FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Dream Chaser pourrait comporter jusqu'à 7 passagers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Le Dream Chaser pourrait comporter jusqu'à 7 passagers   Lun 21 Fév - 22:29

Espace
Dream Chaser : du rêve à la réalité

Le nom est approprié : Dream Chaser, le "chasseur de rêves", apporte une touche d'optimisme dans le contexte plutôt austère qui sous-tend actuellement le secteur spatial - déception suite à l'abandon du programme Constellation, réductions budgétaires annoncées, et, pour couronner le tout, retrait des navettes spatiales américaines programmé pour 2011. La NASA est, pour toutes ces raisons, largement soumise à la critique.

Pourtant, le bon développement de projets phares tels que Dream Chaser rassure : les récents succès des tests de ce futur vaisseau spatial laissent espérer que la NASA n'aura pas à recourir exclusivement aux Soyouz russes et concrétisera son propre programme de transport d'équipage vers l'orbite basse, en mettant pour cela le secteur privé à l'honneur, conformément aux objectifs du Président Obama pour la nouvelle feuille de route de l'agence.

Dans cette optique, la NASA a lancé un appel d'offre puis sélectionné en février 2010 des entreprises privées, chargées de développer des technologies permettant de remplacer les navettes spatiales, c'est-à-dire des vaisseaux et lanceurs capables d'envoyer des astronautes sur la Station Spatiale Internationale - voire d'autres destinations - avant de les ramener sur Terre. La Sierra Nevada Corporation, via sa filiale SpaceDev, fait partie des 5 heureuses élues, aux côtés de Boeing, United Launch Alliance, Paragon Space Development Corporation et Blue Origin. Mais contre toute attente, c'est SpaceDev, avec son Dream Chaser, qui a récolté la plus grosse somme d'argent versée par la NASA en contrepartie de l'étude fournie, décrochant en l'occurrence 20 des 50 millions de dollars que l'agence a au total distribué pour cette première phase du programme de transport spatial.

Le Dream Chaser est en effet un projet qui a de quoi retenir l'attention. Moins classique que la capsule CST-100 développée par Boeing, ce vaisseau spatial à l'allure proche d'un avion s'inspire en fait d'un corps portant déjà existant, le HL-20 des années 1990, ce qui lui permet d'économiser des coûts et des tests, tout en assurant une fiabilité au véhicule. Celui-ci décollerait verticalement au sommet d'une fusée, a priori une Atlas V modifiée de la compagnie United Launch Alliance, puis serait lâché en orbite, avant de revenir sur Terre de manière classique, sur une piste d'atterrissage non aléatoire mais localisée, de la même façon, en définitive, que les navettes. Le Dream Chaser pourrait comporter jusqu'à 7 passagers, et la compagnie espère un lancement en 2014. Et cette date semble bien partie pour être respectée, dans la mesure où la Sierra Nevada a réalisé avec brio des tests sur la fusée hybride conçue pour propulser le Dream Chaser, respectant parfaitement son calendrier tout comme son budget. Ses objectifs atteints, la compagnie est désormais en train d'achever des tests sur la structure en carbone de l'engin, à l'Université du Colorado.

Un successeur aux navettes prochainement à la retraite semble donc assuré, et au-delà, la Sierra Nevada Corporation veut faire d'une pierre deux coups, grâce à un partenariat avec l'entreprise Virgin Galactic pour également conquérir le marché du tourisme spatial. Ainsi, candidat malheureux du programme COTS, le Dream Chaser est maintenant sur la première marche du podium. La course continue, et la NASA doit bientôt annoncer les deux ou trois candidats retenus pour la seconde étape de la sélection, et donc pour un nouveau financement, de 200 millions à se partager cette fois. Certes, l'aventure Dream Chaser n'est pas exempte d'obstacles, notamment d'ordre financier : la Sierra Nevada Corporation s'est en effet vue obligée de compléter les apports de la NASA par une importante somme d'argent, et qui plus est, les probabilités de réductions budgétaires mettent fortement en danger l'objectif qui prévoit d'augmenter de 6 milliards de dollars sur 5 ans le programme de développement commercial de la NASA. Néanmoins, l'optimisme et l'enthousiasme ne s'en trouvent pas amoindris, à en croire le président de la Sierra Nevada Corporation, Mark Sirangelo, et le Dream Chaser a l'air bien parti pour avoir toutes ses chances.

- BBC, 20/012011 "Chasing the dream of human spaceflight"
- Parabolic Arc 31/01/2011 "NASA CCdev update: Three Down, Two to Go"
- New York Times, 30/01/2011 "Business Take Flight, With Help From NASA"

Rédacteur :
Nelly Rouvrais, stagiaire.cnes@ambafrance-us.org ;David Regad, cnes.mst@ambafrance-us.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Dream Chaser pourrait comporter jusqu'à 7 passagers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Landau, jusqu'a quel age?
» Jusqu'à quel age avez vous utiliser le transat?
» jusqu'à quel âge avez vous utilisé votre iseos?
» Croute de lait jusqu'à quel âge ?
» jusqu'à quel âge dans l'elios?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Sciences et politique de l'énergie - Science and energy politics-
Sauter vers: