FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tyrannosaurus Rex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Tyrannosaurus Rex   Dim 13 Nov - 23:04

Citation :
Le tyrannosaure, un prédateur hypersensible

Paléontologie

Perchés à 12 mètres de haut, l'oeil et l'oreille de ce dinosaure étaient remarquablement développés.

Erik Stokstad

[12 novembre 2005]

«Plus nous étudions le Tyrannosaurus rex, plus il nous apparaît complexe», indique Philip Currie de l'université de l'Alberta au Canada, l'un des participants du 65e congrès annuel de la Society of Vertebrate Paleontology (SVP). Il avait non seulement un odorat et une ouïe très fins mais aussi une aptitude à fixer des yeux sa proie et à percevoir le relief comparable à celle des rapaces actuels.

Le T. rex fut découvert et nommé il y a 100 ans. Depuis, il n'a cessé de fasciner par ses dimensions hors normes – il pouvait atteindre 12 mètres de hauteur et peser 7 tonnes – et son squelette qui se caractérise notamment par des membres antérieurs réduits et des dents imposantes. Ces dernières particularités sont le signe, aux yeux de certains chercheurs, que l'animal était avant tout un charognard. Cette hypothèse fut renforcée par la découverte faite au scanner sur le fossile d'un individu nommé Sue qu'il avait d'énormes bulbes olfactifs, utiles pour flairer les cadavres aux alentours.

L'équipe de François Therrien, du Royal Tyrell Museum of Paleontology de Drumheller en Alberta au Canada, a trouvé que, comme chez ses lointains cousins actuels, les oiseaux et les crocodiles, une cloison à l'avant du crâne limitait l'extension des bulbes olfactifs du tyrannosaure. Pour Therrien, «cela a dû limiter leur taille à celle d'une prune tout au plus.» Le tyrannosaure avait encore le nez très sensible. La taille relative de ses bulbes olfactifs par rapport aux hémisphères cérébraux restait supérieure à celle de sept autres dinosaures, dont certains aussi évolués.

Une autre étude, celle de Lawrence Witmer et Ryan Ridgely, de l'Ohio University College of Osteopathic Medicine à Athens aux États-Unis, a confirmé ces résultats. Witmer s'est aussi servi du scanner pour explorer l'oreille interne. La longueur relative du canal cochléaire par rapport au crâne suggère que le T. rex avait une ouïe supérieure à celle des autres dinosaures carnivores.

Vision binoculaire étendue

La structure de l'oreille interne peut aussi apporter des indices sur la posture et le sens de l'équilibre qu'avait l'animal disparu. La longueur de ses canaux semi-circulaires, qui permettent au cerveau de connaître l'orientation du corps et sa manière de bouger, s'avère surprenante chez T. rex. «On pouvait penser qu'un animal aussi massif n'ait pas des mouvements très vifs», précise Witmer. Le chercheur pense que ces longs canaux devaient aider le dinosaure à garder sa tête et ses yeux bien fixés sur sa proie. Mais ce n'est pas tout. Chez les animaux actuels, l'orientation du canal latéral par rapport au crâne est liée à la position de leur tête à l'éveil. Le T. rex gardait sa tête apparemment penchée de 5 à 10 degrés. Pour de grands animaux avec un long museau, baisser légèrement la tête les aidait à mieux voir ce qui leur faisait face.

Un chercheur américain de l'université de l'Oregon, Kent Stevens, est arrivé à une conclusion similaire à propos de la vision du T. rex qui le place encore parmi les premiers de la classe. Il a évalué les capacités visuelles du T. rex et de six autres dinosaures prédateurs en travaillant sur des reconstitutions sculptées de leur tête. En plaçant une vitre en face de leur buste et en dirigeant un laser vers la pupille des dinosaures, il a pu dessiner sur la vitre leur champ visuel. Le T. rex, avait une vision binoculaire étendue. Quand il penchait sa tête d'environ 10 degrés, il optimisait son champ de vision avec une perception du relief supérieure à celle des oiseaux de proie. Pour Kent Stevens, cette perception aiguë du relief, des sons et des odeurs est bien la marque d'un superprédateur.

Même si l'hypothèse d'un T. rex charognard a encore des partisans, il est probable que le T. rex ne faisait pas la fine bouche. «S'il pouvait flairer une carcasse à un kilomètre à la ronde, il pouvait aussi sentir une horde de hadrosaures, remarque James Hopson, de l'université de Chicago, et je ne pense pas qu'il hésitait dans les deux cas.»

Cet article a été publié dans la revue internationale Sciencedu vendredi 11 novembre 2005, éditée par l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAS). Traduction pour Le Figaropar Pierre Kaldy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalaric
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 59
Localisation : Frankland

MessageSujet: Re: Tyrannosaurus Rex   Lun 14 Nov - 20:32

Autant que je m'en souvienne la taille moyenne d'un Tyrannosaurus Rex est de 6 mètres de haut et 12 mètres de long et non pas l'inverse. Je crois que les spécimens de 12 mètres de haut ont un autre nom, celui de Gigantosaurus. Mais autrement Tom, pourquoi cet article? Cet animal majestueux te conviendrait-il pour un symbole fort? Ou est ce à simple titre d'information uniquement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tyrannosaurus Rex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dinosaures
» Tyrannosaurus rex Tamiya 1/35 (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Ecologie - Ecology-
Sauter vers: