FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 E=mc2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: E=mc2   Mar 18 Oct - 12:24



Le saviez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 12:38

Je savais. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 14:55

Pour la relativité restreinte, oui, et pour la relativité généralisée il a plus ou moins plagié David Hilbert. C'est maintenant globalement admis par la plupart des spécialistes et historiens des sciences.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 14:56

Solovei a écrit:
Pour la relativité restreinte, oui, et pour la relativité généralisée il a plus ou moins plagié David Hilbert. C'est maintenant globalement admis par la plupart des spécialistes et historiens des sciences.

Et voilà que ce cancre à l'école d'Einstein est considéré comme un génie alors qu'il a juste été un excellent vulgarisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 14:57

Oui, les raisons de sa quasi déification semblent être surtout politiques, même s'il fut quand même globalement un grand scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 14:58

Citation :
même s'il fut quand même globalement un grand scientifique

Evidemment quoi moins que son épouse suisse qui était une vraiment brillante physicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 14:59

C'était quoi son nom déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 15:01

Ah, je ne sais plus mais une googlerie devrait j'imagine t'aider Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 15:02

Mileva Maric !
Revenir en haut Aller en bas
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: E=mc2   Mar 18 Oct - 18:11

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là-dedans, un bon scientifique se doit d'être un bon communicant et c'est précisément le point fort des scientifiques américains: réussir à nous enthousiasmer et in fine à nous vendre comme révolutionnaires des procédés que nous maîtrisons depuis des décennies déjà. Enfin le charisme personnel a également son importance, pourquoi croyez-vous que l'échelle d'électronégativité de Mulliken soit délaissée au profit de celle de Pauling? Tout simplement parce que Pauling était plus populaire au sens le plus futile du terme dans le monde scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E=mc2   Mer 19 Oct - 23:43

Bonchamps a écrit:
Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant là-dedans, .

Citation :
Un débat très intéressant a eu lieu sur France-Culture, le samedi 22 janvier 2005, entre Jean-Paul Auffray et Jean Einsenstaedt, sur la paternité de la théorie de la relativité. Son attribution à Albert Einstein est aujourd’hui contestée par les spécialistes soucieux d’objectivité, en dépit de la mythification du personnage et du battage médiatique qui l’entoure.
On peut également lire avec profit l’article paru le 5 août 2004 dans Le Nouvel Observateur, sous le titre “Einstein plagiaire ?”, après la publication du livre de Jean Hladik et aussi accéder à l’article de Claude Allègre dans L’Express du 8 novembre 2004 sous le titre : « Lorentz, Poincaré et Einstein. »
Voici quelques références de livres et d’articles scientifiques, où il est question, non seulement de la théorie de la relativité restreinte (1905), mais aussi de la théorie de la relativité généralisée (1915) :
• Jean-Paul Auffray, “Einstein et Poincaré sur les traces de la relativité”, éd. du Pommier, 1999
• Jean Hladik, “Comment le jeune et ambitieux Einstein s’est approprié la relativité restreinte de Poincaré”, Ellipses, 2004
• Jules Leveugle, “La Relativité, Poincaré et Einstein, Planck, Hilbert. Histoire véridique de la théorie de la relativité”, L’Harmattan, 2004
ainsi que :
• Edmund Whittaker, “A History of the Theories of Æther and Electricity” [”Histoire des théories de l’éther et de l’électricité”], (1ère éd. 1910, rééd. t. 1, The Classical Theories [Les théories classiques], 1951,) t. 2, The Modern Theories [Les théories modernes], 1900-1926, 1953, Thomas Nelson, 1962 et 1961 [L’ouvrage de Sir Edmund Whittaker, mathématicien, astronome et historien des sciences, fait autorité sur la question. Or, il intitule le chapitre 2 du tome 2, qui est paru en 1953 : “La relativité de Poincaré et Lorentz”, en précisant, dans le corps du texte, qu’Einstein a publié “un article qui exposa la théorie de la relativité de Poincaré et de Lorentz, avec quelques développements”. On ne pouvait pas être plus clair.]
• Jules Leveugle, “Poincaré et la relativité”, in “La Jaune et la Rouge” [revue des anciens élèves de l’Ecole polytechnique], avril 1994 [Dans cet article fondateur, qui cite Whittaker, Jules Leveugle va plus loin que celui-ci, car il démontre, pour la première fois, non seulement l’antériorité de Poincaré, mais aussi que l’article d’Einstein ne saurait résulter d’une découverte indépendante et qu’il est donc un plagiat.]
• Christopher Jon Bjerknes, “Albert Einstein: The Incorrigible Plagiarist” (”Albert Einstein, plagiaire incorrigible”), XTX Inc., DownersGorve, Illinois, E-U, 2002 [Einstein n’a pas seulement “emprunté” la relativité restreinte à Poincaré et la relativité généralisée à Hilbert, il a procédé selon les mêmes méthodes pour le mouvement brownien, l’équivalence de la masse et de l’énergie, etc. : toute son oeuvre est un immense plagiat.]
• Friedwardt Winterberg, « On “Belated Decision in the Hilbert-Einstein Priority Dispute”, published by L. Corry, J. Renn, and J. Stachel », in Zeitschrift für Naturforschung, Vol. 59a, 715-719 (2004), article disponible sur le Web [Comme le rappelle le professeur Winterberg, “il a été généralement admis que David Hilbert avait élaboré la théorie de la relativité généralisée au moins cinq jours avant Einstein”, jusqu’à la publication de l’article de Corry et alii en 1997. Ces derniers, qui s’étaient reportés aux épreuves de l’article de Hilbert, archivées dans la bibliothèque de Goettingen, ont affirmé que celui-ci s’était, en réalité, inspiré d’Einstein ! F. Winterberg a vérifié. Et il s’est aperçu que le document avait été mutilé (on a découpé un tiers de page avec un canif), pour faire disparaître un passage essentiel. F. Winterberg montre que l’article original de Hilbert comprenait bel et bien l’ensemble de la théorie et qu’Einstein en avait pris connaissance depuis plusieurs semaines, lorsqu’il a publié le sien. Corry et ses coauteurs, qui sont ainsi confondus, admettent aujourd’hui que les équations de Hilbert étaient “correctes”, tout en persistant à dire qu’elles n’étaient pas “explicites”. Il est vrai que l’explicitation en cause se trouvait apparemment dans le passage qui a été caviardé…]
La question est donc aujourd’hui clarifiée pour l’essentiel, notamment après la parution de l’article de Winterberg en 2004 :
1. C’est Poincaré, et non Einstein, qui a découvert la théorie de la relativité restreinte en 1905.
2. C’est Hilbert, et non Einstein, qui a découvert la théorie de la relativité généralisée en 1915.
3. Einstein a plagié Poincaré pour la relativité restreinte. Il a plagié Hilbert pour la relativité généralisée.
4. Einsenstaedt et quelques autres mériteraient le “prix Lyssenko”, si la désinformation à laquelle ils ont contribué était de nature politique.
L’occultation de Poincaré et de Hilbert et la mythification d’Einstein le plagiaire interpellent la communauté scientifique. La perpétuation de cette imposture, plus de cinquante ans après le livre de Whittaker, qui aurait pourtant dû régler définitivement la question, du moins pour la relativité restreinte, ne peut que susciter un profond malaise et soulever inévitablement une interrogation légitime : le mythe Einstein est-il un cas unique, ou bien y aurait-il d’autres “vérités” apparentes, généralement acceptées, dans le domaine de l’histoire ou de la science, qui seraient, elles aussi, fondées sur le mensonge ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: E=mc2   Aujourd'hui à 2:21

Revenir en haut Aller en bas
 
E=mc2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Sciences et politique de l'énergie - Science and energy politics-
Sauter vers: