FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la triade indo-européenne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: De la triade indo-européenne.   Jeu 9 Fév - 3:26

Citation :
De la triade indo-européenne.

Le modèle sociétal indo-européen démontré par Georges Dumézil repose sur l’existence de trois fonctions, la première étant celle de la souveraineté juridique et magique, la seconde étant la fonction guerrière, la dernière relevant de la production agricole et de l’artisanat. Cette trifonctionnalité a également abouti sur le plan religieux à l’existence d’une triade de divinités, triade que l’on retrouve chez tous les peuples indo-européens. Dumézil en avait en particulier étudié trois adaptations, dans le monde romain, dans le monde germanique et dans le monde indien, avec des différences majeures.

Selon lui, la triade ancienne de Rome était composée de Jupiter, de Mars et de Quirinus, ce dernier signifiant « rassembleur du peuple » et désignant un Mars Tranquillis assimilé à Romulus qui avec son frère jumeau Remus formaient les « dioscures » romains. En Inde comme en Germanie, la première fonction serait partagée par un dieu lieur et un dieu souverain, le premier étant Varuna en Inde et Odhinn en Germanie alors que le second serait Mitra et Tyr. Est-il possible à partir de là de reconstituer la triade indo-européenne originelle et la forme qu’elle avait prise.

On peut assurément penser que la « triade » indo-iranienne originelle était formée du binôme Varuna-Mitra (en Iran Varena-Mithra puis Ahura Mazda-Mithra), suivie du dieu de deuxième fonction, Indra (Indar en Iran, devenu Verethragna), puis de deux divinités jumelles et cavalières, les Asvins indiens (ou Nahatya iraniens). Varuna-Varena dériverait d’une divinité indo-européenne du ciel nocturne *Worunos, que l’on retrouverait dans le dieu grec Ouranos, le germanique Vörnir, le balte Velinas et peut-être dans le slave Volos, divinité qui serait également liée à la morale. Mitra-Mithra quant à lui dériverait d’un dieu *Meitros, dieu de l’amitié, des serments et des contrats, assimilé de bonne heure à une divinité solaire, au *Sawel indo-européen, dieu de la justice et que l’on retrouve dans le Surya indien et le Hvare iranien.

Chez les Germains, la première fonction serait assumée par le binôme Odhinn – Tyr, le premier désignant un dieu de la tempête et du vent, le second désignant le dieu du ciel diurne, devenu par la suite un dieu de la guerre juste. La seconde fonction serait assumée par le dieu Thor, la dernière étant celle des deux frères vanes, Freyr et Njordhr, ayant peut-être remplacé les jumeaux divins Alcis.

En fait, les Indo-européens possédaient deux grandes divinités qui étaient le dieu du ciel diurne, *Dyeus *pater, et le dieu de l’orage et de la guerre, *Perkwunos, également appelé *Mawor (latin Mars, indien Marut, balte Martins), associées à des animaux, des arbres, un espace céleste déterminée, une couleur. La troisième fonction, chtonienne, aurait pu être représentée par les deux dieux jumeaux qu’on retrouve dans le monde indo-européen en général (Asvins indiens, Nahatyas iraniens, Alcis germaniques, Asviniai baltes, Dioscures grecs, Romulus et Remus à Rome) ou peut-être plus simplement par une déesse de la terre, la *Dhghom *mater ou *Peltawi, que l’on retrouve elle aussi dans l’ensemble du monde indo-européen (Zamyat iranienne, Mat’ Zemlja slave, Zemyna balte, Prthivi indienne, Déméter grecque).

Au niveau des couleurs, le blanc serait celle de *Dyeus, le rouge (couleur du sang, couleur guerrière) celle de *Perkwunos, et le noir, couleur de la terre mais aussi de la nuit, relèverait de *Dhghom. Cette triade serait aussi une sainte famille, le dieu du ciel et de la terre formant un couple qui engendrerait le dieu de l’orage. A noter que si *Dyeus est le ciel élevé et si *Dhghom est la terre, alors *Perkwunos est plus spécifiquement le dieu du ciel « rouge », auroral, orageux et crépusculaire, rôle qu’il partage avec la déesse de l’aurore et de l’amour *Ausos/*Wenos, qui est probablement son épouse dans la mythologie indo-européenne originelle. Les jumeaux divins peuvent aussi incarner ensemble le matin et le soir, comme le font Lucifer et Vesper à Rome.

Mais le dieu de l’orage est aussi le dieu de l’axe cosmique entre le ciel et la terre, assimilé au phallus dans certaines traditions (le dieu de l’orage est le dieu de la virilité par excellence) mais plus généralement à l’axe du monde (arbre ou montagne). Le chêne, *perkwus, est son symbole par excellence, ses fonctions orageuses, viriles et guerrières étant liées à certains animaux. En premier lieu, tous les animaux liés à la virilité sont en rapport avec lui, que ce soient le bouc, le sanglier, le cerf (le renne dans le monde scandinave), l’ours ou encore le bélier, mais c’est surtout le taureau, animal censé porter la foudre dans de nombreuses représentations, qui est le plus lié à lui, même si l’influence crétoise à Rome et en Grèce fait du taureau l’animal du dieu céleste, qui s’est emparé de la fonction orageuse de son fils (Arès/Mars). Les animaux guerriers lui sont également associés comme le loup, le faucon et le corbeau, le cheval animal de guerre par excellence, mais aussi le pivert, associé à l’orage car les anciens pensaient que, comme la foudre, le pivert pouvait abattre de son bec des chênes. L’un des plus anciens sacrifices et parmi les plus prestigieux au dieu *Perkwunos était vraisemblablement celui du cheval (Asvamedha en l’honneur d’Indra en Inde, Equus October en l’honneur de Mars à Rome). Sa mission principale est de protéger les dieux, les hommes et le monde, des attaques du serpent du chaos, appelé parfois serpent du monde, qui menace l’équilibre de ce dernier en rongeant les racines de l’arbre cosmique, et que le dieu de l’orage combat avant d’en triompher finalement (Indra contre Vritra/Ahi par exemple en Inde).

Le dieu du ciel, *Dyeus, est en revanche lié à un animal en particulier, l’aigle, et parfois au sanglier en tant qu’animal sacerdotal (par exemple chez les Celtes) ou au taureau comme animal symbolisant la souveraineté (à distinguer du taureau orageux). La déesse de la terre *Dhghom est liée en général aux animaux femelles, en particulier la vache.

Ainsi, à l’arrivée nous aurions le tableau suivant :

Ière fonction : *Dyeus – le blanc – le ciel diurne – le ciel supérieur – le ciel – le père (*pater)
IIème fonction : *Perkwunos – le rouge – le ciel d’orage – le ciel intermédiaire – l’axe cosmique (arbre/montagne) – le fils (*sunus)
IIIème fonction : *Dhghom/*Peltawi – le noir – la terre – la nuit – la terre – la mère (*mater)

Ce qui donnerait pour les différents paganismes la triade théorique suivante :

Ière fonction : Zeus – Jupiter – Tyr (germanique Tius) – Div/Svarog (slave) – Dievas (balte) – Lugus (celte, « le lumineux », ayant remplacé peut-être un dieu *Dis) – Dyauspitar (Inde) – Dyaos Pita (Iran) [remplacé par Ahura Mazda] – Zot/En (albanais) – Aramazd (arménien, ayant remplacé un Astwatz originel) – Sius (hittite)

IIème fonction : Arès – Mars – Thorr – Perun – Perkunas – Taranus – Indra (également appelé Marut et Parjanya) – Verethragna (ancien Indar) – Perëndi – Vahagn – Tahrun(t)

IIIème fonction : Démétér – Tellus (ou Terra ou encore Junon) – Jord – Mat’ Zemlija – Zemyna – Dana – Prthivi Mata – Zamyat – Dhe Motë – Aretia – Tekan/Daganzipa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De la triade indo-européenne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Le général Patrick de Rousiers nommé president du comité militaire de l'Union Européenne
» Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?
» La cour européenne des droits de l homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Les religions européennes / European religions-
Sauter vers: