FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 15:04

1
Décider enfin de vaincre le chômage comme tous les autres pays:

baisse taxes sur travail et entreprises compensée par baisse niches et hausse TVA, patrimoine, épargne, pollution, réserves de Ksation des assurances... et + de proportionnalité
baisse dépenses (fonctionnaires santé retraite collectivités...)
travailler plus (39h, 45 ans)
plus de R et D, et de secteurs échappant à la concurrence des pays en voix de développement
controles ANPE, fin des emplois aidés, formation mieux allouée, formation professionnelle en alternance
orientation adaptée (600 000 postes vacants en France, selon le rapport Attali
assouplir droit du travail (CDD CDI coûts de licenciement)
libérer la concurrence: réseaux (tél, électricité, courrier, transports...) santé, experts ctables, juristes, architectes...
supprimer les préretraites « assedic » déguisées
résultat= créations d'entreprises pour créer de vrais emplois

Le départ à la retraite des baby-boomers ne favorisera pas à lui seul la diminution du taux de chômage, au contraire nous allons avoir recours à l'immigration

2
campagne médiatique pédagogique pour dédiaboliser les 3 millions de patrons : il sont dans dans le même bateau que les employés, et c'est aussi grâce aux patrons que l'Etat existe: « quand le riche maigrit, le pauvre meurt»
les mesures fiscales qui encouragent 500.000 à 1 million de Business Angels américains à investir chaque année près de 100 milliards de dollars sont les artisans peu connus des succès qui s’appellent Google, Microsoft ou Intel. = mesure SARKO ISF(investisseurs)

3
en finir avec l'assistanat, renouer avec la notion d'effort et de travail
le citoyen n'a pas que des droits, il a aussi des devoirs
travaux d'utilité publique pour les RSA (suisse all), intermittents du spectacle...

4
en finir avec les cigales (35h, RTT + fonctionnaires)
égalité pour tous, pas de privilèges

5
acheter francais (quand c'est possible)
campagne médiatique pédagogique «  attitude positive », le FN n'a pas le monopole du patriostisme et du politiquement incorrect

6
Education
cours de « comptes de l »etat » des le college (pour voter moins bêtement)
baisser le budget lycée collège au profit du primaire et supérieur, adapter les horaires et vacances, supprimer le redoublement, suivi individuel, mixité sociale, plus d'autorité, programme concret connecté avec la réalité, orientation en phase avec le marché de l'emploi...


7
plus de politiquement incorrect (zemour, dieudoné.... )

8
renouveau du syndicalisme ou le remettre à sa place (qui est non représentative)
9
fin du boulot à vie de la fonction publique (= PBAS SUEDE SUISSE FINLANDE ITALIE)
et fin de leurs privilèges immondes + ne pas les payer au dela de 3 jours de grève
10
Plus de flics pour plus de sécurité (moins de crimes)
11
autoriser l'euthanasie (pays bas lux belg suisse)

12
actualiser les loyers du logement, améliorer la gestion des HLM

13
Epargne retraite privée, par ex FONDS DE PENSION à la francaise, bénéfiques qu il y ait vieillissement ou pas, pour les entreprises qui sont sous capitalisées en Fce (les risques boursiers sont maitrisables)

Quen pensez vous ? (ceci est le résumé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 15:31

1. - sur la hausse de la TVA en Europe, pourquoi pas
- sur des économies budgétaires, sur le principe, pourquoi pas
- sur le principe de travailler plus pour gagner plus (qui est en fait un principe socialiste), a priori ce sera nécessaire
- assouplir le droit du travail ? Pas tant qu'il y aura un chômage élevé, sinon ce serait une mesure anti-sociale, facteur de précarité
- ne surtout pas libéraliser dans des domaines clé, ce qui se fait systématiquement en faveur d'une vision à court terme, de marges prises sur la maintenance... la libéralisation du service public en Angleterre a été calamiteuse. Mieux vaut un service public exigeant que confier des missions de service public à du privé.

Quant à l'immigration de travail, c'est une fausse bonne idée, c'est un facteur de déstabilisation économique et sociale, cela crée de fait du chômage et des pressions sur les bas salaires. C'est une idée libérale erronée. La France a ouvert les vannes de cette immigration. Va-t'elle mieux ? Certainement pas. Elle devrait faire exactement l'inverse.

Il faut en réalité faire le contraire, maintenir réduite la masse des travailleurs disponibles afin d'assécher le chômage et d'obliger le patronat à des hausses de salaire, certes en diminuant d'autres coûts via votre idée de TVA.

2. Distinguer les capitaines d'industrie et les patrons de PME... qui sont des travailleurs et des créateurs, des "patrons" spéculateurs et gestionnaires. Dénoncer les patrons mondialistes, défendre les patrons protectionnistes (européens). Mettre en place un fort protectionnisme économique européen afin de dissuader les délocalisations.

3. Assez d'accord, mais dans une démarche sociale responsable.

4. Si être dans la fonction publique n'apporte plus aucun avantage, la fonction publique disparaîtra. L'égalitarisme nous tue. Défendre les travailleurs du privé, oui. Taper sur les fonctionnaires, non. Par contre, bien sûr il faut réformer la fonction publique.

5. Acheter européen.

6. Supprimer le collège unique, développer/encourager l'apprentissage, s'interroger sur la suppression de l'école maternelle (école à six ans ?).
Mixité sociale ? Sur le principe, oui. Dans le contexte actuel, non. Car ce serait une autre "mixité" qui aurait lieu... comme aux USA. En clair... la destruction de l'enseignement public.

7. Oui.

8. Oui.

9. Pas de droit de grève pour les fonctionnaires,
MAIS
protection de leur statut en échange, et bien sûr maintien du CDI, sauf insuffisance avérée.

10. A priori, oui. Sauf si on s'attaque vraiment à la criminalité d'importation.

11. Avec de nombreux garde-fous.

12. Combattre la crise immobilière d'abord, qui est artificielle. Le coût bâtimentaire dans les grandes capitales européennes est plus qu'excessif.

13. Nous ne sommes pas aux Etats-Unis. Placer dans le cadre spéculatif les retraites des gens ne me paraît pas défendable. Nous avons un devoir vis à vis de nos travailleurs, qui est de ne pas les livrer à la finance vagabonde.

---
En conclusion, il y a de bonnes idées mais votre programme est trop libéral, et croire aujourd'hui au libéralisme me paraît assez naïf. Le marché n'est pas sain, la spéculation repose sur du virtuel. En outre, un libéralisme mondialisé n'aboutira qu'à l'appauvrissement de l'Europe. Sans protectionnisme économique européen, ce serait de toutes façons suicidaire.

Enfin, si je suis d'accord sur la nécessité de réformer le service public, je suis pour amener le privé à son niveau et non l'inverse. Libéraliser les services publics ? J'y suis opposé ; on constate un délabrement net des missions de service public lorsqu'on le confie à des sociétés recherchant une rentabilité immédiate.

Nota bene: de toutes façons, il faut comprendre que le système en place n'est pas réformable et qu'il ne faut pas se placer dans son cadre pour résoudre les problèmes. Il faut proposer un système politique, économique et social totalement alternatif. Ni marxiste, ni libéral.


Dernière édition par Ferrier le Sam 17 Sep - 15:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 15:34

Sur les retraites, pas de nombre d'années de cotisation, ce qui serait injuste pour les étudiants, les chômeurs... etc, qui vivraient dans la misère ou devraient travailler jusqu'à 75 ans.

Une règle unique pour toute l'Europe: 63 ans. Qu'on pourra éventuellement augmenter jusqu'à 67 ans en fonction de la situation et des besoins. Et qu'on pourra rediminuer dans le futur si la natalité européenne remonte fortement. Le nombre d'heures par semaine ? On fait une moyenne entre les différents pays européens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: assouplir le droit du travail ? Pas tant qu'il y aura un chô   Sam 17 Sep - 16:06

JE NE suis pas OK
la france présente une durée de travail en annes (carriere) superieure aux autres
vous appelez tous cela la précarité, eux appellent cela la flexibilté, et se portent bien mieux que nous
le but nest pas un boulot à vie ou long, je vous invite à revoir le logiciel ?

pour la SNCF je suis OK, le reste, quen penses tu ?
je connais pas bien le sujet, comme quoi les prix augmentent ... (japprécie le tel fixe grauit personnellement)

En Suède, en Allemagne, au Royaume-Uni, les cliniques participent à la réforme des hôpitaux publics. Chez tous nos voisins européens, les hôpitaux privés sont moins chers et plus efficaces que les hôpitaux publics.
Externalisation: restauration, blanchisserie, nettoyage, bâtiment, gardiennage, informatique, télécommunications…

'immigration de travail
SAUF erreur, jean ai jamais parlé
certains disent qu il ne s agit pas dun choix mais dune obligation démographique (manque de main doeuvre) et du fait du refus des francais pour les sales jobs
ben oui, cest dans votre logiciel ?

Dénoncer les patrons mondialistes

EN EFFET, vous etes loin davoir étudier votre programme !
vous savez quand meme que 45% DU CAC40 est étranger, et ils sen foutent des décisions francaises, ils sont mobiles


la fonction publique disparaîtra

ET pourquoi nos voisins lont fait avec succés ?
expliques moi ton raisonnement merciiiiiii

L'égalitarisme nous tue

LIBERTE EGALITE FRATERNITE ca devient quoi chez toi ???
je moutre !

s'interroger sur la suppression de l'école maternelle (école à six ans ?).

et avant 6 ans, il se passe quoi ?


Nous ne sommes pas aux Etats-Unis,?
on sen fout des US

sauf erreur nos voisins (suédois...) ont lintelligence dépargner ?


on constate un délabrement net des missions de service public lorsqu'on le confie à des sociétés recherchant une rentabilité immédiate

POUR SNCF OK, mais avez vous des preuves pour tél, électricité, courrier, transports...

enfin, libéralisme? je sais meme pas ce que cest, je suis un insoumis révolté et indépendant, certainement pas naiiiiiiiiiiiiif !!!
SI pour vous cest vos décaccords sur les fonctionnires, la flexibilite du travail, lépargne retarite privée que nos voisins pratiquent alors je suis libéral comme eux et votre projet est anachronique (euphémisme) puisque ces pays sont ceux ou il fait le mieux vivre au monde !

+++



Ferrier a écrit:
1.

- sur la hausse de la TVA en Europe, pourquoi pas
- sur des économies budgétaires, sur le principe, pourquoi pas
- sur le principe de travailler plus pour gagner plus (qui est en fait un principe socialiste), a priori ce sera nécessaire
- assouplir le droit du travail ? Pas tant qu'il y aura un chômage élevé, sinon ce serait une mesure anti-sociale, facteur de précarité
- ne surtout pas libéraliser dans des domaines clé, ce qui se fait systématiquement en faveur d'une vision à court terme, de marges prises sur la maintenance... la libéralisation du service public en Angleterre a été calamiteuse. Mieux vaut un service public exigeant que confier des missions de service public à du privé.

Quant à l'immigration de travail, c'est une fausse bonne idée, c'est un facteur de déstabilisation économique et sociale, cela crée de fait du chômage et des pressions sur les bas salaires. C'est une idée libérale erronée. La France a ouvert les vannes de cette immigration. Va-t'elle mieux ? Certainement pas.

Il faut en réalité faire le contraire, maintenir réduite la masse des travailleurs disponibles afin d'assécher le chômage et d'obliger le patronat à des hausses de salaire, certes en diminuant d'autres coûts via votre idée de TVA.

2.

Distinguer les capitaines d'industrie et les patrons de PME... qui sont des travailleurs et des créateurs, des "patrons" spéculateurs et gestionnaires. Dénoncer les patrons mondialistes, défendre les patrons protectionnistes (européens). Mettre en place un fort protectionnisme économique européen afin de dissuader les délocalisations.

3.

Assez d'accord, mais dans une démarche sociale responsable.

4.

Si être dans la fonction publique n'apporte plus aucun avantage, la fonction publique disparaîtra. L'égalitarisme nous tue. Défendre les travailleurs du privé, oui. Taper sur les fonctionnaires, non. Par contre, bien sûr il faut réformer la fonction publique.

5.

Acheter européen.

6.

Supprimer le collège unique, développer/encourager l'apprentissage, s'interroger sur la suppression de l'école maternelle (école à six ans ?).
Mixité sociale ? Sur le principe, oui. Dans le contexte actuel, non. Car ce serait une autre "mixité" qui aurait lieu... comme aux USA. En clair... la destruction de l'enseignement public.

7.

Oui.

8.

Oui.

9.

Pas de droit de grève pour les fonctionnaires,
MAIS
protection de leur statut en échange, et bien sûr maintien du CDI, sauf insuffisance avérée.

10.

A priori, oui. Sauf si on s'attaque vraiment à la criminalité d'importation.

11.

Avec de nombreux garde-fous.

12.

Combattre la crise immobilière.

13.

Nous ne sommes pas aux Etats-Unis. Placer dans le cadre spéculatif les retraites des gens ne me paraît pas défendable.

En conclusion, il y a de bonnes idées mais votre programme est trop libéral, et croire aujourd'hui au libéralisme me paraît assez naïf. Le marché n'est pas sain, la spéculation repose sur du virtuel. En outre, un libéralisme mondialisé n'aboutira qu'à l'appauvrissement de l'Europe.

Sans protectionnisme économique européen, ce serait suicidaire.

Enfin, si je suis d'accord sur la nécessité de réformer le service public, je suis pour amener le privé à son niveau et non l'inverse. Libéraliser les services publics ? J'y suis opposé ; on constate un délabrement net des missions de service public lorsqu'on le confie à des sociétés recherchant une rentabilité immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: retraites   Sam 17 Sep - 16:07

Sur les retraites, pas de nombre d'années de cotisation, ce qui serait injuste pour les étudiants, les chômeurs... etc, qui vivraient dans la misère ou devraient travailler jusqu'à 75 ans.

ah ouais et ceux qui bossent à 16 ans ?
comment peux tu etre ANTI EGALITAIRE, donc ARISTOCRATE ?


Ferrier a écrit:
Sur les retraites, pas de nombre d'années de cotisation, ce qui serait injuste pour les étudiants, les chômeurs... etc, qui vivraient dans la misère ou devraient travailler jusqu'à 75 ans.

Une règle unique pour toute l'Europe: 63 ans. Qu'on pourra éventuellement augmenter jusqu'à 67 ans en fonction de la situation et des besoins. Et qu'on pourra rediminuer dans le futur si la natalité européenne remonte fortement. Le nombre d'heures par semaine ? On fait une moyenne entre les différents pays européens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: FONCTIONNAIRES   Sam 17 Sep - 16:09

120M de + que ALL pour fonctionnaires +80%!!!!!!!!!!!!!!!!
65M / PBAS
Réserver à ceux qui ont travaillé 5 ans dans le privé
Supprimer job à vie
Baisser le Montant de retraite, le salaire (En 2008, le salaire annuel net moyen des agents de l’Etat était  de 28 460 euros, 15 % de plus que celui du secteur « privé et semi-public ».
monter la durée de cotisation, le taux de cotisation salarié, taux de cotisation employeur, les responsabilités
supprimer:
régimes spéciaux de retraite 8,5 milliards, avantage pour les mères de 3 enfants, dérogations pour départ à 50 et 55 ans, prise en compte des études faites après concours d’entrée, prise en compte d’enfants nés avant l’entrée dans la fonction publique, les comités d'établissements très riches ( RATP, EDF, Banque de France etc ...), les grèves, l'ABSENTEISME

Renoncer à 100 000 recrutements permettrait d’éviter 100 milliards d’euros d’engagements de l’État.

la suede a divisé par 2 le nb de fonttonnaires en 10 ans (en sous traitant au privé) ce qui lui a permis d'investir plus utilement (champion du monde de RetD par ex)

L’exemple de la poste suédoise chez l’épicier du coin ou à la station service. Avantage : ils sont plus nombreux que les anciens bureaux de poste ; ils ont des horaires nettement plus souples. Non seulement cela n’a pas entrainé de désertification, mais, au contraire, c’est ce qui a permis à de petits commerces de survivre grâce au revenu complémentaire tiré de l’activité postale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 16:19

"Gaspillage", tant que le chômage est si élevé, vos mesures seraient d'une impopularité extrême. Supprimer l'emploi à vie aujourd'hui ne ferait qu'ajouter des chômeurs aux chômeurs. Il y a en outre tellement de choses plus urgentes à faire.

Pourquoi baisser le montant de la retraite et les salaires du public ? Pourquoi ne pas plutôt augmenter ceux du privé ? Toujours cette idée qu'il faudrait voir les choses à la baisse.

Augmenter la durée de cotisation pour tous ? Non. Mettre un âge limite plus élevé, oui.

Supprimer les régimes spéciaux ? Pourquoi pas.
Supprimer les avantages pour mères de 3 enfants ? Non, mais les réserver aux mères européennes.

Citation :
ah ouais et ceux qui bossent à 16 ans ?

Pourquoi les privilégier spécialement ? Offrir des bourses à ceux qui le méritent, comme alternative, oui. Mais le fait de commencer tôt n'est pas une excuse. Pourquoi sanctionner celui qui a bossé tard alors qu'il a fait des études ? C'est le serpent qui se mord la queue. Par ailleurs, on peut toujours faire une dérogation pour ceux qui ont commencé tôt, mais je croyais que vous étiez pour l'égalité. On peut certes comme actuellement combiner les deux.

Le critère d'âge est fondé sur ce que l'on estime être un âge maximal où l'on doit travailler. Au-delà de cet âge, j'estime que tous ont le droit au repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 16:29

Citation :
vous appelez tous cela la précarité, eux appellent cela la flexibilté, et se portent bien mieux que nous
le but nest pas un boulot à vie ou long, je vous invite à revoir le logiciel ?

Dans un pays réduit à un chômage structurel (moins de 1% de chômage), la flex-sécurité a tout son sens. Et n'est pas facteur de précarité car on retrouve rapidement un emploi. Je n'ai pas d'a priori ceci dit sur le principe du travail à vie, si on le fait bien.

Citation :
les hôpitaux privés sont moins chers et plus efficaces que les hôpitaux publics

Au Royaume-Uni ? Aux USA ? Pays dans lesquels le secteur médical est privé, c'est catastrophique. Après, s'il y a des exemples européens qui permettent de soigner les citoyens tout niveau de vie confondu, tout en étant efficaces, pourquoi pas.

Citation :
certains disent qu il ne s agit pas dun choix mais dune obligation démographique (manque de main doeuvre) et du fait du refus des francais pour les sales jobs
ben oui, cest dans votre logiciel ?

Notre logiciel est pour une Europe européenne au sens strict. Notre logiciel est pour la relance de la natalité européenne. Notre logiciel c'est qu'aucun français ne refuse un emploi s'il est décemment rétribué. Si dans certaines branches, la main d'oeuvre indigène manque, c'est que les salaires proposés sont trop bas...

Citation :
vous savez quand meme que 45% DU CAC40 est étranger, et ils sen foutent des décisions francaises, ils sont mobiles

Je raisonne au niveau européen, je vous le rappelle. En outre, je ne suis pas mondialiste, je suis même pour que l'Europe unie s'y oppose. Et il y a toujours une arme qui s'appelle la nationalisation. Inefficace et contre-productive au niveau national, mais en revanche décisive au niveau européen. Un fort symbole pour commencer serait la nationalisation d'Arcelor-Mittal...

Citation :
ET pourquoi nos voisins lont fait avec succés ?

Voir le cas anglais.

Citation :
LIBERTE EGALITE FRATERNITE ca devient quoi chez toi ???

La devise originelle avant 1848 était "Liberté et Egalité". Mais de toutes façons, ces principes, appliqués entre européens, ne me dérangent pas. C'est appliqués dans un sens mondialiste qui me dérange.

Citation :
et avant 6 ans, il se passe quoi ?

Les enfants sont à la garde des parents. Il faudrait d'ailleurs un peu plus responsabiliser les parents en ce sens.

Citation :
POUR SNCF OK, mais avez vous des preuves pour tél, électricité, courrier, transports...

Délabrement du système autoroutier, problèmes énergétiques (en Californie), courrier ralenti... beaucoup d'autres exemples.

Citation :
puisque ces pays sont ceux ou il fait le mieux vivre au monde !

Le niveau de décadence de ces pays est à peu près comparable au nôtre. La situation des pays scandinaves tant sur le plan démographique que migratoire est pitoyable. Dans 50 ans, à ce train là, ces pays n'existeront même plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: ah ouais et ceux qui bossent à 16 ans ?   Sam 17 Sep - 17:59

ah ouais et ceux qui bossent à 16 ans ?
Pourquoi les privilégier spécialement ?
EUH votre cerveau a beugué ?
63 ANS - 16 ans = 47 ANS DE BOULOT
63 - 23 ans (etudiant) = 40 ANS
ca vous choque pas ?
et pourquoi ils bosseraient 7 ans de + que les fils de riches qui se font payer des etudes par papa maman ?
saois G pas compris soit vous etes immonde (désolé)
43 ANS POUR TOUT LE MONDE
de+ cest en contradiction avec votre refus de limmigration pour les 600 000 postes vacants dont personne ne veut ??

Supprimer l'emploi à vie aujourd'hui ne ferait qu'ajouter des chômeurs aux chômeurs
faux, les autre slont fait

Pourquoi baisser le montant de la retraite et les salaires du public ? Pourquoi ne pas plutôt augmenter ceux du privé ?
tout à fait OK, cesser l' INEGALITE entre cigales et fourmis

Dans un pays réduit à un chômage structurel (moins de 1% de chômage), la flex-sécurité a tout son sens
peut etre faut il dabord la flex-sécurité pour reduire le chimage ?

En Suède, en Allemagne, au Royaume-Uni, les cliniques participent à la réforme des hôpitaux publics. Chez tous nos voisins européens, les hôpitaux privés sont moins chers et plus efficaces que les hôpitaux publics.

Externalisation: restauration, blanchisserie, nettoyage, bâtiment, gardiennage, informatique, télécommunications…

CONTENT de vous apprendre qqchose sur nos voisins europeens !

+
vous etes donc pour forcer les gens vers les sales jobs
mouais...

relance de la natalité européenne.
POUR payer les retraites des vieux
et pour dautres raisons ????
et pour dautres raisons ????
et pour dautres raisons ????
et pour dautres raisons ????
(je suis sérieux)

Je raisonne au niveau européen
OK, et le banquier du monde (CHINE) vous faites sans eux ???
les sous sous !!!

la fonction publique disparaîtra
ET pourquoi nos voisins lont fait avec succés ?
expliques moi ton raisonnement merciiiiiii
Voir le cas anglais.
Voir le cas anglais.
Voir le cas anglais.
ON sen fout des anglais, je te parle de nos voisins
les italiens ont stoppé le job à vie en 1995


L'égalitarisme nous tue
Liberté et Egalité". Mais de toutes façons, ces principes, appliqués entre européens, ne me dérangent pas
please explain this contradixion

Les enfants sont à la garde des parents
cte blague !


Délabrement du système autoroutier
c pas privé ca en Fce ?
courrier ralenti... beaucoup d'autres exemples.
des PREUVES
des PREUVES
des PREUVES

La situation des pays scandinaves tant sur le plan démographique que migratoire est pitoyable. Dans 50 ans, à ce train là, ces pays n'existeront même plus.
EH eh
tum fais bien rigoler des fois !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: MIGRATOIRE   Sam 17 Sep - 18:02

DE+ c contradictoire avec ta vision non immigrante
please explain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Sam 17 Sep - 18:35

Citation :
63 ANS - 16 ans = 47 ANS DE BOULOT
63 - 23 ans (etudiant) = 40 ANS

Oui et donc 23 ans + 47 ans = 70 ans, c'est juste ça ? Par ailleurs, désolé mais tous les étudiants ne sont pas financés par papa/maman. J'ai d'ailleurs évoqué le développement de bourses.

Par contre le gars qui est une véritable buse, incapable d'avoir le bac, et qui fait un boulot sans qualification à partir de 16 ans, il devrait avoir plus de temps de retraite ? Ca ne choque pas ?

Citation :
de+ cest en contradiction avec votre refus de limmigration pour les 600 000 postes vacants dont personne ne veut ??

Je vous ai dit qu'il n'y a aucun emploi dont personne ne veut, quand on a 5 millions de chômeurs et de précaires. En revanche, beaucoup de gens n'ont pas envie d'être payés comme des travailleurs du tiers-monde et c'est bien normal.

Citation :
faux, les autre slont fait

Et le chômage est élevé dans toute l'Europe.

Citation :
vous etes donc pour forcer les gens vers les sales jobs
mouais...

Mieux payés, ce ne sont pas de "sales" jobs.

Citation :
POUR payer les retraites des vieux
et pour dautres raisons ????

Parce que c'est la santé et le dynamisme d'une civilisation. Toutes les civilisations qui se sont effondrées souffraient de dénatalité.

Citation :
OK, et le banquier du monde (CHINE) vous faites sans eux ???

Pas seulement sans eux. Contre eux. Mais cela implique évidemment de rompre avec le système mondialiste en place. Ca implique de réindustrialiser l'Europe et de protèger notre économie contre la concurrence déloyale des pays émergents à coût bas de main d'oeuvre.

Citation :
ON sen fout des anglais, je te parle de nos voisins
les italiens ont stoppé le job à vie en 1995

Les Italiens ont un taux de chômage important aussi. Ca change quoi ? Faire le jeu du libéralisme économique n'améliore en rien la situation du peuple.

Citation :
DE+ c contradictoire avec ta vision non immigrante

La dénatalité et l'immigration sont aussi mortifères l'une que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: divergeneces quad meme   Sam 17 Sep - 19:19

Oui et donc 23 ans + 47 ans = 70 ans, c'est juste ça ?
NON 43= 66
finies les inégalités injustifiées

Par contre le gars qui est une véritable buse, incapable d'avoir le bac, et qui fait un boulot sans qualification à partir de 16 ans, il devrait avoir plus de temps de retraite ? Ca ne choque pas ?
vous le punissez de prendre les boulots dont personne ne veut ?

il n'y a aucun emploi dont personne ne veut, quand on a 5 millions de chômeurs et de précaires, Mieux payés, ce ne sont pas de "sales" jobs.

meme bien payé, eboueur, nettoyeur, torcheur de cul de vieux, cest du sale boulot
vous focalisez trop sur le salaire, oubliant les vertues epanouissantes du job

vous dites que les scandinaves manquent dimmigrants

Et le chômage est élevé dans toute l'Europe.
FAUX, seulement en France (parmi les pays riches)
La FRANCE A LE CHOMAGE LE + IMPORTANT DES PAYS RICHES DEPUIS 30 ANS - 9.27% depuis 1980 en moyenne (OCDE) ou 11.6% sans les fonctionnaires
Car en réalité, comme nous sommes le seul pays ou une grosse minorité a un job à vie (20% des actifs, 5m de fonctionnaires), le vrai chômage, comparable aux autres pays, n'est pas de 9.27% de 25m des actifs, mais 11.6% de 20m
OK? dans tous les K nous sommes LE PAYS DU CHOMAGE depuis 30 ans, le seul qui na pas voulu le vaincre (et la phrase immonde et fataliste de Mitterrand 'on a tout essayé')
CHOMAGE FRANCE (sur 30 ans)= 12 OU 40 % de + que ALL (2e chiffre= sans fonctionnaires) -21.6 / 52 que UK -6.4 / 33 ITALIA 32 DE - que ESPANIA -70 / 112 SVERIGE (suède) -70 112 NEDERLANDS (pbas)
les hollandais ont un chomage de 4.2% (mars 2011)
autriche 4;4%
all 6.2
BELG 7.1
UK 7.6
suede 8.7
FINL 8
IT 8.2
FCE 9.6
comme vous voyez je parle francais, pas poetique
comme vous voyez je parle francais, pas poetique
comme vous voyez je parle francais, pas poetique

Le chômage est notre fléau: cout (assedic, formation, manque de taxes et cotisations sociales, manque de prospérité et de richesse) et un cout psychologique (dépressions, suicides, drogues )
Chez les hommes de 15 à 49 ans, les courbes de chômage et de suicide sont parallèles Car le travail c'est aussi un épanouissement, du lien social (du moins pour toute personne normalement constituée, la majorité des francais, pas certains marginaux)

Toutes les civilisations qui se sont effondrées souffraient de dénatalité.
je pense que certains pays prefernet voir leur pop stagner, en quoi cela vatil les faire souffrir ?
au contraire ptet meme moins de pbs à gerere
par contre le VRAI PB= PAYER LES RETRAITES DES VIEUX !!!!!!!!!!!

OK, et le banquier du monde (CHINE) vous faites sans eux ???
vous pensez donc que nous aurons assez de capitaux pour investir ?
pourquoi sont il sles banquiers du monde alors ?

les italiens ont stoppé le job à vie en 1995? Les Italiens ont un taux de chômage important aussi
IT 8.2
ca narien à voir , les hollandais lont aussi fait et ont un chomage de 4.2%

vous mavez demandé mes sources, je vous les ai données
ET VOUS ?
juste de belles phrases ou des chiffres ?

merciiiiiiiiiii

PS rajoutons donc retraites des favorisés (par vos bourses) a nos divergences+sale boulots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: syndicalistes    Sam 17 Sep - 19:27

Nulle part ailleurs la politique fiscale ou les avancements au sein de l’administration ne sont décidés par des syndicalistes ; nulle part ailleurs un gouvernement démocratiquement élu n’est forcé de s’incliner devant leur diktat. Et pourtant, ils sont numériquement les plus faibles de toute l’Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: santé   Sam 17 Sep - 19:27

SANTE: on vit moins longtps que japonais qui depensent 50% de moins en social, et pareil que canada australie (-70 ET 80%%%%%%%%%)
les francais vivent 81 ans et dépensent 23.74% du PIB en social
les anglais vivent 80.4 ans les hollandais 80.6 ans mais dépensent 18% du PIB en social, les israéliens 80.7 ans (11.89% du PIB), les espagnols 81 ans (16.12%), les irlandais vivent 79.7 ans mais dépensent 16.53%
cela montre que taxer et dépenser à outrance n'est pas nécessaire pour vivre longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: FONCTIONNAIRES   Sam 17 Sep - 19:29

+FONCTIONNAIRES= 250M

22% des travailleurs (IT 14 UK 9%ou14.6? ALL10.4 ES13),

croissance en 30 ans 2 fois + que la pop (+36% à 5.2M contre +18% à 63M 2008)

7 millions avec les personnels des opérateurs publics ou privés qui remplissent une
mission de service public en lieu et place de l’Etat ou des collectivités territoriales
11m avec retraités

quand les autres pays d’Europe gèlent les salaires, baissent leurs effectifs, suppriment leurs statuts à vie ou les réservent aux agents ayant des missions régaliennes, l’hexagone garantit des augmentations de salaire pour ses fonctionnaires, crée de nouvelles primes et continue à embaucher à vie des effectifs public
le seul grand pays développé où il existe une séparation totalement étanche entre le statut juridique des agents des services publics administratifs et celui des salariés du secteur privé. Cette sorte de ségrégation porte atteinte à l’unité même de la nation et aux fondements de la République.

PRIVILEGES ECOEURANTS
Montant de retraite, durée de cotisation, taux de cotisation salarié, taux de cotisation employeur, indexation des retraites, taux de remplacement, base de calcul, réversion, cumul emploi/retraite, décote par année manquante, âge de départ, espérance de vie, avantage pour les mères de 3 enfants, dérogations pour départ à 50 et 55 ans, prise en compte des études faites après concours d’entrée, prise en compte d’enfants nés avant l’entrée dans la fonction publique."
Ils ont la sécurité d'emploi,
une meilleure paye, En 2008, le salaire annuel net moyen des agents de l’Etat était  de 28 460 euros, soit 15 % de plus que celui du secteur « privé et semi-public ».
une meilleure retraite,
peu de responsabilités,
souvent des comités d'établissements très riches ( RATP, EDF, Banque de France etc ...),
et en plus ils se permettent régulièrement de paralyser le pays pour préserver leurs "droits".

Si l'État français devait provisionner les retraites de ses fonctionnaires, il lui faudrait créer un fonds de près de 1.000 milliards d'euros pour les vingt ans à venir...

. Renoncer à 100 000 recrutements permettrait ainsi d’éviter 100 milliards d’euros d’engagements implicites de l’État.

STOP régimes spéciaux de retraite 8,5 milliards
ils accaparent 31% des prestations de retraite pour 12% des bénéficiaires, Le surcoût par rapport au régime général est au moins de 20 milliards en 2008
En 2040, le déficit du seul régime des fonctionnaires civils d’État représentera 75 % du déficit du régime des salariés du privé pourtant dix fois plus nombreux
Stop travail à vie, caler salaire sur privé

ABSENTEISME
= PRIVE x2 (16 JOURS +8 SEMAINES !!!

32 000 enseignants (sur 665 000 enseignants en équivalent temps plein), c’est à dire près de 5%, sont "sans classe et sans affectation pédagogique".
La pension moyenne d’un fonctionnaire est plus élevée dans le public que dans le privé. 1 700 euros contre 1 200 euros environ dans le privé
un fonctionnaire touchera 75 % de son salaire. Un taux de remplacement inchangé alors qu’il n’a cessé de chuter dans le privé
Fixé à 60 ans comme dans le régime général, l’âge de la retraite reste pourtant de 55 ans, voire de 50 ans pour 30 % des fonctionnaires dits « actifs ». Depuis la loi du 9 juin 1853, cette classification vise « les emplois présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles ».
Les fonctionnaires actifs profitent de bonifications variées (dépaysement, outre-mer, déplacements en avion, etc.) qui leur permettent d’engranger des trimestres supplémentaires gratuits
Une nouvelle retraite « additionnelle »
Depuis 2003, la RAFP (retraite additionnelle de la fonction publique) a compensé le passage à 40 annuités. Si le fonctionnaire n’en obtient que 37,5, il subit une pénalité (une décote) dont le manque à gagner est compensé par le RAFP. Mais s’il part avec ses 40 ans en poche, sa pension RAFP s’ajoute.
Une panoplie d’accessoires
Surcotes, majorations, défiscalisations, tout est bon dans le régime public, même la décote. De 0,5 % en 2009 pour les fonctionnaires contre 1,75 % dans le privé, elle ne s’alignera pas avant 2020.
les agents qui auront refusé 6 postes pourront bénéficier de l’assurance chômage mais encore ceux qui refuseront 3 postes; Un nouveau droit acquis donc pour les agents publics sans toutefois payer toutes les cotisations à l’assurance chômage
La pension moyenne d’un fonctionnaire est plus élevée dans le public que dans le privé. 1 700 euros contre 1 200 euros environ dans le privé. Mais attention : il y a parmi les fonctionnaires beaucoup plus de cadres, ça fait monter cette moyenne. On pointe le fait que ce montant est calculé sur les six derniers mois de traitement, contre les 25 meilleures années dans le privé.
salarié du privé cotise pour 10,6% de son salaire brut pour la retraite, un fonctionnaire n’est prélevé que sur 7,8%.
une augmentation de traitement six mois avant leur départ (le "coup du chapeau"), ils dopent leurs pensions
Les "sacrifices" imposés par la loi Fillon de 2003 (allongement à 40 ans de la durée de cotisation) ont été compensés par des primes exceptionnelles, augmentations salariales, création de nouveaux échelons, temps partiel compté comme temps plein, départ en retraite progressive, possibilité avantageuse de rachat d’années d’études, déficit de leur régime après réforme pris en charge par les impôts (14 milliards d’Euros par an en 2020, alors que le déficit du régime général lui, est comblé par de nouvelles cotisations), ouverture d’une seconde carrière dans la fonction publique pour les enseignants, application d’une surcote au-delà des 40 années de cotisation.
Et on connaît encore moins le fait que ces mêmes employés de l’Etat ont droit à un fonds de pension à la française qui porte le nom de PREFON, 400.000 affiliés et plus de 8 Mds d’euros, nets d’impôts et, bien sûr, de frais financiers alors que les systèmes d’épargne financière du privé bénéficient d’une déduction d’impôts à hauteur de 50%. primes d'un avantageux système de capitalisation (la "RAFP"), ce qui ne manque pas de sel quand on connaît l'hostilité farouche des syndicats, surreprésentés dans la fonction publique, à toute formule d'épargne retraite!

qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GASPILLAGE
Pérégrin
Pérégrin


Nombre de messages : 35

MessageSujet: gauche + extreme, pour comprendre    Sam 17 Sep - 19:32

cher
sauf erreur, voici nos points communs


1

Décider enfin de vaincre le chômage comme tous les autres pays:


baisse taxes sur travail et entreprises compensée par baisse niches et hausse TVA, patrimoine, épargne, pollution, réserves de Ksation des assurances... et + de proportionnalité

baisse dépenses (fonctionnaires santé retraite collectivités...)

travailler plus (39h, 45 ans)

plus de R et D, et de secteurs échappant à la concurrence des pays en voix de développement

controles ANPE, fin des emplois aidés, formation mieux allouée, formation professionnelle en alternance

orientation adaptée (600 000 postes vacants en France, selon le rapport Attali

assouplir droit du travail (CDD CDI coûts de licenciement) (+ TARD POUR VOUS)

libérer la concurrence: santé, experts ctables, juristes, architectes...

supprimer les préretraites « assedic » déguisées

résultat= créations d'entreprises pour créer de vrais emplois


Le départ à la retraite des baby-boomers ne favorisera pas à lui seul la diminution du taux de chômage, au contraire nous allons avoir recours à l'immigration


2

campagne médiatique pédagogique pour dédiaboliser les 3 millions de patrons : il sont dans dans le même bateau que les employés, et c'est aussi grâce aux patrons que l'Etat existe: « quand le riche maigrit, le pauvre meurt»

les mesures fiscales qui encouragent 500.000 à 1 million de Business Angels américains à investir chaque année près de 100 milliards de dollars sont les artisans peu connus des succès qui s’appellent Google, Microsoft ou Intel. = mesure SARKO ISF(investisseurs)


3

en finir avec l'assistanat, renouer avec la notion d'effort et de travail

le citoyen n'a pas que des droits, il a aussi des devoirs

travaux d'utilité publique pour les RSA (suisse all), intermittents du spectacle...

4

en finir avec les cigales (35h, RTT +)



5


campagne médiatique pédagogique « attitude positive », le FN n'a pas le monopole du patriostisme et du politiquement incorrect


6

Education

cours de « comptes de l »etat » des le college (pour voter moins bêtement)

baisser le budget lycée collège au profit du primaire et supérieur, adapter les horaires et vacances, supprimer le redoublement, suivi individuel, mixité sociale, plus d'autorité, programme concret connecté avec la réalité, orientation en phase avec le marché de l'emploi...



7

plus de politiquement incorrect (zemour, dieudoné.... )


8

renouveau du syndicalisme ou le remettre à sa place (qui est non représentative)

9

ne pas les payer au dela de 3 jours de grève

10

Plus de flics pour plus de sécurité (moins de crimes)

11

autoriser l'euthanasie (pays bas lux belg suisse)


12

actualiser les loyers du logement, améliorer la gestion des HLM


13

Epargne retraite privée, par ex FONDS DE PENSION à la francaise, bénéfiques qu il y ait vieillissement ou pas, pour les entreprises qui sont sous capitalisées en Fce (les risques boursiers sont maitrisables)

OCDE montre que leffet du vieillissement sur la croissance serait deux fois moins nefaste avec CES FONDS DE PENSION que dans le cas de hausse des cotisations
pourtant ce scenario OCDE verrait les pensions publiques baisser de 60% à 40% en 2020
ben oui mais les gens seraient contraints à épargner plus à long terme, ce qui diminue la sous capitalisation de l'économie, donc hausse de productivité, donc des salaires, et baisse des écrasantes taxes sociales (pour employé employeur)
les francais redeviendraient actionnires de leurs entreprises!

DIVERGENCES

assouplir droit du travail (CDD CDI coûts de licenciement)

libérer la concurrence: réseaux (tél, électricité, courrier, transports...)

en finir avec les cigales (35h, RTT + fonctionnaires)

égalité pour tous, pas de privilèges
acheter francais (quand c'est possible)

fin du boulot à vie de la fonction publique (= PBAS SUEDE SUISSE FINLANDE ITALIE)

et fin de leurs privilèges immondes +

PAS DIMMIGRATION pour les sales jobs refusés par les INDIGENES (eh eh )

oui ?

nos opinions sont trop proches, je cherche la discussion avec la gauche + extreme, pour comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS   Aujourd'hui à 3:56

Revenir en haut Aller en bas
 
SOLUTIONS AUX PROBLEMES DES FRANCAIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les problemes de digestion
» des solutions au dela de nos frontières
» 10 solutions anti-vergetures
» Docu sur Arte : La biodiversité menacée, quelles solutions pour demain
» Vous avez des problemes avec certains huissiers calmez vous ou calmez les !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Socialisme européen - European socialism-
Sauter vers: