FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean Sobieski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Jean Sobieski   Mer 1 Mar - 16:27

Citation :


Jean III Sobieski (17 août 1629 à Olesko (Ukraine actuelle) - 17 juin 1696) fut roi de Pologne de 1672 à 1696. Ce héros national vainquit les Turcs, qui le surnommèrent le Lion de Lechia, et délivra Vienne assiégée par Kara-Mustapha le 12 septembre 1683. Il est enterré à Cracovie.

Jean Sobieski est né le 17 août 1629 à Olesko (Ukraine actuelle) de Jakub Sobieski (1580-1646), voïvode de Ruthénie et castellan de Cracovie et de Zofia Teofillia (Daniłowicz), petite-fille de l'hetman Stanislaw Zolkiewski. Après des études à l'Académie de Cracovie, il entreprend une carrière militaire et s'illustre dans les guerres contre l'Empire ottoman, les Tatars, les Moscovites, les Cosaques, et les Suédois. Après quoi il voyage en Europe. Attiré par la France, il épouse une Française : Marie-Casimire (Marysienka), veuve de Zamoyski voïvode de Kiev, et suivante de la reine Marie-Louise (Maria Ludwika).

En 1668, le roi Jean II Casimir le nomme hetman et commandant en chef des armées polonaises. À la mort de Jean II, Michael Korybut Wisniowiecki est élu roi de Pologne. Jean Sobieski, se range du côté de l'opposition, ce qui lui vaut une semi-disgrâce, bien vite oubliée par ses nombreux succès contre les Turcs notamment à la bataille de Khotin (1673), et la mort du roi. Jean Sobieski est à son tour élu roi, quasi-unanimement, par la szlachta, le 21 mai 1674, et couronné le 2 février 1676.

Une des ambitions de Jean III est de rassembler l'Europe chrétienne dans une croisade contre l'Empire ottoman et chasser les Turcs de l'Europe. Il s'allie au Saint Empire et rejoint la ligue catholique du Pape Innocent XI.

Selon l'historien polonais Oscar Halecki, Jean III projetait d'occuper la Prusse avec l'aide des Suédois et la complicité de la France. Mais cette entreprise est vite condamnée à l'échec, en raison de l'opposition des magnats (noblesse polonaise) et de la guerre contre la Turquie qui l'oblige à s'allier aux Habsbourg. En 1676, il remporte la victoire de Zurawno contre les Turcs.

Son plus grand succès survient le 12 septembre 1683 à la bataille de Vienne, avec les troupes polonaises, autrichiennes et allemandes rassemblées contre l'armée turque commandée par Kara Mustafa. Le Pape et les dignitaires étrangers le surnomment "Sauveur de Vienne et de la civilisation européenne de l'Est" Dans une lettre à son épouse, il écrit : "...All the common people kissed my hands, my feet, my clothes; others only touched me, saying: Ach, let us kiss so valiant a hand!".

Sobieski avait prévu d'attaquer le 13 septembre, mais il se rendit compte que les Turcs étaient en ordre de bataille dès le 12. À quatre heures du matin, les troupes de Sobieski fortes d'environ 81 000 hommes attaquent une armée turque d'environ 130 000 hommes. Sobieski charge avec ses hussards et enfonce les lignes ennemies qui détallent dans la plus grande confusion. À cinq heures trente, la bataille de Vienne est terminée.

Jean III Sobieski, surnommé par les Turcs Le Lion de Lechia, fut certainnement le plus grand roi de Pologne. Il meurt à Wilanów, à Varsovie, le 17 juin 1696. Son épouse, Marie Casimire, est morte à Blois (en Fance) en 1716. Sa dépouille fut ramenée en Pologne pour être enterrée près du roi au Château de Wawel à Cracovie.

Auguste II électeur de Saxe, succéda à Jean III. À la mort de celui-ci 1733, une lutte pour la couronne s'ensuit, désignée comme la guerre de succession de Pologne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rus
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 14
Localisation : Catalogne

MessageSujet: Re: Jean Sobieski   Mer 1 Mar - 16:47

La figure de Sobieski resterà eternellement dans la memorie des europèens avec d'autres figures comme le Prince Eugène de Savoye, Charles Martel et Dmitri Donskoi, qui avaient fait front contre la menace islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Jean Sobieski   Mer 1 Mar - 16:51

Mais n'oublions pas, en premier lieu, l'albanais Skanderbeg (Gjorgë Kastriotë) et le byzantin Constantin XI Dragasès, l'un vainqueur jusqu'à la mort, l'autre mort au combat en héros.



Citation :
Constantine XI Paleologus (sometimes numbered Constantine XII or Constantine XIII), also known as Constantine XI Dragases Paleologus (Gr. Κωνσταντίνος ΧΙ Δραγάσης Παλαιολόγος - Konstantinos XI Dragases Palaiologos), (February 9, 1404 – May 29, 1453) was the last reigning emperor of the Byzantine Empire from 1449 to his death. He was born in Constantinople, the eighth of ten children of Manuel II and Helena Dragas, the daughter of the Serbian prince Constantine of Serres. In a variant of the Byzantine practice of adopting the distaff surname where it connoted more prestige, Constantine liked to be known by his mother's name of Dragaš (Serbian: Драгаш) or Dragases, which she inherited from her Serbian father. He spent most of his childhood in Constantinople under the supervision of his parents. Constantine became the Despotes of Morea (the Medieval name for the Peloponnesus) in 1443 which he ruled from the palace in Mystra. In 1443, he launched an invasion of the Latin Duchy of Athens from Morea, swiftly conquering Thebes and Athens and forcing the Florentine duke to pay him tribute. However, his triumph was short-lived, as the Ottomans soon intervened and drove him back into Morea.

Constantine married twice: the first time on July 1, 1428 to Maddelena Tocco, the niece of the Italian ruler of Epirus, who died in November 1429; the second time to Caterina Gattilusio, daughter of the Genovese lord of Lesbos, who also died (1442). Some sources record that he had no children by either marriage, others that he had one daughter, Magdalena.

When his brother, the Emperor John VIII Palaeologus (Gr. Ιωάννης VIII Παλαιολόγος), died, a dispute erupted between Constantine and his brother Demetrius (Gr. Δημήτριος) over the throne. They appealed to the Ottoman sultan Murad II to arbitrate the disagreement. He chose Constantine, who was crowned in Mystra on January 6, 1449. He attempted to marry a distant cousin, the widow of Murad II, but the courtship failed. Soon afterwards, Sultan Mehmed II began agitating for ownership of Constantinople. Desperate for any type of military assistance, Constantine appealed to the West, but he was refused help unless he united the Orthodox Church with the Roman Catholic Church, which was a policy pursued by his predecessors. He declared the churches united after the Council of Florence in 1452, but the union was overwhelmingly rejected by his subjects and it dangerously estranged him from his chief minister and military commander, the Grand Duke (Gr. Μέγας Δούκας) Lucas Notaras (Gr. Λουκάς Νοταράς).

Mehmed II offered Constantine the chance to rule unmolested in Mystra before the siege of Constantinople, but he refused, preferring to fight and die defending his Empire. His wish would come true, as he was killed while defending the walls of Constantinople on May 29, 1453 (see Fall of Constantinople). The Emperor, when realising that the end had come, discarded his purple cloak and charged into the breach. Some sources record that he was only recognized afterwards by his purple boots; others that the Turks were never able to identify his body, and so the last emperor of Rome was buried in a mass grave along with his soldiers. Some Orthodox Christians consider him a saint, but he has not been officially recognized as such. However, his bravery and last stand are seen by many Greeks as a great heroic act.

http://en.wikipedia.org/wiki/Constantine_XI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Sobieski   Aujourd'hui à 5:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Sobieski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» intervention de Jean Lassalle
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Saint Jean de Folleville - LEGER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: