FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( pas d'idée de sujet 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ( pas d'idée de sujet 2)   Sam 3 Sep - 21:30

Citation :
Mais avant, soyons clairs et ne nous y trompons pas : ce qui est critiqué ici, c’est le mensonge immense qui est répandu partout et qui consiste à faire croire que notre République est un parangon de vertu et de bienfait. Le mensonge qui consiste à placer ce régime, qui n’est plus seulement républicain mais, à mon goût, totalitaire-républicain, en opposition au régime dit dictatorial et total. En somme, nous ne jugeons pas le rapport entre les deux autrement que par la différenciation de leur nature respective. Un propos selon lequel la République, pas nécessairement celle française mais la république tout court, le concept même, l’institution même, est un inverse systématique de la dictature. C’est un mensonge. Ces deux régimes sont de même nature, mais ce qui nous empêche de nous en rendre compte, c’est que les degrés ne sont pas les mêmes, et que les interdits et les barrières ne sont pas placés aux mêmes endroits que les régimes que nous connaissons et dont nous savons qu’ils ont été dit dictatoriaux. Car là aussi il est un fait que nous analysons et laissons se former en nous des perceptions qu’en fonction de repères historiques, qui nous servent à la définition des évènements de notre actualité. Car qui sait de nos jours définir avec exactitude ce qu’est un régime total ? Pourtant, tout le monde est d’accord pour dire que le nazisme au pouvoir a été dictatorial et beaucoup, mais il n’y a là pas (encore) unanimité, font le même constat pour le régime soviétique. Nous savons ce qui a été totalitaire non que nous sachions ce que cela signifie, mais parce que nous avons été éduqués dans le sens de cette affirmation. Notre société qui en plus d’être peu lucide l’est encore moins qu’il y a vingt ans, et quarante ans, et cent ans, n’est pas en mesure de travailler la profondeur et se contente de comparaisons comme si l’Histoire était arrêtée. Nous jugeons maintenant tel ou tel régime comme totalitaire ou non-totalitaire en fonction de ses points communs ou antinomiques avec des régimes passés déjà étiquetés. Ainsi,un régime qui interdit d’autres propos et comportements que ceux qu’interdisait le régime nazi ou bolchevique, peu importe qu’il en interdise autant voir plus, il ne sera pas, sauf pas les analystes conscients, considérer comme un état totalitaire oeuvrant à une certaine orthodoxie doctrinal. De même qu’un régime qui interdit très peu, qui n’est pas spécialement liberticide dans ses méthodes, si le peu qu’il interdit est autorisé chez nous, nous aurons le réflexe spontané de le trouver totalitaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
( pas d'idée de sujet 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» Sujet de composition
» Information au sujet de la garde en milieu familial n°5
» Sujet gênant
» Sujet de mon TPE : intro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Général - General-
Sauter vers: