FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour en Finir Avec La Françafrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 4 Déc - 14:10

Oui mais s'ils font cela pour Madagascar ...
Alors qu'en sera t il pour l'Europe ... ??
Et fort heureusement ... les Parlementaires Européens ne sont pas de votre Avis ... Et Agissent en faveur du rétablissement de la Démocratie à Madagascar ...

Citation :
http://www.lexpressmada.com/feuille-de-route-madagascar/24301-le-parlement-europeen-fait-pression.html

Feuille de route
Le Parlement européen fait pression

Les eurodéputés se sont référés à l'accord de Cotonou pour remettre en question la légitimité du régime transitoire. Ils ont lancé un appel à des sanctions contre la HAT.

À deux jours du sommet extraordinaire de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) du 11 juin en Afrique du Sud, le Parlement européen a appelé, hier, au renforcement des sanctions contre le régime de la Haute autorité de la transition (HAT).

http://www.tananews.com/2011/06/union-europeenne-un-coup-de-tonnerre-avant-sandton/

Union Européenne : un coup de tonnerre avant Sandton.
10/06/2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 4 Déc - 14:14

Ces "parlementaires européens" feraient mieux de s'occuper des affaires de l'Europe. C'est bien pourquoi ils n'ont aucune crédibilité aux yeux des électeurs (et que malheureusement les nationalistes ont le beau rôle). Les affaires malgaches ne devraient concerner que les malgaches (sur ce point, je vous rejoins). Je ne suis pas malgache, donc je n'ai pas à m'en mêler. Je me mêle de ce qui me concerne en tant qu'européen, l'Europe !

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 4 Déc - 20:10

Ferrier a écrit:
Ces "parlementaires européens" feraient mieux de s'occuper des affaires de l'Europe. C'est bien pourquoi ils n'ont aucune crédibilité aux yeux des électeurs (et que malheureusement les nationalistes ont le beau rôle). Les affaires malgaches ne devraient concerner que les malgaches (sur ce point, je vous rejoins). Je ne suis pas malgache, donc je n'ai pas à m'en mêler. Je me mêle de ce qui me concerne en tant qu'européen, l'Europe !

Cordialement.

Aucun Problème ... Ils vont être ravis ... Merci Monsieur Ferrier

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Mar 20 Déc - 11:34

Suite à l'Annonce du Président Ravalomanana de rentrer à Madagascar ...

Un Transall de l’armée française débarque une vingtaine de militaires à Madagascar
le Mardi 20 décembre 2011


L’arrivée de ces militaires français entre dans le cadre de la coopération militaire franco-malgache. Ces militaires en provenance de l’île de la Réunion entreront en contact avec plusieurs acteurs de l’armée malagasy en vue d’établir des conventions de coopération.

Les perspectives de collaboration pour l’année 2012 seront au menu de ces rencontres. Les deux parties se pencheront sur le renforcement des capacités des éléments armées de Madagascar dans la sécurisation de la société l’assistance de la population.

Le renforcement de la lutte contre la piraterie maritime et la protection des côtes malgaches

http://www.tananews.com/2011/12/un-transall-de-larmee-francaise-debarque-une-vingtaine-de-militaires-a-madagascar/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Mar 20 Déc - 18:16

Un entretien de Robert Ménard avec Bernard Lugan dans le cadre de son émission "Ménard sans interdit", à l'occasion de la sortie de son ouvrage "Décolonisez l'Afrique" aux éditions Ellipses, qui devait avoir lieu hier sur I-télé, a été déprogrammé à la dernière minute.
Sur pressions... pour un propos qui lui est reproché (alors qu'il est parfaitement légal).

Les intérêts politico-financiers de la "Françafrique" sont-ils si puissants qu'ils dictent toute censure médiatique ?




_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 5 Mar - 11:42

Oui ...et Cela laisse présager de ce qui nous attend avec le Nouveau Traité Européen ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 5 Mar - 12:34

SaPa a écrit:
Oui ...et Cela laisse présager de ce qui nous attend avec le Nouveau Traité Européen ...

Quel rapport ?
La "politique africaine de la France" c'est du ressort de l'Etat français depuis les années 60. Pas de l'UE.

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:22

pas d'accord ...

http://www.tananews.com/2012/09/sur-la-neutralisation-de-marc-ravalomanana-depeche-confidentielle-du-quai-dorsay/

Sur la neutralisation de Marc Ravalomanana : dépêche confidentielle du Quai d’Orsay
13/09/2012

Voir document suivant:

http://www.tananews.com/wp-content/uploads/2012/09/orsay.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:27

http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2697p018.xml0/

Sur décision de la justice sud-africaine, l'ancien président malgache ne peut plus quitter Johannesburg, où il vit depuis trois ans. Pretoria lâcherait-il son protégé ?
C'est un nouveau coup dur pour Marc Ravalomanana. Déjà condamné par contumace aux travaux forcés dans son pays, l'ancien président malgache, en exil en Afrique du Sud depuis qu'il a été chassé du pouvoir en mars 2009, est également dans la ligne de mire de la justice sud-africaine.



Le 12 septembre, l'on a appris que les autorités judiciaires lui avaient demandé de ne pas quitter Johannesburg, la ville où il vit avec une partie de sa famille, et de leur remettre son passeport. Un mois plus tôt, la justice avait ouvert une enquête pour crimes contre l'humanité, à la suite de la plainte d'une association malgache visant la tuerie du 7 février 2009, au cours de laquelle des dizaines de manifestants avaient péri sous les balles, devant la présidence. Le voilà donc empêché de se déplacer. Il lui sera difficile désormais de répéter à ses partisans, qui se réunissent régulièrement à Antananarivo, qu'il rentrera bientôt au pays. « C'est une tentative désespérée, malhonnête et malveillante visant à empêcher Marc Ravalomanana de retourner à Madagascar pour se présenter à la prochaine élection présidentielle [prévue en mai 2013, NDLR] », dénonce Me Brian Currin, son avocat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:30

Aveu sur le Coup D'Etat De Mars 2009 ...

le Lt-Colonel Charles Andrianasoavina

MOIS DE JANVIER
Une réunion préparatrice de l’exécution du « LUNDI NOIR » a été organisée le 19 janvier 2009 à 22 heures à Ambatomainty par Monsieur Ranjivason Jean Théodore en vue de créer un climat d’insécurité et des foyers de tension sur tout le territoire national pour déstabiliser et renverser le pouvoir légal.
Étaient présents à cette réunion :
- Général en retraite Rasolosoa Dolin
- Mr Alain Ramaroson
- Mr Sareraka
- Mr Ny Hasina Andriamanjato
- Mr Reboza Julien
- Mr Lahiniriko Jean
- Mr Patrick Monibou
- Mr Rolland Ratsiraka
- Mr R. Phillipe dit Ralipobe de Manjakaray et
- R. Marcellin dit Ramarcellin d’Anosipatrana (Chefs des gros bras) ainsi que
- 20 gros bras.
Il a été décidé au cours de cette réunion de :
A) Recruter des gros bras au niveau des bas quartiers pour constituer 20 groupes de 30 gros bras.Ralipobe et Ramarcelin sont les chefs.
Chaque groupe est payé à 1000 000 d’Ariary et le financement est assuré par Andry Rajoelina en vue de :
- Casser les grands magasins tels que JUMBO SCORE et autres
- Saccager et incendier les MAGRO dans toute l’Ile et les biens des nationaux et étrangers proche du régime.
- Détruire et incendier la TVM et la RNM ainsi la station MBS.
- Laisser ensuite les voyous et la population des bas quartiers à entrer librement et
piller ces centres commerciaux, grands magasins et ces stations Radio et Télévision.
B) Repartir les secteurs entre les personnalités suivantes :
- Akorondrano et environs : . . . . . . . . . . . . . . Ramaroson
- Behoririka – Antanimena – Analakely: . . . . Ranjivason Jean Theodore
- Tanjombato et environ: . . . . . . . . . . . . . . . . Sareraka
- Antsiranana: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Patrick Monibou
- Toliara – Fianarantsoa: . . . . . . . . . . . . . . . . Reboza Julien, Lahiniriko Jean, Sareraka
- Toamasina: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rolland Ratsiraka
Il est à souligner qu’après le coup dans la capitale, les quelques éléments des gros bras ont été
envoyés dans les provinces pour accomplir leur mission. Le lundi 26 janvier 2009, exécution du plan appelé « LUNDI NOIR »
Ce qui s’est réellement passé à MADAGASCAR / TEMOIGNAGE du Lieutenant-colonel Charles ANDRIANASOAVINA 2009
(Voir Madagascar Tribune.com 14 Août 2012 rubrique « Politique ») Remise en FORME : MIALA
Page 2
MOIS DE FEVRIER 2009
Réunion préparatoire du 07 février 2009 au domicile de Andry Rajoelina le 06 février 2009 au début de la soirée.
Ont été présents :
- Général en retraite Rasolosoa Dolin
- Alain Ramaroson
- Monja Roindefo
- Cyrille Rasamizafy
- Patrick Monibou
- Général en retraite Ramakavelo Désiré Phillipe
- Ny Hasina Andriamanjato
- Lahiniriko Jean
- Reboza Julien
- Lieutenant-colonel Fidimalala
- Lieutenant-colonel Sondrotalata
Selon monsieur Cyrille Rasamizafy, Président actuel de l’ESCOPOL. « Il faut verser du sang demain à titre de sacrifice pour la réussite du coup. », proposition adoptée par tout le monde et une décision a été prise la nuit même par Andry Rajoelna de monnayer les manifestants et les éventuels victimes.
Exécution du 07 février 2009
Selon la décision prise dans la nuit du 06 février 2009. Mouvement et manifestation populaires conduits par :
- Monsieur Monja Roindefo,
- le Général en retraite Rasolosoa Dolin,
- Sareraka, Alain Ramaroson grâce
- à la bénédiction de Andry Rajoelina sur la place du 13 mai.
La nuit du 07 février 2009
Une réunion de la mise sur pied du collectif de jeunes officiers supérieurs a été présidée par le lieutenant-colonel Andrianasoavina Charles (commandant dans les temps). Elle avait eu lieu au bureau de la Direction des opérations et de renseignements à l’EMGAM Andohalo et avait pour but de préparer un coup d’Etat.
Avaient participé à cette réunion :
- Commandant Léon Claire,
- Lieutenant-colonel Katsiha Roger,
- Lieutenant-colonel Maroma René.
Le 18 février 2009
Une réunion sur l’étude de coup d’Etat avait eu lieu à l’école d’Etat-major, Fiadanana. Elle consiste à la prise du régiment d’appui et de soutien d’Ampahibe, de faire bouger les véhicules blindés(BRDM) et renverser le régime.
Ce qui s’est réellement passé à MADAGASCAR / TEMOIGNAGE du Lieutenant-colonel Charles ANDRIANASOAVINA 2009
(Voir Madagascar Tribune.com 14 Août 2012 rubrique « Politique ») Remise en FORME : MIALA
Page 3
Avaient élaboré l’étude :
- le Général Voahangy Randriamanalinarivo (colonel dans le temps),
- le Lieutenant-colonel Fidimalala,
- le Lieutenant-colonel Sondrota Lala,
- le Lieutenant-colonel Ravoavy Théodule,
- le Lieutenant-colonel Randrianatoandro,
- le Lieutenant-colonel Andrianasoavina Charles.
Au cours de la réunion, le Lieutenant-colonel Rafaliarisoa Fidimalala a fait savoir à ses compagnons qu’à l’issue de la réunion, il se rendra chez Andry Rajoelina pour lui demander le financement de ce coup d’Etat.
Les contacts physiques auprès du personnel du RAS se poursuivaient et le lieutenant-colonel Ravelomananjara, chef du service des matériels techniques du RAS promettait de faciliter l’envahissement de ce régiment.
Des actions visant à déstabiliser le haut commandement de l’armée et bousculant ce dernier à prendre le pouvoir ont été aussi menées.
MARS 2009
Dès le début du mois, le collectif des jeunes officiers supérieurs ne cessaient d’exercer des pressions à l’endroit du haut commandement militaire pour que ce dernier prenne le pouvoir.
Le 08 mars 2009
Une mutinerie des sous-officiers et des hommes de troupe du CAPSAT s’est produite à Soanierana. Appuyés par des sous-officiers et hommes de troupe, des officiers supérieurs et subalternes de la place de Tanà se rendirent à l’Etat-major Général del’armée à Andohalo pour un ralliement et perception non autorisée des armes et munitions au magasin d’armes de l’Etat-major Général de l’armée.
Par l’intermédiaire du journaliste de la station VIVA qui s’appelle Herinkaja, Andry Rajoelina entra en communication avec le lieutenant-colonel Andrianasoavina Charles en l’incitant et l’encourageant à intensifier les actions en vue de renverser le Président RAVALOMANANA.
Il offrit aussi 20 millions d’Ariary au lieutenant-colonel Andrianasoavina Charles, des nourritures, carburant, recharges téléphoniques, groupe électrogène, des postes téléphones
portables, des véhicules. Des armes et munitions étaient sorties de la Direction des Matériels Techniques de l’armée.
09 Mars 2009
En présence des journalistes, un deuxième appel au ralliement des officiers, sous-officiers et hommes de troupe a été lancé par le Colonel Rakotonandrasana Noël. Une décision pour le transfert du poste de commandement de l’armée au CAPSAT et le renversement du régime Ravalomanana a été adoptée à l’unanimité.
Ce qui s’est réellement passé à MADAGASCAR / TEMOIGNAGE du Lieutenant-colonel Charles ANDRIANASOAVINA 2009
(Voir Madagascar Tribune.com 14 Août 2012 rubrique « Politique ») Remise en FORME : MIALA
Page 4
10 Mars 2009
Pendant que les quelques officiers et sous-officiers se rendirent à Ampahibe pour limoger par la force le Ministre de la Défense Nationale, sous la menace d’une arme, à signer sa lettre de démission, d’autres proclamèrent la nomination du colonel Ndrianarijaona André au poste du CEMGAM. Pendant ce temps, Andry Rajoelina conseilla, proposa et finança la réparation des BRDM en vue d’attaquer Iavoloha (Palais d’Etat).
11 Mars 2009
Limogeage par la force du CEMGAM du régime légal et son staff des commandants des forces ainsi que les commandants des régions militaires du régime légal suivi de la mise en
place du nouveau CEMGAM. Récupération de Andry Rajoelina à l’Episcopat à Antanimena après un séjour à la résidence de France à Ambohijatovo.
12 Mars 2009
Prise du palais du Palais du Mahazoarivo et mise en place du nouveau premier Ministre Monja Roindefo.
14 Mars 2009
Réunion de préparation et de prise de décision concernant l’attaque du Palais d’Etat d’Iavoloha. Présidée par Andry Rajoelina à son domicile.
Avaient participé à cette réunion :
- Andry Rajoelina
- Ny Hasina Andriamanjato
- Commandant Andrianasoavina Charles
La modalité d’action et la répartition des missions ont été décidées lors de cette réunion. Ny Hasina Andriamanjato était chargé d’isoler Iavoloha en provoquant la coupure d’eau et
d’électricité ainsi que la mise en place des barrages. Le commandant Andrianasoavina Charles conduisait l’opération militaire pour la conquête du Palais. A l’issue de la réunion, les généraux en retraite Rasolosoa Dolin et Ramakavelo Désiré Philippe interceptaient au domicile d’Andry Rajoelina le commandant Andrianasoavina Charles et disaient : « Io prise d’Iavoloha io Charles tsy lasa raha tsy coup de force. » à traduction litterale : « Charles, la prise d’Iavoloha n’est possible qu’avec un coup de force. »
15 Mars 2009
La nuit du 15 Mars 2009, un tir de quatre coups de roquette RPG en direction du Palais d’Etat d’Iavoloha a été occuté à partir du bypass pour intimider les civils et militaires qui assuraient le gardiennage et la sécurité d’Iavoloha. Ce tir a été effectué par l’équipe du commandant Charles.
Ce qui s’est réellement passé à MADAGASCAR / TEMOIGNAGE du Lieutenant-colonel Charles ANDRIANASOAVINA 2009
(Voir Madagascar Tribune.com 14 Août 2012 rubrique « Politique ») Remise en FORME : MIALA
Page 5
16 Mars 2009
Appuyée par les BRDM de la gendarmerie et du RAS ainsi que par les mutins du CAPSAT, une opération militaire pour la conquête du Palais d’Ambohitsirohitra a été conduite par le colonel Raharijaona Sedera Nirina, chef de corps du 1ère RFI.
Entretemps, un appel radio télévisé demandant à la population environnante du Palais d’Etat d’Iavoloha d’évacuer les lieux car l’attaque serait imminente.
17 Mars 2009
Obligé de quitter le Palais d’Etat d’Iavoloha. Le Président RAVALOMANANA, dans sa déclaration remit par voie d’ordonnance, le pouvoir à un directoire militaire ; document confié à Monsieur Tiebelé Dramé, représentant des Nations Unies à Madagascar.
Contactés par ce dernier, les membres du FFKM organisaient une réunion à l’Episcopat d’Antanimena. En vue de la proclamation du directoire militaire.
Etaient présents à cette réunion :
- les 4 chefs d’Eglise membres du FFKM,
- le Vice-amiral Raharison Ramaroson Hyppolite,
- le Général de division de la gendarmerie Ramananarivo Claude,
- le Général de division Rabarisoa Ranto
- et le Général de division Razafindralambo Rivo,
- l’ambassadeur des Etats-Unis,
- Monsieur Tiebelé Dramé,
- Monsieur Ouedraougo,
- Andry Rajoelina,
- Monja Roindefo,
- Ny Hasina Andriamanjato,
- le colonel Rakotonandrasana Noël,
- le colonel Ndrianarijaona André – accompagnés de quelques officiers,
- Monsieur Ratsirahonana Norbert Lala.
Bien avant la réunion proprement dite, le Vice-amiral Hyppolite essaya de convaincre les colonels Rakotonandrasana Noel et Ndrianarijaona André à accepter la décision du Président Ravalomanana et confier la conduite des affaires de l’Etat au Directoire militaire pour 1(un) an. Un désire refusé catégoriquement par les 02 Officiers supérieurs.
Entre temps, Andry Rajoelina, avant de rejoindre l’Episcopat, demanda au commandant Andrianasoavina Charles de refuser la naissance du directoire militaire et d’utiliser tous les moyens pour transférer le pouvoir à Andry Rajoelina.
Proclamation du directoire militaire effectuée par Monsieur Tiebelé Dramé représentant des Nations-Unis à Madagascar devant l’auditoire refusée catégoriquement par Andry Rajoelina et Monja Roindefo. Menacés verbalement par le commandant Andrianasoavina Charles, « Non au Directoire Militaire, on va régler ça par la force et par les armes. » et sous la menace des armes, les 03 généraux ont été emmenés de force au CAPSAT.
Ce qui s’est réellement passé à MADAGASCAR / TEMOIGNAGE du Lieutenant-colonel Charles ANDRIANASOAVINA 2009
(Voir Madagascar Tribune.com 14 Août 2012 rubrique « Politique ») Remise en FORME : MIALA
Page 6
Andry Rajoelina appela une nouvelle fois le commandant Andrianasoavina Charles et lui demanda de faire tous les moyens même sous la menace des armes pour que les 03 généraux abandonnent la partie.
Exécution à la lettre de l’ordre d’Andry Rajoelina par le commandant Andrianasoavina Charles.
Les 03 généraux ont vraiment subi la menace des armes.
Au cours de cette même conversation, Andry rajoelina communique au commandant Andrianasoavina Charles que Norbert Lala Ratsirahonana est actuellement en train de rédiger un texte juridique afférant au transfert du pouvoir et dicte par la suite le contenu dudit texte. Le dit texte a été par la suite remis aux 03 généraux et rédigé au propre par le général Rabarisoa Ranto pour lu devant la presse.
Monsieur Norbert Lala Ratsirahonana arriva enfin au CAPSAT avec une ordonnance de transfert de pouvoir différente écrite par le général.
Pour terminer, Norbert Lala Ratsirahonana et les 03 généraux s’isolaient au guet-apens du cercle mess Soanierana pour procéder à la signature des ordonnances et en tant que le plus ancien dans le grade le plus élevé parmi les 03 généraux, le Vice-amiral Raharison Ramaroson Hyppolite lut à contre coeur l’ordonnance de transfert du pouvoir.
FINANCEMENT :
Sans les financements apportés par les groupes et les personnalités dont les noms suivent, le double coup d’Etat commandité par Andry Rajoelina n’a pas pu être réalisé :
- Monsieur Said, Quincaillerie SAMBATRA à Andravoahangy. Montant du financement :
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 02 Milliards d’Ariary – Monsieur Galib, Quincaillerie 2000 à Andravoahangy. Montant du financement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1,6 Milliards d’Ariary – Groupe Rajabaly. Montant du financement : . . . . . . . . . . . . . . . . . 03 Milliards d’Ariary – Groupe SIPROMAD, Monsieur Elias. Montant du financement : . . . 04 Milliards d’Ariary – Groupe Mamy Ravatomanga. Montant du financement : . . . . . . . . . 01 Milliard d’Ariary – Groupe Sylvain Rabetsaroana. Montant du financement : . . . . 200 Millions d’Ariary – Mr alain et Nadine Ramaroson. Montant du financement : . . . 200 Millions d’Ariary – Un Particulier FRANÇAIS. Montant du financement : . . . . . . 200 Millions d’Ariary – Monsieur Edgard Razafindravaha. (Mise à la disposition de Andry Rajoelina de la Radio Antsiva: Incitation à la haine contre les responsables proches du régime légal)
Signature : Lieutenant-colonel ANDRIANASOAVINA Charles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:31

L'ENJEU ...

http://www.francais-de-l-ocean-indien.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=413:reglement-des-litiges-sur-les-iles-eparses-dans-lattente-dun-pouvoir-issu-des-urnes&catid=38:relation-inter-iles&Itemid=69

Règlement des litiges sur les Iles Eparses: Dans l'attente d'un pouvoir issu des urnes
Lundi, 10 Janvier 2011

Les nationalistes malgaches remettent toujours sur le tapis le problème de souveraineté sur les Iles Eparses, situées dans le canal de Mozambique, opposant Madagascar à la France, qui administre ces îles, depuis les années 1970.

http://www.senat.fr/rap/r09-299/r09-299_mono.html
Les îles Eparses, terres d'avenir

http://survie.org/billets-d-afrique/2012/215-juillet-aout-2012/article/les-iles-eparses-un-tresor-bien
Les îles Eparses, un trésor bien gardé

La France, avec ses départements d’outre-mer et ses collectivités territoriales aux quatres coins du monde, possède la seconde plus grande zone économique exclusive du monde (ZEE). Un atout considérable puisqu’elle exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. Mais respecte-t- elle la légalité internationale ?

La France, « État ultra-marin », dispose donc d’un patrimoine maritime conséquent avec plus de 11 millions de km2 (dont près de 9 millions hors UE). Un patrimoine au fort potentiel économique alors que les avancées technologiques, la demande toujours croissante en hydrocarbures et l’augmentation du prix du baril de pétrole, permettent désormais l’exploitation en eaux profondes.

La France cherche donc à faire l’inventaire de ses réserves en Guyane mais aussi à Saint-Pierre et Miquelon, en Martinique, à Wallis et Futuna ou dans le canal du Mozambique, où elle possède les îles Eparses.

Depuis une dizaine d’année, les permis d’exploration se multiplient tandis qu’en avril 2010, le gouvernement français annonçait un ambitieux plan d’action visant à sécuriser l’accès de la France aux matières premières minérales rares. Ce plan s’appuyait notamment sur l’expertise scientifique et les compétences technologiques en matière de grands fonds sous-marins ou d’exploitation minière de l’Ifremer et le BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières) pour les établissements publics, de Technip, d’Areva et d’Eramet, pour les industriels.

Les enjeux économiques sont donc colossaux ; Nicole Bricq, fugace ministre de l’Ecologie du gouvernement Ayrault en a d’ailleurs fait les frais en gelant les permis d’explorations pétrolières au large de la Guyane française. Son éviction fut brutale sous la pression des pétroliers. Elle n’est n’est pas sans rappeler celle de Jean-Marie Bockel du Secrétariat d’Etat à la Coopération après qu’il a voulu « signer l’acte de décès de la Françafrique » en 2008.

Dans l’océan Indien, les ZEE françaises sont insulaires et pour certaines pas stabilisées. Si les limites territoriales de ZEE entre la Réunion et l’île Maurice et celles entre les Glorieuses et les Seychelles ont été arrêtées par des conventions signées en 1980 et 2001, les autres limites n’ont pas fait l’objet d’accords formalisés avec leurs voisins.

C’est le cas de Madagascar avec les îles Eparses dans le canal du Mozambique depuis la décision du président Charles de Gaulle, par décret du 1er avril 1960, de rattacher ces territoires au ministère de l’Outre-mer et ainsi de les détacher du gouvernorat de Madagascar à la veille du référendum d’indépendance de la grande île.

Jusqu’à présent, les seuls enjeux économiques dans la zone se limitaient à la pêche ; ils sont désormais de tout autre nature avec la découverte d’immenses champs gaziers et pétroliers. Les multinationales forent désormais dans l’Océan indien à plus de trois kilomètres sous le niveau de la mer, et depuis 2011 les découvertes s’enchaînent, la dernière annoncée fin juin par le groupe américain Anadarko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:33

1-Cyril Juge propriétaire de l’Hôtel du Louvre serait le privé français finançant le coup d’État dénoncé par l’ex dirigeant du FIS

2- http://www.monaco-madagascar.com/telecharger/rapport-activites-2010.pdf ou
http://www.monaco-madagascar.com/telecharger/rapsante.pdf (partenariat grand hotel du louvre et monaco)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:34

Un sondage réalisé discrètement sur le territoire malgache accorderait 60% d’intentions de vote pour Marc Ravalomanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Dim 23 Sep - 21:35

Le Litige ...

67ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies : les îles malgaches Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India seront au menu
19/09/2012

http://www.tananews.com/2012/04/iles-eparses-suite-que-font-nos-ambassadeurs/
Iles Eparses (Suite) : Que font nos ambassadeurs ?/04/2012

" Quelques milliers d’€ de pôt de vin (la Reny malala n’en donne pas plus) ont-ils suffit à ce que nos dignes ambassadeurs et ministres MAE cessent de faire le boulot qui leur sont dévolus ? Je me pose la question et je trouve que notre patrie est bien tombée très bas.

Je sais que la question des Iles Eparses n’est pas la première préoccupation des Malgaches ou plutôt du peuple Malgache actuellement mais il en va de la fierté nationale et c’est le rôle de nos ambassadeurs auprès de Nations-Unies est de le défendre au lieu de défendre la reconnaissance internatonale qui viendra d’elle même quand le retour à l’ordre à l’ordre constitutionnelle viendra dans notre chère patrie ainsi que le retour notre PRM élu par le peuple. Je le répète encore une fois que ce n’est pas la préoccupation première du Peuple Malgache actuellement mais que chacun à son humble niveau essaie de rehausser la fierté d’être Malgache et défendre l’intégrité nationale et ne pas le laisser à la FranceAfrique car quelque que soit le résultat des prochaines présidentielles en France, la politique de la France mais du peuple français car il est ignorant, ne changera pas.

Comme vous le voyez ci-dessous le point intitulé « Question des îles malgaches Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India » sera reporté à la soixante-septième session de l’Assemblée générale des Nations-Unies en septembre cette année et nous verrons bien ce que notre soit-disant ambassadeur auprès des nations-Unies va faire. Je parie que la question sera encore reportée à la soixante-huitième session l’année prochaine et ainsi de suite,

Beaucoup d’entre nous n’ont jamais lu ou su les différentes résolutions des Nations-Unies à propos des Iles Eparses surtout les pseudo-intellectuels malgaches aussi je retranscris ci-dessous quelques résolutions des assemblées générales des Nations-Unies.

Je n’ai rien inventé et pour ceux qui veulent en savoir plus car Internet est fait pour çà et non pas seulement aller sur Facebook et raconter sa vie ; il suffit d’aller sur le site des Nations-Unies et faire une recherche sur Juan de Nova par exemple, ... "

http://www.un.org/fr/

ou je l’ai fait pour vous

http://search.un.org/search?q=%22juan+de+nova%22&btnG=Recherche+sur+le+site+de+l%27ONU&output=xml_no_dtd&client=UN_Website_French&num=10&proxystylesheet=UN_Website_fr&oe=UTF-8&ie=UTF-8&lr=lang_fr&Submit=Recherche&sort=date%3AD%3AL%3Ad1&ud=1&exclude_apps=1&site=un_org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 24 Sep - 8:45

http://www.tananews.com/asides/elections-de-2013-les-etats-unis-desapprouvent-lexclusion-de-candidatures/comment-page-1/#comment-98118

Élections de 2013 : les États-Unis désapprouvent l’exclusion de candidatures
24/09/2012 à 11:28

L’Ambassade des États-Unis a rapporté l’opinion de Johnnie Carson, secrétaire d’État adjoint américain en charge de l’Afrique,
selon laquelle « tout le monde devrait avoir le droit de se présenter aux élections à Madagascar ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Pour en Finir ...avec La Françafrique ...   Mer 26 Sep - 8:48

http://www.tananews.com/2012/09/retour-au-pays-marc-ravalomanana-prend-les-affaires-en-main/comment-page-1/#comment-99020

Retour au pays : Marc Ravalomanana prend les affaires en main
26/09/2012


Marc Ravalomanana s’active

Si Marc Ravalomanana a toujours indiqué se fier à la SADC sur l’organisation de son retour à Madagascar, il a dernièrement affirmé qu’il a pris la décision de prendre lui-même les affaires en main. L’exilé d’Afrique du Sud serait-il lâché par la communauté de développement de l’Afrique Australe, ou serait-il tout simplement las de languir, alors que le compte à rebours sur sa participation aux élections est prêt de toucher à sa fin ?


« Je vais moi-même prendre en main la concrétisation de mon retour à Madagascar. Je vais également faire en sorte de faciliter au mieux le travail des médiateurs », a déclaré Marc Ravalomanana. Ce dernier a donc décidé de s’activer à 15 jours de la date butoir pour son arrivée au pays afin que sa candidature aux Présidentielles soit recevable. Dans cette même allocution, l’exilé d’Afrique du Sud a demandé à ses partisans de se préparer pour les élections de 2013, tout en confirmant son intention de se présenter à la course à la Magistrature suprême. D’ores et déjà convaincu de sa victoire aux prochaines présidentielles, Marc Ravalomanana a ajouté qu’il dispose déjà d’un projet de redressement et de développement du pays pour son prochain mandat.

Malgré le « Minoa fotsiny ihany » de Marc Ravalomanana, on ne peut s’empêcher de se demander par quels moyens compte-t-il concrétiser ce retour. On sait que depuis plus d’une semaine, l’ancien Chef d’État a déployé ses éléments de lobbying vers les pays membres de la SADC. L’objectif est de convaincre le plus grand nombre de Chefs d’État de la SADC à soutenir sa cause au sommet extraordinaire qui se tiendra les 7 et 8 octobre. Si cette campagne de lobbying parait gagnée d’avance pour Marc Ravalomanana, la possibilité pour la SADC d’intervenir contre une décision de la Cour souveraine de Gauteng s’avère être une autre problématique.

En ce qui concerne la situation de Marc Ravalomanana en Afrique du Sud, des représentants de la diaspora malgache en France – le TGV pourrait s’insurger – ont affirmé qu’il est toujours traité en tant que Chef d’État dans son pays hôte. Ces représentants de la diaspora expliquent lui avoir rendu visite au cours du week-end dernier. « Marc Ravalomanana n’est pas assigné à domicile. D’ailleurs, il nous a reçus à Johannesburg, nous a fait visiter Pretoria et nous sommes allés ensemble à l’église le dimanche », ont témoigné ces invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 8 Oct - 14:50

http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/2-vision/7941-une-longue-attente

Une longue attente
Lundi, 08 Octobre 2012

Rien n’a encore filtré hier de la réunion de la Troïka de la Sadc à Dar-es-Salam sur le dossier malgache. Il faudra en attendant se contenter de ces propos du président Jakaya Kikwete qui succède à Jacob Zuma que l’organisation sous-régionale « n’abandonnerait pas jusqu’à ce qu’une solution durable ne soit trouvée ». A Madagascar, on a vainement attendu le passage, du moins jusqu’à présent, de la mission d’évaluation sécuritaire sur le retour de Marc Ravalomanana. Sa venue aurait rassuré l’opinion sur le dynamisme et l’efficacité de la médiation de la Sadc dont la cote est en baisse auprès de la classe politique et du public.

Une longue attente

La date fatidique du 18 octobre approche alors que rien n’a évolué depuis le dernier sommet de la Sadc au mois d’août à Maputo. Dans dix jours, si Marc Ravalomanana ne se trouve pas à Madagascar, il sera éliminé de l’élection présidentielle dont le premier tour est fixé au 08 mai 2013. Ses adversaires à l‘élection pourront déjà savourer le champagne car celui qui est plus ou moins considéré comme le plus grand favori de la course ne sera pas sur la ligne de départ. Et pour cause, il faut résider sur le territoire six mois avant le scrutin d’après la loi.

Bien que la Feuille de route autorise les exilés dont lui à revenir sans condition au pays, les obscures négociations ont empêché jusqu’à présent de réaliser ce retour dans les meilleures conditions. La question se pose de savoir pourquoi la mission d’évaluation de la Troïka de la Sadc prévue de passer dans les 30 à 60 jours n’est pas venue ? Est-ce parce que celle-ci n’est plus considérée comme nécessaire étant donné que le Bureau de liaison de la Sadc sur place l’informe déjà sur la situation réelle ?

De plus, aucun changement notoire n’est remarqué dans la pratique des institutions de la transition. L’application de la Feuille de route butte depuis longtemps sur ses clauses sur l’apaisement. Le pouvoir fait la sourde oreille sur la demande d’application intégrale par la Sadc de la Feuille de route en la gérant d’une manière sélective et unilatérale. L’espoir d’une évolution positive peut venir des décisions de la réunion de Dar-es-Salam réalisée ce week-end.

Encore faut-il que la montagne n’accouche pas d’une souris et renforce les résolutions antérieures de la Sadc à travers des mesures concrètes. Quant aux aspirations du public elles n’ont pas changé. Ce sont l’apaisement et la réconciliation nationale, deux conditions absolument nécessaires pour tenir des élections crédibles et fiables dans la sérénité et la paix politique et sociale. Une chose est sûre, l’insécurité qui progresse de jour en jour ne dit rien qui vaille. Celle-ci ne serait-elle pas en train d’éloigner la sortie de crise au bénéfice d’une prolongation de la période transition ? Une matière à réflexion.

Zo Rakotoseheno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Mer 17 Oct - 9:17

Rajoelina et ses Putschistes ont semé l'Anarchie et L'Insécurité à Madagascar ...


Pour un retour à l'Etat de Droit et à la Sécurité à Madagascar ...

On n'aurait jamais vu de telles Horreurs du temps du Président Ravalomanana ...
Ou sont L'ONU et Les Organisations ... pour dénoncer les Violations des Droits de l'Homme à Madagascar ... ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 2109
Localisation : Nation européenne.

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Mer 17 Oct - 10:39

Étant adversaires résolus du colonialisme, sachez que nous opposés par principe au "droit d'ingérance", quelqu'en puissent être les raisons, qui ne sont que prétexte pour entretetenir des nostalgies coloniales.
L'Etat français est un spécialiste en la matière.

Aussi toutes ces questions concernent les Malgaches, et la politique intérieure de Madagascar, État souverain depuis 1946, et non le peuple d'Europe.

_________________
- La nature comme socle, l'excellence comme but, la beauté comme horizon. - Μολών Λαβέ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neusp.eu
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:24

Pas d'Accord ... La Commission Européenne , Mme Ashton , et les Parlementaires Européens , M. Louis Michel , suivent de très pres la résolution de la Crise à Madagascar ...

http://www.tananews.com/2012/12/decision-de-lunion-europeenne-le-statu-quo/

L’Union Européenne ne reconnait toujours pas le régime de Transition. Les décisions prises par rapport à l’Accord de Cotonou demeurent en vigueur jusqu’à la mise en place d’un Président, d’un gouvernement et un Parlement de manière constitutionnelle.

L’Union Européenne reconnait les efforts investis par le régime de Transition dans la résolution de la crise à Madagascar. L’application des dispositions de la Feuille de route ouvre la voie vers la reconnaissance de l’UE et le retour des aides financières avec la Grande-Île. Cette reconnaissance ne sera toutefois acquise qu’après l’atteinte de l’objectif final du retour à l’ordre constitutionnel et institutionnel. L’Union Européenne promet de rediscuter des sanctions frappant Madagascar dès la proclamation des résultats des élections dont la crédibilité sera soumise à une appréciation. Après la mise en place des Institutions, l’UE proclamera le retour à l’ordre constitutionnel confirmera la normalisation totale des relations entre l’EU et le Madagascar, avec reprise complète de la coopération au développement ainsi que l’abrogation de la décision relative à l’article 96 de l’Accord de Cotonou.

En attendant, l’Union Eropéenne encourage les parties prenantes à la Feuille de route de maintenir leur implication dans la mise en œuvre du document de sortie de crise. Il importe de maintenir l’esprit de consensus de la Feuille de route au sein des Instututions de la Transition afin de concentrer les efforts dans l’organisation des élections. L’UE confirme d’ailleurs sa volonté de soutenir le processus électoral à Madagascar sous condition de l’application de tous les articles de la Feuille de route et du respect des engagements de chaque partie définis dans le PACEM.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:27

http://www.tananews.com/2012/11/rajoelinaravalomanana-une-enieme-rencontre-concoctee-par-la-france-et-la-tanzanie/

Rajoelina/Ravalomanana : une énième rencontre concoctée par la France et la Tanzanie
15/11/2012 à 11:12

La SADC tarde à rendre son verdict relatif aux dernières missions menées par le Dr Leonardo Simao et le Général Charles Mayounga. En réalité la Tanzanie qui occupe actuellement la présidence de la Troïka de la SADC se penche de concert avec la France sur le projet d’une nouvelle rencontre entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina.

Cette énième rencontre entre les deux belligérants politiques malgaches couve depuis quelques jours sur l’initiative de Laurent Fabius et de Bernard Kamillius Membe, ministres des Affaires étrangères respectives de la France et de la Tanzanie. Les deux pays espèrent pouvoir établir un accord pour en découdre avec les différends entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. Il va de soi que le retour de l’exilé d’Afrique du Sud, facteur principal de blocage de la mise en œuvre de la Feuille de route sera un des plus grands sujets abordés au cours de cette rencontre. Jusqu’à présent aucune date n’est connue, autant que l’endroit où se tiendra ce sommet.

Cette rencontre ne sera pas semblable à celles qui se sont tenues aux Seychelles. Conscient qu’une restriction de consultations était mal vue par la classe politique malgache, les organisateurs de ce sommet comptent convier les autres groupements politiques. Les consultations faites par le Dr Leonardo Simao ont permis aux leaders politiques malgaches d’exprimer leur désir d’assister à des rencontres ouvertes selon l’esprit d’inclusivité de la Feuille de route.

L’objectif est d’amener toute la classe politique malgache sinon la majorité à accepter une résolution commune sur le cas de Marc Ravalomanana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:28

http://www.tananews.com/2012/12/elections-2013-andry-rajoelina-rejette-le-ni-ni/

Élections 2013 : Andry Rajoelina rejette le Ni-Ni
14/12/2012

Jusqu’à l’heure où nous rédigeons, aucune communication n’a été faite relative à la rencontre entre Andry Rajoelina et le Président
tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete. Une rencontre qu’on peut supposer tendue étant donné la déclaration faite par le Président de la
Transistion avant son départ.

D’une mine empreinte de détermination, Andry Rajoelina a exprimé son refus catégorique de se plier aux résolutions de Dar es Salam,
notamment sur son abstention et celui de Marc Ravalomanana à l’élection présidentielle de 2013. Le locataire d’Ambohitsorohitra a clairement
indiqué qu’aucun pays étranger ne peut dicter les décisions qu’un pays souverain doit prendre sur le plan politique.

Des paroles en l’air, pour ne pas dire farfelues, car la signature de la Feuille de route prouve que les médiateurs étrangers ont bien les moyens
pour contraindre à une décision politique. La question est à présent de savoir si Jakaya Mrisho Kikwete réussira à dissuader Andry Rajoelina dans
sa détermination de se présenter aux élections. L’on sait d’un autre côté que les conséquences d’une telle perspective seront lourdes pour Madagascar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:32

Video ... http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jHXfjHHUUvw

Marc Ravalomanana ...: " Je ne suis pas candidat à l'élection Présidentielle en 2013 "




La décision de Marc Ravalomanana de ne pas se présenter aux élections de 2013 intervient au
moment où l’on s’y attendait le moins.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:33

Quelle Porte de Sortie Pour La Diplomatie Hollande ...??

- Marc Ravalomanana ne se présentera pas à l’élection présidentielle de 2013
on dit déjà à Madagascar , que La France en est responsable

- Rien n'empêchera Andry Rajoelina , Le Putschiste Assassin , de se présenter , car il n'a pas le choix , pour lui et ses complices c'est ça ou la Prison ...

- S'il n'a pas de concurrents , Andry Rajoeloina n'aura aucun mal à remporter les Elections Présidentielles , La Population ecoeurée n'ira pas voter

- La France sera une nouvelle fois Complice du Putsch barbare , détestée par les Malgaches , et par les France Africains qui observent avec attention ce qui se passe à Madagascar

- Le Message pour L ' Afrique ...La FrancAfrique est toujours bien là , prête à soutenir les Dictateurs qui préservent ses intérets

- La Crise à Madagascar va perdurer , avec un risque de Guerre civile , et de sécession des Provinces

- L'Insécurité , la Guerre vont remettre en cause les Investissements Etrangers , les etrangers sont déjà pris pour cible ...

- La Communauté Internationale et l'Europe , Prix Nobel de la Paix , la Diplomatie Obama vont légaliser un Putsch Barbare ...alors qu' elles avaient promis le rétablissement de la Démocratie et de l' Etat de Droit à Madagascar

- Les Organisations Internationales ONU , UA , SADEC seront ridiculisées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Lun 31 Déc - 0:45

Elections Presidentielles Malgaches : Mai 2013
(Le Quai d'Orsay organise des Elections Truquées à Madagascar ...)

Comment voulez vous que ces questions concernent Madagascar et les Malgaches ...

Si La Diplomatie Française intervient sans cesse pour fausser la feuille de route imposée par la SADC .... truquer les Elections Présidentielles et imposer son poulain
le Putschiste Assassin Andry Rajoelina ...



Ou est la Morale ... ?? /b]
[b]Dans cette Europe que vous voulez nous construire ...


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour en Finir Avec La Françafrique   Aujourd'hui à 22:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour en Finir Avec La Françafrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trucs et astuces pour en finir avec la poussière !
» en finir avec les cheveux gras
» pour en finir .. avec les moquis balls! help!!
» Pour en finir avec les idées reçues sur 'l'interdiction du russe" en Ukraine
» un peu d'aide pour apprendre le français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Géopolitique européenne - European geopolitics-
Sauter vers: