FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grande coalition allemande et retraite à 67 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Jeu 2 Fév - 23:45

Citation :
Berlin accélère la mise en oeuvre de la retraite à 67 ans

LE MONDE | 02.02.06 | 14h36 • Mis à jour le 02.02.06 | 14h36

BERLIN CORRESPONDANT

Les Allemands savaient déjà que, pour bénéficier d'une retraite à taux plein, ils devraient travailler jusqu'à 67 ans, au lieu de 65 actuellement. Mais cette disposition, prévue dans le programme du gouvernement en place depuis novembre 2005, devrait entrer en vigueur plus tôt que prévu.

Ainsi en a-t-il été décidé en conseil des ministres, mercredi 1er février, au grand mécontentement des syndicats et de certains responsables des partis au pouvoir. Au lieu d'être relevé à raison d'un mois par an entre 2012 et 2035, comme initialement prévu, l'âge légal du départ à la retraite le sera d'un mois par an jusqu'en 2023, puis de deux mois par an. Résultat : à partir de 2029, les Allemands qui souhaitent bénéficier d'une retraite complète devront travailler jusqu'à 67 ans.


Le régime commencera à s'appliquer aux personnes nées à partir de 1962. Ceux qui auront cotisé pendant quarante-cinq ans pourront toutefois partir à la retraite dès 65 ans à taux complet. C'est ce premier projet de vraie réforme sociale que la coalition au pouvoir, qui regroupe les Unions chrétiennes (CDU-CSU) et le Parti social-démocrate (SPD), compte proposer d'ici 2007 aux députés.


RELANCER LA NATALITÉ


Les débats s'annoncent âpres. D'un côté, il existe un consensus pour reconnaître que le pays, vieillissant, aura de plus en plus de mal à financer ses retraites sans un prolongement de la vie active. De l'autre, la réalité du marché du travail est telle que, pour un grand nombre de personnes, le futur régime, imaginé par le gouvernement, se traduira par une réduction de leur retraite.

Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), seuls deux Allemands sur cinq parmi les 55- 64 ans ont aujourd'hui un emploi. Les autres sont soit au chômage, soit en préretraite. Seule une entreprise privée sur deux se dit prête à engager un quinquagénaire. Dans ce contexte, heureux sont ceux qui pourront bénéficier d'une retraite à taux plein. Tout le monde n'a pas les moyens de se payer une assurance-vie ou d'épargner dans les fonds de pension individuels privés introduits en 2002.

D'où les critiques émises après la présentation du projet par le ministre du travail et des affaires sociales, le social-démocrate Franz Müntefering. "Si on ne crée pas davantage d'emplois pour les plus âgés et un environnement du tra-vail qui leur soit plus favorable, ce nouveau programme reviendra à réduire à nouveau les retraites", a protesté une dirigeante du syndicat des services Ver. di. M. Müntefering a assuré que le gouvernement oeuvrerait en ce sens. Parallèlement, tout doit être mis en oeuvre pour relancer la natalité. Les premières mesures ont été adoptées, en janvier.

Antoine Jacob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diacre
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 531

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Jeu 2 Fév - 23:50

Et pourtant la nouvelle chancelière Merkel est au top dans les sondages avec 80% de satisfaits.

Ce qui nous donne 80% de cons ?
C'est tout de meme incroyable qu'autant de monde puisse se réjouir de se faire vomir dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Jeu 2 Fév - 23:52

Cela dit, honnêtement, les Européens devront travailler plus, même dans notre Europe idéale... mais il est vrai que l'investissement dans la robotisation pourrait être aussi une stratégie alternative.

J'aimerais connaître tes propositions en ce domaine, mon cher Diacre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diacre
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 531

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 2:28

A l'heure d'aujourd'hui il est inutile d'augmenter le temps de travail et de rallonger l'age de la pension tout simplement parce qu'il n'y a aucun manque de main d'oeuvre.

Il y a des millions de travailleurs potentiels en attente d'un travail. Si bien que l'on peut dire que la société ne fonctionne absolument pas au maximum de ses capacités actuelles. Alors pourquoi faudrait il rajouter sur le marché du travail encore d'avantage de bras ?

Imaginons que l'on dispose de 3 centrales nucléaires, chacune fonctionnant à 50% de ses capacités. Et imaginons que l'on décide de produire d'avantage d'électricité. Il y a deux solutions:
1- Construire une nouvelle centrale
2- Faire fonctionner les centrales existentes au maximum de leur capacité.

Eh bien c'est la meme chose pour le marché de l'emploi. Ce qu'il faut faire, c'est donner du travail à tous les travailleurs pour que la société fonctionne enfin à sa pleine capacité. Augmenter l'age de la retraite ne sert par contre ni les intérets du peuple, ni les interets de la Nation.

MAIS il faut bien se dire que si nos politicards sont si motivés pour rallonger l'age de la retraite à 70 ans, c'est qu'il y a une raison. Et la raison en question est que cela sert les intérets patronaux, comme toujours. En effet plus le marché de l'emploi sera saturé -ce qui ne manque pas d'arriver avec de telles mesures-, plus les travailleurs se feront concurrence, et plus le patron pourra imposer ses lois (salaire minimum, condition de travail exécrable etc). Car en réalité le seul objectif caché de cette réforme est de précariser indirectement encore d'avantage les travailleurs au profit des grandes entreprises.

Maintenant imaginons une hypothèse qui n'est pas du tout d'actualité:
Le plein-emploi est atteint, le chomage involontaire est de 0%, et au final on manque de main d'oeuvre. La société tourne à 100% de ses capacités actuelles. Le developpement économique est vertigineux mais on veut faire mieux, on veut aller encore plus loin.
ALORS et seulement à ce moment là il faudra se poser la question de savoir si oui ou non il faut augmenter le temps de travail et l'age de la pension. Et il faudra se poser la question tout en sachant qu'un manque de main d'oeuvre peut avoir des conséquences bénéfiques pour le Developpement car les entreprises (privées et publiques) seront encore d'avantage motivées à robotiser et donc à moderniser leurs activités, ce qui est loin d'etre une mauvaise chose lorsque c'est bien orchestré.
De plus un chomage inexistant est également un fabuleux moteur naturel pour le developpement social et pour l'amélioration des conditions de travail car les patrons en viennent à se faire conccurence pour amener à eux le travailleur tant convoité... Le jeu de l'offre et de la demande qui prend son envol. Bref lorsque on en sera à une société de plein-emploi, il faudra y réfléchir en faisant le pour et le contre, on en est très loin.

Donnons du travail à tous les travailleurs avant toute chose, et ne mettons pas les boeufs avant la charrue.
Et pour cela, les solutions existent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 2:40

Citation :
Le plein-emploi est atteint, le chomage involontaire est de 0%, et au final on manque de main d'oeuvre. La société tourne à 100% de ses capacités actuelles. Le developpement économique est vertigineux mais on veut faire mieux, on veut aller encore plus loin.
ALORS et seulement à ce moment là il faudra se poser la question de savoir si oui ou non il faut augmenter le temps de travail et l'age de la pension. Et il faudra se poser la question tout en sachant qu'un manque de main d'oeuvre peut avoir des conséquences bénéfiques pour le Developpement car les entreprises (privées et publiques) seront encore d'avantage motivées à robotiser et donc à moderniser leurs activités, ce qui est loin d'etre une mauvaise chose lorsque c'est bien orchestré.
De plus un chomage inexistant est également un fabuleux moteur naturel pour le developpement social et pour l'amélioration des conditions de travail car les patrons en viennent à se faire conccurence pour amener à eux le travailleur tant convoité... Le jeu de l'offre et de la demande qui prend son envol. Bref lorsque on en sera à une société de plein-emploi, il faudra y réfléchir en faisant le pour et le contre, on en est très loin.

Donnons du travail à tous les travailleurs avant toute chose, et ne mettons pas les boeufs avant la charrue.
Et pour cela, les solutions existent.

D'accord, c'est ce que je voulais entendre. On ne peut justifier de l'allongement de la durée du travail qu'en ayant d'avoir réglé tous les autres problèmes, donc un chomâge réduit au minimum. On fait le plein d'emploi d'abord ! Wink pas mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diacre
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 531

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 2:47

Voila, le plein-emploi avant tout

Et ce ne serait pas bien difficile d'y arriver. Le véritable enjeu serait de faire en sorte que tout le monde ait un emploi utile et que l'on n'affecte pas à certains un travail consistant à casser des cailloux simplement pour qu'ils aient un travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 2:48

Tu es un sacré révolutionnaire, mon cher... avec des gens comme toi, Victoria ouvrira ses bras charmants à notre cause. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diacre
Préfet
Préfet


Nombre de messages : 531

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 2:58

Si seulement... Rah il y aurait tellement à faire, ce serait une aventure humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gandalf
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Lutece

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Ven 3 Fév - 12:37

Diacre a écrit:
Et pourtant la nouvelle chancelière Merkel est au top dans les sondages avec 80% de satisfaits.

Ce qui nous donne 80% de cons ?
C'est tout de meme incroyable qu'autant de monde puisse se réjouir de se faire vomir dessus.

Angela Merkel est une sorte de Sarkozy à l'allemande, une libérale américanolâtre... Un axe dorsal (moëlle épinière) Paris-berlin-Moscou n'est désormais plus possible. Dans ce sens Schroder était mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LYCURGUE
Optione
Optione


Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Jeu 27 Aoû - 11:59

L’Etat Européen dont nous souhaitons la naissance devrait mettre en place un système de retraite mixte, à la fois basé sur la capitalisation et sur la répartition. Je précise que la naissance de cet Etat sera une chance unique d'achever les systèmes de retraite uniquement basés sur la répartition, dont l'abolition est impossible au niveau national, ceux qui auront cotisé tout ou partie, mieux dit la grande majorité, s'opposeraient radicalement et immédiatement aux politiques qui entreprendraient cette réforme, et on peut les comprendre.

Un régime de retraite par répartition national unique, géré directement par l'Etat, serait en premier lieu mis en place, cette unicité permettant d'éviter les inégalités et les injustices. Ce régime de retraite par répartition permet aux retraités d'être à l’abri de l'inflation et même d'une crise, le mode d'indexation choisi étant l’indexation sur les prix. Il assure un minimum vital de retraite.

Cependant, nous devrons faire de manière à ce que les montants des épargnes de retraite par capitalisation leur soient supérieurs, pour plusieurs raisons :
En premier lieu, elle entraînerait une augmentation de la quantité d’épargne de cet Etat Européen, permettant le financement des investissements. Cela permet également aux entreprises Européennes d’avoir une grande partie de leur capital boursier possédée par les Européens, et donc de nous libérer de la tutelle étrangère, notamment américaine, qui faut-il le rappeler, possède grâce à ses fonds de pension, rien qu’en France, près de 40 % du capital des entreprises du CAC 40. Demain, ce sera peut être les fonds islamiques. De plus, la part de capital des entreprises détenue par les nationaux détermine les choix de lieux de production et donc des emplois.

La souveraineté de l’Etat européen passera par son indépendance.


Concernant l'âge légal de la retraite et le système par répartition, qui est le sujet de ce forum, il paraît évident que le système de répartition ne peut tenir debout qu'à condition que l'Etat adapte ce système aux données démographiques, notamment le vieillissement de la population et l'allongement de la vie, afin qu'il y ait le maximum de cotisants pour un retraité.
D'ailleurs droite comme gauche, en France comme en Europe (l’exemple allemand cité plus haut), sont allés dans ce sens. Cette réforme n’est ni libérale (La CFDT a soutenu la loi Fillon) ni socialiste, mais est celle du bon sens: En France, Balladur, à partir du Livre Blanc commandé par Michel Rocard en 1991, a réformé en 1993, le régime général , a allongé la durée de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein en la passant de 37,5 années à 40 années. Juppé, comme Jospin, échoueront à étendre cette réforme à la fonction publique. Il faudra attendre dix ans, avec la Loi Fillon, pour que ce rééquilibrage voie le jour. Ce qui, il faut bien le dire, a un caractère scandaleux : que je sache, la pénibilité du travail, dont il faut tenir compte dans le calcul des annuités, ne réside pas dans le fait d'être salarié du public ou du privé.


Si l'Etat Européen que nous souhaitons choisi le système de retraite par répartition, il devra plus que jamais être un Etat responsable, qui saura prévoir ce qui est prévisible. L'impact du Papy boom se fera de plus en plus sentir, l'allongement de la vie se poursuivra, il paraît normal de dire que l'âge légal de la retraite devra passer un jour à 65 ans. Il faut bien sûr en plus lancer une grande politique de la natalité, pour inverser cette pyramide démographique qui nous mène à l'abîme, et un retour au plein emploi. Mais en attendant ce plein emploi, on peut risquer la banqueroute publique si on ne prend pas les mesures certes impopulaires, mais nécessaires.


LYCURGUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Jeu 27 Aoû - 18:49

Il faut une grande politique de relance de la natalité européenne en effet, et il faudra sauver le système de retraites, ce qui passera par l'allongement du nombre d'années de travail et/ou par la promotion de système de semi-retraite (mi-temps après 65 ans par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande coalition allemande et retraite à 67 ans   Aujourd'hui à 13:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande coalition allemande et retraite à 67 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21 juin 1919 La flotte allemande se saborde à Scapa Flow
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» Congé parental et retraite
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Socialisme européen - European socialism-
Sauter vers: