FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecologie et économie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eisner
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 77

MessageSujet: Ecologie et économie   Dim 16 Sep - 16:55

Le mondialisme, l’énergie et les matières premières


Il est un domaine auquel on ne pense pas quand on traite du gaspillage des ressources naturelles, c’est la production des objets manufacturés dont le coût inclut une part non négligeable d’énergie et de matières premières.

Avec le libéral mondialisme économique, défini par les règles de l’Organisation mondiale du commerce, l’industrie européenne se délocalise inexorablement vers les pays émergents, notamment la Chine. La main d’œuvre y est en effet infiniment moins bien rémunérée qu’en Europe, y compris en Europe de l’Est. C'est un gaspillage des ressources naturelles qui accompagne cette délocalisation. Et ce n’est peut-être même pas l’intérêt bien compris du consommateur. Cela indépendamment des incidences sur la richesse collective, et bien sûr le chômage

Cependant l’importation d’objets manufacturés produits à un coût relativement faible induit de nouveaux modes de consommation. Ce n’est plus le produit fini de qualité, à longue durée de vie et facile à réparer que l’on achète, mais un produit, éventuellement performant, destiné avant tout à être bientôt remplacé. Souvent le prix du remplacement sera très inférieur à celui de la réparation, même mineure. Par ailleurs, pour les produits de haute technologie, la conception, de moins en moins modulaire, interdit d’apporter quelque amélioration que ce que ce soit à l’ensemble. Il faut tout racheter.

Le résultat est très négatif en termes de consommation d’énergie et de matières premières, donc pour la préservation des ressources fossiles.

Le consommateur semble y trouver son compte, mais il n’est pas sûr qu’il soit gagnant sur le long terme. Il l’est surtout dans la mesure où il peut avoir plus rapidement accès aux biens qu’il désire. Mais c’est parce qu’aucune formule, comme un crédit calculé en fonction de la durée de vie du produit, ne vient corriger le phénomène.

Dans cette affaire on a allègrement abandonné un mode de vie qui caractérisait la vieille Europe au profit d’un comportement qu’on pouvait à la rigueur comprendre chez les nouveaux Américains quand ils ont construit leur nation, mais qui est irresponsable aujourd’hui en quelque lieu qu’on le trouve.

Ce nouveau comportement est avant tout antieuropéen et mondialiste, quelle que soit la forme de mondialisme, libéral ou alternatif, à laquelle on se réfère. C’est celui que veulent nous inculquer nos prétendues élites, comme tous nos politiciens de l’extrême droite à l’extrême gauche en passant par les Verts.

Peter Eisner


Dernière édition par Eisner le Lun 16 Fév - 7:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Ecologie et économie   Dim 16 Sep - 17:01

Merci de ce texte très intéressant, qui suscitera j'en suis sûr beaucoup de réactions et qui montre il me semble l'incompatibilité absolue entre le libéralisme économique telle qu'il existe aujourd'hui et l'écologie/développement durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat


Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Ecologie et économie   Jeu 20 Sep - 11:56

J'ai pas encore pu tout lire, mais je prendrai le temps de répondre d'ici quelques temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eisner
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 77

MessageSujet: Re: Ecologie et économie   Sam 22 Sep - 18:33

L’exigence de "penser avec en vue l'intérêt général, ici européen, dans le cadre d'une optimalisation générale" me convient parfaitement. Evidemment cette optimisation est difficile à atteindre, car il faudrait prendre systématiquement en compte tous les éléments, ce qu’on se garde bien de faire aujourd’hui. La concurrence, que les technocrates de l’UE veulent non faussée, est toujours biaisée par l’occultation d’une partie des paramètres. On sait que les biocarburants détruisent la planète, mais qui connaît, par exemple, les incidences sur l’environnement de la fabrication d’une voiture hybride ? Qui peut chiffrer les conséquences diverses du retrait du rail au profit de la route pour les petits volumes de fret ?

Dans le monde ultralibéral d’aujourd’hui, il faut subir les règles de la concurrence décidées par l’organisation mondiale du commerce. Je cherche surtout à montrer que ces règles sont nécessairement faussées. En revanche, à l’intérieur d’un grand marché européen qui serait en même temps un marché national, la difficulté serait secondaire. Il y aurait toujours la possibilité d’une correction politique, ce qui fait toute la différence ; on y verrait, au choix, une forme de socialisme ou l’intégration de paramètres sociaux dans les calculs économiques.

Je vais essayer de poursuivre bientôt en étant un peu plus précis, envisageant divers biens, séparant ceux de haute technologie des articles ménagers par exemple.

Peter Eisner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecologie et économie   Aujourd'hui à 18:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecologie et économie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» Elections européennes : liste Europe Ecologie
» ECOLOGIE ou CONNERIE?
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Ecologie - Ecology-
Sauter vers: