FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Education et PSUNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalaric
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 59
Localisation : Frankland

MessageSujet: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 18:37

Bonsoir à tous

Je viens de jeter un coup d'oeil sur le programme du PSE pour l'éducation et j'ai l'impression que l'étude des civilisations germaniques, slaves ou celtes (anciennes) est marginalisée par rapport aux civilisations romaines ou grecques. Je crains en effet qu'un élève ayant étudié cela en sixième aura quasiment tout oublié après sa terminale. De plus dans certaines régions européennes germaniques, celtiques ou slaves, ne serait-il pas plus judicieux de mettre en avant la civilisation de chaque peuple sans, bien sûr, minimaliser l'importance des civilisations romaines et grecques dans l'Europe et en restant dans l'esprit d'une nation Européenne? Le programme proposé ici est, à mon avis, plus adapté aux régions latines de l'Europe. Alors qu'en penser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 18:45

Je suis plutot d'accord avec toi!

Je trouve que d'apprendre une civilisation par an est une mauvaise idée, mes critiques sont d'ailleurs formulées dans un autre post.
Revenir en haut Aller en bas
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 19:02

Oui, mais sache tout de meme que la volonté n'est pas d'imposer la culture greco latine !

Je suis latin, mais je respecte mes freres slaves , germaniques et celitiques !

Je pense, qu il faudrait se repencher sur la question...
Pourquoi ne pas relancer un debat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 20:07

Certains points me laissent pantois...

Citation :
la distinction entre mathématiques et physique sera supprimée ;
Mais elle ne peut tout simplement pas l'être! Leurs domaines d'applications respectifs sont radicalement différents.

Citation :
il n’y aura qu’un seul professeur de sciences par classe et même à l’intérieur de ce cours, maths et physique ne seront pas séparés.

En clair, nous reviendrons à la « physique » pré-cartésienne.

Citation :
On recourra aux modèles mathématiques en physique et on cessera d’appliquer deux méthodes (l’une mathématique, l’autre prétendument physique) pour obtenir les résultats.
La diversification des méthodes n'est jamais un mal néanmoins elle est purement formelle, je ne saisis donc pas bien le sens de cette mesure? Par ailleurs ces méthodes ne sont pas dénuées d'intérêt: essayez donc de résoudre un système d'équations différentielles liées aux vitesses de réaction dans le cadre d'une réaction par stades avec un formalisme de manière purement mathématique et ensuite en séparant les variables, vous me direz quelle méthode est la plus rapide.

Citation :
La chimie sera réduite à une connaissance minimale en ce domaine.

La chimie au lycée est déjà réduite à une portion plus que congrue. De plus il serait tout bonnement suicidaire pour l'Europe de régresser dans un domaine aussi capital que la chimie. Essayez donc de vivre ne serait-ce qu'une journée sans les apports de cette industrie et vous verrez ce qu'il en coûte. Par ailleurs la chimie n'a plus aucun sens sans connaissance empirique puisque c'est de cette dernière que se déduisent la totalité de ses modèles restreints. Pour prendre un exemple récent, le postulat de Hammond n'aurait jamais pu être remis en question sans le femtolaser.

Citation :
l’enseignement de l’ADN… seront supprimées du programme. On enseignera les théories de l’évolution
Comment enseigner l'évolution sans parler de l'ADN?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 20:08

Sven a écrit:
Je suis plutot d'accord avec toi!

Je trouve que d'apprendre une civilisation par an est une mauvaise idée, mes critiques sont d'ailleurs formulées dans un autre post.

En effet, cela donne l'impression d'une instruction "par vagues".
Revenir en haut Aller en bas
Amalaric
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 59
Localisation : Frankland

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 20:21

Il est vrai qu'en section scientifique ,la physique est le plus souvent(mais pas tout le temps) une application des formules de mathématiques apprises en paralèlle. Les maths sont peu appliquées dans d'autres domaines. Pour la chimie, je considère que cette science est en grande partie responsable de la destruction de la nature de part ses émanations toxiques et l'utilisation générale que l'on en fait. Il est vrai que l'on aurait du mal à vivre (quasiment)sans désormais mais pourtant c'est nécessaire ,l'humain devrait être capable de se défendre contre un bonne part des maladies ,mais encore faudrait-il laisser à son système immunitaire le temps de se développer... et non d'inhiber son évolution à cause de l' adjonction de médicaments inutiles. L'histoire est vraiment le seul point qui me péoccupe dans ce programme sur l'éducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Jeu 29 Sep - 22:17

N'importe quel scientifique digne de ce nom dira que les maths sont qu'un moyen pour pratiquer les autres sciences. Il n'y a que les lettrés pour ne pas faire la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 18:18

Citation :
Il est vrai qu'en section scientifique ,la physique est le plus souvent(mais pas tout le temps) une application des formules de mathématiques apprises en paralèlle.

C'est juste mais fâcheux car les découvertes physiques sont généralement empiriques.

Citation :
Les maths sont peu appliquées dans d'autres domaines.

Les mathématiques sont capitales dans des disciplines aussi variées que l'économie ou la chimie.

Citation :
Pour la chimie, je considère que cette science est en grande partie responsable de la destruction de la nature de part ses émanations toxiques et l'utilisation générale que l'on en fait. Il est vrai que l'on aurait du mal à vivre (quasiment)sans désormais mais pourtant c'est nécessaire ,l'humain devrait être capable de se défendre contre un bonne part des maladies ,mais encore faudrait-il laisser à son système immunitaire le temps de se développer... et non d'inhiber son évolution à cause de l' adjonction de médicaments inutiles.
Se passer de la chimie revient ni plus in moins à retourner vivre dans des cavernes car sans industrie chimique, plus de moyens de transport ou de communication, plus de moyens de conserver les aliments, plus de médicaments, plus de vêtements et j'en passe!

Citation :
Il n'y a que les lettrés pour ne pas faire la différence.

... et les mathématiciens.

Sinon d'une manière générale ce programme me semble beaucoup trop pointu pour être appliqué dès le collège sous la forme d'un programme unique. Je serais plutôt favorable à un programme suivant ce modèle:

10h de mathématiques
4h de littérature classique
4h de philosophie
3h de physique
3h de chimie
3h d'histoire
2h de lv1
2h de lv2
2h d'une langue morte européenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 18:46

quid de l'art et du sport?
Revenir en haut Aller en bas
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 19:00

Citation :
quid de l'art et du sport?

Le sport serait optionnel et l'enseignement de l'art se ferait pendant les cours d'histoire, de philosophie et de littérature essentiellement. Assurément certains arts seront laissés de côté mais à la différence des arts littéraires ou même picturaux, il est malheureusement très difficile « d'apprendre » du Bach ou du Tarkovski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 19:04

Bonchamps a écrit:
Citation :
quid de l'art et du sport?

Le sport serait optionnel et l'enseignement de l'art se ferait pendant les cours d'histoire, de philosophie et de littérature essentiellement. Assurément certains arts seront laissés de côté mais à la différence des arts littéraires ou même picturaux, il est malheureusement très difficile « d'apprendre » du Bach ou du Tarkovski.
y'a vraiment trop de maths! je sais pas si tu te rends compte, il faut baisser le temps de math, renforcer les langues et l'histoire et faire un apprentissage en droit, très important à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 19:16

Citation :
y'a vraiment trop de maths! je sais pas si tu te rends compte, il faut baisser le temps de math
Il y a autant de maths que de littérature et de philosophie car ces disciplines sont dépendantes les unes des autres. Par exemple la rigueur formelle acquise grâce aux mathématiques est éminemment utile pour parvenir à construire un raisonnement philosophique logique et cohérent qui n'est après tout qu'un vaste système d'équations où les variables sont des idées et des concepts.

Citation :
renforcer les langues et l'histoire et faire un apprentissage en droit, très important à mon sens.

Mon programme propose tout de même 9h de langues et d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Ven 30 Sep - 19:29

Je ne crois pas qu'il faille encore baisser le nombre d'heures de Maths.

C'est une matière qui favorise la réflexion, la logique scientifique et la rigueur, elle me semble être à la base de toute formation scientifique digne de ce nom, cela serait une immense erreur à mon avis que de la faire disparaître en tant que matière à part entière et de l'assimiler aux sciences physiques. Même à mon niveau je me vois d'ailleurs mal faire de la Physique sans avoir acquis au préalable de solides bases Mathématiques (vous imaginez par exemple des élèves étudier la mécanique newtonienne sans maîtriser pleinement le calcul vectoriel ?? Moi pas )

Ca serait aussi une erreur de réduire la Chimie à une connaissance minimale (c'est possible encore ??). L'avenir est aux sciences,on ne pourra bientôt plus s'en passer et même les littéraires se devraient d'avoir des connaissances scientifiques conséquentes.

Et puis, vous ne pensez pas qu'il vaut mieux que ce soient les spécialistes du milieu qui élaborent les futurs programmes scolaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 8:19

En ce qui concerne le sport la pratique d'un art martial dés le plus jeune âge serait vraiment une bonne chose.
Sortir des cours d'éducation physique tels qu'ils sont actuellement avec des sports assez farfelus (badminton..).
Un tel apprentissage favorise la rigueur , la discipline outre qu'il endurcit considérablement.
Y aura t'il un mouvement de jeunesse du PSE comme il y a en russie actuellement avec poutine?

Ne pas oublier les lettres, favoriser l'imagination et la créativité. L'aspect scientifique est privilégié de nos jours, il faudrait un certain équilibre.
L'apprentissage des langues européennes doitt etre encouragé .
Comme par exemple des langues courantes anglais, allemand, espagnol , italien, mais aussi les langues nordiques ou slaves .
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 11:09

Citation :
Y aura t'il un mouvement de jeunesse du PSE comme il y a en russie actuellement avec poutine?

Vue la moyenne d'âge, cela serait peut-être mal venu Smile Et puis cela donnerait l'illusion qu'on aurait besoin de plus vieux pour nous chaperonner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 11:27

Ferrier a écrit:
Citation :
Y aura t'il un mouvement de jeunesse du PSE comme il y a en russie actuellement avec poutine?

Vue la moyenne d'âge, cela serait peut-être mal venu Smile Et puis cela donnerait l'illusion qu'on aurait besoin de plus vieux pour nous chaperonner...

Non je pensais plutot aux générations futures, Que nous devrions former.
Revenir en haut Aller en bas
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 11:31

Alors on verra dans quinze ans. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solo
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 12:10

Pensez-vous vraiment qu'il faille dévaloriser l'aspect scientifique au profit des matières littéraires ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 12:32

Solovei a écrit:
Pensez-vous vraiment qu'il faille dévaloriser l'aspect scientifique au profit des matières littéraires ? Confused
*Pourquoi "dévaloriser", je pensais à une juste rééquilibrage. La tendance actuelle étant au tout scientifique. Les lettres étant devenue un exutoire à la pensée gauchiste. La France a toujours été une nation littéraire, je dis juste que nous devrions sauver ce qu'il en reste.
Revenir en haut Aller en bas
Amalaric
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 59
Localisation : Frankland

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 15:19

Bonchamps: 10 heures de maths...je pense que c'est un peu extrème! Puis si l'on doit apprendre l'histoire de l'art en même temps que l'histoire elle-même il faudrait bien y rajouter 1 heure, ensuite que fais-tu de la géographie?

Sinon pour la chimie ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, mais je la pense trop dominatrice dans des domaines qui pourraient ne pas (ou peu) la concerner:-les vêtements, car on peut en fabriquer sans avoir recours à des fibres synthétiques,avec de la laine,du lin,du chanvre,du coton...-les aliments,la viande et le poisson pouvant par exemple être séchés ou salés,les pesticides chimiques pouvant être être remplacés par des pesticides naturels(prédateurs naturels des espèces nuisibles)...On l'utilise de trop au niveau des médicaments, les gens se soignant pour un oui ou pour un non alors que bien souvent une bonne journée de sommeil suffit...ce qui cause un affaiblissement de notre système immunitaire, et nous rend plus faibles chaque jour et rend bactéries et autres plus résistants. Il faut trouver un équilibre à tout.

Tu dis aussi que la pensée et ses "mécanismes" ne sont que des équations et des variables...que fais-tu de la spiritualité alors, je pense que tu rapportes trop de choses aux mathématiques. Dans la pensée les idées, les images ne sont pas uniquement des réactions chimiques, c'est la enlever toute âme aux hommes, à la nature et aux choses en général. La logique n'est pas salvatrice en toutes choses mais plutôt à double tranchant...que penser des notions de fidélité(au sens large), de sagesse, de magnificience, de loyauté? Ne sont-ce là que des vecteurs et des calculs, je ne pense pas non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonchamps
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Sam 1 Oct - 17:11

Citation :
Tu dis aussi que la pensée et ses "mécanismes" ne sont que des équations et des variables...que fais-tu de la spiritualité alors, je pense que tu rapportes trop de choses aux mathématiques. Dans la pensée les idées, les images ne sont pas uniquement des réactions chimiques, c'est la enlever toute âme aux hommes, à la nature et aux choses en général. La logique n'est pas salvatrice en toutes choses mais plutôt à double tranchant...que penser des notions de fidélité(au sens large), de sagesse, de magnificience, de loyauté? Ne sont-ce là que des vecteurs et des calculs, je ne pense pas non.
Je me suis exprimé plus que maladroitement, je vais donc essayer de développer ma pensée de manière plus claire. En tant que cartésien aussi orthodoxe que partiel - partiel car je donne raison à Pascal sur le caractère absolu de la raison - il n'y a rien à mes yeux qui soit antinomique dans l'application d'une méthode rationnelle à des sujets spirituels car cette méthode est précisément entièrement dévouée à une meilleure pratique spirituelle et même religieuse pour reprendre la motivation originelle de Descartes. En somme il s'agit ni plus ni moins de comprendre pour croire mais également de croire pour comprendre, car je suis entièrement d'accord avec vous sur l'absurdité moderniste que représente la réduction des sentiments et de la conscience, de l'humanité en somme, à de simples épiphénomènes physiologiques. Assurément il est évident que l'incidence de notre corps sur notre esprit n'est pas nulle, mais dès lors il n'y a aucune raison de refuser la réciproque si ce n'est bien entendu pour des raisons idéologiques, sous couvert de matérialisme par exemple. Je tiens enfin à revenir sur ma parenthèse initiale: cette méthode n'est pas absolue car assujettie aux vicissitudes de notre esprit mais également à des désirs qui transcendent notre pauvre rationalité. Les hommes qui me fascinent sont les aventuriers en quête d'absolu et en ce sens j'aurai toujours plus d'admiration pour un Alexandre le Grand, un Saint François-Xavier, un Pouchkine, que pour n'importe quel Prix Nobel de médecine bardé de titres ronflants qui viendra finalement m'expliquer que si je ne dors plus depuis des semaines à cause d'une rencontre ensorcelante, cela résulte de la variation de quantité de matière d'une espèce chimique quelconque dans mon lobe temporal droit. Notre monde n'est finalement pas si éloigné de celui du Stalker de Tarkovski. Un monde en noir et blanc où l'ennui et le désespoir règnent en maître, un monde athée « devenu si sec et dur qu'il meurt », mais heureusement il reste la Zone...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education et PSUNE   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Education et PSUNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» un super site de materiel pour education musicale
» Education: quel impact sur le cerveau de nos enfants?
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?
» Club Education Canine de Londinières (76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Education et jeunesse - Education and youth-
Sauter vers: