar - 11:10, édité 1 fois (Raison : terme connoté)
Revenir en haut Aller en bas
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Sam 1 Mar - 23:50

boris le lay a écrit:
Il n'y a pas d'europe pour l'instant, mais il y a un choix entre le cosmopolitisme global et la résistance d'essence européenne. Ce choix est simple à faire.

C'est vrai, le choix est simple, mais le peuple, n'en a pas encore vraiment idée, car il ne comprend plus ses élites et passe son temps à délirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Dim 2 Mar - 10:46

Citation :
L'adhésion de la russie n'arrivera jamais sauf si un coup d'état " démocratique" y intervient à l'image des révolutions colorées. L'adhésion de l'Ukraine et de la Géorgie sont problématiques pour la simple raison que le mondialisme atlantiste tente de faire de l'UE une organisation parallèle à l'Otan et donc appuie la politique de l'empiremenant à l'adhésion de ces pays à l'Otan comme à l'UE.

L'adhésion de l'Ukraine et de la Géorgie à l'OTAN est un problème, et le fait que l'UE serve d'antichambre à l'OTAN aussi. Nous sommes d'accord. C'est pourquoi il ne faut intégrer l'Ukraine et la Géorgie à l'UE qu'en même temps que la Russie, ce qui ne peut qu'être la conséquence d'une révolution européaniste et non un prélude.

Citation :
Bâtir l'Europe sans organiser la sécession des européens de l'OTAN, c'est à dire créer l'europe en partenariat avec Washington, cela revient à détruire l'idée européenne.


Nous sommes d'accord. Personne ici ne défend l'OTAN...

Citation :
Je ne vois ce qui y pousserait les vrais européistes.

Le fait est qu'on nous présente une fausse opposition entre les pseudo-européistes et les souverainistes..., mais ce qu'il faut vailler c'est à ne jamais être considérés comme du camp des seconds. Les vrais européistes doivent donc montrer leur différence radicale mais en s'attaquant au fond, et non à la forme, de l'UE.

Citation :
La suivre serait une véritable trahison.


Ce qui compte est simplement d'en hériter, et ce même si la nouvelle Union Européenne sera bâtie sur des principes bien différents de l'originale.

Citation :
A l'heure ou la russie encore libre et fière est encerclée AVEC l'aval de l'UE-OTAN, il serait scandaleux de voir dans chaque adhésion une jolie avancée de l'européisme, quand il n'est plus qu'un prétexte libéralo-gnostique pour détruire les peuples encore libres.

A partir du moment où les peuples pris séparément ne sont de toutes façons plus libres dans les faits, puisque impuissants à peser, il faut espérer que l'unification européenne aboutisse au contraire de ce que ses promoteurs actuels en espérent. Et c'est ce que je pense. L'Union Européenne actuelle, avec tous ses défauts, dont ceux que tu évoques, peut servir de base à une autre Union Européenne, vraiment européaniste et socialiste, et c'est là qu'il faut selon moi axer l'attaque. Dénoncer l'Union Européenne telle qu'elle est ne suffit pas, et renforce les souverainistes, qui sont d'aussi bons alliés de fait de l'atlantisme que les mondialistes, il faut dénoncer l'Union Européenne pour ce qu'elle n'est pas, ou pas encore.

Citation :
Qui soutient l'UE, même derrière de jolies excuses et envolées lyriques, trahit dans les faits le dernier bastion authentiquement européen: la Russie.


Une Russie qui actuellement tombe dans l'erreur de l'eurasisme n'est pas de grand secours non plus. Et bientôt la Russie ne sera pas plus européenne que la France... C'est pourquoi c'est une action collective des européanistes authentiques en Europe qui peut changer la donne.

Entre le nationalisme et le pseudo-européisme mondialiste, il ne faut pas choisir et c'est se tromper que de jouer la carte du premier (le nationalisme russe n'est pas plus intelligent que le nationalisme allemand, et le nationalisme serbe n'est pas plus estimable que le nationalisme croate ou albanais).

Nous soutenons l'UE telle qu'elle devra être, c'est à dire qu'il faut que les vrais européanistes s'emparent, démocratiquement, de l'UE. Or, on ne peut détourner l'avion qu'en montant dedans, et non en maudissant de l'extérieur l'appareil ! Il s'agit de redonner à l'Union Européenne son sens d'origine, après les deux guerres civiles européennes, assurer la pax europaea, et bâtir l'Europe-Puissance, donc de prendre l'Union Européenne à ceux qui à sa tête sont des usurpateurs. Le discours anti-UE est inaudible, et l'essentiel de ceux qui critiquent l'UE le font pour de mauvaises raisons (nationalisme obsolète, internationalisme marxiste tout aussi obsolète, nostalgies coloniales ... etc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Dim 2 Mar - 17:55

Ferrier a écrit:
A partir du moment où les peuples pris séparément ne sont de toutes façons plus libres dans les faits, puisque impuissants à peser

Oui, c'est à partir de ce moment, que l'UE actuelle qui cultive le mot
"secret" est en lui même répugnant dans une société libre et ouverte.
Et en temps que peuple Européen par nature et historiquement,
nous nous opposons aux sociétés secrètes,
aux serments secrets, et aux procédures secrètes.
Parce que nous devons faire face tout au tour du monde
à une conspiration massive et impitoyable
qui s'appuient d'ailleurs sur des moyens déguisés,
permettant le déploiement de leurs sphères d'influence
basée sur l'infiltration plutôt que l'invasion,
utilisant la subversion plutôt que les élections,
et de l'intimidation au lieu du libre arbitre.
C'est un système qui a nécessité énormément
de ressources humaines et matérielles dans la construction
d'une machine étroitement soudée et d'une efficacité remarquable
elle combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignements,
économiques, scientifiques et politiques,
leurs planifications sont occultées et non publiées.
Leurs erreurs sont passées sous silence ou non relayées par la presse.
Leurs détracteurs sont réduits au silence et leur avis non sollicité.
Aucune dépense n'est remise en question, aucun secret n'est révélé.
C'est pourquoi le législateur athénien de l'époque de solon,
décréta comme crime tout citoyen se désintéressant du débat.
Merci camarade Thomas, avec le PSUNE nous mettrons tout en oeuvre
dans l'immense tâche qui est d'informer et d'alerter le peuple Européen,
pour être certain que l'homme Européen deviendra ce pourquoi il est né:
C'est à dire libre et indépendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Mar 4 Mar - 14:53

Non, la qualité n'y est pas !
C'est juste une façon, de dire, que le peuple n'a plus ou n'a pas son mot à dire sur rien en Europe.
je disais, que mon texte, était une façon de dire, que nous ne sommes pas consulté, ni même pris en compte, nous sommes des laisser pour compte !
Les Européens, n'ont plus rien à perdre, en fait, ils devraient commencer à se poser les bonnes questions....REVOLUTION !


Dernière édition par smarty le Mar 4 Mar - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Mar 4 Mar - 15:03

Je comprend rien à ta phrase.
Revenir en haut Aller en bas
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Mar 4 Mar - 19:20

smarty a écrit:
Non, la qualité n'y est pas !
C'est juste une façon, de dire, que le peuple n'a plus ou n'a pas son mot à dire sur rien en Europe.
je disais, que mon texte, était une façon de dire, que nous ne sommes pas consulté, ni même pris en compte, nous sommes des laisser pour compte !
Les Européens, n'ont plus rien à perdre, en fait, ils devraient commencer à se poser les bonnes questions....REVOLUTION !

J'ai édité au lieu de (me) citer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel Editorial: sur la Serbie   Aujourd'hui à 16:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvel Editorial: sur la Serbie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouvel éditeur en Normandie.
» Réveillon nouvel an 2008
» Peut-on soutenir l'idée de construire un nouvel aéroport ?
» Un nouvel administrateur pour le forum
» cherche nouvel poussette ?!?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: