FORUM DU PSUNE

Forum socialiste européen
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques notions clé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Quelques notions clé   Dim 25 Juil - 11:21

Citation :
Africanisation. C’est le vrai nom, avec islamisation, de l’immigration en Europe ; l’immigration en Europe provient en effet avant tout de l’Afrique noire et du Maghreb. L’africanisation est à la fois le symbole et le moteur de la décadence européenne car l’Afrique est aussi une zone de non-performance et de sous-qualification. L’africanisation génère en outre l’apparition d’un problème noir en Europe. Voir Noir.

Age d’or/ Age de l’or. La sagesse traditionnelle de tous les peuples plaçait l’âge d’or de l’humanité dans un passé lointain et gardait ainsi mémoire de sa chute. Cette croyance trouvait sans doute sa racine dans la mémoire des anciens civilisateurs indo-européens. L’esprit des Lumières a placé au contraire l’âge d’or dans un futur de l’humanité que celle-ci est censée atteindre en se lançant dans la course au « progrès ». Nous savons aujourd’hui où mène ce progrès : non pas à l’âge d’or mais à l’âge de l’or, c’est-à-dire à sa contrefaçon parodique, un âge où toutes les vertus traditionnellement attribuées à l’âge d’or sont bafouées.

Blanc. L’évolution des rapports, notamment démographiques, entre les civilisations et les races se fait aux dépens du monde blanc, c’est-à-dire avant tout de la civilisation européenne. Mais les maîtres du discours s’efforcent d’empêcher la prise de conscience par les Européens de cette réalité, en particulier en instrumentalisant « l’antiracisme » : les Européens n’auraient pas le droit de se voir comme une civilisation blanche, alors que bien d’autres peuples les perçoivent ainsi – et les haïssent parfois, d’ailleurs ,pour cette raison.

Christianisme. « Lue sans notes et sans explications l’Ecriture sainte est un poison », écrivait Joseph de Maistre. Le christianisme des origines a d’abord contribué à la destruction du monde antique. Mais avec Constantin et la christianisation du monde barbare, la nouvelle religion a fusionné avec le génie européen dans une synthèse nouvelle et créatrice. Aujourd’hui, à mesure que Vatican II l’a éloigné de l’identité européenne et a encouragé le catholicisme de gauche, le christianisme a perdu de sa dynamique : ce qui, en retour, contribue à expliquer la déchristianisation de l’Europe.

Collaborateur. Personne qui œuvre en faveur de l’immigration de peuplement en Europe et qui trahit ainsi sa communauté.

Continentaux. Partisans d’une Europe continentale de l’Atlantique à l’Oural et non d’une Europe vassale tournée vers la thalassocratie américaine. L’Europe doit être un nouveau pays du soleil levant et non un continent tourné vers le couchant.

Cour européenne des droits de l’homme, CEDH. Cour composée de juges sélectionnés pour leur adhésion à l’idéologie unique dominante ; ses décisions théocratiques priment sur les lois et les coutumes des Etats : ainsi la CEDH veut imposer le droit à l’avortement à l’Irlande, à la Pologne et à la Lituanie ; elle veut interdire la présence de crucifix dans les écoles italiennes ; elle va examiner la validité du référendum suisse sur les minarets et son magistère sert d’argument pour différer l’organisation d’une votation populaire sur l’expulsion des délinquants étrangers ; en France la CEDH surplombe de son autorité le Conseil constitutionnel, le Conseil d’Etat et la Cour de cassation. La simple crainte de la censure de la CEDH pèse fortement sur l’élaboration des nombreuses lois sur l’immigration et les rend inopérantes ; la crainte de la CEDH explique aussi les hésitations sur la réglementation du voile islamique et de la burqa. Les peuples européens doivent se libérer de la tyrannie théocratique de la CEDH en dénonçant la Convention européenne des droits de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier carbone
Consul
Consul


Masculin Nombre de messages : 3912
Localisation : Russia

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Dim 25 Juil - 12:52

Pour bien se régénérer aller en Uruguay.
Un bain d'homogénéité ne vous fera que grand bien!
Rien que l'aéroport vous fera venir, European architecture jusqu'au bout !!
http://www.aeropuertodecarrasco.com.uy/galeria-de-fotos.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Jeu 29 Juil - 18:36

Citation :
Métissage. Le métissage est préconisé par l’oligarchie occidentale. C’est en réalité un génocide à l’encontre des peuples européens car ce sont eux que l’on somme de se métisser. Ce métissage signifie la disparition programmée des Européens de souche, compte tenu de l’ampleur du différentiel démographique avec l’Afrique. Voir Cosmopolitisme.

Citation :
Immigration. L’immigration de peuplement en Europe a d’abord été voulue par le patronat qui a choisi cette voie à courte vue pour éviter d’avoir à améliorer la productivité et la rémunération du travail. Le patronat japonais a fait à la même époque le choix inverse. L’immigration devait aussi aider à contourner les féodalités syndicales. Mais le développement de l’immigration s’inscrit aussi plus fondamentalement dans une stratégie génocidaire visant à détruire l’Europe par substitution de sa population et en tout cas à l’affaiblir stratégiquement. Elle a donc été encouragée par les mondialistes anglo-saxons et leurs idiots utiles altermondialistes. La classe politique européenne au pouvoir depuis cinquante ans sera assignée au tribunal de l’histoire pour s’être faite complice de cette immigration de peuplement. Il suffit de regarder des films ou des actualités des années 1960 pour mesurer combien la composition ethnique de la population française a changé en peu de temps. Voir Délocalisation à domicile.

Citation :
Indo-Européens. Ancêtres dont les Européens sont issus et dont ils ont notamment hérité : une vue du monde (tripartition fonctionnelle, sens de l’incarnation notamment) ; des principes et des règles de vie particuliers (sens de l’honneur, recherche de la vérité, maîtrise de soi par exemple) ; des coutumes propres (par exemple, la réticence à manger du cheval, le refus de manger du chien, la consommation du porc) ; et leur langue. Les travaux des linguistes et des comparatistes ont démontré clairement le substrat commun aux langues grecque, latine, persane et indienne notamment, ainsi que des panthéons similaires (travaux de Emile Benveniste et Georges Dumézil notamment). Peuple conquérant et migrateur, les Indo-Européens ont civilisé l’Europe, le Bassin méditerranéen, l’Inde, l’Asie mineure et peut-être aussi d’autres parties du monde (par exemple de nombreuses traditions amérindiennes font état de civilisateurs qui renvoient au type ethnique caucasien). Ils ont laissé de nombreuses traces identifiables. La localisation de l’habitat initial des Indo-Européens n’est pas établie avec certitude mais pourrait se situer à l’extrême nord de l’Europe (Hyperborée) ou dans le Caucase. Voir Fonctions sociales, Primordial, Tripartition.

Citation :
Eurasie. Le concept d’Eurasie reformule la notion d’Europe-puissance s’étendant de l’Atlantique à l’Oural : l’Eurasie intègre la Russie à l’espace européen. Il s’oppose à l’atlantisme qui vise, au contraire, à la soumission, au morcellement de l’Europe et à l’encerclement de la Russie. Voir Atlantisme.

Citation :
Europe-puissance. Le rêve d’une union continentale des Européens, de l’Atlantique à l’Oural, a été détourné par la prétendue construction européenne. Car une telle union peut seule garantir la liberté, la souveraineté et la prospérité des Européens. C’est pourquoi ce projet est le cauchemar de tous ceux qui veulent l’Europe vassale, culpabilisée et cliente. L’Union européenne est une caricature d’Europe voulue par les Anglo-Saxons et leurs alliés afin d’empêcher justement l’éclosion d’une Europe puissance et continent, comme le voulait la France. Les Etats-Unis veulent une Europe « marché économique » qui facilitera la pénétration et le succès des entreprises américaines ; ils redoutent l’Europe politique « puissance ». Voir Altereuropéens, Occident, Russophobie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Lun 2 Aoû - 9:47

http://www.polemia.com/pdf/DicoTotal.K.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Lun 2 Aoû - 9:49

Citation :
Race. Le Système nie l’existence des races et des différences humaines et « l’antiracisme » est la religion officielle. Mais dans un déni de cohérence l’idéologie dominante préconise en même temps le métissage planétaire et la promotion de la « diversité », c'est-à-dire justement la prise en compte des origines raciales dans l’accès aux emplois et aux prestations sociales. Seul le monde occidental nie cette réalité humaine évidente, qui est au contraire revendiquée dans les autres espaces géopolitiques comme en Afrique, en Inde ou en Asie. Cette négation de la réalité des races traduit en fait une maladie de l’identité qui est propre aux seuls peuples européens et qui consiste, à travers « l’antiracisme », à refuser de reconnaître et donc de défendre sa propre identité. Ce négationnisme racial fournit à l’oligarchie occidentale un prétexte commode pour justifier son indifférence au devenir de la communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Lun 2 Aoû - 9:51

Citation :
La seule révolution qui vaille pour les Européens est donc celle qui conduira justement, dans le sens originel du mot, au « retour aux origines », à la réapparition d’un ordre fondamental, c'est-à-dire qui renoue avec le génie européen et qui reconstituera l’identité, la vigueur et la sociabilité ancestrales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferrier
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 18530
Localisation : Europe-Nation

MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Lun 2 Aoû - 9:52

Citation :
Russophobie. Cette « phobie » est encouragée par le Système mondialiste : la Russie est perçue, en effet (comme la Chine et l’Islam d’ailleurs), comme un obstacle à la marche vers le gouvernement mondial. La russophobie cherche à déconnecter la Russie de l’Europe de l’Ouest car une Europe « de l’Atlantique à l’Oural » est le cauchemar des maîtres du discours. Cette grande Europe serait aussi une menace pour les multinationales américaines qui risqueraient d’être coupées d’un des marchés les plus profitables de la planète. L’Europe vassale des Etats-Unis permet, au contraire, un accès aisé et efficace au marché européen. La renaissance de la fierté et du nationalisme russes sont un espoir pour l’Europe de l’Atlantique à l’Oural.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques notions clé   Aujourd'hui à 4:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques notions clé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques Expressions impliquant des animaux
» MOI DAUPHINOIS VOICI QUELQUES PHOTOS DE MON MARIAGE
» Quelques prénoms peu communs
» Gagnez quelques euros facilement et rapidement :)
» Quelques extraits des bulletins scolaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DU PSUNE :: Débats sur l'Europe - Debates about Europe :: Démocratie européenne - European democracy-
Sauter vers: