FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La blague sarkozyste du mardi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Souhaitez-vous travailler au-delà de 65ans?
Oui
43%
 43% [ 6 ]
Non
57%
 57% [ 8 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 0:05

Citation :
mardi 7 août 2007
Par AFP

Soixante-trois pour cent des Français sont favorables à ce qu'un salarié puisse travailler après 65 ans s'il le souhaite, selon un sondage CSA publié mardi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

36% sont contre et 1% est sans-opinion d'après le sondage.

Les cadres et les professions libérales sont 82% à souhaiter travailler au-delà de 65 ans, âge légal de la retraite, alors que les ouvriers et employés sont les plus mitigés sur la question (respectivement 56% et 53%), selon CSA.

Dans le secteur privé, 63% des personnes interrogées sont d'accord pour que les salariés puissent poursuivre leur carrière après 65 ans contre seulement 55% dans le secteur public.

Sondage réalisé par téléphone les 1er et 2 août auprès d'un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée disponible auprès de la commission des sondages.

Bon pour détentre un peu l'atmosphère, rigolons un peu avec la presse indépendante, après les fonctionnaires qui ne seront plus payés pendant leurs grèves, dixit Sarko clown un autre sujet d'actualité: les retraites.
55% des travailleurs, dans le secteur public, sont favorables à la possibilité de poursuivre leur carrière après 65ans, très intéressant, personnellement, à mon travail, je n'en ai pas trouvé un seul qui souhaite travailler au-delà de 65ans. Je refais le sondage, ici, avec les sympathisants du PSUNE. Si vous précisez votre catégorie professionnelle, ce sera mieux et pas de sinistrose droitiste "l'Etat est ruiné, c'est la banqueroute, on va tous mourir" ou d'arguments foireux sans fondements comme le traditionnel "de toute façon, on va vivre de plus en plus vieux, c'est ma boule de cristal qui me l'a dit (pollution, insécurité de plus en plus forte, stress, limite biologique de l'être humain, pénibilité accrue du travail après 55ans avec une retraite de plus en plus tardive et tout ce que celà peut engendrer... moi je ne connais pas)".
Il me semble que les seuls à souhaiter sérieusement un prolongement de l'âge de la retraite sont les professions libérales, certainement pour des raisons d'entrée tardive dans la vie active, de rémunération élevée et d'activités essentiellement cérébrales, dans ce cas pourquoi ne pas leur proposer à eux seulement une prorogation de l'âge de départ à la retraite.
Et inversement, j'ai appris récemment qu'une personne travaillant toute sa vie, nuitamment, perd entre 7 à 10 ans d'espérance de vie, il serait peut-être équitable de veiller à abaisser l'âge légal de sa retraite et de prendre en compte le nombre de nuits faites pour le versement de sa retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
Invité



MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 4:40

Ton sujet est un bon sujet car imaginons aussi que favoriser des départs plus tardifs cela suppose également, compte tenu des contraintes que certaines entreprises supportent (charges), moins de travail pour notre jeunesse ...

Pour autant, il n'est pas simple de répondre car on peut très vite passer pour un libéral et cela je ne le veux pas. Dans tes idées, on peut cependant accorder des droits au travail complémentaire pour les intellos ... Oui ... Bonne chose ...
Revenir en haut Aller en bas
frédérique
Légat
Légat


Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 9:03

Cela ne me dérangerait pas de travailler au-delà de 65 ans.
En tant que technicienne en informatique, le boulot est certes un peu stressant, parfois (délais a respecter), mais sinon ça va.
D'ailleurs on a pas parler d'imposer la retraite a 65 ans, mais juste de laisser les gens qui veulent travailler plus longtemps le faire.
ET comme j'aime tripoter les ordinateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prophet
Invité



MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 10:03

frédérique a écrit:

D'ailleurs on a pas parler d'imposer la retraite a 65 ans, mais juste de laisser les gens qui veulent travailler plus longtemps le faire.

Oui mais si ont est forcés de bosser après 65 ans car les retraites sont misérables (comme aux USA) c'est nous imposer cet état de fait.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 10:11

Prophet a écrit:
frédérique a écrit:

D'ailleurs on a pas parler d'imposer la retraite a 65 ans, mais juste de laisser les gens qui veulent travailler plus longtemps le faire.

Oui mais si ont est forcés de bosser après 65 ans car les retraites sont misérables (comme aux USA) c'est nous imposer cet état de fait.

C'est absolument exact. Le principe de "travailler plus pour gagner plus" n'est pas choquant, il faudra très certainement favoriser un âge de la retraité repoussé, en raison du déficit démographique. Mais en veillant à ce que cela se fasse dans un état social, en veillant au bien-être des européens, et en s'opposant à la précarisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 12:27

Citation :
Ton sujet est un bon sujet car imaginons aussi que favoriser des départs plus tardifs cela suppose également, compte tenu des contraintes que certaines entreprises supportent (charges), moins de travail pour notre jeunesse ...

Oui, ainsi que des risques de chômage pour le travailleur âgé, si les employeurs privilégient des jeunes physiquement plus forts, plus au fait des nouveaux enseignements et surtout réclamant des salaires plus faibles pour un travail équivalent.

Citation :
Pour autant, il n'est pas simple de répondre car on peut très vite passer pour un libéral et cela je ne le veux pas. Dans tes idées, on peut cependant accorder des droits au travail complémentaire pour les intellos ... Oui ... Bonne chose ...

Evidemment, ici, il s'agit de la problématique d'un aménagement équitable de la retraite entre catégories professionnelles en tenant compte d'autres critères (travail de nuit...), les travailleurs ne sont pas égaux en terme d'espérance de vie après leur départ à la retraite, un ouvrier travaillant de nuit aura une espérance de vie de 7/8 ans tandis qu'un cadre sup de la fonction publique aura une espérance de vie de 25ans pour le même âge de départ. Ca me semble totalement disproportionné et inique pour cet ouvrier qui cotise bien plus qu'il ne perçevra en réalité.

Citation :
D'ailleurs on a pas parler d'imposer la retraite a 65 ans, mais juste de laisser les gens qui veulent travailler plus longtemps le faire.



Oui mais si ont est forcés de bosser après 65 ans car les retraites sont misérables (comme aux USA) c'est nous imposer cet état de fait.

Ca ne fait aucun doute qu'il s'agit là d'augmenter l'âge de la retraite effective pour Sarko sous une liberté de choix captieuse.

Citation :
en raison du déficit démographique

Vrai, mais n'oublions pas un gros non-dit de nos politiciens en collusion avec le grand patonnât, les grandes entreprises ne paient pas une partie conséquente des cotisations sociales, soit en faisant du chantage aux licenciements massifs et aux menaces de délocalisation (faute de protectionnisme) soit en stipendiant certains politicards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
Invité



MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 16:19

Tu as raison camarade. A en croire les médias qui sont au service des élites politiques actuelles notre système social est menacé et pire que le travail ne peut plus se donner.

Sans cesse, et surtout ces derniers temps, nous parlons de déremboursements, de réduction des prestations sociales, de hausse des cotisations, voire même de privatisation de certains organismes sociaux alors que tout cela est un mythe ...

Nous allons vers un système qui ne considère plus les solidarités et qui ruine jusqu'aux volontés d'économies ... Mais en fait, camarade, n'assistons nous pas au transfert des risques de la capitalisation vers d'autres endroits ?

C'est comme pour cette sécurité sociale ... Ne sommes nous pas en train de faire que les secteurs sans risque restent au privé alors que les secteurs coûteux restent du domaine de compétence du ... Public !!! De ceux qui garantissent aux extra-européens les mêmes chances d'être traités identiquement que les européens ayant cotisé depuis des lustres !!!!

J'aime ce forum car il pose les vraies questions !!!!

REVOLUTION CULTURELLE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
nikaar
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 775
Localisation : lille

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 9 Aoû - 17:08

On ne peut pas comparer le cadre qui fait un boulot qui (globalement on dira) lui plait, qui n'est pas physiquement fatiguant, avec celui d'un ouvrier qui bosse à la chaîne depuis qu'il a 16 ans, qui n'aime pas spécialement son boulot avilissant (ce n'est que de l'alimentaire).

Il faut donc bien relativiser cette question du travail au-delà de 65 ans.
Vous voyez des paies CRS devant rétablir l'ordre dans une manif qui tourne mal ? Pas moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédérique
Légat
Légat


Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Ven 10 Aoû - 20:31

Bon, d'un autre coté, tout peut changer très rapidement!
regardez en Chine: ils ont fait la politique de l'enfant unique dans les années 80, et maintenant ils s'en mordent les doigts!
La retraite a 65ans suivra peut-être le même chemin!
Et puis zut, ne venez pas me parler de ma retraite alors que je n'ai que trente ans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Sam 11 Aoû - 16:01

Dans les pays de peuplement Européens hors Europe, ou le doux rêve n'existe pas, il est courant de voir les gens travailler jusqu'à plus pouvoir !
Exemple:
Au Brésil, les Hommes se mettent à la retraite a 65 ans (femme a 60 ans ) et recoivent du gouvernement 380 Reais par mois, c'est à dire 146 euros.
Il existe bien sûr des retraites plus conséquentes privées à souscrire volontairement, ou les retraites des emplois du privé ou des fonctionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Lun 13 Aoû - 22:16

Citation :
Et puis zut, ne venez pas me parler de ma retraite alors que je n'ai que trente ans!

Je te comprends, on ne pense pas à la retraite à 30, ni même à 40 ans, ça vient plus tard. Quoiqu'il est intéressant de savoir si l'argent de nos cotisations arrive bien à destination.
Mais, il faut faire des sujets intéressants les plus de 50ans, si on veut attirer un nouveau public .


Citation :
Dans les pays de peuplement Européens hors Europe, ou le doux rêve n'existe pas, il est courant de voir les gens travailler jusqu'à plus pouvoir !
Exemple:
Au Brésil, les Hommes se mettent à la retraite a 65 ans (femme a 60 ans ) et recoivent du gouvernement 380 Reais par mois, c'est à dire 146 euros.


doux rêve: Et tu projettes de nous faire travailler jusqu'à quand? Accessoirement, comment se faire élire par le peuple si on n'a pas d'autres solutions à leur proposer que le fatalisme et la culpabilisation servis par tous les partis mondialistes?

Pour quelle productivité? Que représente 146€ dans leur pays? Peut-on comparer nos pays Européens avec un pays du Sud? Les retraites ont l'avantage d'être versées à des travailleurs européens et d'être consommées presque totalement en Europe, pourrait-on en dire autant de l'augmentation de bénéfice et donc de dividendes reversés à des actionnaires, pour les grandes entreprises, si on diminuait leurs charges? Crois-tu réellement que les entreprises vont conserver des vieillards impotents?

Citation :
Il existe bien sûr des retraites plus conséquentes privées à souscrire volontairement, ou les retraites des emplois du privé ou des fonctionnaires

Comme en France, d'ailleurs la commission Européenne a conseillé, en Juillet, de souscrire à ce genre de complément retraite, pour tous les travailleurs européens soucieux d'obtenir une retraite décente et ce jusqu'en 2050 (pas très rassurant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darius
Invité



MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Mar 14 Aoû - 4:53

Citation :
... pourrait-on en dire autant de l'augmentation de bénéfice et donc de dividendes reversés à des actionnaires, pour les grandes entreprises, si on diminuait leurs charges? Crois-tu réellement que les entreprises vont conserver des vieillards impotents?

On tend à accepter trop souvent cette idée que l'entreprise a un comportement social alors que c'est tout le contraire. Aujourd'hui ce qu'il convient bien de dire sur le travail c'est qu'il est surtout une résultante des flux boursiers et qu'une fois encore il ne convient pas de penser l'entreprise capitaliste comme d'un lien qui pousse au social. On ne parlera en fait que de croissance et d compétitivité mais nullement d'accorder aux ouvriers, aux salariés les moyens de se protéger.

Citation :
Il existe bien sûr des retraites plus conséquentes privées à souscrire volontairement, ou les retraites des emplois du privé ou des fonctionnaires

puis ...

Citation :
Comme en France, d'ailleurs la commission Européenne a conseillé, en Juillet, de souscrire à ce genre de complément retraite, pour tous les travailleurs européens soucieux d'obtenir une retraite décente et ce jusqu'en 2050 (pas très rassurant).

Cela est scandaleux. En revanche cela va pousser à la ruine des dizaines de milliers de citoyens, de travailleurs car tous n'ont pas les moyens de se payer une retraite complémentaire !!!! ET cette volonté de lutter sélectivement pour les retraites ne peut que contribuer à accentuer les fractures entre classes sociales. Car il est évident, une fois encore, que tous ne peuvent s'assurer une retraite paisible ... Que fait-on des RMIstes, des chômeurs de très longue durée ? Comment vouloir approfondir les droits à la retraite des fonctionnaires et autres salariés du plein emploi, ou plutôt de la "pleine" richesse" alors qu'en France les oeuvres discrètes ruinent jusqu'aux petites PME, ruinent jusqu'à la présence des petites commerçants, vecteurs d'emplois de proximités mais aussi de paix civile !?

Et camarade, voulant te rejoindre, c'est en vivant une cassure radicale d'avec les volontés d'orientation de nos concitoyens culturels que nous approfondirons des valeurs autres au travail comme au capitalisme car dans notre définition du travail seules les valeurs qui poussent à l'épanouissement personnel sont plus essentielles et s'il est réel que le mécontentement à l'égard du système politique existant est de plus en plus grand alors notre volonté d'action politique ne doit nullement fléchir et nous devons nous distinguer en affirmer une volonté de soumettre le monde de l'entreprise comme celui de la haute finance au seul pouvoir des politiques. Ainsi nous devons permettre aux européens de s'exprimer selon leurs volontés de continuité et nullement de cassure, seul accroissement envisageables aux yeux des parasites de la haute finance !!!
Revenir en haut Aller en bas
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Mer 15 Aoû - 0:55

Citation :
nous devons nous distinguer en affirmer une volonté de soumettre le monde de l'entreprise comme celui de la haute finance au seul pouvoir des politiques

Exact, condition sine qua non à la survie de notre civilisation

Citation :
il ne convient pas de penser l'entreprise capitaliste comme d'un lien qui pousse au social

On a eu des grands patrons patriotes, il y en a certainement encore (surtout en Allemagne) mais pour la majorité en Europe, ce genre d'espèce est en voie de disparition, il faudra donc encadrer leurs actions. Bouygues, Largardère, Bolloré... sont nos oligarques Français, on s'est "post-soviétisé", les agissements du premier devraient déjà suffire à le condamner pour haute trahison, faire venir de la main d'oeuvre extra-européenne dans le bâtiment pour casser les grèves et détériorer les conditions de vie des travailleurs, au lieu de celà, il dîne avec Sarkozy qui attend impatiemment ses consignes

Citation :
On ne parlera en fait que de croissance et d compétitivité mais nullement d'accorder aux ouvriers, aux salariés les moyens de se protéger.

Oui, du fait du capitalisme mondialiste, les bénéfices ne sont jamais reversés aux travailleurs (les primes de productivité sont ridicules tout comme les propositions d'avancement, on ne motive guère plus les petits travailleurs qu'à coup de pressions et de menaces de licenciement), au contraire, on sacrifie les droits sociaux de ces travailleurs pour alimenter la croissance des entreprises, quant à la sainte compétitivité qui devait nous faire baisser les prix et gagner en qualité, je préfère en rire, l'article 81-1 du TCE sur les ententes est appliqué avec force et détermination pour les petites entreprises, là où on peut jouer les matamores, mais dès qu'il s'agit d'attraper du gros gibier, là ça débande sec, alors on feint en espérant que l'accord d'entreprises ne se fera pas trop grossier (un exemple notable fût celui des opérateurs téléphoniques si ma mémoire est bonne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 16 Aoû - 10:40

Autre "blague" du président:

Citation :
Nicolas Sarkozy est “admiratif devant le modèle démocratique américain”, dont la France pourrait partiellement s’inspirer, a déclaré jeudi le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, sur France Inter.

Non merci, sans façon. Qualifier les USA de démocratie quand on sait qu'il faut être milliardaire ou richement subventionné pour être élu... c'est une vraie blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evro-sotsializm
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 253

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 16 Aoû - 10:44

Elle est pas mal, celle-là, il a eu le courage de la dire sans la faire passer par le truchement de ses médias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédérique
Légat
Légat


Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Jeu 16 Aoû - 17:57

Nous avons un président fan des états-Unis!
C'est très bien, qu'il y reste, et procédons tout de suite a de nouvelles élections!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La blague sarkozyste du mardi   Aujourd'hui à 20:07

Revenir en haut Aller en bas
 
La blague sarkozyste du mardi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon Mardi
» 1 blague par jour du Père Noël ^^
» Le mardi, c'est folie ! (Edit Photos )
» Bonne Mardi
» LA BLAGUE DU MATIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: