FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauvegarde environnementale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Sauvegarde environnementale   Mer 25 Oct - 12:26

Dans une économie fondée sur le marché libre et non faussée, chaque entrepreneur décide seul de ses objectifs de production ainsi que des moyens pour les réaliser et tout client décide seul de lui acheter dans les quantités qu'il veut.
C'est dans ces conditions que les jeux du marché déterminent la nature et le volume de chaque production.

La limitation ne peut provenir que d'une régulation. Il s'agit donc bien d'une question de modèle économique.

La diminution des quantités d'aliments animaux produits et l'augmentation rééquilibrante de celles d'aliments végétaux est un objectif économique ne pouvant se trouver assuré que par une planification.



D'autre part, diminuer les rejets de gaz à effet de serre tout en conservant la croissance économique supposerait une conversion très importante des productions de biens matériels en productions de services ainsi qu'une amélioration considérable des rendements puissance/alimentation des machines.

C'est mathématiquement évidemment envisageable mais concrètement impossible.

Les diminutions des rejets de gaz à effet de serre impliquent non pas le maintien de la consommation d'énergie fossile mais sa nette décroissance, sachant en plus qu'il faille partager la possibilité de produire avec tous les pays du monde dont la Chine et l'Inde.

Une décroissance économique s'impose. C'est un objectif incontournable.
Une planification s'en trouve le moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Sauvegarde environnementale   Sam 18 Nov - 14:46

La conférence sur le climat se termine mollement

Etienne Dubuis
Samedi 18 novembre 2006

ENVIRONNEMENT. Aucun signal fort n'est venu de Nairobi malgré des attentes croissantes.


(EPA)



Devant l'évidence du réchauffement climatique, la communauté internationale s'est donné ces dernières années deux objectifs: freiner le phénomène et s'adapter à ses premières manifestations. Conformément au programme fixé par la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique de 1992, la 12e conférence sur le climat, qui s'est tenue ces deux dernières semaines à Nairobi, a tenté de progresser sur ces deux fronts. Avec des fortunes diverses.

Deux mécanismes destinés à soutenir les efforts d'adaptation des pays les plus menacés, le Fonds spécial changements climatiques et le Fonds pour les pays les moins avancés, sont déjà opérationnels. Un troisième, en revanche, le Fonds pour l'adaptation, est en panne. Il dispose d'argent, puisqu'il reçoit 2% du prix des certificats acquis dans divers projets de développement propre. Mais il ne possède toujours pas d'organe de gestion. La conférence de Nairobi a tenté en vain de lui en donner enfin un.

«Les parties se sont mises d'accord sur la manière dont sera géré le fonds et sur ses finalités, mais pas encore sur l'identité de son gestionnaire», a avoué le secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique, Yvo de Boer.

«Cet échec est très décevant, commente Martin Hiller, responsable de la communication sur le changement climatique du WWF International. La conférence de Nairobi a été la première à se dérouler en Afrique subsaharienne, ce qui a conduit à une conscientisation sans précédent des populations de cette partie du monde. Le moment était idéal pour réaliser une avancée en leur faveur. D'autant que le continent noir est l'un des plus affectés par le réchauffement.»

Sur l'autre grand chapitre, la limitation du réchauffement, les discussions ont été laborieuses. Le Protocole de Kyoto, qui représente la partie la plus avancée de ce programme, impose des taux d'émission à un certain nombre de pays industrialisés jusqu'en 2012. Au-delà, rien n'est dit.

Les Etats industrialisés qui ont ratifié le texte se sont accordés sur la nécessité de réduire de 50% les émissions des gaz à effet de serre. Il reste à savoir selon quel calendrier.

Préparer 2012

La question est d'importance. Pour qui veut combattre le réchauffement climatique, il est crucial d'empêcher un vide juridique entre les derniers effets du Protocole de Kyoto et l'entrée en vigueur du texte suivant. Ce qui signifie que les négociations doivent se terminer bien avant 2012 pour permettre aux Etats intéressés de ratifier le document.

«Nous souhaitons qu'un signal fort soit donné en faveur de la continuité», confiait encore vendredi matin José Romero, de la division Affaires internationales de l'Office fédéral de l'environnement. L'Allemagne avait proposé que les négociations sur le futur régime s'ouvrent en 2007 et s'achèvent en 2009. Or les participants ont finalement accepté d'entamer en 2008 seulement la révision du Protocole de Kyoto. Et ils n'ont convenu d'aucune date butoir.

Autre blocage: bien que les pays industrialisés aient répété qu'ils ne parviendraient pas seuls à arrêter le réchauffement, les pays en développement ont continué à refuser l'idée de partager l'effort.

http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=194212



De nouveau, la montagne accouche d'une souris.
Une bonne volonté est affichée dans les discours. Le diagnostique est reconnu. Les objectifs sont annoncés. Mais, les moyens ne sont, encore une fois de plus, pas acceptés.

Non seulement les rejets de gaz à effet de serre ne diminuent pas mais ceux-ci augmentent. Et, comme si cela ne suffisait pas, la vitesse de cette augmentation s'accroît elle-même.
Sur ce problème du réchauffement climatique comme sur la grande majorité des questions environnementales, c'est le fiasco.

Pourtant, certains affirment que maintenant ce sujet serait traité sérieusement et qu'ainsi les formations politiques écologistes devraient abandonner leur indépendance pour se vassaliser.
Certes, ce discours hégémoniste se trouve aussi tenu sur toutes les autres thématiques de société. Le monopole devrait régner.
Heureusement, cette voie royale de l'autruche n'a pas encore éliminé les autres solutions candidates.

Plus que jamais, l'environnement réclame les véritables solutions, celles puisant leur utilité dans l'efficacité, celles prônant vis-à-vis des objectifs l'application de leurs moyens.
Mais, pour que les solutions soient entendues, la fédération de tous les participants de bonne volonté doit être réalisée. Et, si vos cris ne trouvent pas seuls leurs échos, n'oubliez pas vos bulletins de vote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Sauvegarde environnementale   Sam 3 Fév - 19:25

Reuters - 03/02/07 à 11:08:00 - 344 mots

L'AIE a cherché à financer des critiques du rapport du Giec

WASHINGTON (Reuters)





L'American Enterprise Institute (AEI), club de réflexion qui a touché 1,6 million de dollars de la compagnie ExxonMobil, a proposé l'an dernier à des scientifiques jusqu'à 10.000 dollars en échange d'essais critiquant les orientations devant être annoncées dans le rapport sur l'évolution du climat mondial du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).

Selon ce rapport, qui a été rendu public vendredi, la vitesse moyenne du réchauffement s'accélère et elle a été de 0,74° C pour les 100 dernières années. La vitesse moyenne du réchauffement au cours des 50 dernières années est le double de la pente moyenne pour les 100 dernières années, lit-on dans le rapport du Giec.

L'AEI, organisme de réflexion qui entretient des rapports étroits avec l'administration Bush et le monde des grandes entreprises, a démenti avoir recherché des savants doutant du réchauffement planétaire pour les charger de contester le rapport du Giec.

L'AEI a lancé son offre à des scientifiques à partir de juillet dernier, mais a fini par renoncer à son projet, selon Kenneth Green, qui a travaillé à ce programme.

Révélé tout d'abord dans le journal The Guardian à Londres, ce programme visait à publier des essais de scientifiques au même moment que la parution du rapport du Giec, pour nourrir la contestation.

Dans une lettre du 5 juillet adressée à un climatologue du Texas, Green et un collègue, Steven Hayward, proposaient 10.000 dollars pour un essai de 7.500 à 10.000 mots, devant être rendu le 15 décembre dernier, soit six semaines avant la parution attendue du rapport du Giec. Les auteurs de la lettre offraient d'autres "honoraires" et des paiements de frais de voyages si le scientifique participait à une série de conférences sur le même sujet.

Cette lettre a été obtenue par Greenpeace et communiquée aux médias.

http://www.latribune.fr/info/L-AIE-a-cherche-a-financer-des-critiques-du-rapport-du-Giec-~-OFRWR-ENVIRONNEMENT-CLIMAT-USA-AEI-20070203TXT-$Db=News/News.nsf-$Channel=Monde



Questions :

--> Ne pensez-vous pas qu'une très bonne action pour la Terre consisterait à diminuer voire à supprimer le rôle des capitaux dans les activitées humaines ?
--> En effet, si même ceux auquels nous souhaiterons faire le plus confiance dans leurs publications peuvent être concernés par les problèmes de corruptions, à qui alors se fier pour se forger des avis pertinents ?
--> La vision la plus exacte possible du monde n'est elle pas un essentiel pilier de la démocratie en nous permettant de choisir, notamment pour voter, et pour savoir quand accepter ou contester ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvegarde environnementale   Aujourd'hui à 22:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvegarde environnementale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étiquette environnementale
» [résolu]Sauvegarde AVANT conversion - solution : *.bk12 = *.h11 avant conversion
» Sauvegarde sur disque dur
» Que sauvegarde PG ?
» BSE : Bâtiment de Sauvegarde et d'Entraînement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Ecologie - Ecology-
Sauter vers: