FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui a copié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qui a copié ?   Lun 13 Juin - 21:11

Les nations, entendues de cette manière, sont quelque chose d'assez nouveau dans l'histoire. L'antiquité ne les connut pas ; l'Egypte, la Chine, l'antique Chaldée ne furent à aucun degré des nations. C'étaient des troupeaux menés par un fils du Soleil, ou un fils du Ciel. Il n'y eut pas de citoyens égyptiens, pas plus qu'il n'y a de citoyens chinois. L'antiquité classique eut des républiques et des royautés municipales, des confédérations de républiques locales, des empires ; elle n'eut guère la nation au sens où nous la comprenons. Athènes, Sparte, Sidon, Tyr sont de petits centres d'admirable patriotisme ; mais ce sont des cités avec un territoire relativement restreint. La Gaule, l'Espagne, l'Italie, avant leur absorption dans l'Empire romain, étaient des ensembles de peuplades, souvent liguées entre elles, mais sans institutions centrales, sans dynasties. L'Empire assyrien, l'Empire persan, l'Empire d'Alexandre ne furent pas non plus des patries. Il n'y eut jamais de patriotes assyriens ; l'Empire persan fut une vaste féodalité. Pas une nation ne rattache ses origines à la colossale aventure d'Alexandre, qui fut cependant si riche en conséquences pour l'histoire générale de la civilisation.

RENAN, Qu'est-ce-qu'une nation ?



Il y a quelque part encore des peuples et des troupeaux, mais ce n'est pas chez nous, mes frères : chez nous il y a des Etats.

Etat ? Qu'est-ce-que cela ? Allons! ouvrez les oreilles, je vais maintenant vous parler de la mort des peuples.

L'Etat, c'est le nom du plus froid de tous les monstres froids. Il ment froidement, et voici le mensonge qui s'échappe de sa bouche : " Moi, l'Etat, je suis le Peuple. "

C'est un mensonge! Ils étaient des créateurs, ceux qui créèrent les peuples et suspendirent au-dessus d'eux une foi et un amour : ainsi ont-ils servi la vie.

Ce sont des destructeurs, ceux qui tendent des pièges au grand nombre et appellent cela un Etat : ils suspendent au-dessus de lui un glaive et cent appétits.

Partout où il y a encore du peuple, il ne comprend pas l'Etat et il le déteste comme le mauvais oeil et une dérogation aux coutumes et aux lois.

NIETZSCHE, Ainsi parlait Zarathoustra
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a copié ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger comme un Japonais (copié)
» Mannequin de Brigitte Bardot ( suite)
» Piratage de ma carte VISA !!!
» Coup de gueule PUB castorama
» La "marinière" c'est aussi St James...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Histoire de l'Europe - History of Europe-
Sauter vers: