FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interpellation légitime des candidats à la présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Jeu 14 Sep - 11:36

Jusqu’à présent, la construction européenne a été inscrite dans un cadre ayant pour cœur essentiel le domaine économique. Ainsi, l'Union Européenne s’en trouve avant tout être l’instrument de développement et de pérennisation d’un marché où la libre activité reste surtout celle des capitaux et des investisseurs.
Les partisans du Traité établissant une Constitution pour l’Europe, TCE, souhaiteraient une encore bien plus profonde libéralisation de ce marché par le biais de la dérégulation économique. Celle-ci, assurée par la concurrence libre et non faussée, y serait sacralisée bien loin devant l'intervention politique : Cette dérégulation libérale serait constitutionnalisée par le TCE.

Mais ! Pourquoi encore évoquer le TCE ? Sa ratification ne fut elle pas démocratiquement rejetée ?
Oui. Cela fut le cas. Mais les légitimes conclusions politiques du rejet du TCE n’ont jamais été reconnues par les principaux partisans de ce texte. Au contraire, ces derniers ambitionnent encore, au mépris du résultat des urnes, de mettre en œuvre les mêmes choix pour la construction européenne que ceux projetés dans le TCE. Bien entendu, d’ici le passage des élections de 2007, le sujet doit ne pas être évoqué …
Voici pourquoi j’évoque encore le TCE.

Le TCE n'a rien d'un "simple cadre minimum" qui assurerait une construction neutre de l’Europe.
Il s'agit d'un texte volumineux et précis très loin de pouvoir se résumer en une série de simplifications du fonctionnement des institutions européennes associée à un transfert de compétences des états vers l'Union Européenne. Au contraire, la ratification de TCE aurait constitutionnalisé la version libérale du capitalisme ainsi que les politiques assurant son application. Dans ce cadre, aucune alternative politique au libéralisme n'eut été possible.

Il importe que les citoyens défendent leur choix légitime, en s'exprimant, en votant et en agissant. De cette manière, la prévalence du politique sur l’économique, issue de l'expression populaire, peut réorienter la construction européenne.

La monnaie unique constitue un autre exemple de la prévalence de l’économique sur le politique, dans les choix d’orientation de l’Europe. Celle-ci reste un instrument économique. Sa gestion, assurée par la banque centrale européenne, BCE, s'effectue indépendamment des prérogatives politiques des élus. Les institutions européennes, telles que celles-ci se trouvent construites, prévoient en effet l'indépendance de la BCE. C'est l'un des aspects du libéralisme.
L'euro demeure ainsi au service du fonctionnement du marché ouvert et dérégulé européen.
L'euro est économique bien avant d'être politique.

Il y a en outre d'autant moins de régulations démocratiques et de subventions à des projets de société, que le libéralisme économique se trouve davantage mis en oeuvre. Cela est d'ailleurs le principe même du libéralisme économique.
De façon générale, le projet capitaliste et particulièrement son renforcement libéral, exigent de réduire les pouvoirs régaliens de la démocratie et donc l’importance du domaine politique loin derrière les affaires économiques.

Actuellement, se détermine qui seront les candidats à l’élection présidentielle française de 2007.
C’est l’occasion d’interpeller les prétendants.
Chacun peut exiger d’eux qu’ils s’expriment publiquement pour préciser leurs positions quant au TCE. Tous doivent préciser s’ils reconnaissent ou non le rejet de la ratification du TCE et s’ils possèdent ou non l’intention de respecter ce résultat démocratique.
Cela s’avère extrêmement important.
Si, par exemple, certains souhaitent faire revoter car ils pensent que l’on a mal voté, les électeurs ont le droit de la savoir.
J’appelle ainsi tous à discuter, rédiger, interpeller en ce sens. La démocratie vivante demande vos actions politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Jeu 14 Sep - 11:43

Intéressant. C'est de toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédérique
Légat
Légat


Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Jeu 14 Sep - 18:41

C'est vrai, ça!
Quand donc les cadidats a la présidentielle trouveront ils le temps de parler de l'Europe?
Et l'écologie, (juste comme ça) on la laisse aux gauchos "les verts"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo38
Optione
Optione


Masculin Nombre de messages : 151
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Jeu 14 Sep - 18:59

parcque pour le moment l'europe n'aspire pas aux francais ils n'ont pas cette mentalité et y a aucun parti qui leur propose l'europe.
puis l'europe pour les francais s'est (l'union européenne et donc le degout,.....!)
aucun parti ose donc en parler sachant que les francais sont allergiques à ce mot là,.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Ven 15 Sep - 11:12

Ferrier a écrit:
Intéressant. C'est de toi ?
Oui. C'est moi qui ai rédigée ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Ven 15 Sep - 13:29

Sandra a écrit:
Ferrier a écrit:
Intéressant. C'est de toi ?
Oui. C'est moi qui ai rédigée ce texte.

Eh bien c'est pas mal du tout, mais les bonne réponses... tu les as sur ce forum Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Ven 15 Sep - 13:31

Merci beaucoup. C'est gentil.

J'ai aussi mes réponses et solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Sandra
Optione
Optione


Féminin Nombre de messages : 166

MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Mar 19 Sep - 9:52

Hongrie: le premier ministre reconnaît avoir menti aux électeurs





BUDAPEST - Le premier ministre socialiste hongrois Ferenc Gyurcsany a suscité un scandale inhabituel dimanche. Il a reconnu avoir sciemment menti aux électeurs pour leur cacher un douloureux programme d'austérité en préparation.

La radio publique hongroise a diffusé l'enregistrement d'un discours à huis-clos de M. Gyurcsany à des députés du parti socialiste en mai dernier, après la victoire de sa coalition socialiste-libérale aux législatives. Le premier ministre a admis que l'enregistrement était authentique. L'origine de la fuite n'est pas établie.

M. Gyurcsany y déclare que le gouvernement n'aurait pas d'autre choix que d'adopter des réformes, lors de son second mandat, après les mensonges qui ont caractérisé, selon lui, ses 18 mois à la tête du gouvernement et les quatre années de pouvoir socialiste, entre 2002 et 2006. "Nous mentions le matin, nous mentions le soir", affirme-t-il lors d'un discours de 25 minutes truffé d'obscénités.

"Nous avons merdé (...) Personne en Europe n'a fait de pareilles conneries, sauf nous (...)", déclare le Premier ministre. "Vous ne pouvez pas me citer une seule mesure gouvernementale dont nous puissions être fiers (en quatre ans) si ce n'est de nous être accrochés au pouvoir", ajoute-t-il.

Le gouvernement avait promis des réductions d'impôts mais depuis, sous la pression de Bruxelles, il a imposé des augmentations d'impôts d'un total de 4,6 milliards de dollars et réduit les dépenses publiques. Il a fait savoir par ailleurs que le déficit public serait cette année de 10,1% du produit intérieur brut (PIB), soit le double de ce qu'il avait promis pendant la campagne. La Hongrie espère réduire le déficit public record du pays, dans la perspective d'une adoption de l'euro.

Peu après la diffusion de ce discours, environ 3000 manifestants se sont réunis à minuit devant le parlement à Budapest pour réclamer sa démission. M. Gyurcsany a cependant exclu de quitter ses fonctions. Et la direction du parti socialiste lui a réitéré son soutien.

La droite Fidesz de l'ex-Premier ministre Viktor Orban a annoncé pour sa part qu'elle utiliserait tous les moyens de la Constitution pour faire partir M. Gyurcsany, un homme devenu "persona non grata" dans la politique hongroise.

Le discours a depuis été publié dans son intégralité sur le blog internet du premier ministre. Le chef de gouvernement y regrette son vocabulaire, souvent vulgaire.

(ats / 18 septembre 2006 15:53)

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20060918155329789172194810700.xml&associate=phf0509



" ... Il a reconnu avoir sciemment menti aux électeurs pour leur cacher un douloureux programme d'austérité en préparation. ... "

Il a tenu une réthorique radicale de gauche pour obtenir les voix (probablement avec aussi l'argument du "vote utile" ...) tout en ayant concrètement l'intention de mettre en oeuvre une rupture vers le libéralisme économique.

C'est exactement la ligne d'action de la direction nationale du PS en France.
PS, UDF et UMP tiennent des discours occupant tout l'espace politique mais possèdent les mêmes positions, les mêmes intentions.

Ne les laissons pas nous duper et surtout pas concernant le TCE dont la ratification fut démocratiquement rejetée.
Ne votons pas "utile" mais votons efficace afin que les élections de 2007 aboutissent cette fois sur l'alternative plutôt que de s'achever en une habituelle alternance UMPS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louve-intrepide.forumactif.com/portal.forum?sid=40b7e04d0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interpellation légitime des candidats à la présidentielle   Aujourd'hui à 13:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Interpellation légitime des candidats à la présidentielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 30 des affiches de la campagne présidentielle de Sarkozy
» fille naturelle et légitime
» Réflexions sur la légitime défense
» N°370 Caravane Résidentielle
» Variante Caravane Résidentielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: