FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guerre interne au PS après le renoncement de Jospin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Guerre interne au PS après le renoncement de Jospin   Ven 29 Sep - 11:41

Citation :
Après le retrait de Jospin, les prétendants socialistes comptent leurs troupes

LEMONDE.FR avec AFP | 28.09.06 | 21h04 • Mis à jour le 29.09.06 | 10h13

Le nouveau retrait politique de Lionel Jospin éclaircit la situation au PS, en ramenant à trois ou quatre le nombre des candidats à la candidature. Les prétendants doivent se déclarer avant le 3 octobre et seront départagés par les adhérents à partir du 16 novembre.

Seuls devraient finalement concourir Ségolène Royal, Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn et Jack Lang s'il parvient à réunir les trente parrainages nécessaires, ce qui n'était pas acquis jeudi soir. Ce dernier est le seul des candidats à avoir"déploré" la décision de Lionel Jospin, qui "aurait pu être l'homme du rassemblement". Martine Aubry n'avait pas écarté de se présenter en cas de défection de M. Jospin, mais ses proches jugent peu probable qu'elle entre en piste. Quant à François Hollande, le compagnon de Mme Royal, la perspective de son éventuelle candidature semble aussi s'éloigner.

A qui profite le retrait de Lionel Jospin ? A Ségolène Royal, assurément. "C'est une très bonne nouvelle" et "un pas décisif vers le rassemblement des socialistes", s'est félicité Arnaud Montebourg, l'un de ses porte-parole. La concurrence de Lionel Jospin semblait celle que les soutiens de la favorite des sondages redoutaient le plus. Une crainte que semblait confirmer un sondage Ipsos-Le Point publié jeudi 28 septembre, montrant une progression de Lionel Jospin et une légère baisse de Ségolène Royal. Jeudi, l'ex-premier ministre Pierre Mauroy et 105 élus et responsables socialistes du Nord se sont rangés derrière la candidate. Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes, a lui salué, jeudi, l'idée de Mme Royal de faire encadrer des délinquants par l'armée.

"C'ÉTAIT DÉJÀ JOUABLE, ÇA L'EST ENCORE PLUS"

Pourtant, le front des "anti-Royal" clame aussi que le renoncement de Jospin leur profite. L'ancien premier ministre a en effet mis un point d'honneur à préciser qu'il ne voterait pas pour Ségolène Royal, symbole "des pressions exercées sur le parti et dans le parti au nom de l'opinion". Selon ses proches, Lionel Jospin ne se ralliera pas à un candidat précis, du moins "pas dans les prochains jours".


Lionel Jospin était tellement opposé à Ségolène Royal qu'il a envisagé de s'allier à son ancien ennemi, Laurent Fabius, en vue du deuxième tour de l'investiture. Se voulant rassembleur, M. Fabius a de nouveau déclaré mercredi qu'il demanderait à ses compétiteurs, s'il est investi, de faire partie de son équipe.


Ces annonces ne découragent pas Dominique Strauss-Kahn, qui se retrouve en théorie deuxième derrière Mme Royal dans les sondages. M. Strauss-Kahn avait récemment rompu avec Lionel Jospin, ayant des mots durs. Pourtant, jeudi, deux proches de l'ex-ministre de l'économie, Pierre Moscovici et la vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France, Michèle Sabban, ont déclaré que "la logique" voudrait que Lionel Jospin soutienne DSK.


"C'était déjà jouable, ça l'est encore plus aujourd'hui" , puisque le nombre de candidats potentiels se réduit, a déclaré le député Jean-Christophe Cambadélis, proche de DSK. Selon lui, le choix proposé aux adhérents socialistes porte désormais sur "trois lignes politiques" : "une sociale-populiste, une sociale-démocrate, une ligne de la gauche socialiste". Soit celles de Ségolène Royal, Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guerre interne au PS après le renoncement de Jospin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ostende d'avant guerre
» Souvenirs de Guerre : Zeebrugge 1918
» Marseille-Cassis - Une enquête après le suicide d'un interne ?
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Socialisme européen - European socialism-
Sauter vers: