FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Panne d'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Panne d'Europe   Mar 6 Juin - 15:12

Citation :
Panne d'Europe

LE MONDE | 06.06.06 | 15h02 • Mis à jour le 06.06.06 | 15h02

Un an après la victoire du non aux référendums français et néerlandais sur le projet de Constitution européenne, tous les signaux concordent : l'Europe est en panne. Quand il s'agit de sortir de l'impasse institutionnelle - sujet qui sera encore évoqué au sommet franco-allemand du 6 juin à Rheinsberg -, la réponse est qu'il est urgent d'attendre un nouvel horizon politique, après l'élection présidentielle française. Quand il s'agit de se prononcer sur l'entrée de nouveaux membres, comme la Bulgarie et la Roumanie, l'Union européenne renvoie sa décision en octobre. Quand elle délègue à Téhéran son haut représentant pour la politique extérieure, Javier Solana, pour faire entendre raison à l'Iran sur la crise nucléaire, elle reste inaudible.

L'Europe patine. Dans l'actualité, deux autres dossiers aboutissent au même constat. Alors que la plupart des pays d'Europe, notamment la Grande-Bretagne, le Danemark, les Pays-Bas, l'Allemagne et bien sûr la France, avec l'"immigration choisie" prônée par Nicolas Sarkozy, durcissent, à coups de quotas et de tests, leurs exigences à l'entrée d'étrangers sur leur territoire, l'Union est incapable de définir les perspectives d'une harmonisation des législations. Malgré le lancement du "programme de Tampere", en 1999, en Finlande, qui visait à assurer une meilleure coordination des politiques des Etats membres afin de réduire les disparités, la politique commune reste une utopie.

L'Europe fait également du surplace sur le plan économique. L'exemple de l'Eurogroupe, qui réunit les ministres des finances de la zone euro, est à cet égard éloquent. Depuis le 1er janvier 2005, date où il a été choisi pour présider pour deux ans cette avant-garde économique européenne, Jean-Claude Juncker, premier ministre du Luxembourg, rêve d'aboutir à "améliorer la coordination économique" entre ces pays. Espoir vain, tant les égoïsmes nationaux, voire les tentations protectionnistes - dont la France a souvent été accusée depuis qu'elle met en avant son "patriotisme économique" -, l'emportent sur la volonté d'avancer ensemble. Ainsi, quand l'Allemagne a décidé de relever de trois points sa TVA en 2007, elle ne s'est pas souciée des réserves de ses voisins quant au préjudice porté à la croissance globale...

Jacques Chirac, en quête de toute initiative susceptible de faire oublier la fin calamiteuse de sa présidence, et Angela Merkel, soucieuse d'imprimer sa marque à la présidence allemande de l'Union, au premier semestre 2007, vont s'efforcer de redonner quelque élan à l'Union. Mais il est peu probable que le prochain conseil européen, les 15 et 16 juin à Bruxelles, aille au-delà des voeux pieux. La présidentielle française contribue à cet immobilisme. Mais l'Europe elle-même semble malheureusement incapable de sortir de la redoutable léthargie qui la mine depuis un an.

Article paru dans l'édition du 07.06.06

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-780011@51-757383,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Panne d'Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Panne de lait
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» COUPE D'EUROPE RUGBY 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: La Nation Européenne - The European Nation-
Sauter vers: