FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bacchus tue des Européens

Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Bacchus tue des Européens   Lun 20 Mar - 23:41

Citation :
L'alcool a tué presque 36.000 Russes en 2005

19:27 | 20/ 03/ 2006

MOSCOU, 20 mars - RIA Novosti. La Russie a recensé en 2005 35.900 décès dus à l'intoxication alcoolique, selon un bilan provisoire publié lundi par le ministère russe de l'Agriculture dont les compétences couvrent également le domaine de la consommation.

Selon le document publié, l'alcool, y compris frelaté, est à l'origine de 13,4% des décès accidentels enregistrés en Russie. En 2003 et en 2004, l'abus d'alcool a tué respectivement 42.715 et 40.567 personnes.

Le taux d'alcoolisme juvénile est particulièrement préoccupant (17,7 sur 100.000 habitants).

"En 2004, le nombre d'alcooliques en Russie a atteint 2.369.000 personnes, soit 1,6% de la population. Entre 2000 et 2004, la morbidité alcoolique a progressé de 14,1%", précise le ministère de l'Agriculture, ajoutant que la morbidité continuerait à croître en 2005.

"L'alcoolisation de la population, en particulier des jeunes, influe négativement sur le patrimoine génétique, la santé, la natalité, et augmente la mortalité", souligne le ministère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Mar 21 Mar - 11:37

A la lecture du titre du topic, je ne sais plus ce qui est le plus grave, que l'alcool tue ou qu'il tue des Européens .... Hum, hum..
Revenir en haut Aller en bas
frédérique
Légat
Légat
avatar

Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Mer 31 Mai - 11:14

Les deux!
Sinon, ayant subi l'alcoolisme dans ma famille, j'ai longtemps été pour la prohibition...tout en sachant que ce n'est pas la solution!
Peut-être est-ce une question d'éducation, tout simplement.
Des solutions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dras
Légat
Légat
avatar

Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 1 Juin - 10:32

Il y a aussi une question de sélection naturelle...On ne pourra jamais empécher tous les abus,et c'est ainsi depuis la nuit des temps...
Moi,j'aime bien consommer un peu d'alcool lors des fètes:ça déshinibe vachement et ça réveille les intincts guerriers:la dernière fois,je me suis battu (quelques coups forts, mais surtout de la lutte jusqu'à immobilisation(un peu dans le genre judo,mais je n'aime prendre ce sport,certes vénérable,comme référence de la lutte)) de minuit à 4 heures du matin avec (contre) des copains...On s'est bien amusés,et dans ces situations,on se rend vraiment compte que l'on est fait pour se battre; bien que le lendemain, on ait mal partout: bleus, égratignures, chocs à la tete...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frédérique
Légat
Légat
avatar

Féminin Nombre de messages : 1110

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 1 Juin - 10:42

Hum, pas convaincue par la sélection naturelle! Cela voudrait dire que l'alcool serait un poison fait pour éliminer les faibles?
Ensuite pas besoin d'alcool pour faire de la lutte ou s'amuser!
Perso, je peux très bien me passer de ce produit, mais quand je commence j'ai du mal a m'arreter. Donc, pour éviter ce désagrément...je ne commence pas!
Après, cela ne m'enpêche nullement de boire un coup avec des potes et de m'amuser, mais j'en fais tout autant sans alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cycas
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 28 Sep - 16:31

Citation :

PARIS (AFP) - France: la consommation de spiritueux augmente pour la 1e fois depuis 25 ans



Pour la première fois depuis 25 ans, la consommation de spiritueux augmente à nouveau légèrement en France depuis le début de l'année, malgré les campagnes anti-alcool.

"Les ventes ont progressé de 1,5% en volume et de 1,7% en valeur entre le début 2006 et le 10 septembre par rapport à la période correspondante de 2005", a déclaré jeudi Edith Giffard, porte-parole de la Fédération française des spiritueux (FFS), lors d'une conférence de presse.

Ce renversement de tendance --après une baisse entre 1980 et 2005 qui avait au total atteint 13%-- est basé sur un panel de l'institut IRI effectué dans 490 hypermarchés et supermarchés, représentatifs car la grande distribution assure 70% des ventes des spiritueux en France.

Pour la première fois en 2005, le volume de whiskys vendu en France, avec 112 millions de litres vendus, a dépassé celui des anisés (109 millions), en déclin depuis 2000, selon des chiffres de l'institut indépendant spécialisé ISWR.

Le secteur des spiritueux contribue grandement à la bonne santé de la balance commerciale agroalimentaire française. Ainsi les entreprises françaises de spiritueux -- 185, dont les trois quarts ont moins de 20 employés, et 20.000 personnes-- ont exporté l'an dernier 400 millions de litres pour un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros.

Depuis le début de l'année, les exportations "explosent" avec une progression de 19,6% en valeur pour le premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2005, grâce principalement au cognac et à la vodka fabriquée en France, qui remportent de grands succès aux Etats-Unis.

Interrogée sur le prochain arrêté imposant pour toutes les boissons alcoolisées commercialisées en France (bières et vins compris) un message, visuel ou écrit, mettant en garde les femmes enceintes contre les dangers de l'alcool, une première en Europe, Mme Giffard a répondu que les fabricants de spiritueux étaient "prêts".

La grande majorité des spiritueux devraient se voir dotés d'un pictogramme représentant la silhouette barrée d'une femme enceinte qui porte un verre d'alcool à sa bouche.

Concernant la menace d'une interdiction de fumer dans les lieux publics, notamment les cafés, les fabricants de spiritueux font remarquer que cela n'a eu aucune incidence sur la consommation d'alcool dans d'autres pays européens, comme l'Irlande.

La FFS craint plutôt une nouvelle offensive des pouvoirs publics pour tenter d'augmenter les taxes afin de combler une partie du déficit de la sécurité sociale.

Les recettes fiscales (hors TVA) générées par les spiritueux s'élèvent déjà à 2,3 milliards d'euros en 2005. "Les spiritueux représentent, à eux seuls, 81% des taxes perçues sur les boissons alcoolisées, alors qu'ils représentent seulement 21% des boissons alcoolisées consommées en France", souligne Mme Giffard.

Les spiritueux, dont la France est le deuxième producteur européen derrière la Grande-Bretagne, sont des boissons à base d'alcool de distillation, en opposition aux boissons fermentées pures comme le vin, la bière ou le cidre.

Près de dix millions de Français consomment de l'alcool au moins trois fois par semaine et 6,4 millions tous les jours, selon l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT)


[/quote][quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cycas
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 28 Sep - 16:44

L'alcool tue en effet des européens. Mal compris, mal utilisé il ronge les organismes. Les alcools dont la consommation augmente sont les plus mauvais, les plus forts et donc les plus agressifs.

Au contraire, le vin, symbole européen par excellence, aux vertus thérapeutiques certaines à doses contrôlées (20cl 3 fois/j pour un homme) est délaissé.

Le goût du vin s'apprend, les mariages avec les aliments aussi, c'est une base de notre gastronomie.
Hélas, les jeunes viennent difficilement au vin et préfèrent manger avec une bière ou un alcool fort !

Cette augmentation de la conosmmation de spiritueux est donc à mon avis une mauvaise nouvelle, les consommateurs s'éloignent d'une qualité de boire propre au génie européen.

Les sensations recherchées sont celles de la défonce et de l'oubli.
On est loin des dionysiaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 28 Sep - 17:49

cycas a écrit:
Le goût du vin s'apprend, les mariages avec les aliments aussi, c'est une base de notre gastronomie.
Hélas, les jeunes viennent difficilement au vin et préfèrent manger avec une bière ou un alcool fort !
Tu crois que la bière c'est pas typiquement européen?
Revenir en haut Aller en bas
cycas
Préfet
Préfet
avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 28 Sep - 18:42

Je parlais plutôt de la façon de consommer et de percevoir l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Jeu 28 Sep - 19:26

cycas a écrit:
Je parlais plutôt de la façon de consommer et de percevoir l'alcool.
Quelle différence?
Revenir en haut Aller en bas
dras
Légat
Légat
avatar

Masculin Nombre de messages : 1320
Localisation : sud de la France;sud-ouest de l'Europe...

MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   Ven 29 Sep - 10:20

Moi, je trouve plus sain de boire jusqu'à l'ivresse lors de fetes diverses (1 fois par mois max) plutot que de se boire ses 2 verres par jour durant toute sa vie...Par gastronomie qui plus est...C'est se bousiller le foie pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bacchus tue des Européens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bacchus tue des Européens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Être Européen aujourd’hui ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Santé, médecine, condition féminine - Health, medicine, feminine-
Sauter vers: