FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 0:13

Citation :
Le paganisme : la refondation.


L’éveil païen de la Renaissance.


Dernier héritier des néo-platoniciens, dans son œuvre majeure « Les Lois », dont le titre était un hommage à Platon, l’hellène Gémiste Pléthon, posait les jalons de la refondation du culte des dieux. Il annonçait que la religion de l’avenir ne serait ni le christianisme ni l’islam mais ne différerait guère de l’ancien paganisme. Son Dieu portait le nom de Zeus et tous les autres dieux n’étaient que des hypostases de celui-ci. Pour régénérer l’Hellade, menacée par les Ottomans, Pléthon proposa aux despotes de Morée un plan de renaissance nationale fondé sur le retour au paganisme, religion des conquérants qui avait fait la gloire de l’antique Grèce, et sur les vertus spartiates associées à ce que l’on pourrait appeler un socialisme d’état.

Mais ses héritiers ne devaient pas fouler le sol de l’Hellade sacrée jusqu’à ce que Lord Byron et les combattants pour la liberté de la Grèce combattent à Missologhi et que la Grèce meurtrie se libère du joug turc. Ses héritiers, ils étaient en Italie auprès de l’école néo-platonicienne de son disciple Marsile Ficin. Car l’Italie connut au XVIème siècle un puissant réveil de la paganité ancestrale, autour de Machiavel, de Pomponazzi, de Pic de la Mirandole et de bien d’autres penseurs. Les statues des Olympiens peuplèrent à nouveau la cité de Rome, au cœur même de la religion nouvelle qui avait chassé les dieux de la ville de Romulus. César Borgia pape et la romanité païenne que Frédéric II Hohenstaufen n’avait pu régénérer se serait affirmer dans toute sa splendeur.


1789, le nationalisme et Nietzsche.


1789 ou l’éveil des esprits nationaux endormi depuis trop longtemps. Heinrich Heine ne craignait-il pas lui aussi que Thor et les vieux dieux d’Asgard ne sortent de leurs tombeaux et que le marteau du dieu du tonnerre ne brise les cathédrâles. Champ de Mars, école de Mars, temple de Mars (les Invalides)… les nouveaux républicains de France reprennent le combat de Brutus l’ancien chassant les rois Tarquins. Minerve, déesse de la raison, envahit Notre-Dame. Les voltairiens, les d’holbachiens, les « sadiques » et les hébertistes triomphent. Et même si Robespierre retombe dans le monothéisme utopique de l’Etre Suprême, la révolution de 1789 a réussi sa mission. Elle a trouvé son César apollinien dans le gênois Buonaparte.
Dans toute l’Europe, les dieux s’éveillent et jusque dans la Germanie profonde, Balmung est saisi par de nouveaux Hermanns, un nouveau Walhalla sort de terre. Asgard apparaît au cœur du royaume de Skadi, près du Septentrion.

Alors apparut, derrière le chant des Valkyries de Wagner, Nietzsche. Descendu de la montagne tel le vieux sage iranien, Nietzsche professe le Surhomme, ce fil tendu entre l’inhumain et le surhumain, digne descendant d’Héraclès, et théorise l’éternel retour, reprenant la théorie cyclique d’Hésiode et de l’Inde védique. « Dieu est mort », le dieu chrétien, le dieu monothéiste. Les dieux anciens peuvent revenir. Le gammadion solaire apparaît à son tour mais sombre dans le sang. Wotan transpercé par sa propre lance.


Comment refonder le paganisme.


XXIème siècle. Le christianisme en Europe s’effondre, l’islam menace à l’horizon. Face au Dieu mondialiste, les dieux de l’Europe se préparent au combat. Ragnarök. Pour que l’Europe survive, elle a besoin d’une foi solide comme l’airain, la foi des héros. Cette religion du Surhomme que Nietzsche avait, nouvel Héraclite, annoncé, c’est le paganisme des anciens européens, ressourcé dans le foyer sacré de l’Europe, et qui tel le Benu pharaonique sort des flammes plus fort que jamais.
Une poignée aujourd’hui, l’Europe unie demain. Douze étoiles dans un ciel bleu, douze étoiles comme l’Olympe au complet.

Il faut que la religion européenne reprenne sa place, de l’Islande à la Russie, des cîmes de l’Olympe jusqu’à l’île de Rügen, de Tara à Uppsala.

Une nouvelle génération de prêtres s’annonce. Dans des séminaires païens ils doivent être formés par l’élite universitaire spécialisée dans le connaissance des religions natives de l’Europe. Ils seront les héritiers de ce que furent les druides celtes, les flamines romains, les godar germanique, les volkvy slaves et les kryvis baltes. Homologues des brahmanes en robe blanche, ils apprendront d’eux l’ancien savoir. Les rituels ils devront connaître, les offrandes et sacrifices pratiquer, l’haruspicine maîtriser.

Si certains paganismes, comme le paganisme ibère, n’ont pas survécu à l’histoire, les autres paganismes ont survécu, eux. Malgré le joug chrétien, malgré la modernité destructrice. Des savants dans la nuit écrivent des parchemins où ils sauvent le monde ancien. Ainsi, le nom de Zeus reste cher au cœur des fils d’Europê.
Tagès ne s’est pas révélé aux Etrusques pour rien. Le travail d’Homère, de Virgile et de Snorri Sturluson ne fut pas vain.

Les paganismes d’Europe sont nombreux :

• le paganisme celte qui tel le chaudron du Dagda est d’une richesse infinie. Les druides, « très savants », le défendaient. Il concerne les Irlandais, les Gallois, les Ecossais et les Bretons mais aussi par extension les Anglais qui n’ont pas oublié le souverain Arthur de Bretagne et les Français qui savent qu’en leur for intérieur ils sont toujours les Gaulois d’autrefois.
• le paganisme germanique, Asatru « foi en les dieux Ases », qui nous rappelle les figures d’Arminius, Siegfried, Eric le rouge. Wotan sacrifié à lui-même sur Yggdrassil pour découvrir le secret des runes de la connaissance… Il concerne les Scandinaves, les Allemands, les Anglais et les Néerlandais.
• le paganisme slave. Perun sur son char traversant le ciel, Volos guidant les troupeaux vers les prairies abondantes. Un autre Vladimir annulera ce que le premier fit. Russie, Serbie, Pologne, Tchéquie et autres contrées slavoniques.
• le paganisme balte. Lituanie et Lettonie confondues. Perkunas-Perkons, Dievas-Dievs, la belle Aushrinè aux cheveux d’or sortant des flots tumulteux de la Baltique.
• le paganisme finno-ougrien. Le taltos hongrois l’enseignait à ses fidèles. Ukko-Uku ou Isten, le dieu suprême du ciel, appelé également Jumala ou Taivas. Le frère jumeau du *dyeus indo-européen. Finnois, Estoniens et Hongrois attendent la venue du fils de l’orage, comme aussi les ouraliens de Russie, tel le Mordve courageux.
• le paganisme étrusque. Tagès a révélé aux hommes les secrets du foie humain où l’on peut lire la volonté des dieux.
• le paganisme romain. Romulus allaité par la louve avec son frère Remus. Les fils de Mars fondant un vaste empire jusqu’à ce qu’un traître parmi eux abandonne la coutume ancienne pour se soumettre à la punica fides.
• l’hellénisme, la religion de l’Olympe. Le foudre de Zeus zèbre le ciel. Arès en armure hoplitique s’avance au combat pour défendre l’Europe.
• le paganisme albanais. Celui des empereurs illyriens de Rome. Le petit oublié des cultes natifs.
• le paganisme bulgare. Mélange de la slavité ancestrale et des cultes turcs des steppes, le tout mêlé à la religion des Thraces anciennes.
• le paganisme des peuples du Caucase. L’arménien et les dieux hérités de la Perse pré-zoroastrienne. Le géorgien, intermédiaire entre la vielle religion caucasienne et l’Arménie voisine. La foi des Vaïnakhs (Ingouches et Tchétchènes) qui a survécu au christianisme, à l’islam et à l’armée russe.
• le paganisme basque. Il a survécu au maure arrogant et à Charlemagne courroucé. Il a survécu au criminel Franco. Sous le lauburu sacré, l’Euzkadi retrouve ses dieux.


Retrouver nos sanctuaires et les temples anciens, sacrifier aux dieux comme il y a 2500 ans, voilà ce qui refondera la religion native des Européens, peuples du promontoire.

Nous avons besoin de prêtres et de prêtresses compétents, de lieux de culte dignes, aussi bien en milieu urbain que rural, et de pouvoir accomplir les rites ancestraux. La mythologie doit retrouver une place digne à l’école, les langues anciennes doivent à nouveau être enseignées aux jeunes Européens et Européennes.


Le pagano-christianisme.


Rendre le paganisme possible ne signifie pas déclarer la guerre à l’Europe chrétienne. Les européens chrétiens sont nos compatriotes et c’est à leurs côtés qu’il faudra se battre pour l’avenir de notre Europe. Nous ne prêchons pas la revanche mais le réenracinement. Nous ne prêchons pas la violence mais la réconciliation. Le christianisme a échoué à convertir l’Europe, tous les chrétiens européens sont en vérité des païens qui s’ignorent. Il est hors de question de les brusquer ou de les forcer. Nous ne sommes pas fils de Théodose. Nous ne ferons pas du « œil pour œil, temple pour temple ». La réconciliation entre Européens païens et chrétiens est nécessaire et cette concorde obtenue nous pourrons ensemble défendre Europê.

Quand la religion des Dieux sera à nouveau possible, vous les verrez revenir chaleureusement vers nous. Je ne crains pas leur retour.

Notre combat est et demeure politique, ne l’oublions jamais. Païen ou chrétien, Européen, sois fier de qui tu es.

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 7:49

Texte exellent, mais quel en est la source ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 9:58

Moi...

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eurokampf
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 640
Localisation : Weissesland

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 10:26

Heureusement qu'il y a eu avant toi George Dumézil et Alain de Benoist. et j'en passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 10:28

Non la source de ce texte est de moi. Evidemment je me suis fondé sur mes nombreuses lectures et sur des idées personnelles.

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 15:36

Citation :
1789 ou l’éveil des esprits nationaux endormi depuis trop longtemps.
Les esprits nationaux... n'est-ce pas le contraire de la tendance vers la nation européenne ici désirée ? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 15:47

Franchement, ce debat sur la revultion...je n'en suis pas un grand fana mais il faut bien reconnaitre qu'elle a mis fin a la monarchie, et ouvert l'air des nations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 16:00

L'époque monarchique était celle d'une grande continuité historique.

Mobilisation générale, république, destruction de masse, patriotisme, voilà tous les ingrédients de la première guerre mondiale...
Revenir en haut Aller en bas
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 16:15

chevalier teutonique a écrit:
L'époque monarchique était celle d'une grande continuité historique.

Mobilisation générale, république, destruction de masse, patriotisme, voilà tous les ingrédients de la première guerre mondiale...

Et alors ?
Que je sache la royauté en France n'a pas toujurs etait rose...combient sont mort ?
Que ce soit dans des guerres stupides entre royaumes, famines, maladies ?

Le Roi et sa cours, se souciaient peu du bas peuple, il le meprisait, comment peut on en venir à ca, si ce n'est par un systeme qui ne fait que dégénerer ...
En quoi une famille royale constitue t elle une elite apte a diriger un peuple ?
Les premieres generations peuvent etre bien, mais vient toujours un mauvais roi, ce n'est pas parcqu on est issue d'un bon roi, que l'on devient un bon roi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 16:16

Comparer deux périodes logistiquement différentes est absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Wolf
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2014
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 16:19

Exacte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 16:40

Dans un siècle, en France, on apprendra à l'école que " au vintième siècle les élites elles était aroguantes, elles maiprisaient les imigrers, les beurs, tout les gens des sités et de l'arue... Aroguante, et ignorentes... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 18:15

chevalier teutonique a écrit:
Dans un siècle, en France, on apprendra à l'école que " au vintième siècle les élites elles était aroguantes, elles maiprisaient les imigrers, les beurs, tout les gens des sités et de l'arue... Aroguante, et ignorentes... "
Quel réalisme, t'emploies même la langue du futur!
Revenir en haut Aller en bas
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 18:20

exact oldfears, les Euros socialistes que nous sommes ne laisseront jamais se produire ce drame...........

Qui de nous peut le souhaiter?
Nous savons bien qu' avant de finir dans la boue et le sang, nous aurons des choix a faire, democratiquement si possible.....

Aujourd'hui un seul président en europe: Poutine est sur la bonne voie ..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 19 Mai - 20:16

Nous ne prendrons pas le pouvoir... nous ne sommes pas là pour imposer une dictature. Nous recevrons démocratiquement le pouvoir par l'assentiment majoritaire des Européens.

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemercier
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 313

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Sam 21 Mai - 10:29

Sven a écrit:
chevalier teutonique a écrit:
Dans un siècle, en France, on apprendra à l'école que " au vintième siècle les élites elles était aroguantes, elles maiprisaient les imigrers, les beurs, tout les gens des sités et de l'arue... Aroguante, et ignorentes... "
Quel réalisme, t'emploies même la langue du futur!

Hmmm... Cette langue du futur, je la vois déjà partout, hélas... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gandalf
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Lutece

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Ven 27 Mai - 22:52

Il s'agit désormais de se définir non pas comme anti-chrétiens mais comme achrétiens....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hethanos
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 280
Localisation : Land of Ar

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 28 Déc - 20:48

Gandalf a écrit:
Il s'agit désormais de se définir non pas comme anti-chrétiens mais comme achrétiens....

....et pourquoi pas simplement PAIENS.

D'ailleurs j'ai l'impression que l'avènement de la grande nation européenne ET païenne doit patienter encore pour quelques temps.
Il nous faut à l'heure actuelle de s'occuper de l'éducation, que nos systemes nationaux n'arrivent plus à entretenir.
L'Europe d'aujourd'hui n'a plus de fondement solide, car le savoir est détenu par un élite qui a intérêt à maintenir les masses dans l'ignorance, pour regner paixiblement.
En attendant ce que demande cette masse n'est que panem et ludus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Ven 29 Déc - 17:19

Pour relever l'éducation il faudrait déjà virer les associaux/névrosés qu'on voit parfois occupé le poste d'enseignant, totalement incompétents et bourrés de délires nerveux incroyables.

En d'autres termes, pour arrêter de moutoniser le peuple, il faudrait déjà arrêter de moutoniser ceux qui sont censés l'éduquer.
Revenir en haut Aller en bas
Harigast
Centurion
Centurion


Nombre de messages : 271

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Mar 2 Jan - 20:29

Hethanos a écrit:
Gandalf a écrit:
Il s'agit désormais de se définir non pas comme anti-chrétiens mais comme achrétiens....

....et pourquoi pas simplement PAIENS.
Très juste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hethanos
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 280
Localisation : Land of Ar

MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Jeu 11 Jan - 21:32

[quote="Ferrier"]
Citation :
Le paganisme : la refondation.


Dernier héritier des néo-platoniciens, dans son œuvre majeure « Les Lois », dont le titre était un hommage à Platon, l’hellène Gémiste Pléthon, posait les jalons de la refondation du culte des dieux. Il annonçait que la religion de l’avenir ne serait ni le christianisme ni l’islam mais ne différerait guère de l’ancien paganisme.

...sinon, je trouve ça très bien de parler de Pléthon, et de son traité intitulé Les Lois, (..et brulé par son disciple, chrétien fondamentaliste, qui fut scandalisé par sa lecture).
Mais rappelons aussi, qu'en public, ce même Pléthon était un farouche défenseur de la doctrine orthodoxe du christianisme. D'ailleurs, c'est en partie à cause de lui que le Concile de Florence fut un échec.
Car, il suffisait que les chrétiens orientaux acceptassent quelques points des dogmes de l'Eglise latine, pour que le Pape envoyât l'armée nécéssaire pour éviter que Bysance ne tombasse entre les mains des Turcs....
Comme on dit, "si le nez de Pléthon eu été plus court, la face de la terre aurait changé!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Ven 12 Jan - 8:56

Ouais, mais comme disait le dernier grand amiral de la flotte byzantine Lucas Notaras : "Mieux vaut le turban d'un sultan que la mitre d'un évêque"...

Et on comprend pourquoi :



... :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens   Aujourd'hui à 13:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Paganisme refondé et concorde retrouvée entre Européens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» alternative entre porte-bébé et écharpe
» J'hesite entre 3 modeles de groupe 0/0+
» L’épave du Belgica retrouvée
» nos députés Européens ( activités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Les religions européennes / European religions :: Paganisme européen - European heathendom-
Sauter vers: