FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sports de combat:une nécessité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Sports de combat: une nécessité?
Oui, absolument!
59%
 59% [ 29 ]
Partagé.
27%
 27% [ 13 ]
Non, ce n'est pas utile.
14%
 14% [ 7 ]
Total des votes : 49
 

AuteurMessage
Winkelried
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 80

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Mer 10 Mai - 17:52

Les sport de combat sont très importants, tant pour développer un esprit combatif, que pour apprendre à bien donner des coups et encaisser en cas de combat de rue. Ils développent force, caractère et technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eurokampf
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 640
Localisation : Weissesland

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 6 Mai - 20:54

Oui absolument. la pratique d'un art martial apporte courage, equilibre et maitrise de soi. Actuellement il est même conseiller de pratiquer un combat en serait-ce que le self defense pour se protéger des agression quotidiennes le soir, en boite...
La communauté juive de France n'a pas attendu de le faire, elle ouvre ses portes aux Juifs et non-Juifs pour l'enseignement du Krav-Maga civil.
Et des cours ainsi que des stages sont de plus en plus dispensés en ce sens même la Police propose ces formations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigfried
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Nation Européenne

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Lun 7 Mai - 8:19

D'un côté, ceux-ci enseignent à leur pratiquants des valeurs morales qui sont censées leur apprendre à se contrôler, mais de l'autre y aura toujours des idiots pour profiter de leur connaissance d'Arts Martiaux pour en faire payer d'autres qui n'en font pas nécessairement. Personnellement je pratique le Viet Vo Dao au sens large du terme, c'est à dire pas le Vovinam, qui était à la base le seul à porter ce nom, mais une école assez traditionnelle d'origine vietnamienne. On peut apparenter ceci au Kung-Fu, mais d'origine vietnamienne, puisque que certains écoles sont utilisées par les moines shaolin. Personnellement, je suis non-violent et ca m'apporte plus de choses sur le plan de la tranquillité que sur le plan du combat. Mais à côté je pratique divers autres Arts Martiaux avec un ami, comme la Boxe Thaï, le Taijutsu et j'en passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eurokampf
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 640
Localisation : Weissesland

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Mar 22 Mai - 18:07

Actuellement on n'a pas le temps de faire de la philo extrême orientale pour assimiler un sport de combat. Rapide, efficace, droit au but et en se mettant en danger un minimum. C'est la règle. Et respect d'autrui et de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikaar
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 775
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Mar 22 Mai - 19:09

Dieter a écrit:
"Un esprit sain dans un corps sain". Les arts martiaux comme le karaté sont un bon moyen de renouer avec les valeurs guerrières (naturelles), d'ailleurs ils sont proches des coutumes sportives grecques à bien y regarder...

A la limite mieux vaut le pancrace ( d'ailleurs je cherche un club dans le Nord si quelqu'un a des plans ).

L'idée du sport de combat c'est de faire des efforts, se surpasser de temps en temps. Biensur que s'il y avait un guerre actuelle, ces techniques sembleraient obsolètes ( encore que...). Mais à cette époque de matérialisme où le confort prédomine, il s'agit surtout de se dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algiz
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 365
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Jeu 18 Déc - 15:48

Les arts martiaux, close combats et sports de combat sont en effet une nécessité pour inculqué la discipline, la maitrise de soi et les vertus guerrières aux européens qui en manquent cruellement.

Je ne vois aucun problème à puiser dans les arts orientaux, la Guerre est universelle et se perfectionne justement au contact des peuples voisins, seule l'efficacité prime.

Ce qui fait de nous des européens, c'est la Cause pour laquelle nous nous battons, pas tellement la forme qu'elle endosse, les techniques sont avant tout des outils, il en est de même concernant la Science, toute aussi universelle (serait-il approprié de nous borner à ce que nos ancêtres ont eux même découvert sans observer les avancées des autres? Je ne pense pas, la Connaissance appartient à celui qui l'expérimente, elle s'acquiert et n'est pas innée).

Ceci dit l'Europe doit être vivement encouragée à dévellopper par elle-même évidamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Jeu 18 Déc - 16:34

Citation :
L’homme est bien la plus grande victime de l’époque. Le féminisme outrancier, la modernité, l’argent a transformé peu à peu l’homme en au mieux une caricature préoccupé uniquement par le sexe et l’argent, au pire en une créature qui n’ose plus se tenir sur ses jambes, qui s’épile pour mieux ressembler aux femmes ou ressembler à des critères de plus en plus féminins (mode, bronzage…), qui laisse parler une sensibilité inspirée de théories mièvres, aux modèles plus ou moins homos diffusés par la télé… l’homme qui fait le ménage, l’homme à l’écoute, l’homme soumis à l’autre sexe.

Loin de faire l’apologie du super homme, le Stalone rempli de testostérone ou du macho qui n’adresse pas la parole aux femmes sauf pour leur exiger leur repas ou de passer à la casserole, il existe un art d’être un homme. Art en péril mais dont les recettes sont séculaires et qu’il ne faudrait pas oublier au risque de voir sombrer notre civilisation…

Se battre…

La violence ne résout pas tout, elle n’est pas forcément souhaitable mais elle n’est pas non plus à négliger. La violence physique est aussi un grand test. Le courage n’est pas une question de taille. Le choix de la non-violence est souvent en fait un choix de lâche : le seul véritable choix de la non-violence est fait par celui qui n’a pas peur ou en tout cas sait contenir sa peur de se battre.

Quelques constats :

1- Pourquoi se battre : si un ami a des problèmes, pour défendre sa femme, ses enfants, pour défendre ses idées.

2- on ne peut pas toujours éviter le combat. Certaines situations, qu’elles soient futiles (dans un bar), politiques (face à un groupe adverse) ou obligatoire (une guerre), existent où l’homme doit pouvoir se battre. Cela ne veut pas forcément dire gagner mais faire preuve de courage.

3- Que faire? Réveillez-vous! Quelqu’un vous menace et il va falloir faire quelque chose : choisir de partir ou affronter sa peur. Dans ce cas, regardez si des objets ne peuvent pas vous servir (une boite de conserve dans un sac plastique, hop!).

4- Les trois choix : la situation peut se régler poliment, partir au risque de le regretter amèrement (sentiment de lâcheté) ou parce que l’on a des responsabilités face à quelqu’un (votre femme est là…) ou sinon frapper le premier sans discuter!

5- Une fois commencé : il n’y a pas de règles! Un homme ne laisse pas ses amis seuls dans une bagarre.

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Jeu 18 Déc - 16:37

Citation :

Le close combat (littéralement en anglais, combat rapproché) ou CQC (Close Quarter Combat) a été développé notamment pendant la Seconde Guerre mondiale par des militaires anglo-saxons sur la base des arts martiaux japonais (Karaté, Judo, et Ju-Jitsu essentiellement). Son créateur est communément réputé être le Major britannique W. E. Fairbairn. Il exposa une compilation de techniques de Close-Combat dans son ouvrage "Get tough !" (littéralement : "deviens fort").

Pour une approche réactualisée et moderne du close combat, on pourra utilement se référer à la Fédération des clubs de close combat et au récent ouvrage technique Le Close-Combat, Techniques et Entraînements, par Olivier et Raphaël Saint-Vincent, paru aux éditions Chiron.

La terminologie du close combat est élaborée en langue anglaise, a contrario du vocabulaire oriental habituellement rencontré dans les arts martiaux traditionnels.

Le close combat classique ayant été créé pour la guerre (contrairement aux "sports de combat"), il se caractérise par un amalgame de techniques incapacitantes ou mortelles, toutes basées sur des habiletés motrices simples, et visant exclusivement à mettre hors d'état de nuire un ennemi:

le plus vite possible
le plus efficacement possible
par tous les moyens possibles (mains nues, armes, objets divers utilisés comme armes)
Dans un combat pour survivre (de type non sportif), le seul but est d'éliminer la menace avant que celle ci ne nous élimine. La logique fondamentale du close combat est donc diamétralement opposée à celle des "sports de ring", qui tendent à prolonger l'événement un certain temps.

L'esprit du close combat est celui d'un engagement physique qui ne se veut pas symétrique avec un échange de coups (comme dans un duel), mais au contraire asymétrique. En close combat, le combattant cherche systématiquement à prendre l'initiative de l'assaut, puis à écraser l'ennemi sans concession. La défense est donc toujours un pis-aller (récupération de l'initiative) visant à rétablir l'action offensive. En close combat par exemple, le déplacement au sol est toujours avançant (forward drive).

Les techniques de combat à mains nues employées en close combat sont typiquement les plus dangereuses, les plus puissantes, et les plus simples que puisse générer le corps humain. Ces techniques sont choisies et adaptées pour marcher dans des conditions de stress maximum, et sur quelqu'un qui ne se laissera pas faire.

Le close combat est par nature extrêmement violent au regard des critères de jugements "normaux", car il est prévu pour fonctionner dans un cadre qui n'est lui-même plus "normal" (combat à mort).

Cette convergence autour d' un objectif stratégique focalisé (l'élimination de la force adverse) tend à faire émerger un noyau constant de couples de "gestes d'attaque / cibles anatomiques" (techniques visant à endommager les yeux, briser la nuque, casser les genoux, écraser la gorge etc).

En tant que système orienté vers un objectif stratégique, le close combat compose nécessairement un ensemble ouvert capable d'intégrer toute nouvelle donnée capable d'en améliorer l'efficacité. Il s'oppose également en ce point aux styles traditionnels qui sont des systèmes fermés (codifiés), et qui tendent à se dupliquer entre professeur et élève, identiquement à eux mêmes .

La méthode résultante du close combat est à la fois très facile à apprendre (quelques semaines) et effroyablement efficace (coups mutilants), ce qui ne la rend pas particulièrement populaire dans les cercles d'arts martiaux traditionnels.

Néanmoins, le close combat n'est pas aussi éloigné de la "voie du guerrier" que ce que l'on pourrait croire en première approche. La finalité profonde du combat étant, qu'on le veuille ou non, de survivre.

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
Sigfried
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Nation Européenne

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 21 Juin - 19:19

Je me fais rire, des fois... J'ai relu l'intégralité du sujet, y compris mon propre post (qui remonte pas mal) et je me dis... "Ouais, c'était par lâcheté que j'évitais la violence." Aujourd'hui, je ne la cherche toujours pas, mais je refuse aussi de me faire marcher sur les pieds. Et me voilà avec un doigt cassé à ma main directrice, à la période des examens... Pas très malin... Mais si j'ai pu tenir tête à mon "agresseur" c'est en partie grâce aux arts martiaux... Si j'ai gardé mon calme quand il a levé ses poings aussi...

Mais toujours me reste une peur... Celle de blesser mon "adversaire." Sans avoir fait de "close contact" je sais comment le mettre hors d'état de nuire... Mais je n'aimerais pas aller en prison à cause de ça... Que faire, sincèrement..? Vous me direz, c'est lui qui m'agresse, je peux plaider la légitime défense... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 21 Juin - 19:22

Il me semble qu'il y a des formes de combat destinées à renvoyer sa propre force à son assaillant. Cela permet il me semble d'éviter tout problème juridique.

Par ailleurs, le fait que tu connaisses des arts martiaux te donne de fait plus de responsabilité. Le mieux est donc d'éviter le plus possible toute confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigfried
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Nation Européenne

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 21 Juin - 19:25

Il me semble que l'aikido fait partie de ces sports. ^^ Et j'évite les confrontations, la semaine dernière j'ai cependant eu affaire à un "kéké" pas vraiment sobre. Je ne l'ai pas frappé une seule fois, j'ai juste retenu ses poings. Mais me voilà avec le doigt cassé. Je n'irai pas chercher les embrouilles, étant en possession d'une licence, j'ai pas envie de la perdre à vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 21 Juin - 19:26

Si le mec est bourré, il ne te courra pas après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigfried
Pérégrin
Pérégrin


Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Nation Européenne

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Dim 21 Juin - 19:27

Il ne m'a pas couru après. ^^ Mais j'ai pas couru non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Endymion
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 65
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Mar 11 Aoû - 16:16

Je rejoins Sigfried sur le sujet, le combat est mouvement qui inculque des valeurs capitales pour la personne en elle même (confiance en soi, habilités, force) mais aussi pour la communauté (discipline, rigueur, morale ethique...).
Le fait d'appartenir à un club tiens aussi de son importance, cela apporte les bases à certains jeunes de se fondre à une communauté autre que celles du réseaux familiale; l'engouement que l'on porte envers un lieu, un objectif et le respect des gens qui sont autours sont des valeurs à ne pas négligées !

Pour ma propre expérience, j'ai fait 7ans de judo, je ne les dénigre pas, sans pour autant les conseiller.
En revanche le rugby, ça c'est un esprit !! ^^

Je devrais attaquer le viet vo dao cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sports de combat:une nécessité?   Aujourd'hui à 16:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Sports de combat:une nécessité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sports de combat: pour ou contre
» La partie Son actualité/ Son combat
» 6e Assemblée des jeux et sports traditionnels Normands.
» Le 1er combat animalier de BB à 5 colonnes à la une
» WORKING WOMEN À L'ITALIENNE - Le combat pour la parité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Education et jeunesse - Education and youth-
Sauter vers: