FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les musulmans parlent de paganisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helzear
Optione
Optione


Masculin Nombre de messages : 114
Localisation : Lyon

MessageSujet: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mer 3 Oct - 12:04

Je pourrais facilement énoncer toutes les inepties présentes dans cet article, mais il me parait plus direct de vous laisser juger par vous même: http://www.islamdenonceterrorisme.com/1.html

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/NouvelAge
Valerius
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 455
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mer 3 Oct - 18:05

apparement le site n'existe déjà plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mer 3 Oct - 22:06

Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un tel ramassis de conneries, on ne peut guère faire plus grotesque.

Citation :
Nietzsche était un antisémite, car il éprouvait de la sympathie pour la culture païenne de violence et de haine des religions théistes.

Preuve qu'il ne faut pas mettre Nietzsche entre toutes les mains. On voit la subtilité du Musulman praticant dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat


Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mer 3 Oct - 23:23

Exact, j'ai rarement vu un raisonnement d'une telle accuité lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prophet
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Ven 5 Oct - 13:35

evro-sotsializm a écrit:
On voit la subtilité du Musulman praticant dans toute sa splendeur.

Ce n'est pas parce que des betises sont dites par certains que cela est le cas de tous.
Des perles sont dites par un paien, ce n'est pas pour ça que cela va révéler les aneries de tous les paiens.

Moi je vois que le forum énonce en titre le fait que l'antisémitisme est contraire à l'Islam et je trouve cela très bien.

Après des énormités sont dites c'est vrai mais pas de quoi stigmatiser toute une communauté pour des propos tenus par un tiers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Ven 5 Oct - 16:36

Une sourate est assez explicite sur tout le mal que les musulmans pensent des païens...

Néanmoins, pour avoir fréquenté beaucoup de musulmans et ayant une bonne connaissance qui pratique l'Islam, il faut bien savoir que le sujet à ne jamais aborder avec eux est la religion, mais ils ont plus de respects pour quelqu'un de croyant que de non-croyant, même si cette personne croit en autre chose.

Quant-à l'islam lui même, il est directement issue du paganisme arabe et a gardé beaucoup de référence sà l'ancien paganisme arabe (calendrier lunaire, pierre noire).
Revenir en haut Aller en bas
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Ven 5 Oct - 22:20

Citation :
Moi je vois que le forum énonce en titre le fait que l'antisémitisme est contraire à l'Islam et je trouve cela très bien.

Oui, c'est très bien de ne pas être antisémite, surtout pour un musulman par surcroit arabe. On rigole mais il y en a des tas de jeunes arabes qui se déclarent antisémites, il serait temps de leur expliquer...


Citation :
Ce n'est pas parce que des betises sont dites par certains que cela est le cas de tous.
Citation :
Après des énormités sont dites c'est vrai mais pas de quoi stigmatiser toute une communauté pour des propos tenus par un tiers.

Tu relativises trop, je sais tout ça. Faire du cas par cas est impossible à réaliser et donc corrélativement nous condamne à l'impotence.

Le Coran est un livre contradictoire (pas que le Coran d'ailleurs) juste bon pour soumettre les peuples à leurs caciques, les terroristes islamistes sont autant de bons musulmans que les soufis les plus pacifiques.
Mais il faut reconnaître que les Musulmans praticants n'aiment pas les païens et surtout les athées (cités sur cette page) dans leur immense majorité, alors que l'on peut trouver des Chrétiens praticants bien plus tolérants à ce sujet.
Le plus hilarant dans l'affaire, c'est qu'ils sont persuadés d'être tolérants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Sam 6 Oct - 8:46

Quelqu'un pourrait-il expliquer a notre ami Prophet, la consideration qu a l'islam pour les paiens, et les "Gens du Livre" (ie Juifs et Chretiens) ? Que pour l'islam, il faut mieux encore faire partie des seconds, que des premiers ?

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !


Dernière édition par le Sam 6 Oct - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Sam 6 Oct - 8:49

Moi je vois autant de conneries dites par des cathos sur les païens, par des païens sur des cathos, des païens et cathos sur l'islam etc...

A quand un crif made in pagan ?
Un certain Thundaar sur un autre forum en énonce clairement les fondements.

Dans la droite ligne de ce que disait Evola :
Citation :
Et comme si cela ne suffisait pas encore, l'on passe sous silence, d'une manière partisane, tous les aspects supérieurs du christianisme et du catholicisme, tout comme l'on avait jadis passé sous silence les ascpects supérieurs du vrai paganisme. L'argumentation anti-chrétienne se sert finalement de conceptions toutes modernes, nées de la philosophie des Lumières et du rationalisme, qui se sont jadis présentées en ordre de bataille contre l'Èglise et le christianisme mais sous l'enseigne - comble de dérision! - du libéralisme, de la sociale-démocratie athée et de la franc-maçonnerie.

Toujours le même schéma, seul les protagonistes changent.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Sam 6 Oct - 9:36

Mathieu a écrit:
Moi je vois autant de conneries dites par des cathos sur les païens, par des païens sur des cathos, des païens et cathos sur l'islam etc...

Les adeptes de la nébuleuse "évolo-génono-stenerienne" sont décidement de grands tolérants et des parangons de démocratie...
C'est vrai que vous vous êtes des "initiés" et les autres, tel Papageno, des crétins...

Mathieu a écrit:
A quand un crif made in pagan ?

Toujours ce mépris pour le paganisme qui les caractérise...

Mathieu a écrit:
Un certain Thundaar sur un autre forum en énonce clairement les fondements.

Moderation ON : nous n'avons pas à nous occuper de ce qui se passe sur d'autres fora.
Moderation OFF


Evola, Guénon, Steiner (à mettre tous dans le même sac): un supermarché de l'ésotérisme, occultiste fumeux, et surtout né au XXè siècle, construit à base d'interpretations fallacieuses, déformées du paganisme antique (qui lui était exotérique)...
Vous ajoutez à cela une bonne lampée de christianisme...

Et surtout un bon saupoudrage de théories conspirationnistes, binaires, comme l'extrême-droite les aime bien.

La récup "agi-prop" du christianisme, façon "ripolinage", désolé, ça n'a jamais marché.
Le mythe du "il y a encore du bon en lui", c'est du gros foutage de gueule, dont les premières victimes sont ceux qui y croient.

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !


Dernière édition par le Sam 6 Oct - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Sam 6 Oct - 11:17

Citation :
Et comme si cela ne suffisait pas encore, l'on passe sous silence, d'une manière partisane, tous les aspects supérieurs du christianisme et du catholicisme, tout comme l'on avait jadis passé sous silence les ascpects supérieurs du vrai paganisme. L'argumentation anti-chrétienne se sert finalement de conceptions toutes modernes, nées de la philosophie des Lumières et du rationalisme, qui se sont jadis présentées en ordre de bataille contre l'Èglise et le christianisme mais sous l'enseigne - comble de dérision! - du libéralisme, de la sociale-démocratie athée et de la franc-maçonnerie.

Ilest étonnant que des paganisants aient recours à un argumentaire qui se rapproche considérablement de l'extrême-droite la plus intégroïde, notamment par son rejet fanatique des Lumières et de la Révolution Française et par le recours à la théorie du complot... Qu'ils songent bien qu'à l'époque antérieure, ils auraient subi les foudres de l'Inquisition.

Citation :
jadis passé sous silence les ascpects supérieurs du vrai paganisme. L'argumentation anti-chrétienne se sert finalement de conceptions toutes modernes, nées de la philosophie des Lumières et du rationalisme

Evola c'est moderne ! Guénon c'est moderne ! Steiner c'est moderne ! Les contre-lumières ne précèdent pas les Lumières mais les suivent, et en les combattant, les imitent en pire. Le vrai paganisme, il se détermine par l'étude des sources historiques !, des textes historiques !, et certainement pas par la lecture de spiritualistes modernes parfaitement incompétents qui réinventent le passé par le sas de leurs propres inventions. Les textes anciens ne parlent jamais de "Tradition", c'est un concept moderne que certains plaquent arbitrairement sur des réalités anciennes. Tout cela n'est pas sérieux, c'est marginalisant qui plus est pour ceux qui se font les sectateurs des médiocres et sulfureux penseurs susnommés.


Dernière édition par le Dim 7 Oct - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Dim 7 Oct - 19:04

Alors vive l'Europe et le psune
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Dim 7 Oct - 19:07

Mathieu a écrit:
Alors vive l'Europe et le psune

On ne fait que débattre et j'expose quelque peu mon incompréhension face à un certain argumentaire. Si mon style peut paraître cassant, ce n'est pas pour être blessant.

Amicalement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Lun 8 Oct - 16:01

C'est toujours pareil de toute façon :

Tu considères ma vision du monde comme moderne alors que moi je considère la tienne comme moderne. Point barre. Deux visions du monde inconciciables.

Citation :
Les textes anciens ne parlent jamais de "Tradition", c'est un concept moderne que certains plaquent arbitrairement sur des réalités anciennes.

Mais Ferrier, avant de juger, tu pourrai au moins te poser la question de savoir si tu a compris ce que tu as lu, car personnellement, ayant lu et relu Evola, à chaque fois que tu en parles, je trouve que tu es à côté de la plaque.

Et pour finir, vous vous êtes une fois de plus concentré sur une seule partie de mon message et vous avez donc passé l'essentiel :

Citation :
Moi je vois autant de conneries dites par des cathos sur les païens, par des païens sur des cathos, des païens et cathos sur l'islam etc...

A quand un crif made in pagan ?

C'était pour vous ammener à la réflexion, car j'en ai vraiment raz le cul d'entendre des supers pagan sauveurs de l'EUrope pleurnicher sur leurs morts comme une certaine communauté. Nos ancêtres, et je parle en tant que païen (encore que apparement j'ai pas le diplôme délivré par vos soins pour être reconnu païen), n'auraient jamais pensé être les pleurnicheuses que vous êtes, des morts cela s'assume et c'est en les assumant pleinement, dans leurs défauts comme dans leur qualités que l'on les respecte, je réitère donc, comme je l'ai fais sur lesfilsdodin (sic) à quand un crif païen ?

Le simple ouvrier agricole que je suis se permet au moins de vous dire que votre socialisme me fais vraiment peur, car le socialisme ça ne se décrête pas, ça se vit, mais c'est pas en restant dans sa bibliothèque ou en devenant fonctionnaire qu'on le vit, lorsque au psune il y aura une majorité de personnes qui sauront ce que c'est vraiment que d'être un travailleur vous me passerez un coup de fil parce que là cela me fait juste rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Lun 8 Oct - 20:28

Citation :
ayant lu et relu Evola, à chaque fois que tu en parles, je trouve que tu es à côté de la plaque.

J'ai lu, j'ai aussi recadré le personnage dans son époque et ai pu juger de ses engagements. On juge autant un homme à ses écrits qu'à ses actes. De manière plus explicite, on ne peut pas juger les réalités anciennes autrement que par l'histoire, ce qui ne signifie pas que tous les historiens aient raison, car il y a une part d'interprétation des faits.

Citation :
A quand un crif made in pagan ?

Je pense qu'il est parfaitement normal de critiquer le monothéisme sur les faits, alors que le contraire ne repose pas sur les mêmes postulats et la même logique. Mais ceci dit, il y a évidemment des cons partout, y compris parmi les païens.

Citation :
pleurnicher sur leurs morts comme une certaine communauté.

Il y a une différence entre honorer ses morts et "pleurnicher". Le culte des ancêtres est un fondement du paganisme. J'ajoute que beaucoup de chrétiens prétendent donner des leçons de tolérance alors qu'eux moins que quiconque le peuvent.

Citation :
Le simple ouvrier agricole que je suis se permet au moins de vous dire que votre socialisme me fais vraiment peur, car le socialisme ça ne se décrête pas, ça se vit, mais c'est pas en restant dans sa bibliothèque ou en devenant fonctionnaire qu'on le vit, lorsque au psune il y aura une majorité de personnes qui sauront ce que c'est vraiment que d'être un travailleur vous me passerez un coup de fil parce que là cela me fait juste rigoler.

Demande l'avis d'Evro-sotsializm. Smile
Ceci dit, quand on est fonctionnaire, on voit à quel point le libéralisme veut s'attaquer à la fonction publique et au service public en général...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mar 9 Oct - 0:19

Citation :
Le simple ouvrier agricole que je suis se permet au moins de vous dire que votre socialisme me fais vraiment peur, car le socialisme ça ne se décrête pas, ça se vit, mais c'est pas en restant dans sa bibliothèque ou en devenant fonctionnaire qu'on le vit, lorsque au psune il y aura une majorité de personnes qui sauront ce que c'est vraiment que d'être un travailleur vous me passerez un coup de fil parce que là cela me fait juste rigoler.

Ouvrier agricole, le mot paysan est devenu si infâmant que ça?
C'est une simple question sans arrière pensée, je ne vois pas la différence entre un paysan et un ouvrier agricole, la novlangue aurait-elle encore frappé?
Pourtant l'immense majorité des européens sont des descendants de paysans qu'ils n'oublient pas celà.

Le socialisme, ça se décrête et ça vient de l'Etat étant donné qu'en ce bas monde, les individus ne pensent qu'à leurs petits intérêts mesquins, ce qui à la rigueur pourrait fonctionner si tout le monde était à égalité mais comme il y a d'un côté une oligarchie mondiale organisée, puissante et informée et de l'autre côté la majeure partie du peuple qui pense plus à fantasmer sur les derniers privilèges du cheminot (wouah la réussite professionelle) et à tourner les yeux lorqu'une personne se fait agresser au lieu de se serrer les coudes et de lutter pour ses intérêts collectifs, pour faire face à une mondialisation débridée les menant à leur destruction sans s'en rendre compte et ne servant que la première catégorie de personnes (sans compter qu'honnêtement si le peuple était aussi "denken social" que ça, on penserait aussi à régénérer ce pays donc on ne rechignerait pas à faire 3 gosses au lieu de pleurer car ces boulets nous empêchent de sortir en boite le samedi soir l'esprit libéral libertaire dans toute sa splendeur qui touche plus de monde que les bobos de nos jours) il faut bien imposer le socialisme par la puissance de l'Etat pour pallier ce manque d'esprit social...

Et je me demande aussi qu'elle est cette vision moderne et ridicule (en tout cas qui ferait bien rire nos anciens) de survaloriser le travail et de glorifier le "travailleur héroïque", mon travail ne m'a jamais fait évoluer sur mes idées et ne m'apporte rien, juste une tâche rébarbative que je répète inlassablement pendant 7h par jour sur une machine qui me dicte sa cadence, étrangement je ne me sens pas contrairement à certains ouvriers (une minorité fort heureusement, j'espère que ce n'est pas ton cas, camarade paysan) qui roulent en monospace et ont un CDI (je caricature mais on en est pas loin) aussi indispensable et aussi élevé que ça dans notre société et celui vers lequel je me destine ne m'apportera guère plus malgré qu'il soit un peu plus côté... A part à connaitre le monde ouvrier que je connaissais déjà par les récits de mes parents, ce qui n'est pas grand chose, en tout cas pas de quoi se gargariser et prendre de haut les étudiants, les chômeurs, les retraités et les fonctionnaires (puisque d'après toi, ce ne sont pas des travailleurs, je ne prêche pas pour ma paroisse, je ne suis pas fonctionnaire et ne compte pas le devenir). Oui, on peut être socialiste sans avoir mis un pied à l'usine, comme on peut être un "vrai" travailleur objectivement allié de l'oligarchie si on n'a pas compris sa place, ses intérêts et la notion d'avantage commun dans la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mar 9 Oct - 7:04

evro-sotsializm a écrit:


Ouvrier agricole, le mot paysan est devenu si infâmant que ça?
C'est une simple question sans arrière pensée, je ne vois pas la différence entre un paysan et un ouvrier agricole, la novlangue aurait-elle encore frappé?
Pourtant l'immense majorité des européens sont des descendants de paysans qu'ils n'oublient pas celà.

Très simple. Paysan = homme du pays qui travaille la terre. Alors oui je suis paysan, même si je ne suis pas du pays (ni de Provence, ni de France), ce mot ne me dérange pas du tout au contraire, mais dans le milieu, c'est plutôt celui qui dirige l'exploitation que l'on appelle comme ça (en tout cas par chez nous), tandis que ses salariés, sont les ouvriers agricoles. Voilà tout.

Et je ne valorise pas un boulot plus qu'un autre, mon message parlera peut être à ceux qui se reconnaitront, c'est la critique d'un travailleur sur un parti, comme n'importe quel travailleur aurait pu le faire, qu'il soit caissier, fonctionnaire (et oui) ou patron. C'est l'impression générale que j'ai de vous, la faute à qui ?
Revenir en haut Aller en bas
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mar 9 Oct - 12:46

Citation :
Très simple. Paysan = homme du pays qui travaille la terre. Alors oui je suis paysan, même si je ne suis pas du pays (ni de Provence, ni de France), ce mot ne me dérange pas du tout au contraire, mais dans le milieu, c'est plutôt celui qui dirige l'exploitation que l'on appelle comme ça (en tout cas par chez nous), tandis que ses salariés, sont les ouvriers agricoles. Voilà tout.

Merci pour ta réponse.

Citation :
C'est l'impression générale que j'ai de vous, la faute à qui ?

On ne prend pas assez en compte l'avis des travailleurs? si je comprends bien; la faute ne repose pas, dans cette situation, que sur les dirigeants des partis, les travailleurs devraient aussi se montrer un peu plus combattifs dans leurs revendications politques (s'ils en ont encore, ce qui n'est pas malheureusement pas toujours le cas ), mais ce n'est pas évident de se faire entendre et surtout comprendre dans un parti et ce quelqu'il soit.
Tu as raison sur le fond, il ne faut jamais délaisser la vie des travailleurs, c'est une question d'ancrage populaire et de réputation du parti.
Enfin pour l'instant, on n'en est pas encore là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eurokampf
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 640
Localisation : Weissesland

MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Mar 11 Mar - 19:22

n'importe qui ce lien. Et puis pour Nietszche, on lui fait dire tout et son contraire. Et son antisémitisme mythique? Pour un rien on est antisémite ou bien sioniste. Dingue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les musulmans parlent de paganisme   Aujourd'hui à 22:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les musulmans parlent de paganisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand changer pour le groupe 2?
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» A partir de quand face à la route ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: