FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Europe, espoir des régionalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 14:57

L'Europe, espoir des régionalistes

Source: L'Express

Les militants bretons, basques, occitans ou alsaciens comptent sur Bruxelles pour vaincre le jacobinisme français

On pourrait les caricaturer en représentants chagrins d'une France du passé, en porte-parole nostalgiques d'un folklore aux relents pétainistes, en défenseurs ringards - et parfois violents - de terroirs obscurs, à contre-courant de la modernité. On pourrait aussi les croire condamnés. Et l'on aurait tort. Bien sûr, les militants des partis régionalistes français sont une poignée. Mais ils gardent leur optimisme, persuadés de compter dorénavant, et pour longtemps, un allié objectif de poids: l'Europe.

Depuis 1995, Savoyards, Bretons, Alsaciens, Occitans, Corses, Catalans et Basques se sont regroupés au sein d'une fédération, Régions et peuples solidaires, qui tenait son université d'été et son congrès la semaine dernière à Argelès-sur-Mer (en «Catalogne nord», selon la novlangue des intéressés; dans les Pyrénées-Orientales, en français courant). Conscients que, par-delà leur diversité, ils mènent un combat commun. «Nous souhaitons promouvoir nos cultures et imposer à la France un modèle fédéral, avec des degrés d'autonomie différents selon les régions», explique Christian Guyonvarc'h, secrétaire général de la fédération, porte-parole de l'Union démocratique bretonne (UDB) et par ailleurs vice-président du conseil régional de Bretagne.

Un combat qui, en général, recueille une audience confidentielle. En dehors des Verts (avec lesquels ils mènent régulièrement des batailles électorales) et de quelques individualités (les anciens ministres Jack Lang et Michel Rocard à gauche, le président de la région Alsace, Adrien Zeller, à droite), les régionalistes manquent de relais dans la classe politique. De plus, dans l'esprit commun, «régionalisme» rime avec FLNC et ETA. «Nous souffrons de cette confusion, reconnaît Gustave Alirol, président du Parti occitan et de Régions et peuples solidaires. C'est injuste: les partis réunis au sein de notre fédération sont strictement respectueux des règles démocratiques, condamnent l'utilisation de la violence et demandent l'autonomie, non l'indépendance. Mais c'est ainsi.»

Ces partis pâtissent aussi de leurs liens supposés avec l'extrême droite: des militants bretons n'ont-ils pas frayé avec l'occupant nazi? Des hommes comme Maurice Barrès et Charles Maurras n'ont-ils pas chanté la grandeur des terroirs? «Cette tendance existe, constate Guyonvarc'h, mais elle est ultraminoritaire. Pour notre part, nous sommes un mouvement ouvert. Notre charte précise explicitement que nous combattons toutes les formes de racisme et de xénophobie. On peut être régionaliste sans sombrer dans le repli identitaire, tout comme on peut être patriote sans être xénophobe. Nul ne songerait à confondre Le Pen et de Gaulle sous prétexte qu'ils prétendent tous deux défendre la nation. Je demande à nos adversaires de ne pas établir la même confusion.»

Dans un pays comme la France, marqué par deux siècles de jacobinisme, ces obstacles culturels pèsent néanmoins très lourd. Et les militants régionalistes auraient tout lieu de perdre confiance. Mais, si leur discours est imperceptible dans l'Hexagone, il est banal en Europe, où c'est le modèle centralisé à la française qui est marginal. Et, selon eux, cela change tout. De fait, les régions italiennes, britanniques, allemandes ou espagnoles disposent d'une autonomie beaucoup plus large que leurs homologues françaises. Et le droit européen autorise une région à investir dans un Etat voisin. Ce que se sont empressés de faire la Catalogne et le Pays basque espagnols chez leurs cousins français. Avec une cible privilégiée: le financement des écoles en langue régionale que l'Etat français, lui, freine. «Non seulement la France est isolée, mais elle est en pleine contradiction, pointe Gustave Alirol. A Bruxelles, elle se bat contre l'hégémonie de l'anglais. En Amérique du Nord, elle soutient le combat des Québécois. Mais elle refuse de faire vivre cette diversité culturelle sur son propre sol!»

Leur conclusion est simple: «L'intégration européenne obligera peu à peu la France à évoluer.» Et le slogan est même tout trouvé: la chance des régions françaises, c'est l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
bingo
Centurion
Centurion


Masculin Nombre de messages : 285

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 20:38

Le débat entre régionalistes et nationalistes me parait secondaire . La vraie question est de savoir quel contenu donner à nos identités . Il existe des militants sincères qui donnent une définition enracinée de leur patrie . Mais d'autres se servent de la cause régionale ou nationale pour promouvoir le multiculturalisme . Je pense à Chevenement et à l'Armée Revolutionnaire Bretonne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Europa
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 20:44

Concernant la Corse je le répète : il faut se méfier des personnes et de leurs jugements, beaucoup de personnes servent des intérêts mafieux mais beaucoup d'entre elles sont sincères et souhaitent faire vivre un régionalisme abondant ainsi qu'une culture représentative sur la scène européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 20:49

Citation :
mais beaucoup d'entre elles sont sincères et souhaitent faire vivre un régionalisme abondant ainsi qu'une culture représentative sur la scène européenne

Je suis complètement d'accord avec toi sur ce point. Ne cédons pas à la facilité en constatant que beaucoup de régionalistes politiques, comme les hommes politiques nationaux, sont des gens sans intérêt, méprisables ou incohérents.

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SBJ
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles (Belgique)

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 21:06

Personnellement, je me méfie des régionalistes. M'est avis qu'il s'agit souvent d'aigris par rapport aux grandes nations qui, à travers l'idée de l'Europe, cherchent à s'affranchir de l'Etat auxquels ils sont rattachés. Ils ne sont pas plus européens que d'autres. L'Europe des régions sert de prétexte aux nationalistes Basques, Bretons, Flamands etc., toutes catégories dont le combat réel est l'anti-France derrière le masque "Europe". Personnes peu crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Europa
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 21:09

SBJ a écrit:
dont le combat réel est l'anti-France derrière le masque "Europe". Personnes peu crédibles.

Encore une fois, il faut faire très attention et clairement identifier les volontés de chacun. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 21:28

Les cultures locales doivent être valorisées, les langues enracinées, comme le corse et le breton, officialisées.
Revenir en haut Aller en bas
Europa
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Mar 31 Aoû - 21:47

waroch a écrit:
Les cultures locales doivent être valorisées, les langues enracinées, comme le corse et le breton, officialisées.

Oui, mais ne pas oublier le français ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Sauf que   Ven 3 Sep - 8:42

Salut à tous !

les régionalistes, séparatistes, autonomistes, indépendantistes, de droite et de gauche se gourrent

Si pour certains, pouvoir se « libérer » ou prendre de la distance avec les nations tutrices sont des objectifs rendus possibles par l’affaiblissement des Nations au profit de l’Europe des régionscettecette aubaine pour d’autres n’est qu’un leurre car l’Europe au lieu de devenir régionalisée affaiblirait en tant que puissance supranationale un peu plus les espoirs qu’ils nourrissaient en tant que futurs nations souveraines indépendantes rivalisant enfin avec leur voisin.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Europa
Préfet
Préfet


Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 9:02

C'est vaste, sois plus clair Naillac

BIENVENUE AU PSE ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 9:16

Ex:

pays basque dans la Nation France
France écrasée par l'Europe de Maastricht

Pays basque sort de la nation France

Pays basque devient Nation basque

Nation basque ecrasée par l'Europe de maastricht...
Revenir en haut Aller en bas
SBJ
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles (Belgique)

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:06

J'étais à Barcelone il y a peu. Quelle tristessse que cette vaine tentative d'imposer le catalan comme langue officielle. Même dans le métro, le nom des stations est maintenant écrit en catalan et en espagnol. Et quand les jeunes catalans ne parleront même plus l'espagnol, ils seront bien avancés ...
Idem pour les Basques, dont l'enjeu avoué est de récupérer le pays basque français pour créer un nouvel Etat avec San Sebastian comme capitale.
Idem pour les Flamands de Belgique, ces derniers nazis d'Europe rêvant de (re)conquérir Bruxelles - ville francophone à 90 % - pour créer leur petit état fasciste.
Nous devons nous opposer à tout cela avec la dernière des énergies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:08

Citation :
Idem pour les Basques, dont l'enjeu avoué est de récupérer le pays basque français pour créer un nouvel Etat avec San Sebastian comme capitale.

Excuse moi mais dans le cas basque, je suis totalement pour la création d'une province basque dans l'Europe. Le plus vieux peuple d'Europe, avec une culture qu'il faut conserver pour l'étudier, avec l'un des plus beaux paganismes de notre continent...

Citation :
Idem pour les Flamands de Belgique, ces derniers nazis d'Europe rêvant de (re)conquérir Bruxelles - ville francophone à 90 % - pour créer leur petit état fasciste.

Si la ville est francophone à 90%, il ne peut et ne doit y avoir débat. De toutes façons, Bruxelles sera considérée comme ville européenne (avec quelques autres villes)...

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:41

Citation :
Et quand les jeunes catalans ne parleront même plus l'espagnol, ils seront bien avancés ...

réjouis-toi, c'est déjà le cas, de nombreux jeunes catalans ne parlent plus l'espagnol (qu'ils appellent le castillan) car ils n'en ont plus l'usage
en effet la Catalogne étant le poumon économique de l'espagne ce sont aux entreprises castillanes de s'adapter au catalan et pas aux catalans s'adapter aux entreprises
le lobby catalan est très fort (cf ds l'auberge espagnole le prof de fac qui refuse de parler espagnol à des étudiants erasmus venus perfectionner leur espagnol à Barcelogne)

le cas basque est complexe, il parait juste et interesant de leur donner l'autonomie, mais cela risque d'encourager une secession pure et simple à court terme
prudence donc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:41

Citation :
Idem pour les Flamands de Belgique, ces derniers nazis d'Europe rêvant de (re)conquérir Bruxelles - ville francophone à 90 % - pour créer leur petit état fasciste.

En toute honnêteté, ce sont des liberaux conservateurs, pro-us et pro-sionistes donc ils peuvent mal... Même s'il fût un temps où certains cadres s'acoquinaient avec des flamands collaborateurs du nazismes, négationnistes, et autres avatars ..
Ils n'ont de toute façon pas d'avenir.
Les mots d'ordre du vlaams blok c'est séparatisme/moins d'insécurité/moins d'étrangers.
Ils ne font que mettre des bâtons dans les roues du systeme, voilà tout. C'est le seul interet qu'un Bruxellois pourrait trouver à voter pour eux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:43

si la flandre prend son indépendance la france pourrait récupérer la wallonie voire bruxelles

ce serait interessant d'avoir la capitale de l'europe (ceci dit les belges sont plus euroenthousiastes que les français...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:47

C'est en effet ce qu'il risque fort bien d'arriver dans une décennie.
Ca ne me pose pas de problèmes, je me sens plus d'affinités avec les français qu'avec les flamands!! De plus, nous sommes très concernés par votre actualité (un bon pourcentage de nos revues sont françaises, nous avons aussi TF1, FR2, FR3, Canal +, TV5, M6 pour certains, etc etc..

Allez si, il y a juste un truc qui me dérange: le flux d'immigrés non-européens Rolling Eyes
La France est beaucoup plus touchée que la Belgique... Je crois que nous sommes derrière la France, l'Angleterre et l'Allemagne à ce niveau là Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 14:51

un.homme-libre a écrit:


Allez si, il y a juste un truc qui me dérange: le flux d'immigrés non-européens Rolling Eyes
La France est beaucoup plus touchée que la Belgique... Je crois que nous sommes derrière la France, l'Angleterre et l'Allemagne à ce niveau là Exclamation

Bruxelles, Anvers est très touchées, mais dans les régions rurales un peu moins !
par contre la région frontalière comme mouscron, Mons, Namur etc ..
ça fait peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 15:05

Citation :
Bruxelles, Anvers est très touchées, mais dans les régions rurales un peu moins !
par contre la région frontalière comme mouscron, Mons, Namur etc ..
ça fait peur !

Je dirais que Bruxelles-Centre est est très touchée avec ses communes telles que Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean, Etterbeek ... Anvers c'est pas beau à voir non plus ...
Mouscron je n'y suis jamais allé, mais je sais qu'il y a une bonne proportion de touristes "français" égarés.
Mons, à coté de celles-cité plus haut, est relativement tolérable.

Namur, par contre, je dirais que c'est un bout de paradis à coté du reste! Je ne crois pas du tout qu'on puisse la citer comme référence.

C'est ma ville I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
SBJ
Citoyen
Citoyen


Masculin Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles (Belgique)

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 15:06

Bruxelles, au carrefour de trois régions, est devenue un vrai souk. Les immigrés y tiennent un raisonnement qui est, sommes toutes, assez logique : "pourquoi nous refuserait-on, à nous, le communautarisme qu'on accorde aux Flamands, aux Wallons, etc. ?" A cela s'ajoute, en Belgique, la légitimité des partis confessionnels (ancien "parti social chrétien", etc.). Les maghrébins ont donc obtenu, par symétrie, qu'un parti des musulmans de Belgique puisse se présenter aux élections.

Réponse aux posts précédents (autonomismes basque, catalan, breton, etc.). Personnellement, je me fiche de leur histoire. Je ne connais que la France, l'Espagne, les grands Etats, et leurs revendications me paraissent totalement infondées. C'est une régression que de tenir compte de leur point de vue. Le jour où le pays basque obtiendra ne serait-ce qu'une once d'autonomie, je refuserai d'encore mettre les pieds à Biarritz.

Le véritable fédéralisme ne tient pas compte des régions. Il y a un Etat fédéral et des Etats fédérés. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Ven 3 Sep - 15:09

Citation :
Le véritable fédéralisme ne tient pas compte des régions.

Je ne suis pas régionaliste mais provincialiste. Il peut très bien y avoir un état fédéré d'Euzkadi, je ne vois pas le problème.

_________________
"Europe, relève toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe, espoir des régionalistes   Aujourd'hui à 3:55

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Europe, espoir des régionalistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Europe 1 à Rouen
» Napoléon - espoir des Polonais
» Europe Fédérale
» recherche sur le statut des régions en Europe
» POESIE DU SOIR......espoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: La Nation Européenne - The European Nation-
Sauter vers: