FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:18

Rappel sur la Crise Malgache ...



Madagascar a découvert un gisement de 15 à 16 Milliards de Barils de Pétrole que le président Marc Ravalomanana refusait l'exploitation à la France et TOTAL ...

Mais plutôt à la Chine avec China National Pétroléum Corporation ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:20

Rappel ...
Madagascar - Monsieur Alain Joyandet



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:26

Rappel ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:28

Président du Collectif pour Madagascar ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:31

Enquète sur la Tuerie du 7 fevrier 2009 ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:33

Sarkozy cautionne le coup d'état à Madagascar ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:34

Citation :
http://nymarina.over-blog.org/article-34311474.html

Témoignage d’un résident français
Madagascar : Témoignage d’un résident français
26 juillet 2009 par njnb

Résident Français à Madagascar

Je suis les évènements de très près puisque je vis à Antananarivo.

Depuis janvier, je suis scandalisé : TOUS les médias francophones sont instrumentalisés sur ce putsch, via RFI, l’AFP et France-Monde, téléguidés par le Quai d’Orsay.

MEME Libé n’a pas sorti un seul article correct. Que de la propagande pro-Rajoelina et du dénigrement du Président élu M.Ravalomanana ! Oseriez-vous montrer la même partisannerie à l’encontre de M.Zelaya, renversé par coup d’état au Honduras ? Non ; pourquoi ?

Sachez qu’actuellement un commandement nébuleux, para-militaire et mafieux, a pris les commandes de l’état et s’impose en maître absolu à Madagascar ; Rajoelina est défendu par environ 150 militaires “rebelles”, achetés pour appuyer son coup d’état ; ils se sont emparés de l’armement et ont pris l’armée légaliste en otage ; les “barbouzes et mercenaires“, comme dit Libé, sont A L’INTERIEUR DU PAYS (certains sont des criminels, évadés ou libérés de prison par Rajoelina).

Ils ne sont pas sud-Africains mais malgaches, enrôlés et grassement payés pour défendre le clan putschiste, contre les populations, otages et victimes d’abjectes manipulations, de pressions et d’exactions permanentes.

Et que fait la France, ma perfide patrie, dans ce marasme ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:35

Citation :
A QUI PROFITE LE CRIME ...??

http://www.cci.mg/index.php?p=actualite&id=9&id_det=1340

Date
07-02-2011

Source
La Gazette de la Grande Île Production pétrolière: Total raflera 99% des recettes sur Bemolanga

Total mène actuellement un projet très controversé à Madagascar. L’exploitation (plutôt l’exploration) des réserves d’hydrocarbures, sous forme de sables bitumineux, a commencé il y a deux ans sur l’île.

Total a dépensé 100 millions de dollars pour acquérir 60% des parts du gisement de Bemolanga. Les termes du contrat d’exploitation ont été révélés par le Guardian en novembre dernier.

Le groupe français, avec son partenaire Madagascar Oil, bénéficie de conditions d’exploitation inédites dans le secteur, puisque les termes de l’accord accordent aux opérateurs étrangers 99% des recettes tirées de la vente du pétrole pendant 10 ans. L’État se contente donc de ... 1%.

On est loin des 60-65% avancés par le ministère des Mines en 2008. Lorsque l’on sait que l’exploitation des sables bitumineux est l’une des industries les plus polluantes au monde, on peut craindre pour l’environnement déjà très fragile de l’île malgache.

La production du groupe français en Afrique devrait passer d’ici 2015 de 750 000 à 1 million de barils de pétrole par jour. Qui a dit qu’il n’y avait bientôt plus de pétrole ? L’Afrique est sur le point de devenir un nouvel eldorado pour les compagnies pétrolières. Première d’entre elles, Total. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:37

LA PREUVE du Coup D'Etat TakeOver Madagascar 17/03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:41

Manipulation sanglante de Andry TGV - Massacre Palais Ambotsirohitra

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:45

Tim Madagascar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:48

Citation :
http://www.midi-madagasikara.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=2225:appel-de-la-fjkm&catid=7:vision

Appel de la FJKM


La FJKM ou Eglise de Jésus-Christ à Madagascar et ses pasteurs ont rompu le silence en adressant à tous les chrétiens de la nation un communiqué dans lequel ils dénoncent dans la situation actuelle les faits qui reflètent l’irrespect des «Raiamandreny», les exactions et les provocations envers l’Eglise commencées depuis mars 2009 et qui continuent jusqu’à présent.

Dans ce communiqué qui a été transmis et lu dans tous les temples, l’Eglise FJKM « refuse les arrestations violentes des pasteurs effectuées abusivement par les forces de l’ordre. Elle revendique la libération immédiate des pasteurs et du personnel d’église et de toutes les personnes incarcérées injustement dans cette crise.

Elle réclame la réouverture de la «Radio Fahazavana» et l’arrêt des confiscations des biens de l’Eglise. Elle revendique l’arrêt de toutes formes de terrorisme et de violence envers l’Eglise et leurs membres. Elle réclame également le respect de la liberté d’opinion et la diffusion d’informations vraies.

Pour toutes ces raisons, elle demande à tous les compatriotes sans distinction, responsables à divers niveaux, civils et militaires de cesser de prendre parti pour ce qui fait naître révolte, destruction et meurtres de beaucoup de gens dans la nation.

Ils demandent à abandonner le sentiment d’orgueil pour les valeurs qui rapprochent comme la solidarité «fihavanana », la paix sociale, le dialogue et le respect.

Enfin, en particulier à l’endroit des chrétiens FJKM, l’Eglise FJKM leur demande d’être des témoins dignes et courageux du Christ dans tout ce qu’ils font partout où ils se trouvent afin qu’ils ne soient pas soumis à la protection d’intérêts particuliers, du prestige et du profit».

Une matière à réflexion en cette période où la recherche de solution pour sortir de la crise polarise toutes les attentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:53

Citation :
http://www.tim-madagascar.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2536:declaration-solennelle-des-3-mouvances&catid=103:presidence&Itemid=389

"Jeudi, 10 Mars 2011 21:33
Considérant que le pouvoir autoproclamé actuel de la Haute Autorité de la Transition ne dispose d’aucune base constitutionnelle et légale du fait de la répudiation par M. Andry Nirina RAJOELINA, à travers l’Ordonnance N°2009-0012 du 18 Décembre 2009, de la Charte de la Transition de Maputo, seul texte légal ayant régi Madagascar depuis le 17 Mars 2009 après l’Ordonnance N°2009-001 du 17 Mars 2009, conférant les pleins pouvoirs à un Directoire Militaire, la situation actuelle à Madagascar est caractérisée par une vacance de pouvoir au sommet de l’Etat et que M. Andry Nirina RAJOELINA n’est plus, juridiquement, Président de la Transition et que, de ce fait, la transition autoproclamée actuelle est caduque et que par conséquent M. Andry Nirina RAJOELINA se trouve être un usurpateur de titre et de fonctions.

La seule Institution qui demeure légale est, aujourd’hui, constituée par les Forces Armées malgaches... "


Nous, mouvances Albert ZAFY, Didier RATSIRAKA, Marc RAVALOMANANA et d’autres partis politiques et entités organisées ainsi que des Citoyens ordinaires de Madagascar, épris de véritable changement, de démocratie, de liberté, de justice, de paix sociale et de préservation de l’unité nationale ,

annonçons notre résolution et notre détermination à aller de l’avant et, en cas de nécessité, à lancer, sous la direction du ‘Raiamandreny’ Albert ZAFY, ancien Président de la République de Madagascar, le processus devant aboutir à la mise en place d’une transition véritablement inclusive et consensuelle ;

aussi, lançons-nous un appel pressant à l’endroit de la Médiation Internationale, de la SADC, de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie, du Groupe International de Contact et de l’ensemble de la Communauté Internationale en vue de l’organisation d’une rencontre au sommet , à Antananarivo, présidée par le Président Joaquim CHISSANO, Médiateur Principal désigné par la SADC, des quatre Chefs de file de mouvance avec les Chefs de file d’autres groupements politiques d’envergure, afin de parvenir d’urgence à une solution véritablement inclusive et consensuelle à la crise actuelle.

Faite à Antananarivo le 7 Mars 2011


Pour les Mouvances

RAVALOMANANA RATSIRAKA ZAFY



Manandafy RAKOTONIRINA Ange ANDRIANARISOA Emmanuel RAKOTOVAHINY

Ancien Président du C.R.E.S Ancien Président de l’Assemblée Nationale Ancien Premier Ministre



Professeur Albert ZAFY, Ancien Président de la République
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:56

Citation :
LES PERSONNALITES/SOCIETES ayant obtenu des "faveurs" depuis que la HAT dirige Madagascar : de Juin 2009 à Decembre 2009, pendant la crise politique !

Pas moins de 30 sociétés étrangères créées en l'espace de 6 mois de crise politique! Soit 5 Sociétés par Mois !!!???


Noms / Contrat/Marché attribué


Rajoelina père, conseiller de Sunpec, Sino Union Energy Investment Group Ltd.
· C'est le 5 novembre qu'Yves-Roger Rajoelina va débuter une nouvelle carrière en tant que conseiller spécial de la compagnie Sino Union Energy Investment Group Ltd, plus connue sous le nom de Sunpec. Rajoelina est le père du président de la Haute Autorité de transition (HAT), Andry Rajoelina, qui dirige de facto le pays depuis mars. Yves-Roger Rajoelina est un ancien colonel à la retraite de l'armée malgache.

· Ce choix semble stratégique pour Sunpec alors que la société, cotée à la Bourse de Hongkong, a annoncé en octobre des découvertes sur son bloc 3113 à Madagascar. Une colonne de pétrole d'une hauteur totale de 85 mètres a ainsi été mise en évidence par le prestataire de forages Kaiyuan Petroleum dans son rapport mensuel d'octobre. Toujours dans cette étude, Kaiyuan évoque un pétrole léger de bonne qualité découvert le 8 octobre à 3 286 mètres. Le forage, qui doit atteindre la profondeur de 3 980 mètres, est actuellement arrêté à la suite de problèmes de pression. Les actionnaires du bloc se sont réunis fin octobre pour décider de reprendre prochainement les travaux.

· Le patron de Sunpec, le magnat d'Hongkong Hui Chi Ming est également présent à Madagascar dans le secteur bancaire puisqu'il dirige la Banque internationale Chine-Madagascar (ex-Compagnie malgache des banques).

Outre Madagascar Energy International Ltd (MEIL) qui détient le bloc 3113 aux côtés de Hong Kong & China Gas (32,8%) et Yanchang (23,78%), trois autres entités ont été créées à Madagascar par Sunpec. Cette dernière possède Madagascar Petroleum International, Madagascar North Petroleum et Madagascar South Petroleum. Sunpec contrôle, à travers elles, quatre blocs d'exploration : 3113, 2101, 2104 et 3112.


Serge Lucien Rajoelina, oncle de TGV
· Il a été récemment nommé directeur général adjoint de la société nationale Jirama (eau et électricité) en charge de l'administration, ce qui revient à remplacer le Péruvien Walter Espinoza, limogé de son poste de directeur général adjoint en juin.

Camille Albert Vital
Le nouveau premier ministre malgache, le colonel Camille Albert Vital, 57 ans, descendant d'une mère d'origine grecque ayant obtenu la nationalité française et d'un père antandroy, est un homme connu dans le Sud de Madagascar. Il est en disponibilité de l'armée depuis qu'il a été écarté de toute responsabilité par le président Marc Ravalomanana, qui se méfiait de lui après son passage à l'Ecole de guerre française en 2001-2002.

· Le colonel Vital s'est donc reconverti dans les affaires en créant en 2007 une société de gardiennage et de sécurité à Toliara, puis en devenant l'année suivante le président de la Chambre de commerce, d'industrie et d'artisanat de Toliara. Sa famille est propriétaire de nombreux terrains à Amboasary-Sud, tandis que son frère Flavien Vital est le patron de l'Hôtel Sorafa à Mananjary sur la côte Sud-Est. Son cousin Gillot Zafera est par ailleurs le propriétaire du Zaza Club, une discothèque célèbre depuis des années à Toliara. C'est dire si le colonel Vital fait partie de l'élite locale de cette région.

ET LES AUTRES---

http://valiha.over-blog.com/article-les-beneficiaires-de-la-transitions-hat-tgv-42479762.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:57

Citation :
http://www.state.gov/g/drl/rls/hrrpt/2010/af/154355.htm

BUREAU DE LA DÉMOCRATIE, DROITS DE L'HOMME ET DU TRAVAIL
2010 Country Reports on Human Rights Practices
8 avril 2011

Madagascar, avec une population de plus de 20 millions, est gouverné par un régime non élu et illégal civile qui a pris le pouvoir dans un coup d'Etat Mars 2009 avec le soutien militaire. Andry Nirina Rajoelina a adopté le titre de président de la transition, à la tête d'une coalition de politiciens de l'ancienne opposition, et a l'intention de rester dans cette position jusqu'à la tenue des élections.

L'ancien président Marc Ravalomanana, démocratiquement élu en 2006 est en exil, et le parlement est restée suspendue depuis. Au mépris d'un accord négocié avec l'Union africaine (UA) et les dirigeants politiques locaux, le régime a échoué à établir une administration de transition légitime qui superviserait élections libres et ouvertes pour la restauration d'un gouvernement légal.

Les chefs militaires continuent d'affirmer leur autonomie par rapport à la direction politique actuelle, en dépit de leur soutien tacite du gouvernement de facto Rajoelina. Le 17 Novembre, le régime de facto a tenu un référendum unilatéral et non reconnue internationalement constitutionnelle qui a déclenché une tentative de coup par un petit groupe de chefs militaires, qui a été conclu après presque trois jours entiers de négociations. Il y avait des cas dans lesquels des éléments des forces de sécurité ont agi indépendamment du contrôle civil.

Ce qui suit problèmes de droits humains ont été signalés: les homicides illégaux et autres atteintes aux forces de sécurité, les conditions de détention difficiles, aboutissant parfois à des décès, les arrestations et détentions arbitraires; détention provisoire prolongée, la censure, l'intimidation et les arrestations et les violences contre les journalistes, les restrictions sur les libertés de parole , presse et de réunion; limitation du droit des citoyens de choisir leur gouvernement, la corruption officielle et l'impunité, la discrimination sociétale et la violence contre les femmes, et la traite des femmes et des enfants, et le travail des enfants, y compris le travail forcé des enfants. ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 20:59

Citation :
http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=12113&Itemid=55
Candidature de M. Ravalomanana : le scepticisme d’Andry Rajoelina…
Mercredi, 20 Avril 2011


Le président de la Transition, Andry Rajoelina, s’est entretenu avec les journalistes après son entrevue avec le président mozambicain Armando Guebuza et avec le chef de la médiation de la SADC, Joachim Chissano. C’est à cette occasion que le chef de la Transition a exprimé son scepticisme sur l’éventuelle candidature de Marc Ravalomanana à la prochaine élection présidentielle.

Andry Rajoelina a comparé Marc Ravalomanana aux dictateurs déchus des pays du Maghreb : Ben Ali et Hosni Moubarak. M. Rajoelina a continué en affirmant « partout dans le monde, toute personne, condamnée judiciairement, ne peut, en aucun cas, se présenter à une quelconque élection. D’ailleurs, à titre d’exemple, comment pourrait – on imaginer que Ben Ali ou Hosni Moubarak puissent de nouveau briguer le trône présidentiel dans leurs pays respectifs ? ».

A entendre le chef de la Transition, l’ex-chef d’Etat démissionnaire ne bénéficiera pas de la mesure d’apaisement qu’est l’amnistie prévue dans la feuille de route paraphée. Un raisonnement normal puisque la feuille de route, les conventions et lois internationales refusent l’amnistie à toutes les personnalités ayant été condamnées pour des crimes contre l’humanité, des génocides, détournement de deniers publics….

Marc Ravalomanana ne peut se soustraire de ce cadre puisque l’homme a déjà été condamné par le tribunal pénal d’avoir été le responsable de la tuerie à Antaninarenina, le 7 février 2009.

Par ailleurs, si les élections se tiendront dans les prochains mois, il est encore impossible pour l’ex-chef d’Etat démissionnaire de revenir au pays car l’environnement politique n’est pas encore favorable (l’apaisement n’est pas encore effectif) comme l’a fait remarquer Andry Rajoelina lors du débat télévisé de dimanche dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:03

Pour information

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:04

Citation :
Visite Alain Juppé - Andry Rajoelina à Paris

http://www.tananews.com/2011/05/quai-dorsay-la-grosse-gifle-pour-andry-rajoelina/

Quai d’Orsay : la grosse gifle pour Andry Rajoelina...

Affaires SRDI, NOTAM contre Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana : le Quai d’Orsay n’apprécie pas vraiment et l’aurait fait comprendre à Andry Rajoelina, lors de la rencontre du PHAT avec le n°1 de la Diplomatie française, Alain Juppé, le 12 Mai 2011.

Alain Juppé aurait également annoncé au PHAT que la position française rejoindra celle de la SADC, le 22 Mai 2011 prochain.

Et enfin, pour enfoncer le clou, la France a évoqué la nécessité d’une implication des anciens chefs de l’Etat malgache pour résoudre la crise, pointant ainsi du doigt l’unilatéralisme dont le PHAT a fait preuve ces derniers mois. En fin de compte, un pseudo gouvernement et un pseudo Conseil de la Transition pas si consensuels et inclusifs que ça ?

La poudre aux yeux que la HAT n’a eu de cesse d’étaler ces derniers mois ne semble pas trop marcher avec la France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:05

Citation :
http://www.sobika.com/edito.php?idnews=20804

Rajoelina répond ... qu'il ne tiendra pas compte de la décision de la SADC

SBK : "Que va-t-il se passer si les élections sont organisées sans l'aval de la communauté internationale et que le Président élu ne soit
pas reconnu ?"

A.R : "Il est important de savoir que l’organisation d’une élection relève de notre droit souverain. Elle ne dépend pas de tel ou tel pays ou de la volonté de telle ou telle autre entité extérieure."

Nous faisons tous les efforts nécessaires, afin d’éviter un maximum de problèmes dans l’avenir. Ceci étant, nous aimerions évidemment que ces élections soient reconnues par la communauté internationale.

C’est la raison pour laquelle, nous allons attendre sagement la décision de la SADC, le 20 mai prochain.

Mais quoi qu’il en soit et quel que soit leur décision,

il est indispensable que nous organisions dès que possible ces élections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:08

Manifestations Anti TGV du 18 mai 2011 ... Le Rodobe ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:10

Citation :
Eliane NAIKA le 18 mai 2011

http://elianenaika.blogspot.com/2011/05/news-de-lassemblee-acp-ue.html

Les parlementaires des pays membres de l'ACP et de l'Union Européenne viennent de clôturer leur 21 ème Assemblée paritaire, à laquelle j'ai eu le privilège d'assister, en tant qu'invitée.
Je saisis cette opportunité pour saluer la détermination des ces parlementaires à ne jamais cautionner tout pouvoir inconstitutionnel et louer l'effort qu'ils déploient pour le retour à l'ordre constitutionnel à Madagascar.

Je vous prie de lire ci-après leur déclaration sur la situation à Madagascar:

Déclaration sur la situation à Madagascar par les co-présidents de
l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-EU Joint, Louis Michel and
David Matongo
Budapest, le 17 Mai 2011

A la veille du Sommet de la SADC, Louis Michel et David Matongo, co-présidents de
l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE appellent à la mise en place d’un
gouvernement de transition neutre, inclusif et consensuel qui aura entre autre pour
mission de lancer un processus électoral transparent et indépendant menant à la
tenue d'élections démocratiques sous la supervision de la Communauté internationale
et nécessaires à un retour durable à l’ordre constitutionnel.

La situation à Madagascar est toujours au point mort. Le pays est toujours gouverné par un
régime non élu. Il est impérieux d'avancer une solution définitive de sortie de crise qui passe
par la mise en place préalable d'une transition véritablement neutre, inclusive et
consensuelle selon des critères et un schéma proposés par les trois principales mouvances
politique du pays et dont la SADC est actuellement saisie.

La crédibilité, par conséquent la régularité d'un tel processus électoral, implique que toutes
les mouvances puissent s'y présenter librement et sans condition. L'élection du prochain
Président de la République de Madagascar, acquise dans ces conditions, marquera ainsi le
retour à l'ordre constitutionnel et à la normalité institutionnelle prônés de façon constante par

la communauté internationale et, tout spécialement, par la SADC au travers de la médiation
de l'ancien Président du Mozambique, M. Joaquim Chissano, en sa décision du 30 mars
2009 confirmée le 31 mars 2011.

L'Assemblée parlementaire paritaire ne pourra que s'en réjouir, car l'Union européenne
pourra alors reprendre avec Madagascar, et au bénéfice de sa population, une coopération
mutuellement fructueuse après une interruption de plus de deux ans qu'a imposé un régime
unilatéraliste et peu soucieux des droits fondamentaux, constitutionnels et démocratiques
qu'est le gouvernement inconstitutionnel malgache actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:13

Citation :
Le Rodobe Manifestation Anti HAT
Vendredi 19 MAi

L ' Ancien Président Albert Zafy mène le cortège


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:14

Citation :
Pétition en faveur de la participation du Président MARC RAVALOMANANA à la prochaine élection présidentielle

L’avenir des 20 millions de malgaches est pris en otage par quelques groupes de mercenaires politiques, réunis au sein de la HAT sous la direction de Andry Rajoelina ayant pris le pouvoir par les ARMES en mars 2009.

En vertu des dispositions prévues dans la charte de l’Union Africaine en son CHAPITRE VIII-Art.25-Alinéa4, Andry Rajoelina devrait être exclu, à toute participation aux élections organisées pour la restitution de l’ordre démocratique à Madagascar. Au grand mépris de ce texte en vigueur, Andry Rajoelina cherche, en plus, à empêcher par tous les moyens, le président Marc RAVALOMANANA, élu démocratiquement en décembre 2006 par 54,79% des suffrages exprimés, de rentrer au pays et participer aux futures élections présidentielles.

Nous, peuple Malagasy, nous disons, cela suffit ! Nous devons prendre en main notre avenir. Nous réclamons l’avènement d’une vraie et réelle démocratie où nous pourrions nous exprimer librement.
Nous n’accepterons jamais que le dernier représentant du peuple élu démocratiquement n’ayant pas pu terminer son mandat, ne puisse participer aux prochaines échéances électorales. C’est une confiscation supplémentaire de nos droits.
Agissons pour rétablir notre liberté de choisir nous-mêmes nos propres dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaPa
Optione
Optione


Nombre de messages : 174

MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Jeu 26 Mai - 21:16

Citation :
TGV joue Guéant contre Juppé -

Lors de son récent déplacement en France, TGV
espérait trouver une oreille plus attentive auprès du ministre de l'intérieur Claude Guéant que de son collègue des affaires étrangèeres, Alain Juppé.

Depuis Antananarivo, il a donc contacté l'avocat Robert Bourgi, un proche de Guéant, pour qu'il lui organise une rencontre avec ce dernier à Paris. Celle-ci a eu lieu le 7 mai à 17 heures à l'Hôtel InterContinental, en présence de Bourgi qui avait auparavant préparé cet entretien pendant une heure avec TGV.

Guéant a relayé le message politique français en conseillant à TGV de ne rien entreprendre en dehors de la SADC et d'accepter d'appliquer la feuille de route élaborée par le médiateur Joaquim Chissano.

De son côté, TGV a surtout insisté pour que Paris l'aide à tenir une élection présidentielle avant la saison des pluies, soit au plus tard en novembre. En contrepartie, il s'est dit prêt à accepter toute forme de supervision internationale du scrutin.

Guéant lui a assuré qu'il ne souhaitait par le retour au pouvoir à Antananarivo du président déchu Marc Ravalomanana, ni de Didier
Ratsiraka et Albert Zafy.


http://gtt-international.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011   Aujourd'hui à 4:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise à Madagascar...La SADC à Bruxelles le 30/1er Juin 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MODELISME NAVAL
» Le musée du tram Bruxelles
» 21 juillet - défilé national à Bruxelles
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» Bruxelles : nouvelles alternatives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Géopolitique européenne - European geopolitics-
Sauter vers: