FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La parfaite illustration d'une guerre féodale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juarez
Invité



MessageSujet: La parfaite illustration d'une guerre féodale   Mar 21 Fév - 12:12

Citation :
Guerre de la vache

La Guerre de la vache est le nom donné à une guerre qui mit à feu et à sang une soixantaine de villages du Condroz de 1275 à 1278 faisant environ 15 000 morts.

Les Liégeois, Namurois, Brabançons et Luxembourgeois y étaient engagés, soutenant soit le comte de Namur, soit le prince-évêque de Liège, tous deux en dispute à cause d'une vache volée à Ciney (alors Pays de Liège) et retrouvée sur une foire à Andenne (dépendant du comté de Namur).

Cet incident futile n'est en fait qu'un prétexte à vider une querelle qui met aux prises le duc de Brabant et les comtes de Namur et de Luxembourg, contre l'évêque de Liège, de qui la cité cinacienne dépend depuis l'an 1000.

Lors de la foire à Andenne, en 1275, Guy de Dampierre, comte de Namur et de Flandre, organisa un tournoi. Un certain Engoran, paysan de Jallet, y amena la fameuse vache, volée à un certain Rigaud à Ciney. Celui-ci, reconnaissant l'animal, le signala au bailli du Condroz ; mais comme Andenne était hors de sa juridiction, il proposa à Engoran de remettre la vache où il l'avait volée et d'en être quitte, sinon il serait appréhendé dès qu'il pénétrerait en Condroz (ce qu'il devait faire pour rentrer chez lui).

Engoran fit comme convenu mais, dès qu'il arriva en terre condruzienne, les hommes du bailli qui l'accompagnaient, et qui étaient alors dans leur juridiction, s'emparèrent de lui et le pendirent à un arbre.

Cela déplut fortement au seigneur de Goesnes (Jallet était sur la seigneurie de Goesnes), d'autant plus que Jean de Goesnes ambitionnait de devenir bailli du Condroz à la place de Jean de Halloy. Il organisa donc une expédition, avec les seigneurs de Celles et de Spontin et détruisit le château de Halloy. Aussitôt, Jean de Halloy répliqua, allant incendier les terres de Goesne. Jean de Goesne demanda l'aide du comte de Namur, Guy de Dampierre, qui engagea dans le conflit le Luxembourg (Guy de Dampierre avait épousé Isabelle de Luxembourg).

Namurois et Luxembourgeois firent le siège de Ciney. Ses défenseurs furent tous brûlés vifs dans l'église. Pendant ce temps, le prince-évêque de Liège, Jean d'Enghien, envoya les Dinantais à l'attaque de Spontin.

La guerre prit fin en 1278, elle ne cessa que sur l'intervention du roi de France, Philippe le Hardi, qui fit tout simplement rentrer les choses dans l'ordre existant avant les hostilités.

Ce conflit est peut-être la plus caractéristique des querelles de droit féodal qui provoquaient de longues et sanglantes luttes entre populations soumises par leur situation à deux suzerains différents

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_la_vache »
Revenir en haut Aller en bas
 
La parfaite illustration d'une guerre féodale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» (USA) Combattants Français de la Guerre Américaine 1778-1783
» Prisonniers guerre 39/45 - FRABOLOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: